Livres
558 130
Membres
606 223

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Couleur tombée du ciel



Description ajoutée par anonyme 2015-10-04T05:00:49+02:00

Résumé

A l'ouest d'Arkam, les collines sont sauvages et il est des vallées dont les bois profonds n'ont jamais subi la hache. Il est d'étroites et sombres gorges où les arbres s'inclinent bizarrement et où de minces ruisselets filtrent sans avoir jamais réflété l'éclat du soleil. (...) Mais bientôt, ces bois seront abattus ; les secrets de ce diable de temps ne feront plus qu'un avec ceux des profondeurs ; avec le savoir caché du vieil océan, et le mystère de la terre des origines...

Afficher en entier

Classement en biblio - 191 lecteurs

extrait

"[…] … C'est dans la commune de Dunwich, dans une vaste ferme à demi inhabitée bâtie à flanc de colline, à quatre milles du village et à un mille et demie de toute autre habitation, que naquit Wilbur Whateley, le dimanche 2 février 1913, à 5 heures du matin. On n'oublia jamais cette date car c'était la Chandeleur, que les indigènes célèbrent curieusement sous un autre nom ; en outre, des bruits souterrains avaient retenti, et tous les chiens du voisinage avaient aboyé au cours de la nuit précédente. Signalons enfin que sa mère appartenait à la branche dégénérée de la famille des Whateley : cette femme albinos, contrefaite et laide, âgée de trente-cinq ans, vivait avec son père, vieillard à demi fou qui, dans sa jeunesse, passait pour un terrible sorcier. Lavinia Whateley n'était pas mariée mais, selon la coutume du pays, elle ne fit pas la moindre tentative pour désavouer l'enfant. Tout au contraire, insoucieuse des conjectures des campagnards sur l'identité du père, elle sembla étrangement fière de ce marmot dont le visage brun au profil de bouc formait un bizarre contraste avec la peau blême et les yeux roses de sa mère. A plusieurs reprises, on l'entendit murmurer de curieuses prophéties sur les formidables pouvoirs que détiendrait le nouveau-né dans l'avenir. … […]"

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

H.P Lovecraft a posé les bases avec Edgar Allan Poe des romans d'horreur du XXème siècle.

Sa source d'inspiration principale est la terreur venue de l'espace. Pourtant il a crée des mythes comme celui de "Cthulhu". En réalité selon certaines sources Lovecraft n'a jamais employé cette expression de "mythe de Cthulhu". Auteur du fameux "Necronomicon" (livre maudit écrit soit disant par l'Arabe Abdul Alhazred), il a eu une influence certaine sur Clive Barker, Neil Gaiman, ou encore Stephen King.

Mort très jeune (46 ans) d'un cancer il reste un des auteurs les plus éminent de ce genre.

Dans ce recueil, nous trouvons quatre œuvres majeures: ("La couleur tombée du ciel" - "L'abomination de Dunwich" - "Celui qui chuchotait dans les ténèbres" et "Le cauchemar d'Innsmouth").

En bref "La couleur tombée du ciel" nous conte l'histoire d'un gros rocher tombé du ciel dans une région isolée de la Nouvelle-Angleterre. Cette sorte de météorite a des propriétés bien particulières.

"Celui qui chuchotait dans les ténèbres" nous raconte des apparitions de bêtes étranges avec des corps de crustacés.

"L'abomination de Dunwich" se déroule dans le Maine. Un enfant bizarre (Wilbur) fait des progrès de jour en jour. A dix ans, il était déjà barbu et sa maturité était celle d'un adulte. L'horreur commence.

"Le cauchemar d'Innsmouth" se passe dans un port de pêche et est sans doute le récit qui m'a le plus marqué.

Lovecraft a écrit d'autres récits que l'on trouve dans d'autres tomes. Je ne citerai que "L'appel de Cthulhu", "L'affaire Charles Dexter Ward" ou encore "La maison de la sorcière".

Bien qu'écrit au début du XXème siècle, ces livres sont toujours très actuels et font toujours autant frémir.

Evidemment je le conseille.

Adanson Marco.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Une parfaite entrée en matière, idéale pour pénétrer la cosmogonie cauchemardesque du prince noir de Providence. Possédé par des terreurs irrationnelles qui biaisent sa vision de l'existence, se nourrissant d'un racisme viscéral, d'un conservatisme intégral et d'un dégoût profond de tout réalisme artistique, Lovecraft ne fait que transposer ses propres cauchemars avec une écriture dont la beauté dantesque n'a d'égal que la précision chirurgicale de ses descriptions scientifiques. "La couleur tombée du Ciel" est un recueil regroupant 4 grands textes de Lovecraft : "La couleur tombée du Ciel", "L'abomination de Dunwich", "Celui qui chuchotait dans les ténèbres" et "Le cauchemar d'Innsmouth". Ces quatre textes sont écrits à quelques années d'intervalle à partir de 1927, c'est à dire juste après l'échec de New York. Lovecraft, vaincu, a quitté la ville tentaculaire ; Sonia Greene n'est plus que l'ombre d'un ange perdu ; l'écrivain retourne chez sa tante dans la solitude absolue... la vie a foiré, mais l'Oeuvre va commencer

Afficher en entier
Diamant

H.P. Lovecraft. Un nom devenu presque aussi mythique que ses oeuvres. En fait, un nom bien plus connu que ce qu'il a écrit. Parlez en à quelqu'un, beaucoup le connaissent, peu l'ont lus. Et il faut comprendre, ses écrits ne sont pas vraiment à qualifier d'accessible…

La couleur tombée du ciel, dans cette édition, est en fait un recueil de 4 nouvelles : « La couleur tombée du ciel », « L'abomination de Dunwich », « Celui qui chuchotait dans les ténébres » et « le cauchemar d'Inssmouth ». Les 4 ont toutes rapports avec le mythe de Ctuhlu, créé de toutes piéces par Lovecraft qui, selon lui, écrivait selon ce qu'i voyait en rêves. Des visions cauchemardesques déjà difficile à retranscrire à l'écrit, d'où des descriptions souvent légères, voires flous. Ce qui explique aussi le peu de représentation de l'auteur à l'écran. Ici, les histoires tiennent en des témoignages d'une personne recueillant, ou ayant assisté, à des événements effrayant, souvent dans de petites villes. Des créatures venant toujours de l'espace par des moyens inconnus et se cachant sur terre.

Il faut alors pour le lecteur accepter de se plonger pleinement dans cet univers et ne pas en faire une lecture « d'entre deux ». Et si on l'accepte, on découvre alors 4 excellentes nouvelles desquelles on a bien du mal à ressortir une fois entré. Grâce à une écriture à la fois simple et pourtant diablement maitrisé, il s'agit d'une bonne entrée en matiére si on veut ensuite découvrir les autres oeuvre de l'auteur et une lecture à conseiller !

Afficher en entier
Diamant

Lovecraft est un écrivain unique en son genre dont l’œuvre est exclusivement consacrée à des récits d’horreur et la résurgence des « grands anciens » (créatures supérieures à l’homme qui ont autrefois habités notre monde et qui cherche à y revenir).

Autant dire que la lecture peut rebuter certains quand elle enthousiasme d’autres.

L’œuvre de HPL peut aussi dérouter du fait de multiples publications où ses nouvelles sont compilées de manière anarchique et d’auteurs « lovecraftiens » entretenant également une certaine confusion sur l’authenticité de l’auteur.

On pourra toujours regretter chez HPL son dédain affiché pour les populations rurales (la plupart du temps avilies) par rapport au « savoir » des citadins, voire un racisme latent (en lien avec son époque), ainsi que les similitudes de ses histoires, il reste au auteur incroyable Et adulé par bon nombre d’entre nous.

Ce recueil regroupe 4 nouvelles d’excellentes factures (la couleur venue du ciel, le cauchemar d’Innsmouth, l’abomination de Dunwich et Celui qui chuchotait dans les ténèbres). Ma préférence ira à cette dernière.

Afficher en entier
Argent

Lecture audio sur le site de France Culture.

On ressent parfaitement l’émotion de terreur transmise par l’auteur. Top !

Afficher en entier
Lu aussi

Une intrigue qui a assez mal vieilli, et dont il devient difficile de faire abstraction des soubassements xénophobes.

Afficher en entier
Or

C'est à travers ce recueil que je suis tombé dans la folie lovecraftienne, et je pense que j'ai eu de la chance : aujourd'hui, des années après avoir lu - il me semble - l'intégralité de l'oeuvre d'H.P.L, La Couleur tombée du ciel constitue, à mes yeux, le meilleur texte pour entrer dans son univers littéraire. La plume est quasiment parfaite, les descriptions sont horrifiques et splendides. Je recommande cette lecture à quiconque souhaite découvrir Lovecraft. Et même aux personnes qui ne le souhaitent pas particulièrement.

Afficher en entier
Diamant

Quatre longues nouvelles de Lovecraft, toutes les quatre de grande qualités. La couleur tombée du ciel est basée sur une idée très perturbante (comment imaginer une couleur qui n'appartient pas au spectre connu?), et aboutie, L'abomination de Dunwich reprend efficacement les thèmes classiques chez Lovecraft (la dégénérescence, les Grands Anciens), Le cauchemar d'Innsmouth est très visuelle, que ce soit dans la description de la ville ou de ses habitants (et de leurs pratiques), mais surprenante, Celui qui chuchotait dans les ténèbres a une ambiance rappelant d'autres de ses nouvelles, mais est très efficace et cauchemardesque. A savoir que La couleur tombée du ciel était la nouvelle que Lovecraft préférait... Un très bon recueil d'horreur.

Afficher en entier
Lu aussi

Une bonne nouvelle de Lovecraft bien que je ne suis pas charmée par les nouvelles (ou romans) d'horreurs en général. Ce n'est pas mon genre de lecture, mais la plume de l'auteur est suffisamment intéressante pour m'avoir donné envie de lire ses œuvres!

Afficher en entier
Or

H.P Lovecraft a posé les bases avec Edgar Allan Poe des romans d'horreur du XXème siècle.

Sa source d'inspiration principale est la terreur venue de l'espace. Pourtant il a crée des mythes comme celui de "Cthulhu". En réalité selon certaines sources Lovecraft n'a jamais employé cette expression de "mythe de Cthulhu". Auteur du fameux "Necronomicon" (livre maudit écrit soit disant par l'Arabe Abdul Alhazred), il a eu une influence certaine sur Clive Barker, Neil Gaiman, ou encore Stephen King.

Mort très jeune (46 ans) d'un cancer il reste un des auteurs les plus éminent de ce genre.

Dans ce recueil, nous trouvons quatre œuvres majeures: ("La couleur tombée du ciel" - "L'abomination de Dunwich" - "Celui qui chuchotait dans les ténèbres" et "Le cauchemar d'Innsmouth").

En bref "La couleur tombée du ciel" nous conte l'histoire d'un gros rocher tombé du ciel dans une région isolée de la Nouvelle-Angleterre. Cette sorte de météorite a des propriétés bien particulières.

"Celui qui chuchotait dans les ténèbres" nous raconte des apparitions de bêtes étranges avec des corps de crustacés.

"L'abomination de Dunwich" se déroule dans le Maine. Un enfant bizarre (Wilbur) fait des progrès de jour en jour. A dix ans, il était déjà barbu et sa maturité était celle d'un adulte. L'horreur commence.

"Le cauchemar d'Innsmouth" se passe dans un port de pêche et est sans doute le récit qui m'a le plus marqué.

Lovecraft a écrit d'autres récits que l'on trouve dans d'autres tomes. Je ne citerai que "L'appel de Cthulhu", "L'affaire Charles Dexter Ward" ou encore "La maison de la sorcière".

Bien qu'écrit au début du XXème siècle, ces livres sont toujours très actuels et font toujours autant frémir.

Evidemment je le conseille.

Adanson Marco.

Afficher en entier
Bronze

Une écriture pouvant en dérouté plus d'un, il faut s'accrocher, mais les nouvelles de Lovecraft n'en sont pas moins époustouflante !

A lire pour les lecteurs avertis amateur d'horreur.

Afficher en entier

Date de sortie

La Couleur tombée du ciel

  • France : 2000-10-11 - Poche (Français)

Activité récente

Nyllia l'ajoute dans sa biblio or
2020-12-12T22:22:02+01:00
Ypsanti l'ajoute dans sa biblio or
2020-06-17T22:48:36+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 191
Commentaires 13
extraits 9
Evaluations 35
Note globale 8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode