Livres
494 558
Membres
492 605

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Mon enveloppe corporelle s’affaiblit, puis se renforce. La morsure guérit, mais le sang souille toujours mon corps. Je redeviens une fille de la forêt, une fille de la nature. Mère Nature m’appelle. Mes vêtements se désintègrent peu à peu. Nue. Il fait froid, cependant je ne frissonne pas. Le vent me caresse, m’enveloppe, me protège. Les feuilles autour de moi dansent, tandis que les arbres se chuchotent des « la Déesse renaît » ou des « elle se métamorphose ».

Je sens ma peau plus douce, je sens mes imperfections disparaître, je sens les cicatrices dues à des chutes de maladresse s’évaporer, je sens que mon parfum se modifie. Je perçois les senteurs de la forêt, je perçois qu’elle me touche, qu’elle m’imprègne, qu’elle m’entoure.

Je meurs, je vis.

Mon carré strict s’évapore. Ma chevelure pousse, pousse, pousse jusqu’à couvrir mon corps nu.

La consommatrice, l’enfant de la ville redevient la fille de la Nature.

Mes origines, mon berceau.

Afficher en entier

Avant que la communication ne coupe, je l'entends chanter par-dessus les gémissements de sa nouvelle victime.

— Promenons-nous dans les bois, pendant que Petite Louve n'y est pas. Si elle y était, je la dévorerais. Promenons-nous...

Avec souplesse, j'atterris sur le parking de l'hôpital. À une vitesse vertigineuse, je cours vers la forêt.

Afficher en entier

Pendant un bref instant, j'ai hésité. Pourquoi? Pourquoi lui, alors que je ne le connais que depuis quelques jours? Juliette n'a pas tergiversé lorsqu'elle a bu le poison pour son Roméo, qu'elle avait remarqué depuis peu. Prête a le suivre n'importe où, aucun doute ne s'est insinué dans son coeur, lorsqu'elle a porté à ses délicates lèvres la fiole mortelle, parce qu'elle l'avait choisi.

Il était son avenir, bien qu'il l'accompagnât dans les limbes.

Finalement, rejetée, j'ai fait mon choix.

I will die.

Afficher en entier

_ Ma passion, tout simplement. Elle grandit de jour en jour. Elle m'oppresse et m'étouffe, car je ne peux te toucher. Ta présence, toi si proche, mais si loin, parce que tu m'es interdite. Un pêché défendu auquel je succombe en y songeant à chaque seconde de ma vie. Je ne parviens plus à penser, ni à réfléchir, tu m'obsèdes. Afin d'étouffer cet élan, je me tourne vers d'autres que j'embrasse, dont je tente de m'enivrer vainement. Pourtant, elles deviennent insipides, éclipsées par une étrange créature, un feu-follet français. Te voir ne me suffit plus. Pourtant le remord me ronge et ma raison me crie de m'éloigner. Mon cœur, néanmoins, chante une toute autre mélodie, persuadé que tu es différente.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode