Livres
521 233
Membres
537 493

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Faiseuse d'anges



Description ajoutée par ichwill 2014-04-12T09:23:03+02:00

Résumé

Pâques 1974. Sur l’île de Valö, aux abords de Fjällbacka, une famille disparaît sans laisser de traces. La table du dîner est soigneusement dressée, mais tous se sont volatilisés, à l’exception de la fillette d’un an et demi, Ebba. Sont-ils victimes d’un crime ou sont-ils tous partis de leur plein gré ? L’énigme ne sera jamais résolue. Des années plus tard, Ebba revient sur l’île et s’installe dans la maison familiale avec son mari. Les vieux secrets de la propriété ne vont pas tarder à ressurgir…

Afficher en entier

Classement en biblio - 673 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Sara-Rose 2020-09-01T13:58:47+02:00

Il savait par expérience que la vengeance n'apportait rien de bon, seulement davantage de noirceur.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Sara-Rose 2020-09-03T15:54:40+02:00
Or

Un excellent roman noir avec beaucoup de personnages tous très intéressants, très bien "campés".

Une histoire forte dont le récit est particulièrement bien mené.

Bravo !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cleatra 2020-06-05T22:31:39+02:00
Commentaire ajouté par paulineddn 2020-05-28T10:08:30+02:00
Diamant

Comme d’habitude, je ne suis jamais déçue. Camilla Lackberg est vraiment une des auteures que j’apprécie le plus. Ses histoires sont toujours travaillées et plus incroyables les unes que les autres.

Ici, l’histoire mêle le drame familial à la politique avec une touche de malédiction et de jalousie. Comme toujours, les flashbacks nous mènent doucement vers la solution finale sans pour autant nous dévoiler l’intégralité du dénouement avant les dernières pages.

Et encore une fois, il est particulièrement difficile de prédire la fin avant de la lire, l’auteure a un réel don pour brouiller les pistes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par katarina24 2020-04-26T22:10:51+02:00
Argent

jadore cette serie de livre de a a z jai devorer chaque livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aurelie-437 2020-04-17T08:30:53+02:00
Commentaire ajouté par Floezque 2020-04-09T17:01:30+02:00
Or

En 1974, sur l'île de Valö, située en face du petit port de pêche de Fjällbacka, une famille entière disparaît mystérieusement, sans laisser de traces.

La table du dîner de Pâques est dressée, mais il ne reste sur l'île qu'une toute petite fille d'un an à peine, incapable donc de raconter de ce qui s'est passé. C'est Ebba...

Elle est aussitôt recueillie par une famille d'accueil qui l'adoptera définitivement quelques temps plus tard.

Trente ans après, Ebba, devenue adulte, revient sur les lieux avec son mari Melker. Ils viennent de perdre leur fils de trois ans dans des circonstances tragiques quelques mois auparavant. Ils ont décidé de fuir leur ancienne vie et de restaurer la vieille demeure pour en faire des chambres d'hôtes.

A peine arrivés sur l'île, alors que tous deux se tuent à la tâche pour tenter de survivre à la douleur du deuil difficile qu'ils ont à traverser, un incendie criminel se déclare en pleine nuit dans leur maison. Melker réveille Ebba pour la tirer des fumées toxiques...

D'autres événements vont venir perturber leur installation.

Lorsqu'ils commencent à ôter le plancher de la salle à manger, ils découvrent du sang coagulé en-dessous.

Puis quelques jours plus tard, on tire sur Ebba avec un pistolet, alors qu'elle se trouve dans la cuisine.

Patrik Hedström et son équipe sont immédiatement dépêchés sur les lieux. Dans l'équipe de Patrik, il y a le chef, Bertil Mellberg, pas toujours très subtil ; Paula qui est enceinte et en congé mais va venir les aider ; Martin qui vient d'apprendre la maladie incurable de sa femme et plonge dans la dépression ; Gösta qui tout d'un coup fait preuve d'un zèle bien inhabituel et Annika.

Erica Falck, la femme de Patrik, journaliste et écrivain, qui a toujours été fascinée par cette histoire, va aussitôt replonger dans le dossier. Elle décide, malgré ses obligations familiales, de se donner les moyens de fourrer son nez partout au grand dam de son mari ! Heureusement sa belle-mère veille au grain et vient garder les trois enfants...

Anna, la sœur d'Erica, va se retrouver, bien malgré elle, impliquée dans le drame. Elle s'est lancée dans la décoration intérieure et va venir prêter main-forte à Ebba pour la rénovation.

Les mystères du passé ressurgissent...

Qui a appelé la police ce fameux jour de Pâques 1974 pour leur demander de se rendre en urgence sur l'île ?

Où sont passés les membres de la famille Elvander ?

La mère et le père d'Ebba, et les trois enfants de son père, ne seront jamais retrouvés...

Ont-ils été assassinés ? Ont-ils disparu de leur plein gré et dans ce cas, pourquoi ont-ils abandonné leur petite fille ?

Quel rôle a joué à l'époque le policier Gösta ? Pourquoi s'investit-il autant dans cette nouvelle affaire ? Quels liens le rattachent à Ebba ?

En 1974, cette grande maison était un internat pour jeunes gens issus de familles aisées. La plupart des élèves étaient rentrés chez eux pour les vacances. Seuls quelques garçons étaient restés sur place. N'étant pas invités au repas de fête, ils seraient partis à la pêche au maquereau. Ils n'ont bien sûr, rien vu ni rien entendu.

L'internat était tenu d'une main de maître par le despotique Rune et sa deuxième femme, Inez, était plutôt maltraitée comme le lecteur le découvrira au cours du roman.

Rune avait eu trois enfants d'un précédent mariage, Claes, Annelie et le petit dernier Johan, le seul qui s'était attaché à Inez. Puis Rune et Inez avait eu ensemble la petite Ebba.

L'enquête sur la mystérieuse disparition de la famille reprend et les policiers décident d'interroger les anciens professeurs et de partir à la recherche des jeunes ados qui fréquentaient l'école. Ils sont tous devenus des adultes que le lecteur va avoir le temps de découvrir.

John est devenu un politicien d'extrême droite ; Léon a eu un grave accident qui le laisse tétraplégique ; Joseph veut construire un musée de la mémoire car ses parents (juifs) sont décédés en déportation ; Sebastian est un homme d'affaires corrompu ; enfin, Percy a hérité du château familial mais n'a plus d'argent pour l'entretenir.

Ils sont liés par un secret étouffant qui va peu à peu les ramener vers Fjällbacka et qu'ils vont devoir dévoiler...

En parallèle le lecteur suit le récit de la mystérieuse "faiseuse d'anges", Helga Svenson, une femme qui gardait des enfants en nourrice et qui a été accusée d'infanticide en 1908.

Elle faisait disparaître les enfants, pensant que les parents ne reviendraient jamais les chercher. Elle et son mari, accusé de complicité, ont été exécutés. Leur fille légitime, Dagmar, est recueillie par une famille, humiliée par les enfants de l'école et violentée par le père d'accueil qui abuse d'elle. C'est elle qui prend la parole pour nous raconter sa triste vie.

Un jour Dagmar croise sur son chemin celui de l'aviateur, Hermann Göring venu faire la fête à Valö. Ensemble, ils passent une nuit fabuleuse pendant laquelle, pour la première fois, Dagmar se sent aimée. Suite à leur rencontre, une petite fille Laura, verra le jour. Persuadée que Göring l'aime à la folie (alors qu'il a juste passé une nuit plaisante avec une jolie serveuse), Dagmar passera sa vie à le rechercher jusqu'à sombrer dans la folie et se noyer dans l'alcool, laissant Laura seule au monde.

Ce que j'en pense :

L'écriture de ce roman est fluide. Il est facile à comprendre malgré le récit des deux histoires parallèles : elles sont très bien identifiables car la typographie change.

Les personnages sont dépeints avec beaucoup de psychologie, ce qui les rend tout de suite familiers et très attachants.

Le suspense est maintenu grâce à l'alternance dans le récit, d'une part des événements contemporains et d'autres part, de retours dans le passé...Puis peu à peu les deux histoires se rejoignent, le lecteur sent qu'il y a un rapport entre les deux, mais ne devine pas forcément lequel. Il y a donc un effet de surprise à la fin.

Mais ces histoires personnelles rejoignent aussi la grande Histoire.

L'auteur, en effet, nous parle à travers l'histoire d'Hermann Göring de la montée du fascisme et de la Seconde Guerre Mondiale, puisque Göring était un militaire et un homme politique allemand important qui est devenu le bras droit d'Hitler...

En nous parlant de John, qui faisait partie des ados scolarisés sur l'île, elle nous parle du parti d'extrême droite auquel il adhère. Elle nous le décrit comme un être plutôt charmeur...

A noter : comme elle le mentionne à la fin du roman , elle a écrit la fin de ce roman au moment de l'attentat à la bombe d'Oslo et de la tuerie qui a eu lieu en Norvège sur l'île d'Utoya.

L'auteur nous parle aussi avec justesse du deuil à travers l'histoire d'Ebba et de son mari. On les voit souffrir au début du roman, se chercher, se rejeter, ne supportant plus de se toucher. Ils se font des reproches incessants, culpabilisent et rejettent la responsabilité de la mort de leur enfant sur l'autre. L'auteur dévoile là tout son talent dans cette situation très réaliste et émouvante. Le lecteur voudrait tant qu'ils retrouvent tous deux un peu de paix et d'amour...Mais ce ne sera pas le cas !

Enfin elle aborde le problème de la maltraitance familiale, transmise de génération en génération, à travers le destin tragique de Dagmar et de sa descendance...

Finalement sous une apparente légèreté, elle aborde des sujets très sérieux et d'actualité.

L'auteur surnommée la "reine du polar" explique dans un interview édité sur le site suisse de la librairie Payot en 2014, que l'idée de ce roman lui est venue lorsqu'elle a appris qu'Hermann Göring, s'était rendu, avec sa femme Carin, sur l'île de Valö pour participer à une fête. Cette île bien connue de l'auteur car elle y a séjourné enfant, en colonie de vacances, est située juste en face de Fjällbacka.

Fjällbacka est sa ville natale et même si elle n'y habite plus, sa mère y vit toujours et elle la connaît intimement.

Elle a aussi utilisé l'histoire vraie de la dernière faiseuse d'anges du pays, pendue en 1912 pour avoir tué les bébés non désirés qu'on lui confie. L'auteur a simplement cherché à comprendre ce que cela ferait d'être sa fille.

Et voilà tous les ingrédients réunis pour faire un bon roman policier !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par 99jmk 2020-03-06T17:38:48+01:00
Commentaire ajouté par katarina24 2019-12-07T07:36:49+01:00
Argent

Super livre je l'ai bien aprécier

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jean-Bernard 2019-05-29T21:49:09+02:00
Or

C'est un talent, il n'y a pas de doute... les livres s'enchainent et c'est toujours le même plaisir. Les personnages récurrents, le style d'écriture, l'ambiance... c'est une combinaison, une alchimie, pas de doute c'est elle la sorcière !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilipuces 2018-11-13T20:35:40+01:00
Diamant

C'est toujours un plaisir de retrouver Erica, Patrick et les autres, de suivre leurs aventures, on s'attache à ces personnages et on partage leurs sentiments.

Encore une excellente histoire impossible à abandonner une fois qu'on a mis le nez dedans. Je ne sais pas où l'autrice trouve toutes ces idées mais ses livres sont une pure merveille.

Afficher en entier

Dates de sortie

La Faiseuse d'anges

  • France : 2014-06-04 (Français)
  • France : 2017-03-01 - Poche (Français)

Activité récente

Salokin l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-23T11:35:59+02:00
CDG04 l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-17T01:59:29+02:00
elneny l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-10T14:00:15+02:00
LauMi l'ajoute dans sa biblio or
2020-06-21T00:54:43+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 673
Commentaires 69
Extraits 14
Evaluations 141
Note globale 7.92 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode