Livres
534 083
Membres
559 144

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La dame aux yeux vides



Description ajoutée par nana51 2020-10-21T21:15:53+02:00

Résumé

Dans son jardin, Ben découvre un passage menant à un monde dévasté. Des fées y vivent avec leur reine, une magnifique dame prisonnière des lieux.

Émerveillé, il accepte de l’aider à fuir sa prison. Il ignore qu’il vient d’enclencher un engrenage effroyable.

Alors que la belle reprend des forces, des enfants disparaissent dans le quartier et les rares témoins trouvent la mort d’une manière inexplicable.

Qu’arrivent-ils aux enfants que Ben présente à la dame ? Pourquoi lui refuse-t-elle l’accès à la porte au fond de sa cabane ? Quelles horreurs dissimule-t-elle derrière ses illusions merveilleuses ?

Sous l’apparence du conte de fées se cache le goût du cauchemar.

Attention : roman pour un public averti. Quelques scènes peuvent heurter la sensibilité des lecteurs.

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par nana51 2020-11-04T21:08:34+01:00

« Ci-gît la faille entre les mondes de Vahya’Mhfir’Skka. Gardez vos enfants loin de la dame aux yeux vides. »

Le sculpteur de cette chose devait être obsédé par Lovecraft ou sous LSD. Sans doute un peu des deux. Mélissa en parlerait à Audric ; il y trouverait une source d'inspiration supplémentaire pour ses photos. Ensuite, elle convaincrait Mia de jeter cette atrocité.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par cocodelecture1 2020-12-27T19:05:40+01:00
Diamant

Je remercie l’auteur Cedric Murphy pour m’avoir proposé de lire son roman via le site Simplement Pro.

Il est vrai que j’avais lu quelques chroniques sur Facebook concernant ce roman. Alors j’étais assez intriguée par celui-ci.

C’est mon premier roman horrifique et j’ai été servie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marie-nel 2020-11-23T13:09:57+01:00
Or

Tous les ans, à cette période un peu sombre, Cédric Murphy sort un nouveau roman. C’est le troisième que je lis de lui, l’année dernière, j'avais lu « La nuit derrière la porte » qui m'avait déjà bien fait flipper, fait assez rare pour moi, je me souviens encore de l’histoire rien qu'en lisant le résumé, preuve qu'elle m'avait bien marquée. Et je pense qu’il va en être de même pour ce nouveau roman. Comme il est dit dans le résumé, il est destiné à un public averti, certaines scènes sont assez horribles à lire, il faut être préparé à cela. Pour ma part, c’est allé, je m’étais conditionnée et, connaissant l'auteur, je savais vers quoi il pouvait m’emmener. Mais, il n'y a pas non plus que de l'horreur, ce sont quelques scènes, le reste de l'histoire est plus calme et très captivant. Si une personne comme moi a pu le lire, c’est qu'il peut l’être par beaucoup quand même.

Toute l'intrigue va tenir autour du personnage de Ben. C’est un jeune garçon de 9 ans, ses parents sont divorcés, il vit en alternance une semaine chez son père Audric, et chez sa mère Mélissa qui vient d’emménager dans la maison de sa compagne Mia. Ben n'est pas spécialement enchanté de se retrouver là, et pourtant la maison est grande, très belle, son seul problème est le jardin qui dépérit et meurt à vue d'œil. D'ailleurs, Audric, photographe, va faire des photos artistiques de ce jardin pour préparer une exposition. La première nuit de Ben va plutôt être mouvementée. Ne trouvant pas le sommeil, il regarde ce jardin par sa fenêtre, il y voit un chat noir qu'il fait rentrer. Puis des grattements à la fenêtre lui montrent une étrange lueur et découvrira qu’il s’agit d'une fée, très jolie. Celle-ci va alors lui montrer un passage dans son jardin qui va le mener vers un autre monde, sombre, détruit. La fée le mènera vers une cabane où il rencontrera la reine, magnifique, éblouissante. Elle est triste et affaiblie, elle lui demande de l'aide pour aller mieux et sortir de là. Pour cela, elle lui demande d'amener des copains, ce qu'il fera. Elle lui explique qu'il est une sorte de passeur, la reine emmène ses amis dans une pièce où Ben n'a pas le droit d'aller, où il pense que c’est le paradis et qu'il y a tout pour s'amuser. Il ne sait pas dans quoi il a pu mettre les pieds, et les graves répercussions que ses actes auront.

Bien sûr, nous, en tant que lecteurs, on voit le piège se refermer autour de Ben. On se doute très vite que les fées et leur reine ne sont pas si gentilles que ça. Surtout avec le prologue que l'auteur nous a présenté, avec deux petites-filles qui vivent la même chose que Ben. Je me suis doutée de l'horreur, mais je ne pensais pas qu'elle allait pouvoir être à ce point. Je ne dirai rien de plus pour ne pas vous gâcher la surprise, mais ce qu'il va se passer n'est pas imaginable, et l’auteur est allé chercher très loin ses idées, il a une imagination débordante et construit très bien son intrigue. Car oui, il y a un suspense de dingue, je ne m'attendais pas à tout ce qu'il va se passer, je suis allée de surprise en surprise, je me demandais tout le temps ce que l'auteur allait pouvoir nous concocter.

En même temps que l'on suit l'histoire de Ben et de ses enfants qui disparaissent de la réalité, on suit l'histoire de ses parents qui elle est bien ancrée dans la réalité. Mélissa a quitté Ben pour Mia, elles sont très amoureuses et aimeraient avoir un enfant à elles deux. Mais le parcours de la PMA est long, et ne prend pas en compte leur situation. Elles ont alors l’idée de faire intervenir Audric et de réaliser elle-même leur projet. Pareil, je ne peux en dire plus pour ne pas tout vous « divulgacher », mais on va ici être plongés dans la vie de ces couples qui, sous prétexte de ne pas coller à une certaine « normalité » parentale, voient l’accès à la maternité refusé, et c’est un véritable parcours du combattant pour pouvoir fonder une famille. L'auteur décrit très bien ce cas, avec tous les soucis de couple que cela peut engendrer, en plus de la séparation, de l'acceptation pour l'enfant d’un nouvel amoureux dans la vie du papa ou de la maman. On comprend alors que cet enfant soit alors attiré par des phénomènes qui lui donnent de l'importance. Ces faits sont très bien relatés par l'auteur, avec beaucoup de pudeur et de sensibilité. Le contraste avec les scènes irréalistes et terrifiantes est d'ailleurs assez stupéfiant. On bascule de l'horreur du monde des fées à la détresse de vie des adultes.

Je me suis très vite attachée aux personnages, à tous même. Que ce soit Ben ou les adultes, Audric, Mia et Mélissa. Ils m’ont tous beaucoup touchée dans leur être, leurs ressentis et dans tout ce qu'ils vivent. J'avais envie de rassurer Ben, de le réconforter, j'avais aussi envie de soutenir Mélissa ou Audric, ils vivent des drames atroces dans leurs vies de parents. Et pourtant le choix narratif de l’auteur n’est pas celui que je préfère, où normalement t je ressens le plus de choses. Il a choisi de tout raconter à la troisième personne du singulier. C’est vrai que je suis d’habitude plus sensible au « je » mais je trouve ici que c’est plutôt une très bonne idée d’avoir utilisé le « il ». Car il amène une certaine distance avec les personnages qui n'est pas négligeable ici, je dirais même qu'elle est bénéfique, car avec tous les drames, les horreurs qu'ils vivent, je préfère être une spectatrice éloignée que me sentir dans la peau du personnage. Certaines scènes sont vraiment très dures à s'imaginer, je ne veux pas rentrer dans les détails ici, mais j'ai très bien réussi à ressentir chaque os brisé, chaque lambeau de peau arraché.

Je ne suis pourtant pas adepte de ce genre dans mes lectures, vous trouverez très peu de romans d’horreur sur mon blog, mais pourtant, j'ai beaucoup aimé celui-ci de Cédric Murphy. Sans doute parce qu’il a su mêler de la réalité de gens comme vous et moi, avec leurs problèmes de couples et autres, à des créatures totalement irréelles, vivant dans un monde sombre et dangereux. Je trouve qu’il y a une certaine moralité à l’histoire, comme dans les contes que je lisais ou qu'on me racontait. Comme dans ces contes, il y a deux mondes, celui des adultes et celui des enfants, où ceux-ci cherchent du réconfort car ils sont déçus du monde des grands et où ils tombent dans un piège qui leur montre qu’ils n’étaient pas si malheureux que ça avec leurs parents. Ce livre est une sorte de conte, mais plus pour adulte que pour nos chers enfants. Il permet de retrouver son âme d'enfant, de retrouver cette peur du noir et des ombres.

J'ai beaucoup aimé ce livre. Franchement, je n'ai pas vu passer les plus de 500 pages. L'auteur a mis beaucoup de suspense dans ses scènes, je me suis posée une foule de questions, me suis demandée comment tout cela allait finir, s'ils allaient tous s’en sortir. Car il faut savoir une autre chose sur Cédric Murphy, c’est qu’il n’hésite pas à faire souffrir ses personnages principaux, à les faire disparaître. Je me disais toujours qu'il ne pouvait pas faire ça, que le personnage allait se relever, mais non, j'ai dû faire face à la porte de certains que j’aimais bien. Ce n’est pas l'envie qui me manque de vous parler davantage, de vous dire où j'ai été bluffée, où je me suis fait avoir, mais cela gâcherait votre lecture et votre propre surprise. Je garde donc tout cela pour moi. Le suspense que l’auteur a mis dans des pages fait que je l'ai lu rapidement, j'ai même été étonnée de le lire aussi vite, je mets parfois plus de temps pour des livres avec moins de pages. La fin est à la hauteur du reste de l’histoire, il y a un dernier rebondissement final, qui crée une fin ouverte et pourrait donner à matière à une suite. Comme il l'avait d'ailleurs déjà fait dans son précédent roman. À nous de s'imaginer la suite, de se demander les conséquences de ce final, j'aime bien cette façon de faire, cela donne une autre dimension à l'histoire.

Comme je le disais plus haut, c’est le troisième roman que je lis de cet auteur et il confirme une nouvelle fois pour moi, son talent de raconteur d’histoires, son immense imagination, un certain coté sadique parfois, et sa grande sensibilité malgré tout. Je vais continuer à le suivre avec plaisir, et pourtant ce n’est pas mon genre de lecture de prédilection, mais il y a des auteurs qui arrivent à faire oublier toute l'horreur de certains actes derrière leur talent d’écrivain, Cédric Murphy en fait partie et je le lirai à nouveau avec plaisir. Si de votre côté, vous ne le connaissez pas, n’hésitez pas à le découvrir avec ce roman ou un autre de sa bibliographie. Si vous ne supportez vraiment pas les scènes trop cruelles, il ne vaut sans doute mieux pas, mais si vous êtes adepte de ce style, de King et autres, n’hésitez pas plus longtemps et lisez Cédric Murphy.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par grain-de-sel 2020-11-21T13:50:20+01:00
Argent

"Ci-gît la faille entre les mondes de Vahya’Mhfir’Skka. Gardez vos enfants loin de la dame aux yeux vides."

Je remercie Cédric Murphy de m'avoir renouvelé sa confiance pour ce service presse... Enfin je ne sais pas trop si je dois lui dire merci pour la superbe nuit blanche que j'ai passé sur son roman !

Attention, l'avertissement au début du livre n'est pas à prendre à la légère, j'ai encore des frissons en me remémorant certaines scènes... Si déjà la couverture vous donne la chair de poule, n'allez pas plus loin !

La Dame aux yeux vides...ou comment revisiter ce mythe du croque-mitaine qui attend patiemment les enfants sous leurs lits... C'est peut-être bien ce qui rend l'horreur si palpable dans ce roman, le fait que l'histoire se centre autour de la disparition inquiétante d'enfants...

Ben est un jeune garçon dont la famille éclate sous le coup d'un divorce. Déménagement, nouvelle maison, nouveau quartier. Et une nuit, l'enfant va faire une drôle de rencontre. Une fée. La magie entre dans la vie un peu triste de Ben et va l'amener à découvrir un passage dans le fond de son nouveau jardin. Féerie ou cauchemar ? Ben va faire la connaissance d'une reine qui lui demande de lui amener des copains... Une reine d'un royaume aux apparences trompeuses, un royaume peuplé d'horreurs.

Si au début, je me suis demandée où l'auteur voulait nous emmener, une fois plongée dans l'univers glaçant de la Dame, je n'ai pas pu me détacher de ce livre. Il fallait à tout prix que je sache ce qui arrivait aux enfants, pourquoi le quartier était témoins de disparitions et de meurtres atroces... Parce que ne vous y trompez pas, la Dame réussit avec brio à amener les atrocités de l'autre côté, le nôtre, celui de la raison.

Avec sa plume addictive et fluide, Cédric Murphy nous décrit l'indicible. Les scènes sont d'un réalisme troublant et la douleur et l'horreur sont palpables à travers les mots. On plonge dans le gore sans toutefois aller dans la surenchère sanglante, ce que j'ai particulièrement apprécié. Les descriptions ne sont pas imagées, elles sont crues, amenant le lecteur au bord de la folie, du malaise.

Est-ce que j'ai dû faire des pauses dans ma lecture ? Oui, assurément. Est-ce que j'ai voulu abandonner ? Surtout pas !

Tout au long d'un récit très bien rythmé et aux rebondissements haletants, on suit les découvertes de Ben dans ce royaume d'illusions maudit qui aurait dû rester enfoui dans les ténèbres. Et quand la noirceur se réveille, elle s'insinue à une vitesse fulgurante. J'avoue que j'aurais aimé que les explications sur ce mythe soient plus poussées...tant qu'à aller au fond de l'horreur... Mais pas d'inquiétude, ce que vous allez en savoir suffira largement à vous filer des sueurs froides pour plusieurs jours.

A côté de ça, l'auteur aborde sur ce fond horrifique, des sujets de société habilement traités. La famille recomposée, l'homoparentalité par exemple, et les difficultés de ces situations y sont traités sans lourdeur.

J'ai apprécié que les personnages ne soient pas légions dans ce roman, on en mesure d'autant mieux la psychologie travaillée et on s'identifie plus facilement à eux, on s'y attache même, ce qui est presque pire quand vous aurez pris conscience de ce qui les attend dans cette cabane. Vous allez sortir en même temps qu'eux de votre zone de confort...

Une lecture à ne pas mettre entre les mains de néophytes, l'immersion est vraiment sanglante et l'horreur palpable. J'ai retrouvé la plume de Cédric Murphy avec joie après La nuit derrière la porte et ici on grimpe encore un échelon.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NanoulaFourmi 2020-11-08T12:18:44+01:00
Or

Tout d’abord, merci à l’auteur d’avoir renouvelé sa confiance et de m’avoir permis de lire son nouveau roman.

J’avais adoré « La nuit derrière la porte », et celui-ci est d’autant plus frissonnant !!

A savoir, ce roman est pour un public averti, quelques scènes peuvent choquer et heurter la sensibilité des lecteurs !

Cela dit, j’ai été happé dès les premières pages !!! Mais je vous avouerai aussi, qu’en tant que maman, pendant et après cette lecture, j’ai eu du mal à lâcher ma fille !!

« Ci-gît la faille entre les mondes de Vahya’Mhfir’Skka. Gardez vos enfants loin de la dame aux yeux vides. »

Tout commence avec Elaine et Alice, deux sœurs de 10 et 5ans. Elaine fait la connaissance de charmantes petites fées qui l’ont menée à la rencontre Une Magnifique Créature. Elaine passe ses nuits avec ses créatures féeriques. Elaine ne doit en aucun cas parler de ses nouvelles amies. A personne ! Dans son jardin, un passage mène à leur monde, un monde sombre, chaotique, mais la Magnifique Créature lui explique, qu’avec son aide, elles pourront redonner la lumière et la vie dans son Monde, mais pour cela, Elaine doit lui ramener sa petite sœur, sinon il en sera fini de leur rencontre clandestine. Elaine accepte à contre-cœur, mais La Magnifique Créature lui a promis qu’après, elles pourront se retrouver pour l’éternité !

De nos jours, Ben, 10 ans, emménage avec sa mère dans la maison de sa belle-mère. Nous découvrons un petit garçon qui cherche à être exécrable avec ses parents, car il n’accepte pas tout à fait le divorce de ces derniers ! Sa première nuit dans sa nouvelle chambre est plutôt mouvementée. Ne trouvant pas le sommeil, Ben regarde par la fenêtre pour voir son nouvel environnement, et là, il fait la rencontre d’un chat noir. Celui-ci une fois dans la chambre de Ben, adopte une posture immobile. Etrange. Quelques minutes plus tard, Ben entend quelqu’un frapper à sa fenêtre ! Une étrange lueur se tient là ! En regardant de plus près, il s’agit d’une fée ! Stupéfait, et éblouit par la beauté de la fée, Ben la laisse rentrée !

Il ne s’imagine pas une seconde de l’horreur qui l’attend…

Encore une fois, j’ai été envouté par la plume de l’auteur ! Son roman est horriblement addictif ! Dès les premières pages nous sommes absorbés par l’histoire et pas le temps de souffler !! Son écriture est fluide, l’histoire palpitante, angoissante, sanglante ! Les personnages sont extrêmement attachants. J’ai souffert avec eux, j’ai hurlé avec eux, j’ai presque pleuré avec eux !!

Vous êtes atrocement terrifiant !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nana51 2020-11-04T21:07:19+01:00
Or

Avis : https://surlesailesdunlivre.forumactif.com/t2296-la-dame-aux-yeux-vides-de-cedric-murphy#19958

Je tiens à remercier Cédric Murphy pour m'avoir fais confiance en me confiant à nouveau l'un de ses romans.

Ben est un petit garçon de 9 ans qui encaisse le divorce de ses parents et qui va devoir s'habituer à vivre en garde alternée. Il va s'avérer que Ben va très vite s'acclimater à la nouvelle maison de sa mère, à tel point de ne plus quitter sa chambre et pour cause ; des fées sont venues lui rendre visite un soir, elle sont belles mais pas autant que leur reine qui est elle prisonnière d'une forêt accessible à partir de l'arche situé dans le jardin. Ben veut aider cette femme magnifique à reprendre des forces et lui permettre de sortir de ce monde de ténèbres même si pour cela il doit partager sa reine en la présentant à ses amis ...

Au premier abord rien ne peux prédire ce que le lecteur s'apprête à découvrir dans ce roman. Nous découvrons un monde fantastique où vivent des fées et leur reine mais malheureusement nous ne sommes pas dans un conte pour enfants, les fées et leur reine vont se révéler être des créatures maléfiques et avides de chaire fraiche et pure.

« Ci-gît la faille entre les mondes de Vahya’Mhfir’Skka. Gardez vos enfants loin de la dame aux yeux vides. »

Je vous avoue que j'ai accepté ce SP avant même de lire le synopsis tout en connaissent la plume de l'auteur découverte grâce à son roman LA NUIT DERRIERE LA PORTE je savais donc qu'il a un dont pour vous rendre addict malgré les horreurs.

C'est donc malgré les recommandations de l'auteur qui sont pourtant très claires que me suis lancé dans la lecture de ce roman, oui moi la flippette j'ai tenté et de nuit en plus !

ATTENTION : roman pour un public averti. Quelques scènes peuvent heurter la sensibilité des lecteurs

C'est donc timidement que j'ai débuté la lecture mais contre toute attente j'ai très vite enchainé les pages et en 3 petites soirées ma lecture était close.

Mon cœur de maman a été mit à rudes épreuves plus d'une fois lors des scènes de tortures mais pas une fois je me suis posé la question de stopper ma lecture rien que pour cela je dis BRAVO.

Je ne sais pas encore si Cédric Murphy est fou où si il est un génie mais c'est la deuxième fois qu'il me fait sortir de ma zone de confort et que j'en suis agréablement surprise.

Cédric à une plume fluide est vraiment très agréable. J'ai aimé l'alternance de narration entre les différents personnages. Ces derniers sont peu nombreux et bien travaillés. Tous cela apporte une histoire bien rythmée et c'est ce qui m'a permis d'apprécier ma lecture malgré l'horreur.

En bref : une lecture qui n'est pas à mettre en toute les mains mais dont je ne regrette pas la découverte mais attention âmes sensibles s'abstenir !

Afficher en entier

Activité récente

nana51 le place en liste or
2020-11-04T21:02:31+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 5
Commentaires 5
extraits 2
Evaluations 5
Note globale 9.2 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode