Livres
521 130
Membres
537 274

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Différence invisible



Description ajoutée par Yomiko 2016-09-25T08:45:16+02:00

Résumé

Marguerite se sent décalée et lutte chaque jour pour préserver les apparences. Ses gestes sont immuables, proches de la manie. Son environnement doit être un cocon. Elle se sent agressée par le bruit et les bavardages incessants de ses collègues. Lassée de cet état, elle va partir à la rencontre d'elle-même et découvrir qu'elle est autiste Asperger. Sa vie va s'en trouver profondément modifiée.

Afficher en entier

Classement en biblio - 199 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par LillyOrenda 2018-10-26T18:15:35+02:00

Le préjugé est l enfant de l ignorance.

(William Hazlitt)

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Une vérité très bien retranscrit des nombreuses difficultées croisées suite à cette particularité. Une façon simple et efficace d'amener l'autre a comprendre pourquoi sans pour autant juger le comportement d'autrui.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lila11 2020-07-01T09:13:58+02:00
Or

Une Bd où l'on suit le cheminement de Marguerite jusqu'à ce qu'elle mette un nom sur sa difference. Ce récit est une incitation à la tolérance, à l'acceptation de la difference.

J'ai beaucoup aimé le jeu des couleurs qui montre l'état d'esprit de Marguerite.

Afficher en entier
Bronze

Un très bon roman graphique qui m'a touché mais sans plus. L'histoire n'était pas exeptionnelle mais ce n'etait pas le but. Je recommande ce roman pour la partie pédagogique à la fin mais probablement pas pour tout le reste.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melou23 2020-06-16T14:58:01+02:00
Lu aussi

J'ai passé un bon moment avec cette BD qui réalise une bonne présentation du syndrome Asperger. A un niveau qui n'est pas celui de tous les patients qui en sont atteints mais une introduction efficace.

Les dessins sont simples mais révèlent ce qu'il faut.

Afficher en entier
Diamant

J’ai découvert cette bande dessinée un peu par hasard en suivant un lien sur internet dont le sujet traité sur l’autisme. Un formateur (chaîne YouTube Edi Formation) terminait sa présentation en faisant un clin œil sur cette bande dessinée. J’ai bien fait de suivre mon intuition.

Marguerite n’est pas une jeune femme exubérante. Son quotidien la porte de chez elle à la boulangerie puis à son bureau de travail et le sens inverse. Le week-end est avant tout un moment paisible où elle se relaxe entouré de ses animaux, de balades dans le parc non loin de chez elle et d’un livre. Son amoureux, lui aime par contre, les amis, les sorties et les fêtes. Difficile de s’accorder dans ces cas là. Mais Marguerite fait bonne figure et même si elle n’aime pas cela, elle se force à être comme son ami voudrait qu’elle soit. Si Marguerite de dit rien tout haut , il en est tout autre. Elle ne supporte pas le bruit, qu’on la touche. En fait Marguerite est la bonne crème, la gentille fille, extravagante dans son attitude, un peu folle dingue de temps en temps, une fille pas trop sûre d’elle, une fille casanière qui ne fait aucun effort pour s’intégrer, un fille en marge de la société. Tout cela c’est ce que pensent les gens qu’elle croise à son boulot où les amis de son amoureux et peut être même sa famille et ses quelques rares amis. Et si la vérité serait toute autre, la regarderiez vous différemment ?

Julie Dachez scénarise avec subtilité, honnêteté et parcimonie, la vie d’une jeune femme différente. L’auteur traite avec aisance et tact le sujet de l’autisme chez la femme. Les « aspie » comme elles aiment se nommer et sont diagnostiquée tardivement et sont très méconnues. Et pour cause l’autisme ne touche qu’une femme sur quatre hommes et les signes sont souvent très controversés et plus difficiles à distinguer. Je rappelle que l’autisme n’est ni se cogner la tête sur un mur, ni se balancer à longueur de journée, ni avoir des difficultés à communiquer. L’autisme ne se résume pas uniquement à ces trois points, bien au contraire c’est un panel de troubles qui l’induisent. L’autiste Asperger est quant à lui encore différent. Dans tous les cas c’est penser, percevoir, sentir, réfléchir, voir le monde différemment. Pour en revenir à Super Marguerite, Julie Dachez accompagnée de Mademoiselle Caroline met en scène une femme qui finalement va se reconnaître et s’épanouir enfin, être en accord avec elle même.

Mademoiselle Caroline illustre avec grâce tout ces moments de disgrâces et avec volupté quand le la vie de Marguerite rayonne.

Quel bel ouvrage qui avec simplicité et efficacité dépeint ces femmes hors du commun et incomprises. Le petit documentaire à la fin précise de nombreux points essentiels. Je suis ravie d’avoir lu cette bande dessinée, elle m’a permise de comprendre un peu mieux le monde de mon fils même s’il n’est pas Asperger. Cela m’a également rassuré que je ne faisais pas fausse route dans ma compréhension et l’appréhension de son monde. Une bande dessinée à mettre dans toutes les mains dans le but de mettre fin à une tonne de préjugés et de libérer la parole à cette différence invisible. Je n’aime pas trop ce mot différence pourtant elle est perçue comme telle, comme quelque chose de négatif. Pourquoi la dénigrer ainsi ? Je la trouve belle, moi, cette différence !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mielou35 2020-02-27T12:35:07+01:00
Or

Une BD très pédagogique que tout le monde devrait avoir lu ! On ressent beaucoup d'empathie pour l'héroïne (les dessins aident beaucoup), et j'ai passé mon temps à m'énerver sur les gens qui agissent n'importe comment avec elle. Un super livre pour comprendre ou découvrir le syndrome d'Asperger.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cetsak 2020-02-09T20:22:15+01:00
Diamant

GROS COUP DE CŒUR ROMAN GRAPHIQUE

Le témoignage poignant de Julie Dachez qui découvre sa « différence » à l’âge de 27 ans ... autiste Asperger ...

27 longues années à vivre comme « en-dehors », plus spectatrice qu’actrice de sa vie.

27 longues année à tenter, si vainement, de rentrer dans ce moule, cette absurde conformité !

C’est un parcours de vie compliqué.

C’est ce sentiment étrange et oppressant d’être différente des autres ; de jouer un rôle pour répondre à la normalité environnante.

Il n’y a pas de pathos mais simplement une immersion dans le quotidien de Marguerite (alias Julie).

Un quotidien rythmé au millimètre près, à la seconde près.

Un quotidien si fatigant, un combat perpétuel.

Quand il est si difficile de s’adapter aux codes sociaux qui ne sont pas les vôtres.

Ce roman graphique, c’est aussi le fruit d’une rencontre avec l’illustratrice Mademoiselle Caroline qui a donné vie à cette histoire par des dessins aux traits doux et des couleurs vives pour ces émotions qui, parfois, débordent un peu trop ...

Alors voilà, cette « différence invisible », je la connais bien. Je la côtoie tous les jours, depuis quatre mois maintenant. Quatre mois que j’accompagne deux jeunes-hommes de 16 et 19 ans porteurs de troubles autistiques. J’ai appris, comme on dit « sur le tas ». Beaucoup d’observations au début et petit à petit, par la confiance réciproque, nous apprenons ensemble : je les accompagne et eux m’enrichissent tellement humainement ...

Mes derniers mots seront pour vous, Julie : merci pour ce beau témoignage ! Et toutes mes félicitations pour votre parcours.

À vous lecteurs(trices) je ne vous pose pas la question cette fois-ci, à savoir si vous êtes tenté ... NON ! je vous dis simplement : LISEZ-LE !

Afficher en entier
Diamant

Une bande dessinée très riche et qui porte à réfléchir. Je recommande vivement cette lecture !

Afficher en entier
Bronze

Magnifique livre qui aborde avec pertinence et intelligence l'autisme. Le travail sur les couleurs est remarquable ainsi que tout le soin apporté pour faire comprendre au lecteur la surcharge sensorielle que peuvent ressentir les personnes autistes.

On voit le manque d'accessibilité ainsi que le manque de compréhension auxquels se heurtent les personnes autistes.

On peut particulièrement relever que le livre a, avec justesse, souligné que les femmes autistes sont souvent beaucoup plus difficilement diagnostiquées car elles doivent redoubler d'efforts afin de se plier aux codes sociaux.

C'est un livre qui rappelle que ce ne sont pas les personnes autistes le problème, mais le manque d'informations et d'aménagements.

Bref. Un livre excellent à mettre entre toute les mains.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ulmin 2019-08-23T21:09:42+02:00
Or

La différence invisible fut une belle surprise pour moi sur le thème abordé et dans la manière qu'il est traité.

On suis la petite histoire de Marguerite qui se sent exclue des autres personnes car elle se trouve différente. On va vivre cette situation avec un jeu de couleurs sombre : le noir, le gris , le blanc , surtout le rouge et les couleurs orangé synonyme d'agression pour Marguerite.

Et un beau jour quand tout va mal , elle va se prendre en main et découvrir qu'elle est en faite autiste et qu'elle porte le syndrome d'Asperger. Suite à cette découverte Marguerite va se métamorphoser et s'épanouir et cette transformation ce fait avec de nouvelles couleurs plus gai.

Un bel ouvrage qui ma fait découvrir cet autisme avec brio.

Un coup de crayon extrêmement simple mais qui marche à merveille surtout sur l'idée de l'utilisation des couleurs.

Afficher en entier

Activité récente

Tatou00 l'ajoute dans sa biblio or
2020-09-09T20:01:35+02:00
lila11 l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-01T08:51:15+02:00
Emaly l'ajoute dans sa biblio or
2020-06-01T18:39:59+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 199
Commentaires 35
Extraits 6
Evaluations 80
Note globale 8.27 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode