Livres
404 211
Membres
307 823

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La dame de Knox, Tome 1: Le masque



Description ajoutée par jul01 2017-03-30T02:51:31+02:00

Résumé

En l’an 1335, le roi d’Angleterre revendique la couronne de France, ce qui plonge les deux pays dans une guerre sans pitié. Joffrey de Knox, un puissant guerrier de Bretagne, décide dès lors de s’allier à l’Angleterre, y voyant une occasion d’étendre son territoire et de s’enrichir davantage.

Comme son père avant lui, il convoite surtout les terres du Sud qui appartiennent au seigneur de Vallière. Pour parvenir à ses fins, Joffrey décide qu’il est temps de réclamer son dû à la veuve de Vallière : la main de sa fille cadette. Or, la famille de Vallière n’a jamais été mise au courant d’une telle promesse de mariage, et pourtant…

Joffrey croit y gagner. Celui-ci ignore cependant qu’Anne de Vallière est une jeune femme énergique et déterminée qui n’hésitera pas à se dresser courageusement sur son chemin… Elle s’efforcera dès lors de percer le mystère de cet époux qui lui a été imposé, car malgré les colères et la brutalité de Joffrey, elle devine chez celui-ci une personnalité complexe, où la dureté masque des blessures profondes.

Arrivera-t-elle toutefois à fissurer la cuirasse de ce guerrier redoutable ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

Or
3 lecteurs
PAL
6 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par alapage 2017-12-06T19:28:21+01:00

Ne vous fiez pas aux apparences, en ce qui concerne Joffrey, car elles sont souvent trompeuses. Il est passé maître dans l'art de dissimuler ses vraies émotions derrière son masque d'arrogance.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lecteuraddict 2018-02-14T15:44:43+01:00
Argent

Ce premier livre est assez plaisant à lire. On pourrait le qualifier de mix entre la romance historique classique et le roman d'aventures. L'époque, le début de la Guerre de Cent ans est assez bien rendue. Quelques bémols toutefois en raison des anachronismes qui m'ont fait un peu grincer des dents. Oui, je l'avoue, je suis un peu tatillon sur le sujet. Tout d'abord, sur la couverture du livre, le couple représenté porte des vêtements du XVIIIe siècle. Ensuite, il est fait mention de "pantalon", qui n'ont fait leur apparition qu'après la Révolution. Enfin, l'auteur pare Anne de sous-vêtements qui eux aussi n'existeront pas avant le milieu du XVIIIe siècle. A l'époque, ont portait une chemise qui servait à la fois de linge de nuit et de linge de corps sur laquelle, pendant le jour, on enfilait ses vêtements. D'ailleurs, il me semble que le port d'une chemise de nuit n'apparaisse pas, du moins en France, avant le XVe siècle sous la pression de l’Église qui trouvait impudique que l'on dorme nu. Je sais que cela peu paraître pinailler mais l'auteur ayant visiblement fait des efforts de précision sur le contexte historique, je trouve dommage d'avoir fait des erreurs aussi grossières sur le quotidien de ses héros.

Toutefois, mis à part cet aspect, l'intrigue, somme toute assez classique, est admirablement servie par ses personnages. Joffrey est un véritable bab boy du XIVe siècle. Il fait fi des conventions, de l’Église et des liens de vassalité. Sa cruauté et sa brutalité, banale à l'époque pour quelqu'un de son rang, sert uniquement sa propre cause. C'est un mécréant et comme tel, il fait peur. Cherchant à accroitre ses possessions, il rencontre Anne et décide finalement que c'est elle qu'il veut.

Anne de son côté, à reçu l'éducation classique d'une dame de son rang. Elle a appris tout ce qui est nécessaire à la gestion d'un fief car elle doit être capable de remplacer son époux quand celui-ci part guerroyer où s'il vient à disparaitre. Cela passe par la fidélité à son souverain, le roi de France dont elle fait partie de la parentelle. Son premier devoir est le salut de l'âme de son mari et de ses gens car de cela dépend son propre salut. Elle a hérité du caractère fort de sa mère et n'hésite pas à tenir tête à Joffrey. C'est d'ailleurs un des seules personne capable de s'opposer à lui, voire de le faire céder.

Autour d'eux, une foule de personnages secondaires, quelques fois un peu trop lisses et monolithiques mais qui servent bien l'intrigue. Eh quelle intrigue ! Cela tient presque du roman Picaresque ! L'auteur n'hésite pas à malmener ses personnages qui sont, d'ailleurs, du résistance à toute épreuve.

Un roman plaisant donc, à lire si on aime les récits plein de passion, de romance et d'aventures.

.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par HPothier 2018-01-28T23:56:06+01:00
Diamant

Dans cette saga, nous suivons Anne, une jeune femme avec un fort tempérament, j’adore les femmes de caractère qui ne se laisse pas piler sur les pieds, et Joffrey un dangereux guerrier qui cache un cœur tendre quelque part bien enfouis. Leur histoire est très haute en émotions, mais tellement touchante.

Mon avis complet : https://readeuse.wordpress.com/2018/01/28/la-dame-de-knox-tome-1-le-masque/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alapage 2017-12-06T19:25:09+01:00
Diamant

C'est avec beaucoup d'enthousiasme que j'ai débuté cette nouvelle saga, et ce, grâce à l'auteure Sonia Alain, qui m'a offert ce premier tome sachant que j'aimais les romans historiques.

Nous sommes en 1335. Dix ans auparavant, le seigneur de Vallière est décédé alors qu'il en route vers son château. À ce moment-là, Anne n'était âgée que de 9 ans. Le seigneur de Vallière venait de perdre aux cartes face au seigneur de Knox. Il se voit contraint de lui remettre la main de sa cadette afin d'acquitter la dette encourue. Malheureusement, il meurt avant d'avoir pu tenter quoi que ce soit pour régler la situation. Ce n'est que dix ans plus tard que le jeune Joffrey de Knox décide de se pointer au château de Vallière afin de réclamer son dû!

C'est avec barbarie qu'il prendra possession de la jeune Anne et c'est sans un regard en arrière qu'il la kidnappe pour l'apporter avec lui au château de Knox, et ce, après l'avoir marié de force, mais surtout après l'avoir violée au sein même de l'église. Dès lors, son plus fidèle chevalier de Dumain se promet de venir en aide à Anne et de la protéger de ce tyran.

Joffrey n'avait pas prévu que sa dame allait non seulement se rebeller, mais qu'en plus, elle allait le guider sur le chemin de la lumière...

Au-delà de l'amour que Joffrey et Anne développeront au fil des semaines, il n'en reste pas moins que plusieurs valeurs les séparent. L'un étant attaché à l'Angleterre et Anne étant liée par le sang à la couronne de France. Ils devront trouver une solution afin de pouvoir cohabiter ensemble, surtout qu'un héritier viendra un jour agrandir cette famille. Sans oublier que les souverains de ces deux pays aimeraient bien voir les chevaliers de Knox à leur côté. Faudrait pas oublier que la Bretagne pourrait jouer un rôle prédominant dans cette guerre que se livrent ses deux royaumes et que les ennemis d'un côté comme de l'autre pourraient les détruire.

Ce premier tome est tout simplement incroyable. J'ai adoré! Les personnages sont hauts en couleur. Joffrey et Anne ont des personnalités fortes et à la fois fragiles. Dès les premiers chapitres, j'ai ressenti beaucoup d'empathie pour Anne et j'ai détesté le seigneur de Knox pour ses actions posées envers elle.

Au fil des pages, nous apprenons à connaître Joffrey et cela nous permet de comprendre sa personnalité. Faut dire qu'à cette époque, les hommes étaient bien souvent sur les champs de bataille d'où leur côté sombre et ténébreux.

Je me suis laissée submergée par l'époque. Les descriptions que nous livre l'auteure nous donnent l'impression d'être sur les lieux. Un peu comme si nous étions en train de parcourir les couloirs du château. Et que dire de la torture que subit le seigneur... quelle barbarie!

Si vous aimez les romances historiques, je ne peux que vous suggérer de lire cette saga. L'auteure nous plonge littéralement au moyen-âge. La romance est présente tout au long du récit sans pour autant en prendre toute la place et surtout sans tomber dans les gros clichés que l'on retrouve si souvent chez certains auteurs.

http://alapagedesuzie.blogspot.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Enrika 2017-07-21T01:47:01+02:00
Bronze

Je ne considère pas ce livre comme un succès. J'ai été déçue par la manière dont l'auteure a orchestrée son histoire. Mais ce dont j'ai été le plus déçue c'est la relation entre Joseph et Anna. J'ai vraiment trouvé l'évolution de leur couple raté. Il ne fait quand même pas oublié que l'histoire a commencé

Spoiler(cliquez pour révéler)
avec Joseph qui a marié Anna de force et qui a même été jusqu'à la violer pour souder leur union. C'était horrible et Anna a été profondément troublée par cette violence et elle a mit un long moment à s'en remettre. Ensuite, Joseph était distant, agressif et possessif à son égard. Il était vraiment insupportable. Puis rapidement, il a réalisé qu'il tenait à elle et qu'il voulait qu'elle l'aime en retour. Après beaucoup d'efforts, il a finit par gagner tranquillement sa confiance et il a finit par lui mentir en simulant sa mort, il s'est même mit dos à elle en prêtant allégeance au roi d'Angleterre. Anna ne voulait plus rien savoir de lui et tout d'un coup après avoir vu l'air coupable de Joseph elle lui donne encore une chance ! C'est n'importe quoi ! Ils ne cessent de s'éloigner puis revenir ensemble. Je trouve que leurs sentiments, surtout c'est ceux d'Anna, sont incohérents. Elle ne sait pas ce qu'elle veut et ça m'énerve. C'est pour cette raison que je ne crois pas que leur couple soit crédible ni même réalisme. Joseph a commis trop de torts et Anna est trop indécise et faible.

Un autre élément qui m'a dérangé a été l'écriture. Je trouvais que l'auteure avait une très belle plume et utilisait des beaux mots et de belles tournures de phrases, mais malgré tout je ne pouvais m'empêcher de penser que cela sonnait faux. J'avais l'impression que l'auteure voulait trop enjoliver des phrases et cela me donnait le sentiment d'être détaché des personnages et de l'univers en général. Cela donnait même l'impression d'assister à une pièce plutôt qu'à une histoire.

Donc, je n'irais pas jusqu'à dire que j'ai détesté, mais je considère que ce premier tome n'était pas gagnant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Book-Attitude 2017-07-10T12:47:11+02:00
Or

Je remercie Sonia Alain pour ce superbe service-presse. 

Nouvelle couverture, beaucoup plus attractive et plus lumineuse que la précédente. Un récit complètement à la hauteur de mes attentes, des scènes en plus, une aventure épique, voilà ce que nous promet cette nouvelle version de la Dame de Knox. 

Quel bonheur de redécouvrir l'esprit historique de cette auteure aux doigts de fées ! Elle nous emmène à travers l'Histoire avec dextérité et magnificence. Les lignes défilent, nous happent, nous torturent, nous font sourire... et l'on en redemande. 

Joffrey de Knox est un homme barbare, cruel, qui pourtant, au fil des pages nous montre une autre facette de sa personnalité. 

J'ai beaucoup aimé cette lutte entre Anne de Vallière et Joffrey. L'héroïne bien que profondément blessée, meurtrie dans sa chair, dans son âme, va aller beaucoup plus loin pour briser cette carapace que revêt sans cesse le seigneur de Knox. 

En conclusion, ce fut une lecture des plus passionnantes. J'ai redécouvert le côté historique, la plume de Sonia Alain, que j'aime tout particulièrement. Je ne peux que recommander ce petit bijou de littérature. 

#Francesca. 

Afficher en entier
Commentaire ajouté par unpeudelecture 2017-06-24T22:13:34+02:00
Diamant

Je tiens tout d’abord à remercier Sonia Alain pour m’avoir fait parvenir son livre afin que je puisse lui redonner mon avis sur cette nouvelle version. Quel plaisir de retrouver Anne de Vallière et Joffrey de Knox dans ce roman historique exceptionnel qui nous plonge en pleine guerre de Cent Ans. J’avais déjà eu un énorme coup de foudre lorsque je l’ai lu en 2013 et cette nouvelle découverte est toujours aussi savoureuse. Certains passages sont très durs à lire, mais ils donnent son essence même au livre. Sans eux, le roman ne serait pas pareil. Comme la première fois, j’ai trouvé Anne très forte, car elle ne se laisse pas faire. J’ai aussi détesté puis aimé Joffrey. Ce changement de sentiment à son égard est dû tout simplement au fait qu’on apprend les difficultés qu’il a traversées durant son enfance. De ce fait, on comprend un peu mieux pourquoi il est aussi dur voire méchant et intransigeant, mais finalement on finit par apprécier cette noirceur. Et ce sera grâce à l’amour d’Anne qu’il retrouvera un peu de son humanité qui finalement n’était pas si loin. La plume de Sonia Alain est vraiment superbe, addictive et enchanteresse, car dès qu’on commence à lire le roman, il est impossible de s’arrêter avant la dernière page. Le côté historique est vraiment étonnant et on ressent bien, tout au long de notre lecture, les heures de recherches et l’investissement dont l’auteur a fait preuve pour nous écrire ce magnifique récit. Pour moi, ce roman fait partie de mes livres préférés. On y trouve tout ce que j’aime dans les romans historiques : de l’aventure, des trahisons, de la souffrance, du courage, de l’espoir et de l’amour. Je vous recommande vivement cette magnifique romance historique écrite par une auteure de talent. N’hésitez surtout pas à vous le procurer ! À lire et à relire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2017-06-21T16:37:34+02:00
Diamant

Je tiens à remercier Sonia Alain pour avoir lu cette nouvelle aventure. A savoir qu'il s'agit d'une réédition du "Le masque du gerfaut". Lorsque j'ai reçu le livre, il a le format d'un semi poche chez nous. Un format que j'aime bien, car il peut aller dans n'importe quel sac. Sauf que celui-ci n'a pas eu le temps de voir un sac en fait vu la façon dont j'ai eu du mal à le lâcher.

XIVème siècle. Un homme, le seigneur de Vallière, perd au jeu sa cadette... (un niark niark niark sonore de ma bouche a traversé le silence de la pièce où j'écris...) Un contrat nommé "futura" est effectué avec le seigneur de Knox, tandis qu'il s'en mord les doigts. Il rentre chez lui, mais n'y arrivera jamais. Lui et ses chevaliers vont avoir un tragique destin à cause d'un lac gelé. Dix ans plus tard, le fils de de Knox vient sur les terres des Vallière afin de récupérer sa promise. Bien entendu, comme le père de la jeune femme Anne est décédé avant de revenir, personne n'est au courant. Le frère de Anne, devenu seigneur par la force des choses, le renvoi sans sommation. Mais c'est sans compter sur le caractère têtu et arrogant de Joffrey de Knox. Ce dernier va forcer l'entrée en devenant un chevalier pour le tournoi. Et la suite ne va pas plaire ni à la mère de Anne ni à cette dernière.

Bien, remettons-nous à cette époque, car bien entendu de la notre, nous ne perdons plus les personnes au jeu... quoique... Bref, le cher père Vallière a fait une grosse bêtise et ne peut pas la rattraper. Forcément, lorsque l'on décède, c'est difficile de trouver une solution. Le contrat signé ne peut donc plus être modifié. Afin de garder leurs terres, la protection, de s'étendre, d'avoir plus de pouvoir, de puissance, d'armée... tous les prétextes étaient bon à ce siècle pour faire des mariages arrangés, même dès la naissance de l'enfant. Le contexte de l'histoire est sans conteste recherché et travaillé. Sonia décrit en dehors de son histoire entre les personnages principaux, la guerre entre le roi de France et celui d'Angleterre. Chacun d'entre eux a forcément des alliés dans un pays ou dans l'autre. Il s'avère que Joffrey de Knox est un guerrier froid, cruel, sans âme et dépose son armée pour combattre le roi de France alors qu'il devrait être dans son camp. Il y a tout un processus autour de Anne et de Joffrey, qui les amène à nous dévoiler ce qu'ils sont réellement. Le fait de croire en Dieu, d'être pour l'un ou l'autre royaume. Il y a des enjeux bien plus puissants que le choc du mariage entre Anne Vallière et Joffrey de Knox. Il y a bien plus dangereux que le couteau qu'elle peut cacher sous son oreiller. Trahison, espionnage, cruauté, tout est permis tant que l'un ou l'autre des roi est capable de gagner, avec ou sans le consentement de l'église.

Anne est une jeune femme douce, belle, avec un sacré caractère. Lorsqu'elle va apprendre ce que son père a fait, elle va n'a&voir qu'une seule idée en tête : fuir cet homme arrogant qui menace sa famille si elle ne se trouve pas en sa possession. Car il s'agit bien de cela ! Lorsque Joffrey la voit, au lieu de l'échanger contre des terres, il la veut ! Elle est belle, a des formes où il faut et surtout c'est un désir incontrôlable qui le tient. Le début entre les deux est chaotique (en fait tout le livre est ainsi, mais il faut bien commencer par le début). Elle préfère devenir une religieuse et ainsi sauver son honneur et celle de sa famille, plutôt que de devenir la dame de Knox. Malheureusement, Joffrey et ses hommes vont réussir à la récupérer juste à temps. Le mariage célébré juste après un homicide dans l'église (après sa fuite) et un viol juste après le mariage sur le sol même de ladite église... limite devant le prêtre... Cela va forcément les amener à des terrains glissants : la haine, la peur sera le lot quotidien de Anne. Cette dernière a beau être forte, et même ne pas avoir sa langue dans sa poche, elle ne supporte pas qu'il s'approche d'elle. En même temps, quelle femme le laisserait faire après avoir subit un tel affront/outrage/honte/déshonneur ?

Ce n'est pas parce qu'il est guerrier avec une réputation de... bref avec une réputation de tueur sans merci, qu'il doit se comporter comme un rustre auprès de sa femme... Un voyage pour rentrer chez lui qui ne se fera pas sans heurt et une arrivée dans son domaine qui ne passera pas inaperçue.

Anne évolue au fil du temps. D'enjouée, gaie, elle devient triste, morose, perdue, affolée, apeurée pour enfin reprendre du poil de la bête. Même si le château est différent de ce qu'elle croyait, cela ne suffit pas. Joffrey est tout sauf ce qu'elle aurait aimé comme époux. Il est violent, a de mauvaises manières, comme ses hommes par ailleurs surtout en plein repas et prend ce qu'il veut quand il veut sans rien demander. J'avoue avoir adoré le détester, car la question que je me posais, c'était comment Sonia allait bien pouvoir nous le faire apprécier à un moment ou à un autre ? Cela vient, avec le temps, avec les explications de Berthe ou du chevalier de Dumain. C'est un travail de longue haleine pour un homme tel que Joffrey de se rendre compte de ce qu'il est devenu, à cause de qui, de quoi. Et de pouvoir faire un chemin inverse. Les ténèbres l'ont pris, mais il y a toujours cet espoir de revenir à de meilleures aspirations.

Une intrigue passionnante. Des personnages durs. Des caractères de feu. C'est la manière d'être de Anne qui va perturber Joffrey. Et ça, j'ai adoré le voir se poser des questions, essayer de modifier son comportement en fonction de ce qu'il prend. Elle est capable de lui tenir tête et plusieurs fois elle serait morte si elle avait été un homme lui parlant comme elle le fait ! Au moins elle fissure ce foutu masque qu'il garde depuis bien trop longtemps. Il ne deviendra jamais un gentilhomme, mais il découvre qu'il n'y a pas que la force et la violence qui fait sa vie.

Berthe, le chevalier de Dumain sont des personnages important, tout comme Jean le frère de Anne. Ils feront ce qu'il faut pour qu'elle puisse s'en sortir. Quitte à s'attirer les foudres du de Knox. Grace à eux, Anne va avoir une condition de vie un peu plus souple, en comparaison des autres.

J'ai beaucoup aimé de voir que l'église porte un sacré fardeau, que les hommes sont toujours égaux. Ce n'est pas parce qu'il porte une soutane ou une cuirasse qu'ils sont meilleurs que les autres. Chacun porte un masque de bienséance devant le monde, mais par derrière c'est souvent bien pire. Le paraître est important, il fallait savoir se montrer, se mettre en valeur pour être au-dessus des autres. J'avoue que j'ai eu des envies de meurtres, envers Joffrey, assurément, mais surtout envers l'auteur ! Non mais jouer avec les battements de mon cœur ainsi (eh oui, j'en ai un quand même) j'ai bien cru que j'allais pleurer.

En conclusion, un historique qui est complet : complots pour savoir quel roi va réussir à débouter l'autre, trahisons sous toutes ses formes, une période où tout n'était pas facile et s'acclimater n'était pas évident. Une "romance" qui se lie à l'historique. Les faits et gestes sont comme je l'imaginais pour ce siècle. Un travail toujours aussi recherché par l'auteur.Une écriture qui est si fluide que le livre était terminé bien trop vite. Un beau mélange d'actions, de suspense, de violence et d'émotions. En bref, un magnifique premier tome qui me donne encore plus envie de découvrir la suite !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/la-dame-de-knox-tome-1-le-masque-sonia-alain-a130530040

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sariahlit 2017-06-04T13:17:34+02:00
Or

Ce que j’apprécie dans les ouvrages de Sonia Alain, c’est que, dans chacun de ses récits, elle nous embarque dans une époque historique sans que l’on ne ressente une sensation d’étouffement par de trop nombreuses données. Je ne suis pas particulièrement une amatrice d’Histoire et j’ai tendance à perdre le fil de ma lecture si cela est axé uniquement sur cet aspect. Mais ici, j’ai vraiment apprécié le contexte de ... http://www.sariahlit.com/2017/05/la-dame-de-knox-1-le-masque.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marlene2303 2017-05-29T14:28:54+02:00
Or

https://lmedml.com/2017/05/29/la-dame-de-knox-tome-1-le-masque-sonia-alain/

Je lis très peu de romances historiques, je n’ai donc que très peu d’éléments de comparaison et je dois dire que c’est plutôt une bonne chose. J’aime tellement la plume de Sonia Alain que je crois que je pourrais la lire dans n’importe quel genre littéraire.

J’ai commencé ce roman avec beaucoup d’envie, le résumé m’avait ouvert l’appétit, et je dois dire que je n’ai pas été déçue par ce premier tome. Outre l’aspect historique j’ai adoré les personnages, le contexte de l’histoire et les rebondissements captivants qui m’ont tenu en haleine tout au long des pages.

Avec ce roman ce fut un dépaysement total pour moi, changement d’époque, de coutumes et d’univers. Nous remontons le temps, en 1335, la guerre fait rage entre l’Angleterre et la France. Joffrey de Knox décide de s’allier avec l’Angleterre avec pour seul but d’obtenir des terres et des richesses. Ce qu’il convoite ce sont les terres du sud, appartenant au seigneur de Vallière. Pour parvenir à ses fins, il sait qu’il est temps de réclamer son dû, il va réclamer la main de la fille cadette de Vallière. Le défunt mari de Vallière ayant promis la main de sa fille à Joeffrey. Pour lui c’était une façon sûre d’obtenir ce qu’il veut, cependant il va avoir affaire à une femme de caractère, et il comprend très vite dans quoi il s’est embarqué avec Anne de Vallière.

L’intrigue est passionnante, je dois dire que j’ai lu le roman d’une traite tellement je voulais connaître le dénouement. Il faut dire que les personnages en imposent vraiment. Anne de Vallière est une jeune femme de caractère, elle va devoir vivre aux côtés de Jeoffrey qui s’annonce être un barbare sans nom. Mais Anne est indisciplinée, elle ne se laissera pas faire et déstabilisera à plusieurs reprises son époux. J’adore les héroïne avec un tempérament de feu comme celui d’Anne, je dois dire que j’ai pris beaucoup de plaisir à la découvrir face à cette homme rustre, à la voir s’affirmer, se débattre avec son quotidien aux côtés de Jeoffrey. S’il y a bien une femme qui puisse tenir tête à un homme tel que Jeoffrey c’est bien elle.

Jeoffrey quant à lui, mon dieu, quel homme. Si je ne l’ai que très peu apprécié au début, j’ai très vite changé mon fusil d’épaule. Jeoffrey est un personnage complexe et intriguant, j’avais hâte de découvrir ce qu’il cache sous son masque de barbare. Jeoffrey est brutal, il n’a connu que ça dans sa vie, élevé au milieu des combattants il n’a pas eu d’exemple masculin pour le rendre doux et attentionné envers une dame. Jeoffrey est comme un bon vin, il se bonifie avec le temps. Son personnage est charismatique, il est l’exemple même que l’on peut changer, évoluer et se façonner au contact d’une personne que l’on aime.

Les personnages secondaires mettent en place la complexité de l’intrigue. Ils sont de précieux alliés pour Anne. J’ai adoré le chevalier de Dumain, sa présence aux côtés d’Anne sera un réconfort nécessaire et apaisant pour la jeune femme. Tout comme la présence de Berthe, sa dame de compagnie. J’ai aimé me plonger dans ce récit historique, découvrir les us et coutumes de l’époque. La rudesse de la condition des femmes dans ces temps là.

La plume de Sonia Alain est d’une richesse incroyable. Honnêtement je me suis passé toute l’histoire dans ma tête. Les descriptions sont précises et tombent au bon moment pour que l’on puisse se projeter dans cette histoire si passionnante. Le mélange de violence, d’action, de sentiments et d’amour naissant est saisissant. J’ai ressenti énormément d’émotions à la lecture de ce premier tome, et je dois que si je n’ai pas l’habitude de ce genre de récit je m’en suis délectée avec encore plus de plaisir.

Je reste admirative de la façon dont Sonia a tissé sa romance. Entre haine et amour, entre souffrance et incompréhension. L’évidence tombe d’elle-même. Au fil des pages j’ai senti leurs sentiments naître, le trouble que nos personnages vont ressentir est palpable, captivant et parfois hypnotique. La complexité des sentiments amoureux est exacerbée par le contexte historique. Anne bouleverse totalement les conventions en tenant tête effrontément à son mari et quel plaisir de voir Jeoffrey si réceptif à ses affronts.

En bref, dépaysement total pour moi avec cette lecture. J’ai été captivée par les aventures de Jeoffrey et Anne. La plume de Sonia Alain est toujours aussi passionnante, d’une richesse dans les descriptions et les précisions sur l’époque. L’intrigue m’a plu, le rythme soutenu ne laisse aucun répit aux lecteurs, seulement l’envie de ne pas lâcher le livre avant de l’avoir terminé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cocomilady 2017-05-15T20:41:33+02:00
Argent

Une romance historique passionnée, bourrée d'aventures, en France au XIV ème siècle.

Dans cette nouvelle saga, Sonia Alain prend pour toile de fond le XIVème siècle et notamment, la guerre entre Français et Anglais. Complots, traîtrise, alliances de pouvoir sont les moteurs qui animent cette intrigue. Joffrey de Knox décide de soutenir le Roi d'Angleterre contre les siens et pour acquérir plus de terres, s'en vient réclamer la main d'Anne de Vallière, qu'il avait acquise comme dette de jeu auprès de son père défunt. L'homme brutal s'impose à elle de la pire des manières, mais contre toute attente, au lieu de se laisser briser, la jeune femme dévoile petit à petit une personnalité courageuse et combative qui pourrait bien transformer en profondeur le monstre qu'il était...

La suite de mon avis sur mon blog : http://cocomilady2.revolublog.com/la-dame-de-knox-t1-la-nouvelle-romance-historique-de-sonia-alain-m-a-s-a130172782

Afficher en entier

Dates de sortie

La dame de Knox, Tome 1: Le masque

  • France : 2017-06-12 - Poche (Français)
  • Canada : 2017-03-31 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 15
Commentaires 14
Extraits 6
Evaluations 11
Note globale 8.64 / 10

Évaluations