Livres
415 172
Membres
327 472

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La dernière concubine



Description ajoutée par Demoiselle-Lys 2013-07-31T18:10:33+02:00

Résumé

Dans un Japon déchiré par la guerre civile, l'extraordinaire histoire d'une jeune paysanne destinée à devenir la dernière concubine du dernier shogun. Une superbe saga, portée par le souffle de l'histoire.

Sashi, la jolie paysanne aux yeux verts, n'aurait jamais dû connaître d'autre destin qu'une misérable vie dans un hameau de montagne. Et, pourtant, un beau jour de l'automne 1861, la princesse Kazu, sœur de l'empereur, traverse le village et en décide autrement. Séduite par la grâce de l'enfant, elle l'emmène au palais d'Edo. Sashi devient Yuri, puis "l'honorable dame de la chambre attenante" lorsque le shogun, épris de sa beauté, fait d'elle sa concubine, la dernière du nom.

Car la vie recluse des femmes est menacée. La guerre civile gronde et les rebelles du Sud assiègent le palais. Après une fuite mouvementée, après bien des combats, celle qui était promise à l'existence de favorite s'éveille aux nouvelles réalités d'un Japon moderne. En chemin, ce n'est pas seulement l'amour qu'elle découvre mais aussi le secret de ses origines.

À travers le destin exceptionnel de Sashi, tour à tour concubine raffinée et guerrière à l'âme de samouraï, Lesley Downer fait revivre un Japon millénaire, une culture étonnante sur le point de disparaître. Une somptueuse épopée au charme envoûtant.

Afficher en entier

Classement en biblio - 38 lecteurs

Or
9 lecteurs
PAL
5 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Mondaye 2015-12-17T18:09:13+01:00

La route serpentait au milieu des rizières. Des collines coiffées de maigres sapins s’égrainaient à travers la plaine comme autant de repères marquant la distance jusqu'à Edo.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par AuBazartdesMots 2018-03-10T08:25:40+01:00
Bronze

Auteure de nombreux essais historiques sur le Japon et les Geishas, Lesley DOWNER signe ici son premier roman historique, et de mon point de vue, c’est réussi.

L’histoire commence avec un personnage ayant réellement existé, la prncesse Kazu. Promise au shogun Iemochi, elle traverse une partie du Japon pour le rejoindre et croise la route de notre héroïne la petite Sachi, inventée par l’auteure. Après quelques années, la paysanne est devenue femme et la princesse Kazu l' »offre » à Iemochi, bien que celui-ci avait déjà 3000 femmes! Il partira le lendemain de leur union et meurt sur la route, âgé seulement de vingt ans. Cette mort suspecte conduit son successeur à devenir celui qui sera le dernier shogun, Yoshinobu.

La trame historique est à mon sens parfaite: du sang, des larmes, des regrets et une interrogation… Ayant perdu son époux très jeune, sans famille pour l’appuyer, que peut devenir notre héroïne dans un monde tumultueux? L’auteure s’appuie sur un mystère de l’histoire (le sort des 3000 épouses d’Iemochi lors de la fin des shoguns) pour bâtir son roman, et le résultat est prenant. Elle parvient à mener habillement réalité et fiction de manière si étroite qu’il est difficile pour moi, qui suis novice dans l’histoire du Japon, de discerner le vrai de l’inventé. On sent que l’auteure est avant tout historienne et son travail est irréprochable.

L’héroïne Sachi est attachante, et les personnages secondaires sont réussis. Chacun a une personnalité propre et complexe, Sachi comme les autres a ses défauts. Dans un Japon très à cheval sur les principes moraux, elle retombe amoureuse alors qu’elle devrait pleurer son shogun jusqu’à la fin. Elle se montre parfois enfantine, voir versatile dans ses sentiments envers ses possibles amants Edwards ou Shin, ou envers Daisuké. Sa suivante, Taki, autre personnage phare, est tellement ancrée dans ses habitudes que son rejet de la modernité la conduira à souffrir. Et que dire de la princesse Kazu, dont on ne cesse de faire l’éloge dans l’ouvrage, mais qui kidnappe quand même une enfant de 10 ans à sa famille pour enfin l’offrir quelques années plus tard à un époux qui se détourne d’elle?

Lesley DOWNER retranscrit bien une culture fascinante, aux codes nombreux et immuables. Elle donne la parole à ces femmes aux teints de porcelaine qui se défendent par leur mutisme et dont les sentiments sont des mystères. Même si leurs habitudes, leurs coutumes nous paraissent lointaines et parfois incompréhensibles pour nous autres occidentaux, on ne peut que s’attacher aux personnages.

Bref, c’est un livre agréable, bien tourné, qui satisfera les amatrices (amateurs) de romantisme et de récit japonisant!

Néanmoins, je tenais à évoquer pour les fans de geishas et autres concubines l’excellent « Geisha » d’Arthur GOLDEN, qui pour moi est l’un des ouvrages les plus réussis sur le sujet. Il a d’ailleurs été adapté au cinéma il y a quelques années! Je pense faire une chronique sur le sujet bientôt, ce livre est dans ma PAL Relecture!

N'hésitez pas à jeter un oeil sur mon blog: https://aubazartdesmots.wordpress.com/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eleanara 2017-06-25T13:05:48+02:00
Argent

J'adore les romans historiques. J'adore l'univers asiatique. Il était inévitable que j'apprécie ce roman.

On apprend beaucoup de choses, notamment sur la vie des femmes, dans les palais plus précisément. Globalement, les coutumes et la vie quotidienne nous deviennent plus familières. A travers le personnage de Sachi, on voyage énormément, passant d'un village perdu dans la campagne, jusqu'au riche palais du Shogun et plus encore. Ainsi, on observe tout un panel de personnages diversifiés, avec des profils intéressants, provenant de classes sociales multiples. On assiste également à la destruction de tout un univers, remplacé par un autre, immensément différent. Cette période nous est généralement inconnue, il est extrêmement intéressant de découvrir tout ceci aux côtés de Sachi.

Celle-ci est un personnage plaisant à suivre, qui s'efforce de survivre au mieux. Elle fait la rencontre d'un personnage très particulier dans sa fuite, que j'ai énormément apprécié. Pour cette raison, j'appréhendais les derniers événements. Au final, je n'ai pas du tout été déçue du voyage. A la fin de notre lecture, on a l'impression d'avoir fait le tour du Japon, au fil de différentes époques. La lecture est marquée par plusieurs parties, de nombreux événements ponctuent notre aventure afin la rendre addictive jusqu'au bout. A titre personnel, je n'ai jamais été gênée par le rythme. A un moment donné, je ne pouvais plus lâcher le livre tant je ne supportais pas l'idée de ne pas savoir la suite le plus vite possible.

Je ne suis nullement déçue par La Dernière concubine. J'ai apprécié au-delà de mes espérances. Outre cela, j'ai beaucoup appris et passé un agréable moment. Pour les amateurs de l'histoire du Japon ou des romans historiques, je ne peux que vous le conseiller.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par malow 2017-01-21T15:37:26+01:00
Diamant

Ce livre, qui raconte la fin d'Edo, est tout simplement magnifique. Pour les amoureux de l'histoire du Japon, je vous le conseille!

C'est à cette époque que le vrai sens et carrément le mot "amour" naît au Japon. L'histoire est, certes, longue, mais on a très vite envie de savoir la suite!

"La dernière concubine" est pour moi une perle rare!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurette4939 2013-06-03T12:37:25+02:00
Bronze

J'ai beaucoup aimé ce livre ! grâce à lui j'ai appris beaucoup sur la vie des femmes à cette époque, les us et coutumes... un très beau livre avec une belle histoire :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par luna256 2010-12-11T17:36:51+01:00
Lu aussi

J'ai bien aimé ce livre il raconte la vie des concubines et leurs chuttes je suis contente d'être entrée dans leur univers grâce à ce livre qui ressemble à geisha.

Afficher en entier

Date de sortie

La dernière concubine

  • France : 2008-04-16 - Poche (Français)

Activité récente

Slinki l'ajoute dans sa biblio or
2016-02-02T23:26:30+01:00

Les chiffres

Lecteurs 38
Commentaires 5
Extraits 2
Evaluations 8
Note globale 7.38 / 10

Évaluations