Livres
463 949
Membres
423 750

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Dernière Valse de Mathilda



Description ajoutée par zara29 2010-05-12T12:41:06+02:00

Résumé

Dans la chaleur étouffante du bush australien, Mathilda, treize ans, fait ses adieux à sa mère. Quelques voisins sont rassemblés autour de la tombe, pour rendre un dernier hommage à cette femme courageuse. Un peu à l'écart, le père de Mathilda n'a qu'une hâte : que tout cela se termine afin qu'il puisse vendre le domaine de Churinga. Mathilda, elle, comprend que les choses ne seront jamais plus comme avant... Cinquante ans plus tard, Jenny découvre le journal intime de Mathilda. A mesure que progresse sa lecture, l'angoisse l'assaille... A-t-elle bien fait de venir s'installer à Churinga ? Par son atmosphère envoûtante, la force de ses personnages, cette saga australienne s'inscrit dans la lignée des chefs-d'œuvre de Colleen McCullough.

Afficher en entier

Classement en biblio - 297 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par 21la 2013-03-20T22:40:40+01:00

Nouvel extrait

Soudain, sa résistance céda et les larmes inondèrent son visage. Pour la première fois depuis l'accident, elle s'abandonna aux sanglots profonds qui la secouaient. Diane avait raison. Nul ne pouvait s'opposer à la cruauté du destin. Le rêve de fonder une famille, que son amie et elle avaient caressé à Dajarra, s'était violemment brisé. Étrangement, Peter lui offrait, par-delà la mort, la possibilité de vivre un autre rêve, qu'il ne pourrait partager avec elle, mais qui lui indiquait peut-être un chemin vers une nouvelle vie.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Un peu perplexe au début, livre genre harlequin mais je me suis laisser guider par Jenny dans son Australie natal. Suivre Mathilda dans son Churinga tant aimé et sa vie de misère et enfin un oasis se pointe à l'horizon avec la venue de Finn. Et la conclusion alors là, j'ai pris toute une claque vraiment je suis bouleversée j'ai encore la boule dans la gorge. Va Mathilda et repose en paix

Afficher en entier
Argent

Magnifique et très dépaysant...une histoire très prenante. Un bon moment de lecture qui donne envie de lire les autres livres de l'auteur.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Marie-Pier-2 2018-04-02T23:08:04+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par lila11 2019-07-02T12:13:06+02:00
Argent

Globalement, j'ai beaucoup aimé ce livre puisque je l'ai dévoré en deux jours. Je me suis laissée emporter par l'atmosphère qui est particulière : la chaleur, la vie qui peut basculer d'un coup, la rudesse de la survie, l’âpreté des personnages.

Mais, j'ai été déçue par la fin que j'ai vu arriver gros comme une maison et Jenny m'a souvent agacée dans sa relation avec Brett.

Afficher en entier
Or

Ce roman mériterai beaucoup plus de visibilité. Je l'ai lu au début de l'année scolaire, après qu'il ait trainé toute les vacances dans ma PAL. Le synopsis ne m'avait pas séduite au plus au point et je trouvais la couverture bof bof. En manque de lecture je me suis donc lancée dans ce tourbillons de sentiments et c'est un des rares romans que je fais durer pour ne pas le finir! Il m'a fait passé des larmes à la colère et je me suis, à la limite, sentie comme un personnage interne à l'histoire et j'ai adoré.

Bref… lisez le! ^^

Afficher en entier
Argent

Ce livre nous plonge dans un univers inconnu des Européens. Il est écrit dans un style simple et alerte qui rend sa lecture passionnante.. Un grand suspens jusqu’à la dernière ligne. Dans un monde rude et sans pitié où le sort s'acharne sur Mathilda. La découverte de sa vie par l'héroïne contemporaine nous tient en haleine jusqu'à la fin. Très agréable à lire. Une grande réussite. Merci à l’auteur pour ce merveilleux voyage dans une Australie que j’ai decouverte tout au long du livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hallas 2019-01-11T21:03:33+01:00
Bronze

Saga dans le Bush australien !!! J'ai déjà lu des romans de cet auteure, et je les ai appréciés. celui-ci,non, je l'ai trouvé, puéril

je devinais déjà la fin du livre, dès la rencontre de jennie avec Brett.quand à l'inceste mère et fils, vraiment sordide

Très décevant !!!

Afficher en entier
Or

J'ai lu ce livre il y a quelques années paru sous le titre 'L'héritière de Churinga'. Nous commençons le roman par l'histoire de Mathilda et par la suite Jenny entre en scène. Jenny vient de perdre son mari et son fils et s'en remets difficilement. Elle se rend dans une propriété qu'elle hérite de son mari pour ses vingt-cinq ans. Jenny préfère s'oublier dans les journaux intimes de Mathilda et ainsi elle se donne du courage et pour se découvrir un but pour vivre. J'aurais aimé un peu plus d'introspection de Jenny, mais tout le courage vient de Mathilda; on vit la vie des deux femmes en parallèle. Que la vie est cruelle pour certains d'entre nous, vraiment cruelle!

Afficher en entier
Or

Au rythme des mots choisis avec soin par l'autrice, « La dernière valse de Mathilda » nous fait littéralement voyager au coeur de l’Australie, dans le bush australien des années 70, nous faisant prendre connaissance des sublimes paysages, de la vie et de la culture d’antan. En revanche, l’histoire de la vie de Jenny est assez lente et est beaucoup moins intéressante que celle de Mathilda, dont les journaux intimes sont mal exploités et donne un goût de trop peu. Tout les tenants et aboutissants de la vie des deux femmes sont facilement devinables et sont donc assez glauques…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cyrlight 2018-09-07T22:37:07+02:00
Lu aussi

https://leslecturesdelietcyrlight.blogspot.com/2018/09/la-derniere-valse-de-mathilda.html

La dernière valse de Mathilda est un roman qui prend pour décor l'outback australien. Jenny, citadine venue de Sydney après avoir hérité d'une station d'élevage, Churinga, découvre les journaux intimes de l'ancienne propriétaire et plonge dans la vie tourmentée de Mathilda.

Ayant adoré Les oiseaux se cachent pour mourir de Colleen McCullough, c'est tout naturellement que je me suis tournée vers les œuvres de Tamara McKinley, qui lui sont comparées. Grande fut ma déception à la lecture de celle-ci.

L'histoire débute de manière pourtant prometteuse, dans la première partie du XXème siècle, avec la jeune Mathilda, orpheline de mère, qui se retrouve seule avec un père alcoolique et violent, devenu aussi violeur.

Son histoire est intéressante à suivre, en dépit de sa noirceur et d'un léger manque de réalisme au tout début. Mathilda a beau être forte et courageuse, il est difficile de croire qu'une adolescente, enceinte de surcroît, ait pu gérer quasiment à elle seule toute une exploitation agricole.

L'histoire de Jenny, en revanche, est beaucoup moins palpitante, or c'est sur elle que se concentre la majeure partie du livre. Avec un début marqué par le deuil de son mari et son fils, on s'attend à un récit tout aussi poignant que celui de Mathilda, mais en réalité, il est mièvre et superficiel à souhait.

Les émotions de Jenny sont particulièrement mal développées : on passe les premiers temps à osciller entre « Ouin, j'ai perdu mon mari et mon fils » à « Oh, les magnifiques couleurs de l'outback que je vais pouvoir peindre », puis de nouveau « Snif, quel dommage qu'ils ne soient plus là » pour enchaîner avec « C'est lui le directeur de ma station d'élevage ? Plutôt beau gosse ».

Au final, l'idée de deuil n'est que très peu présente. Jenny se console très rapidement une fois à Churinga (ou plutôt auprès de Brett) et c'est à peine si elle évoque ensuite la perte de sa famille, hormis une fois de temps en temps, par bribes, comme s'il fallait impérativement le rappeler tellement cela ne transparaît pas dans son comportement.

Même sa relation avec Brett est agaçante au possible. Dès leur première rencontre, ils se prennent la tête pour des broutilles dignes d'une cour de récréation. Tout va bien, puis tout d'un coup, tout par en quenouille et tout recommence. Ces scènes sont tout bonnement inutiles et ne font qu'allonger le roman pour pas grand-chose.

D'un point de vue général, l'histoire de Jenny m'a laissée perplexe sur bien des points. Une grande partie des préoccupations de Brett tournent autour de la vente potentielle de Churinga, à croire qu'il n'existe aucune solution intermédiaire entre Jenny qui reste ou Jenny qui vend pour retourner à Sydney. Ne peut-elle pas conserver la propriété et encaisser les bénéfices rapportés par l'élevage sans pour autant y vivre ? D'autant qu'elle ne sert strictement à rien sur place, puisque que c'est Brett qui gère tout.

Au début, on apprend aussi que son mari avait fait des placements et qu'ils avaient finalement beaucoup plus d'argent qu'elle ne l'imaginait, si bien qu'elle s'interroge sur la raison qui a poussé Peter à garder le silence alors qu'ils avaient peine à joindre les deux bouts, puis... Rien. La question ne se pose plus par la suite. Sans parler des journaux intimes... Jenny passe apparemment des semaines, pour ne pas dire des mois, à Churinga. Comment se fait-il qu'il lui ait fallu si longtemps avant d'achever leur lecture, surtout qu'elle semblait impatiente de connaître le fin mot de l'histoire ?

(Attention, spoilers !) Enfin, à force de dénouer les secrets de famille, on sent venir de loin un lien entre Mathilda et Jenny. Ce que je ne suis pas sûre de comprendre, c'est cette histoire de fidéicommis. Pourquoi ne pas avoir simplement fait de l'enfant l'héritier légitime de Churinga ? Et comment Peter a-t-il pu racheter une station qui, légalement, appartenait à sa femme ? Sans parler du notaire qui, dans les premières pages du récit de Jenny, cherche absolument à la convaincre de vendre. (Fin des spoilers !)

C'est avec un avis très tranché que je ressors de ce roman. La partie centrée sur Mathilda est très bonne, mais celle de Jenny gâche tout. Dommage, car il y avait vraiment d'excellents éléments, mais qui ne suffisent pas à contrebalancer les mauvais.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cuyckie 2018-06-20T18:27:49+02:00
Lu aussi

Roman qui commence doucement et qui prend vite à la gorge! On peut dire que la fin a scotché tout le monde ! Un vrai suspens jusqu'au bout et un dénouement explosif :)

Afficher en entier
Lu aussi

Je suis très mitigée à propos de ce livre. Il y a des éléments très forts et d’autres plutôt incohérents. L’histoire commence avec des éléments très durs qui parsèmeront le roman, particulièrement lorsque l’histoire de Mathilda sera dévoilée. Certains personnages ont des personnalités fortes et définies, tels Mervyn, un homme exécrable, Ethan, un homme très amère et Mathilda, une femme-enfant très forte. Tandis que, par exemple, le personnage de Jenny me semble incomplet et contradictoire. D’ailleurs, sa relation avec Brett est juvénile et complètement hors propos.

J’ai l’impression que c’est le déroulement de l’histoire qui m’a le plus troublé. Certains éléments sont très durs et arrivent rapidement et d’autres sont tellement prévisibles que c’en est décevant.

Si j’ai aimé l’histoire de Mathilda (malgré l’obscénité et l’horreur), celle de Jenny m’a vraiment laissé de glace.

Au final, j’imagine que c’est un bilan mi-chaud, mi-froid. Pas un roman pour les âmes sensibles.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sev1731 2018-02-26T17:30:13+01:00
Argent

pas de coup de cœur pour ma part avec cette saga, avec laquelle je me suis laissée bercée tout de même. je l'ai trouvé un peu fleur bleue en dehors de l'histoire de Mathilda qui reste tragique. les descriptions du bush sont très réalistes effectivement. j'ai passé malgré tout un bon moment de lecture.

Afficher en entier

Date de sortie

La Dernière Valse de Mathilda

  • France : 2004-02-13 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 297
Commentaires 43
Extraits 5
Evaluations 79
Note globale 7.94 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • L'héritière de Churinga - Français

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode