Livres
469 834
Membres
437 696

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La déesse des mouches à feu



Description ajoutée par michelinel 2014-03-20T16:44:56+01:00

Résumé

*La déesse des mouches à feu*, c'est Catherine, quatorze ans, l'adolescence allée chez le diable. C'est l'année noire de toutes les premières fois. C'est 1996 à Chicoutimi-Nord, le punk rock, le fantôme de Kurt Cobain et les cheveux de Mia Wallace. Des petites crisses qui trippent sur Christiane F. et des gars beaux comme dans les films en noir et blanc. Le flânage au terminus et les batailles de skateux contre pouilleux en arrière du centre d'achats. L'hiver au campe dans le fin fond du bois, les plombs aux couteaux, le PCP vert et les baises floues au milieu des sacs de couchage. C'est aussi les parents à bout de souffle et les amants qui se font la guerre. Un jeep qui s'écrase dans un chêne centenaire, les eaux du déluge qui emportent la moitié d'une ville et des oiseaux perdus qu'on essaie de tuer en criant.

Afficher en entier

Classement en biblio - 42 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Whale 2015-03-30T13:44:27+02:00

Je me rappelle que, pendant qu’on dansait, Keven me tenait par le cou pis que j’avais l’impression que de la lumière jaune sortait de mon corps. Il m’a embrassée pis j’entendais plus rien sauf David Bowie. On était au Sound. Je portais une minijupe en cuir noir. J’inventais toutes les danses. Ma mère mariait le King. Mon père me montrait comment vider un orignal. Je dessinais la carte du monde. Marie-Ève avait des cheveux infinis. J’encannais de la truite arc-en-ciel. Keven se mélangeait avec la lumière.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

La déesse des mouches à feu c’est un bon roman. Un bon roman si t’aimes ça te retrouver dans la tête d’une jeune adolescente, d’avoir accès à toutes ses pensées, pis à tous ses souvenirs en direct. J’ai aimé ça, moi. Catherine est un beau personnage, une adolescente typique qui déteste ses parents autant qu’elle les aime, qui ne se rend pas compte qu’ils font au mieux pour elle. J’ai eu de la difficulté avec certaines expressions, probablement parce que je ne suis pas assez près de Chicoutimi, mais on s’habitue rapidement à l’écriture, aux expressions et au rythme du roman, parce que du rythme, il y en a. J’ai adoré suivre son quotidien, même s’il n’y avait pas tant de variantes tout au long de l’histoire, mais néanmoins, le personnage principal évolue lentement, lentement mais surement. C’est un cours roman qui entraine avec rythme. Il n’y a qu’une chose que je n’ai vraiment pas appréciée et c’est que j’ai l’impression qu’on a « pitché » la fin. Le rythme devient très lent, creux, puis bam, la finale. Un peu comme un feu d’artifice qui prendrait une pause avant de lancer tout ce qu’il a, pas mon genre de finale. Très bon premier roman pour Geneviève Pettersen.

Afficher en entier
Pas apprécié

De mon côté cela ne l'a vraiment pas fait. Bien que ce soit une lecture qui se fait rapidement, je suis restée coincée sur le langage familier et sur des expressions québécoises que je n'avais jamais entendues. Je suis née en 1992, donc les références aux musiques, aux films, aux endroits branchés, à ce qui était à la mode, aux activités illicites en vogue, tout ça ne me parlait pas du tout.

Afficher en entier
Argent

J'ai adoré ce livre puisqu'il me rappel une bonne partie de mon adolescence en plus l'histoire ce déroule dans ma région! J'ai bien aimé que l'auteur utilise un fait historique de notre belle région (le déluge de 1996).

Afficher en entier
Argent

Ce livre me rappelle vraiment mon adolescence avec les endroits tels que je m'en souviens. L'argot peut déranger certains lecteurs ce qui pour moi était plutôt le contraire :). J'ai bien aimé !

Afficher en entier
Diamant

Littéralement un retour à mon adolescence, qui, région exceptée, ressemble étrangement à celle décrite... avec ses bons et mauvais côtés ! Ce fameux Christiane F. 13 ans, droguée... qu'on a offert en guise de mise en garde et qui sert plutôt d'inspiration... tellement vrai !

Du 100% québécois, c'est cru, c'est franc, ça pète, j'adore !

Juste un tout petit bémol parce que j'en aurais voulu plus sur certains aspects, quelques questions sans réponses qui frustrent... mais font réfléchir au livre même une fois qu'il est refermé.

Afficher en entier
Or

J'ai bien aimé ce nouveau roman, sachez qu'il est écrit en argot québécois et que si vous n'êtes pas familiers, vous aurez peut-être de la difficulté avec quelques expressions! Mais effectivement la fin nous laisse ébranlés. Une lecture colorée et fort divertissante sur le monde des ados, de la musique et de la drogue.

Afficher en entier
Or

Excellent premier roman de Geneviève Pettersen. Soyez avertit que le langage est coloré et étonnant à l'image de l'héroîne. Je l'ai lu en une journée et j'en suis ressortie un peu à l'envers mais ho combien satisfaite!!! Je le recommande fortement.

Afficher en entier

Dates de sortie

La déesse des mouches à feu

  • Canada : 2014-03-03 (Français)
  • Canada : 2016-08-08 - Poche (Français)

Activité récente

baneky l'ajoute dans sa biblio or
2018-12-07T02:14:39+01:00

Les chiffres

Lecteurs 42
Commentaires 8
Extraits 1
Evaluations 12
Note globale 8.08 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode