Livres
418 130
Membres
332 551

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Disparue de Noël



Description ajoutée par x-Key 2017-06-20T14:09:24+02:00

Résumé

Une enfant disparue un soir de Noël qui réapparait six ans plus tard. Une famille parfaite qui vole en éclats. Dans Le Cercle Belfond, un domestic suspense à l'anglaise aussi palpitant qu'addictif, dans la lignée des romans de P. D. James et de Lisa Gardner.

En Angleterre, de nos jours.

Emma le sait, il est des passés qui ne s'oublient pas. Mariée à David, directeur de banque traumatisé par la mort de sa première épouse et l'inexplicable disparition de sa fille Natasha la veille de Noël, six ans plus tôt, la jeune femme a appris à vivre avec les drames. Mais l'arrivée d'Ollie, leur fils de dix-huit mois, semble avoir redonné le sourire à David et renforcé leur couple. La promesse de jours meilleurs semble enfin possible...

Mais le monde d'Emma se fissure lorsqu'une jeune fille apparaît un jour dans sa cuisine. Natasha. Alors que David est en joie, Emma, elle, s'interroge : où était-elle toutes ces années ? Comment l'intégrer dans leur vie de famille idéale ? Et pourquoi ce sentiment que l'adolescente pourrait représenter une menace pour elle et pour son bébé ?

Que cache la disparue de Noël ?

(Source : Belfond)

Afficher en entier

Classement en biblio - 16 lecteurs

Or
11 lecteurs
PAL
10 lecteurs

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Goewin 2018-02-07T16:20:37+01:00
Or

Un drame familial qui vous tiendra en haleine.

Alors qu’elle rentre chez elle, Caroline Joseph, l’épouse d’un riche homme d’affaires, se tue au volant de sa voiture. Leur petite fille de six ans, Natasha, qui était dans la voiture lors de l’accident demeure introuvable. Six ans plus tard, le père, David Joseph a refait sa vie. Il est l’heureux papa d’Ollie, un petit garçon de dix-huit mois et grâce à son épouse Emma, il a peu à peu réussi à se reconstruire. C’est alors que réapparaît Natasha. D’où vient-elle ? Quel but poursuit-elle ?

Je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Belfond pour l’envoi de ce service presse. Dès le début, Rachel Abbott a su me captiver et maintenir mon intérêt. Tasha, cette adolescente de 13 ans qui surgit dans cette cuisine et qui repousse toute explication, refuse de parler à la police ou d’être examinée par un médecin, montre un comportement inquiétant et il faut vraiment l’aveuglement du père pour ne pas s’en rendre compte. Parallèlement, nous suivons l’inspecteur Tom Douglas qui va se trouver chargé de l’enquête et qui dans le même temps cherche à comprendre la disparition de son frère aîné Jack.

Plus j’avançais dans ma lecture, plus je me posais de questions et plus j’en apprenais sur Tasha, plus le mystère s’épaississait. L’auteure distille les informations au compte-goutte et le suspense ne cesse de grandir. La psychologie de ses personnages est très bien rendue et je n’ai pas cessé de m’inquiéter pour Emma et Ollie car il était évident que Tasha n’était pas revenue par amour pour sa famille. Mais petit à petit, face à ce qu’elle avait traversé, subi, je me suis attachée à elle qui de son côté se laissait peu à peu apprivoiser par Ollie.

« La disparue de Noël » est un thriller psychologique qui se dévore. L’écriture de l’auteure est simple, agréable et la lecture est facile. Les chapitres sont courts et on a du mal à quitter son livre tant on est pris dans l’intrigue et on a envie de savoir la suite. Rachel Abbott traite de sujets douloureux tels la traite d’enfants, la drogue, du hacking. Mais c’est avant tout un drame familial. Le retour de Tasha va mettre en lumière des vérités cachées, tues et surtout montrer le vrai visage des personnages. Emma est un magnifique portrait de femme et de mère.

Un thriller que je vous recommande tant il est prenant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Delphine-42 2018-02-03T19:40:27+01:00
Or

Encore une belle lecture dont je me fais un plaisir de vous parler...

Le thème de l'enfant disparu qui revient des années après n'est pas nouveau mais l'originalité de ce thriller est le côté machiavélique de l'enfant qui revient. Les sentiments du lecteur évoluent en même temps que le personnage d'Emma. Je crois que je n'ai jamais autant détesté une ado à ce point dans un roman...

Plus, on avance dans le récit, plus le voile se lève et beaucoup de non dit vont éclaircir certains mystères, captivant totalement le lecteur.

Le suspense est haletant de bout en bout et les 460 pages de ce roman se lisent à la vitesse grand V, tant on est avide de connaître le dénouement.

Des sujets durs comme le deuil, la traite des enfants qui ne sont pas le sujet principal mais qui sont détaillés en toile de fond et des personnages forts dont le lecteur ne peut ressentir que de l'empathie.

Une intrigue complexe rondement menée pour ce thriller à découvrir sans hésiter ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par domenica 2018-01-21T09:53:49+01:00
Or

Reçu en cadeau pour Noël je ne pensait pas que ce livre allait être si addictif.

Nous sommes plongés dans un suspense familiale avec Emma qui marié a David va faire l'expérience glacé de sa vie antérieure.

Ce couple en apparence tranquille sont les heureux parents de Ollie charmant bambin de dix huit mois mais un jour arrive dans leur cuisine une jeune fille bien mystérieuse sortie de nulle part qui s'avère être la fille de David disparue des années avant lors d'un accident de voiture ou l'on retrouveras que la maman décédée.

Étrange histoire....d’où sort cette adolescente depuis toutes ces années et que lui est-il arrivé?

Son retour va être une explosion dans cette famille si tranquille qui a regarder de plus près ne l'a jamais été du tout...

Ce livre est un volcan en éruption, un petit bijoux!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par livreetmoi 2018-01-20T08:14:23+01:00
Or

Alors,c'était pas du tout à ce que je m'attendais comme histoire,dans l'ensemble j'ai bien aimé.Je trouve la fin un peu triste...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leslecturesdEsmeralda 2018-01-13T17:29:43+01:00
Or

L'avis d'Esméralda :

Une mort et une disparation, celles de Carolyne et Natasha, la veille de noël, six ans auparavant. Toute la région avait été fouillée de fond en comble, la petite fille de six ans, restait introuvable. David anéanti reprend le court de sa vie, en n’oubliant pas ses souvenirs. Sa nouvelle femme, Emma en mesure toute l’importance et tente de le consoler face aux remords toujours aussi présents. Le petit Ollie vient égayer leur vie qui désormais se veut paisible et agréable. Jusqu’au jour où Emma découvre une fillette au regard noir dans sa cuisine. Est-elle vraiment la fille de David, disparue ? Que cache Tasha sous cet air sinistre et dérangeant ? Pourquoi ne parle t-elle pas ?

Je m’attendais à des retrouvailles chaleureuses, mais au lieu d’effusions tendres, la méfiance et la distance s’installent immédiatement. Tasha suspicieuse et craintive ne semble pas vouloir renouer des liens. Elle s’enferme et se barricade dans sa chambre. Elle fuit les discussions. Elle ne veut pas s’épancher sur ces six années de disparition et sur ce retour miraculeux et inopiné. Tasha est une jeune fille de presque treize ans. Taciturne et morose, elle reste insensible aux sentiments de son père, heureux afin de la retrouver. Le comportement de Tasha n’est pas adéquat à la situation et Emma pressent de suite que cette jeune fille va lui mener la vie dure. Mais pourquoi ? Pourquoi se méfie t-elle autant ? Pourquoi son instinct de protection se réveille t-il ainsi ? Pourquoi tous les signaux d’alerte sont ils tous rouges ? Emma est une femme paisible qui a été désastrée par la rupture de ses fiançailles 6 ans plus tôt. Jack est l’amour de sa vie, se reconstruire après sa mort fut une véritable épreuve. Elle retrouve sa stabilité dans les bras de David. Elle se sent épanouie et choyée. Même si les sentiments ne seront jamais à la hauteur de ceux qu’elle éprouvait pour Jack, elle sait qu’elle pourra rester toute sa vie avec David. De cette union nait Ollie, un petit garçon joyeux et facile à vivre. Il illumine sa vie et retournerai le monde entier sans dessus-dessous, s’il devait lui arrivait le moindre malheur. Emme n’est pas par définition une femme violente. La douceur prime sur ses actions et avec patience, elle va mettre tout en œuvre pour découvrir ce que cache le comportement néfaste de Tasha. En fine psychologue, elle va anéantir les barrières de Tasha et va découvrir l’horreur. J’admire la preuve de force et de ténacité que fait preuve Emma. C’est une vrai guerrière. Combative, elle ne se laisse pas abattre quand tout va au plus mal. D’ailleurs tout le roman se porte, en partie, sur cette femme courageuse. En effet je ne peux pas dire que David ait de la ressource. Replié sur lui même, la fuite semble son mot d’ordre. Lâche et faible, c’est sa femme qui va mener ce combat acharné pour tout retrouver. Elle va pouvoir compter sur l’aide de Tom Douglas, inspecteur. Tom est l’ancien beau-frère d’Emma. Egalement anéanti par la disparition soudaine de son frère, Jack, six ans plutôt, il n’a jamais cessé de penser à lui. Replongeant dans les cartons de son frère, les souvenirs ressurgissent et les questions également. Trouveront-elles des réponses ? Jack et Tom sont diamétralement à l’opposé : l’un justicier l’autre voyou.

Ces six années ont gardé de lourds secrets, le moment est venu de les révéler, Emma, David et Tom seront-ils fin prêt à leur faire face ?

Ce polar est top ! Le suspense est présent à chaque instant nous plongeant au fur et à mesure dans les méandres d’une histoire sans commune mesure. Les vies des protagoniste s’entremêlent davantage lorsque les éléments s’imbriquent. Tout autant que les personnages, je me suis posée énormément de questions. Ceci tient en haleine du début à la fin. Course poursuite contre le temps, la vie et les révélations. Mon cœur n’a cessé de tressaillir face à l’intensité du scénario. L’atmosphère se veut lugubre, nonchalante et tragique. J’ai été happée par cette obscurité et touchée et peinée face à cette petite fille. Elle nous narre finalement sa vie et ses tourments. La peur est omniprésente et l’a avilit. La narration se déroule au diapason de trois personnages principaux : Emma, Tom Et Natasha. Leurs points de vues sont essentiels afin qu’on ait toutes les cartes en mains. Mais même en ayant les éléments capitaux, je n’ai pas vu arrivé le dénouement ! Le final est explosif dans tous les sens du terme. Par ailleurs un point que j’apprécie fortement : le fait que Abbott laisse aux lecteurs la possibilité d’en imaginer la suite. Je dois vous avouer que j’adore lorsque le point final ne m’est pas imposée.

La psychologie des personnages est maitrisée à la perfection et également le déroulé de l’enquête ponctué par des éléments bien précis dans le processus et les techniques.

Je n’ai pas lâché une seule seconde ce polar, envoutant, dramatique et percutant. Les rebondissements incessants ne m’ont pas laissé un moment de répit.

Une histoire magnifiquement bouleversante qui m’a plongée dans les affres des plus ignobles de l’espèce humaine : chantage, trafic, enlèvement, séquestration, manipulation, maltraitance, prostitution.

« La disparue de noël » est captivant et sensationnel !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alapage 2018-01-11T03:39:55+01:00
Or

Emma avait une vie qui la comblait avec son mari David et son fils Ollie jusqu'au jour où une jeune adolescente arrive sans faire de bruit dans sa cuisine. Elle a la surprise d'avoir en face d'elle, Natasha, la fille disparue de David. Comment a-t-elle pu revenir seule à la maison après 6 ans? Elle n'a que 13 ans! Où était-elle pendant toutes ces années? Que lui est-il arrivé pour avoir un regard si dur?

Tom et Becky sont appelés sur les lieux où une jeune fille vient d'être découverte en forêt. Peu de jeunes filles peuvent correspondre aux critères de la défunte. Serait-il possible que ce soit Natasha Joseph? Becky n'a d'autres choix que de demander à David un échantillon ADN. Le père semble dévasté.

David rentre à la maison et découvre que sa fille est de retour. Il est surpris et à la fois heureux. Par contre, la jeune fille ne veut pas qu'il l'approche et dans son regard, l'on sent qu'elle lui en veut énormément. Si sa fille est de retour à la maison, qui est celle qui vient de mourir?

Tom rentre lui aussi à la maison et décide avec sa copine de faire quelques recherches dans les dossiers de son frère Jack. Cela fait déjà 6 ans qu'il est décédé, il est plus que temps qu'il se décide à faire le tri de cette paperasse, mais également pour essayer de comprendre pourquoi des cambrioleurs ont fouillé dans ces boîtes.

Quelques jours plus tard, Natasha emmène son petit frère Ollie faire une balade. Elle le remettra aux mains de l'homme qui l'a kidnappé à l'époque. De retour chez David, c'est la consternation. Vont-ils demander une rançon? Et si c'était beaucoup plus complexe? Le passé semble rattraper le présent...

Je viens tout simplement de découvrir une auteure de talent. Je ressors de ce récit en ressentant encore quelques palpitations. Évidemment, la fin n'est pas tout à fait à la hauteur de mes attentes, mais pour ce qui est du reste du roman, je dois dire que c'est un excellent thriller psychologique.

Les personnages ont des personnalités qui cadrent à merveille avec l'intrigue. Il y a entre autres la jeune Natasha dont je me suis attachée. Elle est devenue caractérielle, complexe et pénible en raison de l'enfer qu'elle a vécu et malgré cela, il lui reste un petit fond de gentillesse qui ne demande qu'à sortir. Également, j'ai vraiment pris plaisir à détester le personnage de David. Quel homme faible et dégoûtant! Quant à Emma, elle est la mère que tous les enfants voudraient bien avoir. En fin de compte, Rachel Abbott sait vraiment créer des personnages d'un grand réalisme.

J'ai facilement adhéré à l'intrigue. Qui ne serait pas intrigué par ce récit? Une jeune fille qui refait surface six après avoir été kidnappée... mais l'on se rend compte que tout est plus complexe que cela n'y paraît aux premiers abords. Cela fait bien longtemps que je n'ai pas ressenti ce petit frisson d'anticipation, vous savez ce petit boum qui vous garde captiver en lisant un thriller et qui donne le goût de sauter des paragraphes pour arriver plus rapidement au dénouement? Rassurez-vous je n'ai sauté aucun mot! J'ai plutôt savouré ma lecture.

Par contre, la fin m'a quelque peu déçue. À mesure que j'avançais, je voyais poindre le dénouement et tout m'a semblé aller de soi. J'aurais bien aimé que l'auteure me surprenne un peu! Je suis passée à peu d'un coup de cœur...

http://alapagedesuzie.blogspot.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2018-01-02T13:08:14+01:00
Lu aussi

https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2017/12/22/la-disparue-de-noel-rachel-abbott/

Pour commencer, mille mercis à la pétillante Johanna qui a organisé un concours sur son blog Popcorn and Gibberish. C’est grâce à elle que j’ai pu lire La disparue de Noël.

Ce roman de Rachel Abbott me semblait de saison. Avant d’aller plus loin, je préfère vous prévenir tout de suite : si vous cherchez l’esprit de Noël dans ce roman, vous risquez d’être déçus. Natasha a disparu à Noël, mais à la limite, ça aurait pu être n’importe quand. N’importe quand avec une route verglacée.

J’ai beaucoup aimé le début du roman et le profond sentiment de malaise que j’ai ressenti au retour de Tasha. La petite fille revient au bout de six ans d’absence, comme une fleur. Elle débarque dans la cuisine, effrayant la nouvelle femme de son père au moment où elle croise son regard dans le reflet de la vitre de la cuisine (je pense que j’aurais hurlé). Elle débarque au moment où le corps d’une fillette est retrouvé et où la police se demande si justement il ne s’agirait pas de Natasha. Coïncidence ?

Entre l’attitude froide et déterminée de la gamine – on sait qu’elle est revenue faire quelque chose, sans savoir quoi -, l’attitude très limite de David, le père, qui semble vouloir faire comme si de rien n’était. Il ne se demande pas d’où elle vient, ce qu’elle a vécu, ne l’emmène pas aux urgences, je comprends qu’Emma, la nouvelle femme de David soit sur ses gardes, protégeant son petit garçon d’une éventuelle menace.

Ce climat de tension est vraiment sympa. Malheureusement, ça ne dure pas. Quand on sait pourquoi la gamine est rentrée, la magie (de Noël) s’estompe. Et on se retrouve avec un bon thriller entre les mains. Un bon thriller, mais pas fou.

Rachel Abbott a écrit plusieurs romans mettant en scène le flic Tom Douglas. La disparue de Noël est le quatrième de la série. Ce n’est pas vraiment gênant de commencer par La disparue de Noël, car on ne se sent pas trop perdu par rapport aux relations entre les personnages. Mais je pense que personnellement, j’aurais dû commencer par Illusions fatales, le premier de la série.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par D-NA 2017-12-18T20:44:26+01:00
Or

Ce roman va vous mettre le cerveau en ébullition. Dans les thrillers il est toujours délicat de trop en dire car on se gâche vite le plaisir de la réflexion à découvrir le comment et le pourquoi. Le contrat est rempli avec le récit haletant de Rachel Abbott. L’intrigue vous prend aux tripes du début pour ne pas vous lâcher avant la fin.

La disparition d’une petite fille après un accident alors que le corps sans de la mère est trouvé sur les lieux est la base ici. Elle réapparait 6 ans plus tard mais qui est maintenant Tasha ?

Toute l’intrigue repose sur les épaules de cette jeune fille qui revient dans la vie de son père sans qu’on sache ce qu’il est advenue d’elle auparavant ni comment elle a retrouvé le chemin vers son domicile. Elle envahit la vie de ce dernier ainsi que de sa nouvelle épouse et leur nouveau né.

L’auteure choisit de distiller au compte goutte les indices et de laisser le lecteur dans l’interrogation la plus totale. On navigue entre des personnages hyper complexes, très bien travaillés et il faut attendre la fin pour voir toutes les connexions entre eux. Une véritable toile d’araignée avec une personne qui tire les ficelles dans l’ombre pour faire exécuter de sombres desseins.

J’ai adoré voir le pire de l’homme décrit et la manipulation de génie faite sur le mental des personnages. Seul petit bémol la fin reste trop ouverte à mon goût et on reste avec un questionnement trop important. Mais l’auteure écrit avec brio et ce roman est une pépite du genre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Evonya 2017-12-09T15:51:22+01:00
Or

C’est la quatrième enquête de Tom Douglas, personnage récurrent de Rachel Abbott, et on peut dire qu’elle l’entraîne dans les méandres les plus sombres de l’esprit humain. Quand le roman commence, Emma et David Joseph vivent heureux dans leur belle maison avec leur petit garçon Oliver. Six ans auparavant David a vécu l’enfer : sa première femme est morte dans un accident de voiture et leur petite fille s’est volatilisée. Sa rencontre avec Emma lui a permis de tourner la page. Mais un jour ordinaire, Emma trouve dans sa cuisine Natasha surgie de nulle part. La petite fille est devenue une adolescente taciturne, aux yeux tour à tour traqués ou luisant de haine quand elle regarde son père. Où a –t-elle vécu pendant six ans ? Quels sévices a-t-elle subis ? Et surtout, se demande Emma, que veut-elle ? Le lecteur se retrouve donc embarqué dans une intrigue haletante, pleine de rebondissements et de vérités amères. Le lecteur est amené à faire la connaissance d’une galerie de personnages bien dessinés. S’en détachent Natasha et Emma. On a de la peine pour cette adolescente broyée par la méchanceté des hommes, par la trahison des adultes. Et on lui pardonne ses actes, c’est ce que fait Emma d’ailleurs. Je pensais, au départ, qu’Emma n’était qu’un personnage secondaire, j’ai compris rapidement que c’était elle l’élément central, une femme forte et déterminée. Venez la découvrir dans ce roman prenant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Root 2017-11-13T19:39:00+01:00
Lu aussi

Un soir de décembre, six ans auparavant. Caroline rentre d’un repas chez ses parents. David n’a pas voulu l’accompagner. Bon gré mal gré, elle a repris la route sous un temps peu clément. Tasha s’est endormie sur la banquette arrière. La maison n’est plus très loin maintenant. Que fait cette voiture en travers du chemin ? Et qui vient de lui passer ce coup de fil, lui enjoignant de ne s’arrêter sous aucun prétexte ? Elle n’aura pas le temps d’y réfléchir. Vitesse, verglas, talus, perte de contrôle, Caroline ne survit pas à l’accident. À l’arrivée des secours, sa fille a disparu.

Voilà le pitch, somme toute assez classique.

Et puis Tasha débarque comme un cheveu sur la soupe dans la maison de son enfance, où David a refait sa vie avec Emma. Pas de retrouvailles chaleureuses biscuits-verre de lait, l’adolescente est agressive, peu bavarde. La police ne sait ni où ni quoi chercher. David, lui, ne semble d’étonner de rien mais pour Emma, quelque chose cloche.

Là encore, tout se passe très vite (trop vite ?), quelques détails m’ont fait pousser les hauts-cris, mais ce drame familial s’éloigne suffisamment du schéma très convenu de kidnapping d’enfant pour qu’on joue le jeu. Emma et David gagnent en consistance à mesure qu’une toile d’angoisse se tisse autour d’eux, et Tom Douglas est pile le genre de flic auquel je m’attache, investi et loyal.

Sans débordement de bons sentiments ni dissection psychologique des personnages, l’intrigue se nourrit de mensonges, de manipulations, rebondit sur les nombreuses révélations des uns et des autres, à une rythme soutenu. Des bourreaux d’enfants au dark web, La Disparue de Noël est un roman difficile à lâcher, dans la lignée des meilleurs Linwood Barclay.

Afficher en entier

Date de sortie

La Disparue de Noël

  • France : 2017-11-02 (Français)

Activité récente

Goewin l'ajoute dans sa biblio or
2018-02-07T16:18:48+01:00
kaniou le place en liste or
2018-01-03T05:48:55+01:00
D-NA l'ajoute dans sa biblio or
2017-12-18T20:44:08+01:00

Les chiffres

Lecteurs 16
Commentaires 11
Extraits 0
Evaluations 9
Note globale 8.56 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode