Livres
384 958
Comms
1 350 269
Membres
271 826

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La dame aux papillons



Description ajoutée par JessSwann 2014-04-25T21:24:06+02:00

Résumé

Port Royal, 1815.

Violet Sorrow, née d’une Créole et d’un Anglais, ne se tient plus de joie! Elle va enfin rencontrer la famille de son défunt père et visiter la lointaine Angleterre, dont son père lui a tellement parlé. Mais quand elle arrive sur place, elle reçoit un accueil mitigé. Son cousin germain Andrew, ce jeune homme exécrable qui passe ses journées à boire, semble la détester, alors que sa cousine Constance l’enchante par son caractère joyeux et spontané. La société anglaise est-elle aussi parfaite qu’elle l’avait pensé ? Et quel secret cache aux yeux du monde William, l’oncle de Violet ?

Les apparences sont parfois trompeuses, ce que notre héroïne apprendra aux détours d’un récit gothique où la folie côtoie une antique mythologie… Sans oublier un soupçon de romance.

Afficher en entier

Classement en biblio - 20 lecteurs

Or
10 lecteurs
PAL
5 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par RevesetImagines 2016-01-27T09:19:06+01:00

Les deux jeunes filles descendirent l’escalier aussi rapidement que le leur permettait leur robe et, arrivées devant la lourde porte du salon, Constance marqua une pause assortie d’une profonde inspiration.

« Comment suis-je ? murmura-t-elle avec angoisse.

- Magnifique », la rassura Violet sans réfléchir, surprise par l’anxiété de sa jeune cousine.

Constance lui adressa un sourire presque carnassier en guise de réponse et Violet cligna des yeux, surprise par l’expression quasi malfaisante de sa cousine. Le temps d’un battement de cils, Constance redevint la jeune fille fraîche qu’elle avait toujours connue et elle fronça les sourcils.

« Que se passe-t-il ? Vous paraissez troublée, est-ce à cause du vicomte ? » la taquina Constance.

Encore perturbée par son hallucination, Violet marmonna une réponse que sa cousine n’écouta pas. Un sourire avenant aux lèvres, elle ouvrit la grande porte qui menait au salon.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Azuriea 2016-05-11T21:28:20+02:00
Argent

Un roman vraiment magnifique, par lequel je ne m'attendait pas à être autant surprise.

Violet est un personnage très attachant, vive, optimiste, avec de belles valeurs.

L'époque du roman est aussi une époque que j'adore, donc j'ai forcément était envoutée par les bonnes manières, les toilettes et les personnages qui avaient une belle place dans ce roman.

L'oncle et les cousins de Violet sont dès le départ très intriguant et jusqu'au bout, je n'aurais pas réussi à vraiment les cerner, car qui aurait pu ce qui se cache à la fin de ce roman ?!

Vraiment, sublime, qui se lit facilement et rapidement. A découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MARQUISE66 2016-04-03T21:51:30+02:00
Diamant

Un merveilleux petit livre.

Beau touchant et tout simplement terrifiant !

Avec un final qui vous laissera sans voix !

Juste excellent !

Encore un de mes livres préféré ❤❤❤❤

Gros coup de ❤ 2016...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RevesetImagines 2016-01-27T09:20:17+01:00
Or

Le résumé en dit assez sur l’intrigue de cet ouvrage et je ne m’attarderais guère plus afin de ne pas gâcher une future lecture. J’ai beaucoup aimé la fragilité de Violet et sa naïveté. Ce personnage féminin est pur. Dès le départ j’ai senti qu’il y avait quelque chose bizarre chez son oncle et ses cousins. Constance est une jeune femme très étrange et elle m’a paru fausse au début mais ses réactions m’ont tôt vite fait d’oublier cette première impression. Andrew, le cousin de Violet, est d’un abord peu avenant, violent et impulsif. Il cache un lourd secret…

Ce roman est court mais intense. J’avoue que durant les ¾ de ma lecture, je me suis demandée pourquoi La Dame aux papillons était classée dans la catégorie Fantastique. Mais la fin est un véritable feu d’artifice, que de révélations !! Je dois dire que c’est le genre de final qui fait dire que l’auteur aime faire souffrir ses personnages et ses lecteurs. J’ai eu le souffle coupé ! Je m’attendais à tout sauf à ça !

La plume de Jess Swann est douce, un peu romantique comme elle peut être dure suivant les moments. J’ai eu la sensation de lire au début une romance historique mais au final un texte fantastique mêlant un soupçon d’horreur. L’auteur a su créer un roman unique et son talent est indéniable. J’ai été emportée par La Dame aux papillons et extrêmement surprise par cette fin. Ce fut une très belle lecture que je conseille vivement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par apriltheseven 2015-06-27T22:53:12+02:00
Or

La Dame aux papillons est un roman qui m'a énormément parlé, autant pour son côté sincère, émouvant que pour l'aspect parfois un peu... morbide qui s'en dégage. J'ai refermé le livre avec une envie de pleurer, un certain dégoût pour la cruauté humaine, aussi. En tout cas, c'est une histoire qui aura eu le mérite de me faire réfléchir.

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/romance1/la-dame-aux-papillons-jess-swann

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mireille59 2015-05-25T13:27:19+02:00
Or

« La dame au papillon » de Jess Swann aux éditions Artalys est un livre vraiment hors du commun. Il faut dire qu'Artalys, petite maison d’édition, assez discrète, propose des livres tout à fait originaux et toujours très soignés. Celui de Jess Swann ne fait pas exception. C’est une vraie petite perle à l’image de son héroïne, Violet, métisse créole à qui il arrivera la plus incroyable des aventures. Je n’en dis pas plus car cette histoire ne se résume pas. Tout l’intérêt de l’intrigue se situe dans sa chute. J’avoue que même si j’ai eu des doutes à propos des personnages en cours de lecture, jamais je ne me serais doutée de cette fin. Mon Dieu ! Quelle fin !

Les amateurs d’eau de rose et de happy-end passeront leur chemin, celles et ceux qui aiment la nouveauté ou la découverte devraient y trouver leur compte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chrissy 2015-04-16T13:10:15+02:00
Bronze

Lire ma chronique en entier : https://libreaddiction.wordpress.com/category/%E2%96%BA-chroniques-de-livres/

Un grand merci aux éditions Artalys pour cet envoi

Je reste assez mitigée à la fermeture de ce roman puisque je l’ai à la fois adoré et détesté.

La couverture, si épurée, si jolie et si aérée ainsi que le titre qui renvoi à ce merveilleux lépidoptère qu’est le papillon ; laissaient tout deux présager une histoire proprette (belle, sans fioritures).

Nous remontons le temps dans les années 1815 auprès de Violet Sorrow. Née d’une mère de couleur et d’un père anglais, violet est une métisse victime de la couleur de sa peau. En effet, dans l’esprit des mondains les métisses/ personnes de couleurs ne sont pas fréquentables. D’ailleurs les personnages le disent si bien : Les femmes de couleurs représentent la tentation,le pécher, l’interdit. Les hommes préfèrent les prendre pour maîtresses plutôt que pour femmes. Cela n’a pas été le cas du père de Violet qui par amour a violé les modes de bienséances, causant le mépris de sa famille et le déshéritant aussitôt. Violet ne connaît donc pas sa famille paternel qui l’a totalement reniée.A la mort de son père, Violet et sa mère n’ont pratiquement plus aucun sous pour vivre. C’est alors que la solution la plus évidente vient à l’esprit de sa mère : Il faut demander de l’aide à l’oncle de Violet qui n’est autre que le frère de son défunt père. Violet s’en va alors rencontrer sa famille paternel avec l’espoir de renouer des liens rompus depuis si longtemps.

Nous sommes donc transportés dans un monde aristocratique avec château,servantes, domestiques et langage soutenu. J’ai eu un peu de mal avec les débuts du livre où il ne s’y passe franchement et sincèrement pas grand chose. Les descriptions sont courtes, les dialogues vite expédiés. Et les personnage,de premier abord, fades.Nous faisons la connaissance de Constance, la cousine de Violet, qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau (excepté la couleur de peau). C’est une fille fragile dont la vie est marquée par un horrible drame. Nous supportons mal aussi Andrew,le frère de Constance (Donc le cousin de Violet) qui est un alcoolique violent.

La seule chose qui m’a fait tenir et finir le livre jusqu’au bout, c’est certainement la certitude que cette famille cachait un lourd secret. En effet, cette apparence de petite famille modèle – qui a quand même son lot de problèmes – était bien trop factice à mon goût. On sentait que quelque chose se préparait ….

C’est vers le dernier chapitre que j’ai vraiment été étonnée par l’auteur qui m’avait initiée à une écriture chaleureuse,presque timide et « polie ». Les dernières pages changent véritablement le cours du récit et ce changement est tellement brutal que l’on en est vraiment choqués! Tout s’enchaîne très vite. Les détails deviennent crus,les personnages se dévoilent, l’adrénaline accélère nos cœurs et l’horreur est bel et bien présente ! Tout ce que j’aime et apprécie !

Comme j’ai regretté cette fin si rapide, si vite expédiée en comparaison d’un récit long et ennuyeux au début. Peut-être que l’auteur aurait dû et pu rallonger le récit pour nous faire miroiter, pour d’autant plus nous étonner. J’aurai apprécié avoir le temps de m’attacher aux personnages. Avoir le temps d’assimiler toutes ces informations que l’on nous dessert à la fin du livre. J’aurai apprécié d’autant plus d’explications aussi. C’est dommage puisque le scénario est vraiment unique, bien choisit, subtil. Je n’ai jamais eu l’occasion de lire une telle histoire, j’avais même le film du livre qui se déroulait dans ma tête à une vitesse fulgurante ! Alors pourquoi avoir fait un livre si petit ? !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2015-04-11T14:30:01+02:00
Or

Je remercie déjà Jess pour m'avoir fait parvenir son livre (oui, j'ai capté après l'avoir reçu de la maison d'édition Artalys, que je remercie également.) Le choix était plutôt rapide, car la couverture est simple mais juste comme il faut et le résumé tentant, même si je ne verrais plus jamais les papillons de la même manière.

1815... Port royal... Angleterre... Violet est une jeune femme dont la mort de son père anglais va bouleverser sa vie à Port Royal avec sa mère dite indigène. Elle se retrouve à être invitée en angleterre par la famille de son père qui les a renié, afin d'apprendre à la connaitre. Si son oncle et sa cousine sont enjoués à l'idée de la voir, ce n'est absolument pas le cas d'Andrew qui lui ne rêve que d'une chose : la voir disparaitre de ces lieux! Mais sous cette apparence gentillesse se cache un secret de famille lourd à porter.

Du départ, l'histoire est intéressante, dans le sens où je me demandais ce qui allait arriver à Violet. Les mots se suivent et nous emportent dans un univers réaliste, une Angleterre hautaine, qui n'aime pas les changements, qui n'aime pas les mélanges tout court. Une réalité affolante de l'époque retranscrit comme il se doit dans cette œuvre : la place des femmes dans cette société qui n'ai pas celle que nous avons à ce jour. Le récit mélange l'historique à une romance légère en surface, pour se mêler à cette dose de fantastique qui se sent, mais ne se voit pas de suite.

Violet est une jeune femme qui est assez naïve sur certains points, mais qui comprend très bien la situation de sa mère et la sienne par dessus le marché. Ne connaissant pas les bonnes mœurs et la manière de se tenir en société, les convenances, elle fera des faux pas sur le navire qui l'amène en Angleterre, mais qui la rende attachante. Elle est simple, ne cherchant pas à attirer le regard sur elle, aimant la vie, la croquant à pleine dents, tout simplement. J'ai beaucoup aimé sa mère qui, par la force des événements va se séparer de sa fille, son unique enfant, pour qu'elle soit heureuse, malgré son côté très protectrice. La rencontre entre un certain Edouard, Vicomte de son état rendra Violet encore plus attachante, même si rien ne se passe entre eux. Elle fait elle-même barrage de ce qu'elle pourrait ressentir pour lui.

Quant à la famille, oncle et cousin/cousine, disons que le résumé donne déjà des détails, mais il faut garder en tête que tout ce qui se voit, se lit n'est pas forcément la vérité. Constance la cousine est une fragile fleur qui n'hésite pas à jouer de son état de faiblesse pour obtenir ce qu'elle désire, un personnage qui m'a fait froid dans le dos à certains moments. Andrew est soit alcoolisé, soit agressif et brutal. Malgré cela, j'ai ressenti qu'il avait une peine immense, mais pour qui ou pour quoi? Réponse à la fin du livre :p. Quant à son oncle William, il est lunatique : un coup "jevaisbientoutvabien", un autre "froid", à un autre "calculateur". En bref des personnages travaillés qui ne semblent pas être ce qu'ils sont réellement.

Que dire à part que j'ai beaucoup aimé le contexte, les personnages, l'intrigue qui ne se dévoile pas d'un coup et la façon dont l'auteur écrit. L'époque, les différences – quelles soient raciales ou sociales – le fait d'entrapercevoir l'avenir de chacun des personnages, tout m'a semblé plus que réaliste jusqu'à un certain point, bien entendu. La fin est une bonne grosse surprise, je m'attendais à beaucoup de choses, mais pas à CA ! J'aurais juste aimé un peu plus de "fantastique" dans le récit, disons plus éparpillé dans le récit, mais cela ne gâche en rien la lecture et n'engage que moi. Un récit court, prenant et très agréable à suivre. En d'autres termes, il faut le lire pour comprendre toute la subtilité de l'auteur dans le texte et voir jusqu'où Jess nous emporte dans une noirceur inimaginable.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/la-dame-aux-papillons-jess-swan-a115233078

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilybel 2015-03-19T14:52:54+01:00
Argent

http://lilybooks.blog4ever.com/blog/la-dame-aux-papillons-jess-swann

A un cheveux du coup de coeur ! Magnifique et vraiment unique !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gwen33 2015-01-12T20:27:31+01:00
Lu aussi

Dès le début, je suis plongée dans l'époque de Jane Austen, 1815, Angleterre. J'ai directement accrochée aux premières pages grâce aux décors ainsi qu'à la façon d'écrire de l'auteure, qui maîtrise parfaitement le sujet. J'ai rapidement lu ce roman et lorsque je suis arrivée au dénouement, je n'en croyais pas mes yeux.

Certains éléments laissaient à penser quelque chose d'extraordinaire mais je ne m'attendais pas du tout à ça. J'ai été surprise et prise d'incompréhension.

Malgré la fin qui m'a laissée perplexe, j'ai apprécié l'épilogue qui nous donne des éléments supplémentaires intéressants mais j'aurai aimé quelques détails en plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par paraty62 2014-12-21T10:58:06+01:00
Or

Intrigué par la superbe couverture je n'ai pas résisté à la tentation et l'ai ouvert de suite. Bien m'en a pris car je n'ai pas pu le lâcher et me voici pour vous raconter mon ressenti sans vous en dire trop.

Violet est la fille d'une "indigène" et d'un anglais, ce qui en 1815 fait d'elle une personne qui n'est la bienvenue ni à Port Royal ni en Angleterre, où la famille de son père l'a renié.

Après la mort de son père elle se retrouve avec sa mère ruinées et elle se retrouve à devoir épouser un gouverneur ou finir à la rue. Sa mère en désespoir de cause tente un rapprochement avec la famille de son défunt mari qui accepte d'accueillir Violet ,et uniquement elle, en Angleterre.

Violet se retrouve donc déracinée loin de sa mère dans une famille qui ne voulait pas d'elle. Mais contre toute attente son oncle et sa cousine se montrent accueillants et le huis clos commence. On devine avant Violet les faux semblants et les dangers auxquels elle est exposée mais je dois dire que la fin m'a surprise. Je ne peux vous en dire plus pour ne pas gâcher votre surprise mais sachez que l'univers est très original et le titre bien choisi ;)

En bref, ce titre n'est pas passez loin du coup de cœur et je pense lire rapidement d'autre titres de cette auteur. C'est un vrai page turner avec une atmosphère gothique et une mythologie surprenante. Vraiment une bonne surprise.

Afficher en entier

Date de sortie

La dame aux papillons

  • France : 2014-05-26 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 20
Commentaires 12
Extraits 8
Evaluations 9
Note globale 7.56 / 10

Évaluations