Livres
511 024
Membres
521 511

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Crêperie des petits miracles



Description ajoutée par carohem 2019-12-20T18:26:20+01:00

Résumé

Adèle a tout quitté : Paris, le grand restaurant dans lequel elle travaillait, la pression constante des cuisines, la misogynie du chef qui la bridait chaque jour un peu plus. Pour échapper au burn out, elle s'est réfugiée chez une amie de sa grand-mère, à Saint-Malo. Dans la crêperie de Joséphine, elle reprend petit à petit ses marques, restant loin des cuisines mais s'occupant du service et des clients. Dans ce cocon gourmand et chaleureux, elle devient celle à qui l’on demande des conseils d’écriture pour un discours municipal, un dossier de candidature ou une lettre de réclamation. Alors, quand la crêperie est menacée de fermeture, Adèle est prête à tout pour empêcher que ce bastion d'humanité et de bienveillance ne disparaisse. À tout, y compris à convaincre Arnaud Langlois, puissant homme d'affaires fraîchement divorcé, de devenir son associé.

Afficher en entier

Classement en biblio - 71 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par plumanna 2020-04-05T11:50:21+02:00

Je ne sais pas comment l'expliquer. C'est comme si, pendant des années, j'avais été dans le noir et que, soudain, une fille aux cheveux fous avait allumé la lumière.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Kesciana 2020-06-21T13:01:41+02:00
Or

https://aliceneverland.com/2020/06/15/la-creperie-des-petits-miracles-emily-blaine/

Adèle est une jeune cheffe prometteuse, en poste au Bristol, un établissement prestigieux sur Paris. Pourtant, elle ne va pas hésiter à tout quitter pour venir s’installer à Saint Malo, petite ville de Bretagne, et va trouver un poste dans la crêperie de Joséphine. Pas en tant que cuisinière, mais comme serveuse. En effet, Adèle garde un mauvais souvenir de son expérience en cuisine. C’est donc au contact des clients et des habitants qu’Adèle va faire le point sur sa vie et reprendre tout doucement confiance en elle. Mais cela va lui prendre des années, jusqu’à ce que Joséphine lui pose un ultimatum : reprendre la crêperie, au bord de la fermeture, ou bien lui dire adieu…

J’ai beaucoup aimé les personnages, que ce soit Adèle, Joséphine, Arnaud… Tous sont très bien travaillés et plus que réalistes. J’en venais presque à me demander si Emily Blaine n’avait pas fait leur rencontre quelque part… On ne peut que s’attacher devant leur parcours, leurs histoires, et aimer les voir évoluer, se redécouvrir et avancer vers un chemin peut être moins facile, mais bien plus apaisé…

Chaque roman d’Emily Blaine est un délicieux moment de lecture. L’histoire se lit toute seule et nous parle de reconstruction après avoir subi des désillusions. Il y a une vraie maturité dans ce livre et, pourtant, c’est léger, sincère et gourmand avec de nombreux moments culinaires qui ont su me mettre l’eau à la bouche…

La romance, quant à elle, prend son temps pour s’installer et c’est ce qui renforce tout le côté réaliste du roman. On y croit à cette histoire entre Adèle et Arnaud car on a appris à les connaitre, à découvrir leur passé, leurs espoirs, et à les voir interagir entre eux. C’est doux, tendre et sensuel à la fois.

En définitive, j’ai passé un délicieux moment avec cette histoire qui m’a permis de partir quelques heures en Bretagne. Les personnages, quant à eux, ont su me convaincre et me toucher par le réalisme qu’Emily Blaine a su apporter dans chaque petit détail les concernant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Folize 2020-06-03T17:30:24+02:00
Lu aussi

Cela fait que 3 ans qu’Adèle, ancien espoir de la gastronomie française, a fui Paris et son rêve pour se cacher à St Malo où elle est serveuse. Joséphine, sa patronne et amie, lui propose de reprendre la crêperie en s’associant à Arnaud Langlois sinon elle ferme. Elle décide d’aller rencontrer cet inconnu, DG d’une multinationale innovante, pour le convaincre de s’associer avec elle. Arnaud est intrigué par cette jeune femme mais ne souhaite pas investir dans son projet. Adèle va donc devoir le persuader… Habitant proche de St Malo, ce livre a titillé ma curiosité. Un bon moment mais rien d’inoubliable.

Afficher en entier
Bronze

J'aime cette auteure mais je suis un peu déçue par cette histoire qui reste fade et loin des romances habituelles d'Emily je n'ai pas retrouvé la sensibilité de ses romances j'ai eu du mal à me repérer avec les différents personnages lesquels n'ont pas eu grande place dans l'histoire dommage je n'ai pas eu l'impression de lire du Emily BLAINE !!! Ce n'est bien évidement que mon ressenti.

Afficher en entier
Lu aussi

"La crêperie des petits miracles est une mignonne lecture, mais je m’attendais à un peu plus de gourmandise, à m’imaginer créer des recettes avec Adèle, l’assister en cuisine, la voir évoluer du temps où elle officiait au Bristol…

J’ai trouvé que l’histoire a eu du mal à se mettre en place, mais ce n’est que mon avis, et une fois qu’Arnaud Langlois a fait son apparition, tout est allé un peu trop vite à mon goût.

Mais que cela ne remette pas en cause, la qualité de l’histoire, le fait que j’ai apprécié ce que j’ai lu et les petites recettes en fin de roman sont un délicieux bonus pour l’épicurienne que je suis. A tester dès que possible !

Merci Emily pour tes personnages attachants et auxquels on trouve toujours le petit détail pour nous y identifier mais également pour tes romans qui nous permettent une douce et romantique parenthèse. "

http://thereadinglistofninie.com/la-creperie-des-petits-miracles-emily-blaine

Afficher en entier
Or

http://www.virtuellementvotre.fr/2020/05/la-creperie-des-petits-miracles-emily-blaine/

Un soupçon de folie, une pincée de pluie, une once de romantisme et beaucoup beaucoup beaucoup d’amour forment la recette immanquable du nouveau roman d’Emily Blaine : La crêperie des petits miracles. Tous ceux qui me connaissent savent que j’aime les histoires pleines d’émotions et de bons sentiments. Spécificité de la romance me direz-vous et pourtant je vous répondrai qu’il n’est pas si facile de trouver à l’heure actuelle un livre qui réussit à me faire rire et pleurer à la fois. Toutefois, je sais quelles autrices y arrivent à tous les coups et Emily Blaine est une incontournable du genre.

Avec Adèle et Arnaud, je me suis sentie particulièrement émue de par leur parcours, leurs vécus et leur vision de la vie. Je les ai vu se rencontrer, se chercher, se repousser, mais plus important que tout s’aimer. Si l’on peut penser au premier abord que leur relation se construit assez facilement, force est de constater que chacun est marqué par un passé parfois tumultueux, par une attitude défensive et par un comportement plutôt solitaire accaparé par des emplois pour le moins prenants. Mais le cœur a ses raisons que la raison ignore et lorsque les sentiments se lient au professionnel, lorsque le destin s’en mêle il devient bien difficile de les mettre de côté et d’avancer sans y penser.

De leurs différences, notre duo a su faire ressortir leur force et se construire un avenir radieux. Entre la cuisinière créative et le patron pragmatique, les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas et il faut bien avouer que je me suis régalée de leurs joutes verbales et de leurs rapprochements passionnés. Qui se ressemble s’assemble ? Je préfère penser que les opposés s’attirent et je suis particulièrement ravie de voir que cet adage fonctionne si bien avec Adèle et Arnaud.

De plus, j’ai beaucoup aimé ce texte riche en personnages secondaires hauts en couleur et tous aussi attachants les uns que les autres. Je pense notamment à Joséphine, petit bout de femme au caractère bien trempé, mais que l’on voudrait tous avoir dans nos vies, à Élisa, si fragile et forte à la fois, à Alexis si campé sur ses positions que j’ai hâte de voir succomber à son tour et je n’oublie bien sûr pas Judith, Maël, Sonia, Zoé et les autres. Sans eux l’histoire ne serait certainement pas la même et j’ai pris beaucoup de plaisir à les voir évoluer autour de notre couple.

« La crêperie des petits miracles » est une douceur dont on ne se lasse pas, c’est une confiserie qu’on laisse fondre sur la langue, un caramel qui nous réconforte et nous enveloppe de douceur. C’est un roman qui surprend, qui pousse à réagir plutôt qu’à fuir, qui démontre que l’on a parfois besoin d’être mis au pied du mur pour réagir.

Et si tous ces arguments ne vous ont pas encore convaincu, sachez que l’autrice nous délivre quelques petits secrets bretons qui raviront les papilles des plus gourmands d’entre nous. Pour avoir testé l’un d’entre eux, je vous assure que c’est un pur régal. Vous n’avez plus aucune raison de résister.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par meldc 2020-05-13T14:08:54+02:00
Lu aussi

Un roman qui parle d'amour, de nourriture et de Saint-Malo ? C'est plutôt un bon départ pour la gourmande que je suis.

J'ai donc pris beaucoup de plaisir à suivre les aventures d'Adèle et d'Arnaud. Les chapitres alternent leurs points de vue, et on suit donc leurs questionnements et leurs ressentis au fur et à mesure. J'ai beaucoup aimé Adèle, sa candeur, son mélange de fragilité et de force. On sent très vite qu'elle a un passif lourd et celui-ci se dévoile peu à peu. Son plus gros défaut : elle ne sait pas baisser la garde. Laisser quelqu'un rentrer dans sa vie et la sortir de sa cuisine ? Impossible, pour elle.

Un peu forcée par le destin, elle va rencontrer Arnaud. Lui, c'est un homme d'affaires. Un pur, un dur, un pas tatoué, mais un divorcé. Il ne veut plus de femme dans sa vie... Et pourtant dès la première rencontre, ou presque, il tombe sous le charme d'Adèle.

Sa passion soudaine est un peu rapide (j'ai toujours du mal avec les coups de foudre), mais sa belle est plus réticente, et insiste pour laisser de la distance entre eux.

Elle a besoin de lui pour créer son restaurant, il a besoin de son restaurant pour pouvoir la revoir...

Evidemment, c'est une romance, donc on sait comment cela va finir. Mais j'ai beaucoup aimé l'entourage d'Adèle, ses amies pour lesquelles elle se dévoue... et j'ai très envie de goûter sa cuisine, qui semble tant enchanter les gens.

Bref, un roman qui se dévore, pour passer un bon moment. Il contient quelques facilités, mais cela fait du bien, parfois, de juste se laisser aller.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Danilomzb 2020-05-11T18:17:37+02:00
Argent

Merci aux Editions Collection &H et à Netgalley pour ce service presse.

Difficile d’être une femme cheffe de cuisine dans un restaurant étoilé au Michelin, un milieu masculin hostile qui a réussi à séparer Adèle de sa plus grande passion : la cuisine.

Joséphine, la patronne de la crêperie où elle officie comme serveuse à Saint Malo, a décidé qu’elle devait tout faire pour qu’Adèle reprenne du service.

Arnaud a repris l’entreprise de son père pour l’amener dans le 21eme siècle, au passage il y a perdu sa vie personnelle, délaissant sa femme et sa fille. Il va se réveiller après le divorce pour réaliser qu’il peut encore être heureux.

Adèle est paumée, elle va devoir revoir sa vie ainsi que sa vision de la cuisine, au fond pourquoi veut-elle sauver la crêperie ? Elle qui aide tout le monde devrait sans doute s’ouvrir à plus de relations humaines.

A chaque fois que j’ouvre un roman d’Emily Blaine, je sens toujours ces émotions subtiles rejaillir de son écriture. Elle sait être touchante et drôle à la fois, les personnages que l’on voit se croiser dans cette histoire sont humains et le tout sonne juste.

Alors croyez-le ou non : en Bretagne la pluie ne mouille pas et Emily Blaine va vous le prouver avec tout son talent. Une mention spéciale pour les pages après l’épilogue : elles en valent la peine.

J’ai beaucoup aimé ce livre, j’espère que vous aussi allez l’apprécier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rowena77 2020-05-09T21:44:06+02:00
Lu aussi

J’aime beaucoup l’idée de départ de l’autrice, à savoir suivre une ancienne cuisinière parisienne, devenue serveuse après son burn-out, dans son nouveau quotidien en Bretagne. Si personne de mon entourage n’a fait de la cuisine son métier cela reste une activité que nous partageons en famille, préparer des bons petits plats, pour petites ou grandes tablées. On retrouve cet esprit de générosité chez l’héroïne, Adèle, un personnage positif et bienveillant.

Trois ans se sont écoulés depuis qu’elle a fui les cuisines des restaurants huppés de Paris et le stress quotidien de la capitale et si, jusqu’ici, Joséphine, sa nouvelle patronne et amie, l’avait laissé prendre ses marques tranquillement, c’est désormais terminé.

Pour elle, il n’y a pas de doute, Adèle est faite pour cuisiner et reprendre sa crêperie. Bientôt vient l’ultimatum : la reprise ou la fermeture définitive des lieux.

Joséphine a tout prévu, léguer sa crêperie à Adèle et à Adrien Langlois, petit-fils de son premier amour défunt, devenu un homme d’affaire émérite. Ce qu’elle n’avait pas planifié, c’était l’attirance immédiate et irrésistible entre eux...

L’idée est bonne, le décor romantique et pluvieux à souhait mais je ne sais pas, j’ai trouvé tout cela un peu lent. On s’arrête souvent sur les nombreux doutes d’Adèle, de façon peut-être trop régulière au point de « casser » le rythme du livre.

Adrien me semblait un peu trop arrogant et macho pour que je m’attache vraiment à lui au départ mais l’autrice parvient à le rendre plus sympathique au fur et à mesure de la lecture. Si l’histoire d’amour ne m’a forcément emballé, j’ai beaucoup aimé l’amitié entre Adèle et Elisa, leur façon de se soutenir dans tous leurs projets, même les plus fous, les rend terriblement attachantes.

Un roman feel-good divertissant donc, que je recommande à ceux qui cherchent une jolie histoire d’amour mais surtout une belle histoire d’amitié.

Afficher en entier
Bronze

Petite romance mignonne, sympa et divertissante.

Nous faisons des allers-retours entre Saint-Malo et Paris, ce qui peut être assez dépaysant.

Adèle est une jeune femme brillante qui a laissé tomber sa carrière en cuisine suite à des soucis avec ses anciens "patrons". Elle s'est exilée à Saint-Malo, dans la petite crêperie de Joséphine où elle travaille en tant que serveuse. Grâce à la vieille femme, Adèle va renouer avec sa passion de toujours : la cuisine.

Elle va ainsi rencontrer Arnaud, l'investisseur désigné pour l'aider à reprendre le restaurant. Une attirance immédiate va lier ces deux héros qui vont devoir mêler vie professionnelle et vie personnelle.

J'ai trouvé l'histoire gentillette, un peu drôle par moment et distrayante. A lire au soleil, en vacances, pourquoi pas. Il n'y a pas forcément une intrigue de dingue. L'accent est plutôt mis sur la psychologie des personnages et sur leurs difficultés relationnelles.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Coco-28 2020-05-06T04:00:04+02:00

Date de sortie

Sortie récente

"La Crêperie des petits miracles" est sorti 2020-06-03T03:17:47+02:00
background Layer 1 03 Juin

Date de sortie

La Crêperie des petits miracles

  • France : 2020-06-03 (Français)

Activité récente

joie12 le place en liste or
2020-06-25T12:13:49+02:00
Bab2556 l'ajoute dans sa biblio or
2020-06-20T11:46:46+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 71
Commentaires 23
Extraits 2
Evaluations 23
Note globale 7.39 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode