Livres
472 814
Membres
445 914

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La double mort de Sir Thomas Stuart



Description ajoutée par Linou 2010-07-19T13:26:23+02:00

Résumé

Pendant un terrible orage, Thomas Stuart, descendant des anciens rois d'Ecosse, est assassiné dans son manoir de Glen Deveron.

On a tiré deux fois sur lui. La première balle l'a tué. La seconde a été tirée sur son cadavre quelques heures plus tard. Pourquoi ? Sir Malcom Ivory doit démêler les fils embrouillés d'une enquête où les suspects ne manquent pas. Mary London décrit ici des personnages d'une force intense, entraînés par leurs passions ou par leurs rancunes. Un inavouable secret est caché dans le manoir de Glen Deveron.

Ne serai-ce après que le redoutable sir Thomas n'était pas l'aristocrate qu'il paraissait être ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 12 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par fanfan50 2015-12-14T08:59:30+01:00

- Parfait. J'emmène avec moi mon fidèle Wen Chang. J'ai horreur de voyager sans être accompagné par un domestique.

Le superintendant s'était toujours demandé pourquoi les aristocrates avaient de telles lubies. Un domestique ! Et un Chinois ! Mais il eût été inutile et d'ailleurs incorrect de contredire la volonté d'un tel homme.

Dorothea Pickwick accueillit la nouvelle avec aigreur.

- L'Ecosse ! Chez les presbytériens, même pas de vrais chrétiens ! Nous, les catholiques, nous n'avons jamais oublié ce John Knox qui a contribué à la mort de notre reine Mary lâchement exécutée par cette misérable Elisabeth !

- Il y a de cela presque quatre siècles, ma bonne Dorothea...

- L'infamie ne s'efface jamais !

Et sur ces fortes paroles, elle alla préparer les bagages en compagnie de Wen Chang qui, lui, était ravi d'accompagner son maître. Il lui était d'autant plus dévoué que sir Ivory l'avait naguère sauvé d'une erreur policière qui l'aurait certainement mené au gibet. Plutôt petit, la tête ronde comme une lune, il parlait un anglais approximatif et avait gardé la vieille habitude chinoise de s'exprimer par des aphorismes, ce qui agaçait la gouvernante et amusait sir Malcolm.

- Wen Chang prêt pour Ecosse, dit-il de sa voix de crécelle en apportant le sac de voyage en cuir de sir Ivory et la valise en carton que la Croix-Rouge lui avait jadis offerte au moment où, adolescent, il quittait la Chine pour fuir les Japonais et se rendre en Angleterre. Pour rien au monde il n'eût accepté de s'en séparer.

Mme Pickwick, au bord des larmes mais bien décidée à n'en laisser rien voir, crut bon de lancer une pique à Douglas Forbes.

- Superintendant, faites bien attention que le monstre du loch Ness ne vous avale !

- Erreur, chère Dorothea... Nessie n'avale que les catholiques ; c'est bien connu.

Et sur cette perfide réplique, les trois hommes montèrent dans la voiture de la police qui, à vive allure, les emmena à l'aéroport.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Un petit roman policier avec une assez bonne énigme bien que celle-ci, en dehors assez classique puisque le mort se fait tirer dessus de fois pour cacher la véritable heure de la mort, ne soit au final pas très bien mise en valeur par la façon dont l’auteur choisit de raconter son enquête et son histoire. Le récit est un peu décevant seul le mobile de l’assassin et l’histoire qui la provoquer est intéressante

Afficher en entier
Argent

Moi aussi, je viens de terminer ce roman à énigme et rien de transcendant mais il m'a permis de découvrir l'auteur Mary London et son personnage récurrent : Sir Malcolm Ivory qui n'avoue que trois passions : les orchidées, les livres et les whiskies.

Sir Malcom prétend "que sa fine connaissance des whiskies entretenait sa matière cervicale, lui permettant ainsi de mieux débrouilles les enquêtes policières les plus retorses. Car - et ce n'était plus une passion mais un sacerdoce - il n'avait de cesse de traquer les criminels les plus ingénieux, mettant ainsi gracieusement ses dos de séduction à la disposition de Scotland Yard. Amateur génial, n'ayant aucun besoin d'argent, il estimait que c'était là sa façon de remercier le Ciel de l'avoir fait naître une cuillère de vermeil dans la bouche." Son personnage est plus plaisant que celui du superintendant Douglas Forbes et pourtant ils sont amis et c'est Douglas qui vient sonner à sa porte pour l'entraîner dans une nouvelle affaire.

Un meurtre vient d'avoir lieu dans un manoir dans le nord de l'Ecosse. Sir Thomas Stuart, un descendant de la famille royale des Stuart, vient d'être assassiné dans son bureau de deux balles de revolver qui n'ont pas été tirées en même temps.

Et c'est le début d'une nouvelle affaire qui sera rondement menée : Sir Malcolm Ivory ayant trouvé rapidement l'assassin mais il lui a fallu un peu de temps pour découvrir son mobile.

C'est simple mais plaisant à lire. On y passe un savoureux moment de plaisir. Cela me donne envie de découvrir d'autres enquêtes de sir Malcom Ivory et en particulier "Un meurtre chinois" paru en 1997.

Afficher en entier
Bronze

rien de bien transcendant, une enquête lambda sur un meurtre, on y retrouve de l’Agatha Christie, du sherlock, et bien d'autres une enquête somme toute bien banale!

Afficher en entier

Date de sortie

La double mort de Sir Thomas Stuart

  • France : 2000-02-02 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 12
Commentaires 3
Extraits 1
Evaluations 4
Note globale 7.25 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode