Livres
637 909
Membres
754 434

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Doublure



Description ajoutée par BooksFan-ny 2022-10-13T21:27:22+02:00

Résumé

Passion, faux-semblants, emprise... Qui manipule qui ?

Une jeune femme fragile en quête d'un nouveau départ. Un couple magnétique et fascinant prêt à lui ouvrir les portes de son monde doré.

Un trio pris au piège d'un jeu cruel et d'une dépendance fatale.

Dans ce roman sombre et envoûtant, Mélissa Da Costa explore, à travers l'histoire d'une passion toxique, la face obscure de l'âme humaine et les méandres du désir. Après les succès de Tout le bleu du ciel, des Lendemains, et de Je revenais des autres, romans aux deux millions de lecteurs, elle révèle une nouvelle facette de son talent.

[Source : Éditions Albin Michel 2022]

Afficher en entier

Classement en biblio - 116 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Wiiwii1999 2022-09-30T16:14:09+02:00

*Je mets une balise spoiler pour les lectrices, lecteurs qui ne veulent pas se gâcher l'intrigue, le livre vient tout juste de sortir. Si vous déroulez, faites-le en connaissance de cause*

Spoiler(cliquez pour révéler)Un morceau de plafond s’effondre. Je franchis le mur. Les flammes viennent me lécher, prendre possession de mon corps. Je brûle, et avec moi Calypso. Des témoins jureront avoir entendu deux hurlements d’agonie venant du bûcher, et non un seul. Ce n’était pas Calypso qui hurlait avec Evie. C’était Lilith qui exultait.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Lu aussi

Impossible à noter, ce livre ne rentre dans aucune case. Difficile de mettre des mots dessus, aussi. Nous sommes le 30 septembre 2022, mon horloge numérique m'indique 5h08 du matin. Je viens de finir ce livre dérangeant, mais poignant, une longue descente au enfers qu'on sent dès les premières pages et dont, naïvement, j'ai voulu repousser la chute définitive. Brutale. Implacable. Horrible aussi. C'est pas faute d'avoir espéré pourtant.

Vraiment, une histoire forte qui me laisse des sentiments ambiguës, il va me falloir plusieurs jours pour démêler tout ça. Les mots sont forts, addictifs. Ce dernier bébé littéraire de Mélissa Da Costa ne laissera pas indiffèrent, c'est certain !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par MSNordlys 2023-01-27T08:59:41+01:00
Or

Un huis clos tantôt exaltant, tantôt étouffant, dont le trio n'a rien à envier à ceux des "Diaboliques". Les phénomènes d'emprise et de perversion sont poussés à leur paroxysme, dans un crescendo aussi efficace qu'infernal. J'ai aimé aussi l'absence de manichéisme, l'innocence ne l'est pas tant que ça, la folie se cache là où on ne s'y attend pas, les personnages sont tous haïssables, mais étrangement attirants par leur complexité, leur noirceur gothique souvent en demi-teintes et surtout par leur évolution en sinusoïdes inattendus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Titoune82 2023-01-17T07:19:27+01:00
Diamant

Encore un magnifique roman de melissa da costa.

Le thème abordé est très bien étudié.

J'ai adoré cette histoire de doublure.

Je vous le conseille vivement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Smarties23 2023-01-09T15:41:39+01:00
Argent

Livre déstabilisant : je ne m'attendais absolument pas à une telle histoire. Celle-ci se révèle sombre de par bien des aspects.

On assiste à la déchéance du personnage principal qui nous amène à une fin à laquelle je ne m'attendais absolument pas. 4

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ManonGabrielle 2023-01-04T12:48:22+01:00
Diamant

Il est des livres qui vous marquent, à jamais. A l'encre indélébile, au fer rouge, ils continuent de vivre en vous pendant, et bien après votre lecture. La Doublure en fait partie.

Je n'avais jamais lu Da Costa, dont je savais pourtant que sa plume était réputée pleine de douceur et positif. Je ne suis d'ailleurs pas sûre qu'après ce roman, je serai en mesure d'être objective avec le reste de son œuvre. Elle marque ici un tournant dans sa carrière, que tous ses lecteurs n'emprunteront peut-être pas, et pourtant... Quelle œuvre !

Comment en parler sans trop en dévoiler ? Il y a longtemps que je ne m'étais pas pris une telle claque par un roman plus noir que noir (les derniers en date étant "Notre part de nuit" de Mariana Enriquez et "Nous sommes les chasseurs" de Jérémy Fel).

Ce roman envoûte, fascine. Obsède. Dérange. Scandalise. Nous plongeant dans cet univers de romantisme noir sombre que j'affectionne tant, le rythme monte crescendo dans les méandres de la noirceur de l'âme humaine. Jusqu'à la fin, on se demande : jusqu'où Melissa Da Costa nous entraînera-t-elle ? Quand, et comment, cela va s'arrêter ?

Sous couvert de mythes, mais aussi de références artistiques dont elle s'inspire et fait connaître, l'auteure pointe du doigt de véritables sujets de société (TW : addictions, viol, autodestruction).

On comprend, on aime, puis on déteste les personnages. Et ce en boucle. Nos sentiments vis-à-vis d'eux évoluent autant que ces derniers. On les juge forts, puis lâches, puis beaux, puis cruels. On oscille entre amour et haine, empathie et pitié. Et on se questionne : à la fin, qui franchira le point de non-retour ?

On crie au scandale, à l'injustice, puis au génie.

Je suis bouche-bée devant cette histoire qui m'aura hypnotisée tout du long. Ce roman noir, macabre, se révèle également sensoriel. C'est choquant, oui. Mais c'est aussi criant de vérité.

Rien n'est laissé au hasard. Le moindre détail pèse lourd dans l'ensemble.

Et, rien ne m'ayant déplu, La Doublure fait désormais partie de mes indétrônables.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par crasybook 2023-01-02T15:53:42+01:00
Diamant

Énorme coup de cœur pour ce roman. L'histoire est vraiment maléfique tous comme chacun des personnages qui sont plus malsains les uns que les autres et je ne vous parle même pas de leur relation entre eux. Beaucoup de clins d'œil Bibliques qui sont instructifs et très intéressants. Il y a aussi pas mal de référence à des œuvres d'art ce qui donne ce côté plus au roman. Chaque personnage est parfaitement développé et joue un rôle très important.

Le plot twist final est magistral !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sapho 2022-12-30T08:48:44+01:00
Or

J’ai commencé ma lecture complètement à l’aveugle sans avoir lu la quatrième de couverture. Ayant lu tous les livres de Mélissa Da Costa dont la plupart sont dans ma liste de diamant, il ne me fallait pas d’autres arguments pour dévorer ce nouveau roman. Je me suis assez vite aperçue qu’elle ne nous amènerait pas sur le même terrain que ses oeuvres précédentes. J’ai été assez déroutée et je ne comprenais pas où elle voulait me faire aller mais l’excellence de sa plume est toujours au rendez-vous et arrive un moment où je me laisse juste embarquer sans plus me poser de questions.

Je suis toujours assez époustouflée par la justesse des émotions et des situations que décrit Mélissa Da Costa. Elle a su faire monter le malaise et nous faire plonger dans la perversion de ce couple avec talent. On sent aussi qu’il y a beaucoup de recherches derrière les grandes thématiques de ce livre : la peinture, la drogue, l’emprise/la perversion. Malgré une noirceur ambiante, je trouve qu’on arrive à nourrir de l’espoir pour Evie ; c’est vraiment un travail d’équilibriste réussi à mes yeux.

C'est le genre de livre qui, une fois refermé, me demande un temps de digestion et me laisse songeuse. Je n'aurais pas pu venir faire un commentaire juste après avoir lu la dernière page tellement il est prenant et surprenant. Sa noirceur m'empêche de le mettre en liste de diamant pour l'instant mais il n'empêche que tout le talent de Mélissa Da Costa se retrouve dans ce nouveau roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tiffdevoresesromans 2022-12-28T20:22:19+01:00
Argent

Un roman complètement déroutant... Je me demandais à chaque pages où l'auteure allait nous emmener ! Et... C'était presque glaçant finalement ! Bravo à l'auteure pour ce roman inattendu !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Yael81 2022-11-30T12:29:14+01:00

Je viens de refermer ce roman, je suis totalement estomaquée, un livre qui perdurera dans ma mémoire pendant un certain temps. Je suis scotchée, je viens de prendre une énorme claque, un uppercut, une histoire qui nous prend aux tripes, on ne peut pas sortir indemne d'une telle lecture, j'en reste encore bouche bée.

Je possède tous les romans de Melissa da Costa , j'ai du faire un choix , et me suis décidée, pour "La Doublure". Un roman hors normes, avec des personnages atypique. Un ressenti d'être sur un autre planète.

Comment faire une chronique pour un tel roman, tout est parfait rien à dire, tout est excellent, la perfection même. Je m'attendais à tout sauf à cela. Nous sommes loin d'un feel good, d'une romance.

L'auteure nous plonge dans les méandres de la folie humaine. Un monde d'une noirceur extrême, glauque, oppressant , suffocant., un ressenti malsain un certain voyeurisme , un sentiment d'impuissance, certains passages m'ont dérouté, perturbé. .Evie mène une vie banale , un travail inintéressant, mais qui lui permet à subvenir à ses besoins, un ami qui préféré prendre le large, la mer sa passion. Elle décide de quitter Marseille , elle se retrouve à Saint Pal de Vence, dans l'espoir de trouver un emploi dans un yacht.

Elle rencontre Pierre, qui l'embauche, en emploi qu'elle n'imaginait pas avec un salaire de rêve. Elle deviendra dans un premier temps, la secrétaire de sa femme Clara, qui investit dans sa vie dans la peinture, une personne qui reste dans l'ombre. Eve deviendra sa doublure, elle devient Calypso, elle devra représenter le personnage de Clara, dans tous les évènements ,conférences, expositions, répondre aux questions des journalistes, et spectateurs. Elle s'imprègne de la vie de Clara, fait énormément de recherches pour être crédible.

Comme l'ambiance du roman les peintures sont d'une extrême noirceur, s'inspirant du pire pour les réaliser.

Evie est loin de penser que se rêve de liberté deviendra un vrai cauchemar. Elle perd sa personnalité , elle devient Calypso à part entière. Nous sommes imprégnés, envoutés par ce qu'elle est devenue, son innocence, son insouciance ,sa joie de vivre, ses projets, tout lui est enlevé. Elle est tombée dans les mains de Pierre, de Clara, deux personnages détestables, malsains, menant une vie de débouche entre le sexe et la drogue. Ils entrainent Evie dans ce tourbillon de folie. Nous assistons à la descendre aux enfers , d'Evie, elle est détruite physiquement, et psychologiquement. La cocaïne a eu raison d'elle, elle en devient accro.

Je m'arrête là pour ne pas spolier l'histoire.

Un roman à multiples rebondissements, un rythme, qui monte crescendo, une intrigue, un suspens haletants, insoutenables.

Ce roman est terrifiant, dérangeant. Comment peut-on sauver Evie. A travers cette lecture je suis passée de la haine , à la colère, de la déchéance humaine, du danger , je me demande jusqu'où l'être humain, peut aller pour assouvir ces pulsions néfastes, au delà de l'horreur.

Evie pourra t'_elle s'échapper de ce monde toxique?

Arrivera t'elle à se sevrer?

Pourra t'elle remonter la pente et s'éloigner de Pierre et Clara?

Jusqu'où Evie pourra jouer la doublure de Clara?

Tant de questions, en espérant avoir les réponses à la fin de ce roman. Evie est un personnage attachant, dégageant de l'empathie. Clara et Pierre sont deux personnages détestables ,sans aucun eta d'âmes, et jouissent de l'emprise qu'ils peuvent avoir sur certaines personnes.

Un roman richement documenté sur la peinture, la religion, principalement celle d'Adama Eve et Lilith.

Une thématique maitrisée avec justesse, nous entrainant un monde néfaste, et concentrer sur la vie de ces trois personnages :Evie, Clara et Pierre.

La psychologie des personnages est travaillée en profondeur , refaisant surgir leur perversité.

L'écriture est percutante, déroutante, malsaine. La lecture, malgré le sujet, est d'une addiction extrême.

Un roman que l'on lit d'une traite. Je résumerais ce roman comme: un monde manipulation ,un monde toxique, de la pitié, diabolique, machiavélique, un mélange d'amour et de haine.

L'auteure tient en haleine ses lecteurs du début jusqu'au final, une fin explosive, que je n'ai pas vu venir.

Un véritable coup de cœur, je vous le conseille .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Domyemma 2022-11-20T11:57:33+01:00
Or

un peut "noir" au début, des passages un peu long, mais après cela va mieux

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gomette 2022-11-17T12:00:32+01:00
Argent

Difficile de dire qu'on a adoré un livre aussi noir.

Je me suis faite avoir, comme beaucoup je pense. A l'auteur je pensais tomber sur un feel good bien écrit, qui fait du bien. Pourtant dès le début, j'ai senti que ça n'allait pas le faire, qu'Evie s'embarquait dans quelque chose de louche avec beaucoup trop d'innocence. Et plus les pages tournent et plus le malaise monte. On ne peut pas s'empêcher de continuer pourtant, avec une lueur d'espoir. On s'attache aux personnage, on a envie d'y croire, on espère.

J'ai aimé la partie sur la peinture, j'étais plus mal à l'aise avec leurs consommations (mais c'était volontaire de la part de l'auteur).

Je mentirais en disant que j'ai aimé. Mais aucun doute sur le fait que je n'ai pas su le lâcher de la semaine !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"La Doublure" est sorti 2022-09-28T11:57:55+02:00
background Layer 1 28 Septembre

Date de sortie

La Doublure

  • France : 2022-09-28 (Français)

Activité récente

sevny l'ajoute dans sa biblio or
2023-01-07T22:26:59+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 116
Commentaires 28
extraits 11
Evaluations 46
Note globale 8.03 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode