Livres
550 504
Membres
591 092

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Familia grande



Description ajoutée par adeleh 2021-01-07T18:00:39+01:00

Résumé

« Souviens-toi, maman : nous étions tes enfants. »

C.K.

C’est l’histoire d’une grande famille qui aime débattre, rire et danser, qui aime le soleil et l’été.

C’est le récit incandescent d’une femme qui ose enfin raconter ce qui a longtemps fait taire la familia grande.

Camille Kouchner, 45 ans, est maître de conférences en droit. La Familia grande est son premier livre.

Afficher en entier

Classement en biblio - 106 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Laurine-25 2021-03-13T22:11:33+01:00

Je crois que je n’ai vu Georges, mon grand-père, qu’une seule fois.

 

Mon père nous avait fait venir : « Votre grand-père est là. Venez le saluer. » Je devais avoir 7 ou 8 ans. Je supposais que Georges arrivait à peine de Calédonie, où il avait dû continuer à vivre reclus et pestiféré. En réalité, il habitait Paris. Et il était là, en compagnie de mon propre père qui venait de divorcer de ma mère.

Quelle arme pour mon père ! Prendre pour allié celui que ma mère détestait. Quelle revanche pour mon grand-père, aussi ! Réhabilité par l’homme que ma mère avait tant aimé. Un juif, de surcroît ! Le maurrassien pardonné.

Ma mère m’avait prévenue : « Fais ce que tu veux, mon Camillou, mais je te le dis : il n’en vaut pas le coup. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Blandine1 2021-05-02T18:44:44+02:00
Bronze

Je pense que j’arrive un peu à saturation de ces gens connus qui raconte leurs blessures face à l’inceste. Je l’ai lu parce qu’il est court, conseillé par ma collègue et surtout parce qu’il y est question de Evelyne Pissier dont j’avais beaucoup aimé son roman « Et soudain, la liberté » co-écrit avec Caroline Laurent où elle représentait une femme libérée avec une vie intense. Ici, c’est la mère qui n’a rien voulu voir. L’auteur parle de sa culpabilité dû à son silence suite à la promesse faite à son frère jumeau de ne pas révéler l’inceste subi par leur beau-père, homme médiatique. Intéressant de voir une éducation un peu ´spécial’, de retrouver Marie-France Pisier. Pas trop aimé le côté « Gala » et cette écriture au couteau.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edwige-17 2021-03-29T19:37:41+02:00
Argent

J'ai pris mon temps. J'ai savouré les pages de l'enfance. Paula, Evelyne, Marie-France et les autres. Microcosme de l'intellectuel de gauche, milieu de la réflexion intelligente....

Puis le temps fut comme suspendu aux mots de Camille ; sa confusion des sentiments, son mutisme obéissant, respectueux de son jumeau, son envie maintes fois refoulée de parler, sa douleur et sa culpabilité si envahissantes....

Ce témoignage est, je l'espère, pour Camille comme un grand geste libérateur, comme une bouée pour surnager au-dessus de cette gangue du non-dit. Je n'en ai rien à faire que cette auteure soit la fille d'un ancien ministre, je n'en ai rien à faire des médias pour chasseurs....

Merci d'avoir eu la volonté, le courage d'écrire votre histoire. Je pense à tous ceux qui se taisent, et qui ne cessent de survivre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sara-Rose 2021-03-23T14:50:00+01:00
Lu aussi

Ce témoignage m'a dérangé mais surtout sur la description du fonctionnement de cette famille complètement dysfonctionnelle.

Sous couvert de liberté les adultes se comportement comme des enfants et se permettent des comportements totalement "borderline".

Choisir de ne pas porter de culotte est une chose, ne pas être en capacité d'entendre que son mari abuse de son enfant en est une autre !

Le témoignage de Camille est courageux et libérateur afin que cet homme prenne conscience que ce qu'il s'est permis de faire à cet adolescent est un crime.

Repentez-vous Monsieur le Monstre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tatanoiiik 2021-03-14T08:49:53+01:00
Diamant

De ce livre, je retiendrai la puissance du témoignage avec une grande pudeur. Une famille qui pourrait paraître idéale : une vie de famille libre, mouvementée, qui tutoie les grands de ce monde... Mais surtout les victimes de cette liberté : les enfants à qui on impose cette liberté des adultes et qui gardent le silence pour ne pas perdre l'amour de leur mère.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginie-466 2021-03-13T22:59:43+01:00
Or

J'ai adoré

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cathy-172 2021-03-07T12:53:57+01:00
Argent

Mal à l'aise, choquée. Ce livre, tantôt bouleverse, tantôt révolte et agit comme une claque nécessaire au réveil des consciences face aux faux-fuyants, aux silences, aux petits arrangements mis en évidence dans ce milieu particulier mais que l'on peut étendre à tous les échelons de la société.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par anne58 2021-03-06T22:40:19+01:00
Or

D’habitude j’attends pour un post mais là si je le fais je ne sais pas si je le ferai ensuite.

Retour à chaud donc.

Ce livre vous en avez sûrement entendu parler, petit résumé à ma sauce: Camille la fille de ce ministre connu , de cette intellectuelle reconnue, belle fille de cet homme de loi haut placé, Camille donc raconte son enfance sa famille pour se délivrer du poids de l’agression incestueuse vécu par son jumeau.

Dans de nombreux commentaires j’ai pu lire un clivage entre la première partie qui pose l’ensemble, idyllique, et la seconde où les mots des actes sont posé.

Je ne l’ai pas vécu ainsi et j’avoue avoir du interrompre ma lecture pour me questionner. De quel idylle parle t on?

Des le départ j’ai été gêné par les interactions portées aux nues. Mon œil de soignants de mère, d’être humain était dérangé. Imposer sous prétexte de liberté est ce de la liberté ou de la tyrannie ? Ces femmes mère et grand mère mises sur un piédestal m’ont paru despotique égoïste, profondément maltraitante.

Ce livre qui se veut un témoignage d’incestes est surtout un témoignage d’une éducation maltraitante. Car il y a les incestes reconnues mais en dehors de la loi car traité par cette dernière trop tardivement, mais il y a tellement plus.

Maltraiter quelqu’un cela peut être différent d’actes physiques, morale ou autre la maltraitance a tellement de facette.

Bref écœurement de ce qui est décrit, tristesse de la justesse des descriptions émotionnelles. Comme si tout les discours des victimes se rejoignaient par certains détails. Mais surtout je suis en colère. En colère quand je me rends compte que cette maltraitance omniprésente la plupart des lecteurs ne la perçoivent pas.

De l’autre côté une pointe d’espoir, et si d’autres victimes à cette lecture pouvait libérer leur parole plus tôt ?

Vous avez peut-être compris un livre très, trop? , riche en émotions pour moi.

Que je conseille pourtant.

Et à la fin de cette lecture s’intéresser aux droits des enfants aux lois à venir et surtout aux demandes de moyens des services concernés paraîtra peut-être une évidence... ou pas ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hegoa 2021-03-03T21:54:11+01:00
Bronze

La familia grande de Camille Kouchner. Très bien écrit, ce roman retrace la culpabilité de Camille face à l’inceste subi par son jumeau.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par valy 2021-02-22T13:55:24+01:00
Argent

Un bel exemple de courage pour avoir osé briser l'omerta. Par amour et respect pour son frère dans un premier temps puis pour se libérer d'un poids transmis par la lourdeur d'un secret, Camille Kouchner nous montre à travers son livre la face cachée des personnes bien propres sur elles, mais qui de l'intérieur camoufle des personnalités ambigues et malveillantes. Ce témoignange force l'admiration car elle a du affronter la mauvaise foi de sa mère qui lui a renvoyé les reproches qu'elle aurait du faire à son mari pour avoir abusé de son fils une belle leçon de courage qui va en aider plus d'un

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edith972 2021-02-21T22:19:26+01:00
Argent

Une autobiographie qui met en lumière la souffrance très souvent inconnue du témoin silencieux de l'inceste, ici la soeur qui respecte la demande de silence de son frère mais qui est rongé de culpabilité.

Beaucoup de pudeur et pourtant on entend le cri de la souffrance.

Afficher en entier

Activité récente

mandl l'ajoute dans sa biblio or
2021-05-04T19:51:49+02:00
Sasha94 l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-30T14:48:26+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 106
Commentaires 14
extraits 15
Evaluations 40
Note globale 7.46 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode