Livres
415 280
Membres
327 672

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Douleur



Description ajoutée par magdave 2010-10-11T22:00:46+02:00

Résumé

« J'ai retrouvé ce journal dans deux cahiers des armoires bleues de Neauphle-le-Château.

Je n'ai aucun souvenir de l'avoir écrit.

Je sais que je l'ai fait, que c'est moi qui l'ai écrit, je reconnais mon écriture et le détail de ce que je raconte, je revois l'endroit, la gare d'Orsay, les trajets, mais je ne me vois pas écrivant ce Journal. Quand l'aurais-je écrit, en quelle année, à quelles heures du jour, dans quelles maisons ? Je ne sais plus rien. [...]

Comment ai-je pu écrire cette chose que je ne sais pas encore nommer et qui m'épouvante quand je la relis. Comment ai-je pu de même abandonner ce texte pendant des années dans cette maison de campagne régulièrement inondée en hiver.

La douleur est une des choses les plus importantes de ma vie. Le mot « écrit » ne conviendrait pas. Je me suis trouvée devant des pages régulièrement pleines d'une petite écriture extraordinairement régulière et calme. Je me suis trouvée devant un désordre phénoménal de la pensée et du sentiment auquel je n'ai pas osé toucher et au regard de quoi la littérature m'a fait honte. »

Marguerite Duras.

Afficher en entier

Classement en biblio - 125 lecteurs

Or
31 lecteurs
PAL
17 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Spika 2016-11-13T14:03:38+01:00

Tout à coup la liberté est amère. Je viens de connaître la perte totale de l'espoir et le vide qui s'ensuit: on ne se souvient pas, ça ne fait pas de mémoire. Je crois éprouver un léger regret d'avoir raté de mourir vivante. Mais je continue à marcher, je passe de la chaussée au trottoir, et puis je reviens à la chaussée, je marche, mes pieds marchent.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Tweethy 2018-04-22T12:15:00+02:00
Pas apprécié

Je n'aime pas particulièrement la plume de Duras mais ce récit bien qu'il traite de sujets difficiles et qu'il ne fait pas dans la dentelle, ne m'a pas du tout plu. En effet, c'est un livre qui a été écrit comme il aurait pu être parler et même si certaines scènes sont difficiles je l'ai trouvé froid et plat. Même s'il n'a pas pour but de nous faire passer un bon moment, ce n'est pas LE livre qui narre sans fiction l'horreur des guerres. Il y a beaucoup mieux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marion-13 2018-03-23T10:56:33+01:00
Bronze

Certains passages de ce livre sont durs à lire (dans le sens où l'on ressent la douleur que les gens ont pu vivre à l'époque), et on devine toute l'horreur que ces gens ont pu endurer.

J'ai beaucoup apprécié l'écriture de Marguerite Duras ; les phrases sont parfois courtes, mais précises, c'est comme si on était pressés avec elle.

Bref, très bonne lecture, à lire, surtout si l'on s'intéresse à la période 39/45.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par heleniah 2018-03-07T12:48:20+01:00
Argent

Difficile de parle de ce, ou plutôt ces textes, je trouve. Marguerite Duras a écrit la Douleur, un journal, à la fin de la seconde guerre mondiale, lorsqu’elle espérait que son mari, résistant, revienne des camps de concentration où il avait été envoyé. Mais elle ne se souvenait absolument pas d’avoir écrit ses lignes.

Même s’il y a un côté décousu entre les textes et qu’on ne peut les lire comme un roman, ce témoignage prend aux tripes et ce n’est rien de le dire. Peut-être parce que même si on sait, même si on a déjà lu des témoignages, des récits, rien ne peut être aussi fort que ces lignes écrites sur le moment même. Les émotions sont exacerbées et nous touchent alors même qu’elles n’étaient pas destinées à la lecture.

Je ne serais pas plus longue, je ne peux que vous conseiller de le lire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bookovore13 2017-10-30T09:05:58+01:00
Or

Les trois premières nouvelles m’on boulversé c’etait Une lecture magnifique et tellement triste à la fois

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KatnissEverdeen02 2017-07-26T01:18:04+02:00
Argent

Un recueil de nouvelles sur la Seconde guerre mondiale principalement autobiographique, qui aborde le thème de l'arrestation, le retour des camps de concentration, la Résistance... C'était à la fois très intéressant et douloureux à lire. Le style de Duras est toujours aussi saisissant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fabricegrossi 2017-07-12T08:13:36+02:00
Or

La douleur décrite par Marguerite Duras comme un moteur des sentiments et des pensées, nous donne à relire à chaque ligne notre propre vie. Tout bouge à tout instant, notre corps et notre esprit pétris et modelés par les sentiments et au milieu de ce branle-bas, la volonté qui fait ce qu'elle peut.

L'écriture de Marguerite Duras exalte nos vérités premières.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par margotcook 2017-07-02T19:34:42+02:00
Lu aussi

Puissant. Lourd. Dur.

Malgré sa petite taille, ce livre est d'une complexité étonnante: complexité de la forme, de l'écriture, des sentiments que l'on ressent, complexité des personnages également !

J'ai trouvé très intéressant le fait d'avoir plusieurs "histoires", certaines fictives, certaines vraies.

Et tout ça signé de la puissante, crue et bouleversante plume de Marguerite Duras.

A essayé !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Julie52 2017-05-26T09:41:36+02:00
Or

Un livre puissant. Je ne m'attendais pas du tout à ces thèmes (la Résistance, le retour des camps de concentration), mais je n'ai pas été déçue. La plume de Marguerite Duras est si particulière ; elle transmet de véritables émotions. "La douleur " correspond parfaitement au 1er récit. C'en est même douloureux pour le lecteur. Son talent m'a une fois de plus été démontré ; j'ai en outre apprécié d'avoir découvert une partie de sa vie. Un autre récit qui m'a marquée est "Ter le milicien". Même si ce n'est pas mon préféré, je n'oublierai pas ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nausicaa_Npa 2017-01-21T19:19:11+01:00
Argent

Un livre à double vitesse avec un début profondément touchant puisque les trois premières histoires (les plus grosses et surtout celles qui sont vraies) explorent chacune une facette de la douleur.

La première m'a vraiment broyé l'estomac : Duras nous raconte le retour de son mari, qui a été envoyé en camp en Allemagne suite à son arrestation en France. Elle dévoile la douleur et la période de floue qu'elle a vécu lors de cette attente mais aussi la souffrance de voir son mari souffrir lorsqu'il est revenu, et cette convalescence plus que longue et semée d’embûches.

La seconde histoire, que j'ai aussi appréciée, raconte le double jeu qu'à dû jouer Duras pour obtenir des informations de son mari enfermé à Fresnes. On ressent la difficulté de jouer ce double jeu, qu'elle arrive pourtant à tenir jusqu'au bout.

La troisième explique la torture d'un délateur par le groupe dont faisait partie Duras. Une histoire qu'on peut clairement définir comme difficilement tenable. J'ai ressenti la haine de Duras mais aussi la souffrance de cet homme qui se fait torturer. Court récit mais poignant.

Le reste est intéressant mais m'a beaucoup moins marquée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par laulau48 2016-11-18T21:54:39+01:00
Bronze

Un roman qui montre une réalité cruelle , l'attente d'un être cher. Néanmoins la lecture a été difficile car je n'ai pas réussi à ressentir de la tristesse pour le personnage principale de Marguerite . Reste un livre touchant .

Afficher en entier

Date de sortie

La Douleur

  • France : 2011-05-13 - Poche (Français)

Activité récente

Erma l'ajoute dans sa biblio or
2018-03-06T22:42:09+01:00

Les chiffres

Lecteurs 125
Commentaires 20
Extraits 35
Evaluations 31
Note globale 6.67 / 10

Évaluations