Livres
564 757
Membres
617 423

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Famille St. John, Tome 1 : L'Amour en 9 défis



Description ajoutée par clary-bouquineuse 2016-08-10T22:34:07+02:00

Résumé

Gabriel, marquis de Ralston, vient d'apprendre l'existence de sa sœur bâtarde Juliana, qui arrive tout droit d'Italie. Pour lancer dans le beau monde cette jeune fille aux origines douteuses, il lui faut un chaperon exemplaire. Pourquoi pas lady Calpurnia Hartwell qui est considérée comme un parangon de vertu ? Elle sera garante de la réputation de Juliana.

Sauf que Calpurnia est en train de se rendre compte que sa vie l'ennuie profondément. Elle a même établi une liste de choses scandaleuses à faire avant de finir ses jours dans la peau d'une vieille fille flétrie. Et pour cela, elle compte bien sur Gabriel, le débauché le plus célèbre de Londres.

Afficher en entier

Classement en biblio - 258 lecteurs

extrait

Alors – mue par le courage, la lâcheté ou l’abus de sherry, elle ne le saurait jamais –, elle décida de lui répondre. De toute manière, la situation ne pouvait empirer.

-Je suis venue vous demander de m’embrasser, avoua-t-elle dans un chuchotement. Ce n’était pas la réponse à laquelle Gabriel s’attendait. Ces mots timides avaient été prononcés d’une voix si peu audible qu’un instant il crut s’être trompé, mais le visage enflammé de la jeune femme suffit à le convaincre que lady Calpurnia Hartwell venait de lui faire une proposition parfaitement inconvenante. La soirée avait pourtant commencé de manière anodine. Encore bouleversé par l’arrivée de Juliana, il avait refusé toutes les invitations et dîné en famille avant de se retirer dans sa chambre, avec l’espoir que son piano lui offrirait une distraction bienvenue. Il avait fini par se perdre dans sa musique… jusqu’au moment où un coup frappé à la porte avait annoncé l’arrivée de lady Calpurnia. Gabriel enveloppa la jeune femme d’un regard rapide, mais direct. Elle n’était pas sans attraits – un peu quelconque et trop ronde, mais c’était sans doute son ample cape noire qui donnait cette impression. Elle avait des lèvres charnues, une peau sans défaut, et de beaux et grands yeux qui étincelaient d’émotion. Il s’interrogea brièvement sur leur couleur avant de s’obliger à revenir à la situation présente. C’était manifestement la première fois que lady Calpurnia se livrait à un acte aussi audacieux. S’il n’avait pas déjà su que sa réputation était sans tache, il l’aurait deviné à son embarras extrême. Il connaissait la petite Calpurnia Hartwell de vue parce que, depuis des années, elle faisait partie du décor des salons et des salles de bal. Elle déroba son regard au sien. Les yeux baissés sur ses doigts qu’elle triturait, elle glissait des coups d’œil subreptices vers la porte comme pour évaluer ses chances de s’enfuir de la pièce. Il ne put réprimer une bouffée de compassion. Pauvre petite souris qui, de toute évidence, se retrouvait dans une situation bien trop épineuse pour elle ! Il aurait pu jouer les parfaits gentlemen, prendre pitié d’elle, lui offrir le moyen de rentrer chez elle et lui promettre d’oublier toute l’affaire. Mais il pressentait qu’en dépit de sa nervosité quelque chose en elle répugnait à s’arrêter là. Jusqu’où irait-elle ? Il était curieux de le découvrir.

-Pourquoi ? Prise de court par sa question, elle écarquilla les yeux, puis se hâta de les détourner de nouveau.

-Par… pardon, monsieur ?

-Pourquoi une telle requête ? Notez que je suis flatté, évidemment. Mais vous admettrez que c’est plutôt curieux.

-Je… je ne sais pas.

-Cela, ma belle, n’est pas une réponse acceptable, fit-il remarquer en secouant la tête.

-Vous ne devriez pas m’appeler comme ça. C’est trop familier. Il ne put réprimer un demi-sourire.

-Vous êtes dans ma chambre à coucher et vous me demandez de vous embrasser. J’oserais dire que nous avons franchi la limite des convenances. Je répète donc ma question : pourquoi ? Elle ferma les yeux, l’air si contrit qu’il crut, l’espace d’un instant, qu’elle ne répondrait pas. Puis ses épaules se soulevèrent tandis qu’elle prenait une profonde inspiration, et elle déclara simplement :

-On ne m’a jamais embrassée. J’ai pensé qu’il était temps. Il n’entendait dans sa voix ni plainte ni apitoiement sur elle-même, juste une honnêteté qui lui inspira, malgré lui, une certaine admiration pour son courage. Il ne devait pas être aisé d’admettre une telle chose.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Bronze

C'est tout-à-fait printanier. Calpurnia, qui passe pour un modèle de vertu et qui voit s'amenuiser les chances de trouver un mari, jette la bienséance par dessus les moulins... En cachette quand même, il ne faut pas que sa famille soit clouée au pilori ! Le personnage masculin est comme il se doit un "bad boy" victorien (de l'aristocratie, rassurons-nous). Et l'auteur nous épargne l'héroïne "top model" assortie, en la dotant de rondeurs et de robes improbables.

Mignon tout plein.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Waouh. Un vent d’air frais qui a fait beaucoup de bien. J’ai beaucoup apprécié ce doux roman, ces personnages et ces péripéties. Je conseille vivement cette lecture aux romantiques incurables telles que moi.

Afficher en entier
Diamant

Une révélation vraiment très bon dommage que le tome suivant ne suive pas le rythme ..

Afficher en entier
Diamant

Voilà bien longtemps que je n’avais pas autant apprécier une romance historique !

Tout est bien dosé, les personnages, le côté niais que peut être la romance, les péripéties.

De plus la liste de Callie donne ce côté féministe sans être too much, on comprend ce qu’elle dit et comment elle le dénonce. Hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Bronze

J'ai beaucoup apprécié cette histoire qui semble être du déjà vu au premier abord.

Le développement de l'histoire bien que peu surprenante amène diverses actions qui étoffe le récit et le construits ainsi de manière très agréable. Notamment aux côtés de personnages tels que Calpurinia et Gabriel.

Ces personnages se détachent par divers aspects des conditions donnés aux personnages de leur genre.

Ils donnent ainsi un fil conducteur à l'histoire agréable et prenant à sa manière.

Afficher en entier
Or

Pour toutes les personnes qui aiment lire une saga en respectant l'ordre chronologique des faits et avoir une vue d'ensemble des personnages, c'est par cette trilogie qu'il faut commencer sa lecture avant d'enchaîner sur "Le cercle des canailles", "Les sœurs Talbot" ....

En effet retrouve dans les ouvrages de cette trilogie les personnages de Ralston, de son jumeau Nicholas St John et surtout du Duc de Leighton et de sa soeur, Georgiana à 17 ans, celle-là même qui tient le rôle principal du dernier tome du "Cercle des canailles".

C'est dans cette première trilogie que l'auteur pose les jalons, définit les rôles et personnalité de chaque personnage pour les romans futurs.

Sinon, les romans sont vraiment passionnants.

J'aime décidément beaucoup cet auteur.

Afficher en entier
Or

Dans ce roman nous rencontrons Callie, une jeune femme qui cache l'originalité de son nom tout autant que la sienne derrière les convenances, et Gabriel, qui lui cache ses blessures derrière sa débauche... Ils vont tout deux devoir se retrouver et laisser tomber leurs barrières pour avancer.

Cette histoire était très bien mené et il n'y avait pas de temps mort ce qui nous permet d'avancer dans les pages de manière fluide.

L'humour et le soutien des personnages secondaires sont vraiment deux piliers de ce romans. Les personnages secondaires sont vraiment fabuleux et très intéressant, ils prennent place dans le récit de manière idéale... cependant j'aurais aimé en savoir plus et en apprendre plus sur l'histoire de la sœur de Callie et son fiancé... mais les prochains tomes sont sur les autres membres de la famille de Gabriel, c'est une bonne nouvelle... Série à continuer !

Afficher en entier
Or

Une très bonne lecture j'ai beaucoup apprécié.

Afficher en entier
Or

Epoustouflant, juste magnifique. Callie, on ne peut que la comprendre, qu'avoir de la compassion pour elle. Et Gabriel est compréhensif, voit à travers les apparences et on ne peut que l'aimer dès le premier instant.

Afficher en entier
Or

Humour et Amour, deux thèmes que Sarah maclean maitrise parfaitement . un coup de coe

Afficher en entier
Argent

Le scénario est classique : un débauché dont le passé familial explique les débordements, une vieille fille convenable... mais ça fonctionne ! Sur des situations souvent improbables, on se retrouve embarqué à la suite de Callie dans ces défis qu'elle s'est donnés, histoire de ne pas mourir avec le regret de n'avoir été qu'une fille au comportement irréprochable. Les personnages sont attachants, les situations souvent cocasses (Callie, déguisée en homme pour entrer dans des lieux typiquement masculins...) et on passe un bon moment.

Afficher en entier

Date de sortie

La Famille St. John, Tome 1 : L'Amour en 9 défis

  • France : 2016-08-24 - Poche (Français)

Activité récente

Melou78 l'ajoute dans sa biblio or
2021-05-18T19:14:55+02:00

Titres alternatifs

  • Nine Rules to Break When Romancing a Rake (Love By Numbers #1) - Anglais
  • 9 Regras a Ignorar Antes de Se Apaixonar (Os Números do Amor #1) - Portugais
  • Nove regole da ignorare per farlo innamorare - Italien
  • Mit neun verruchten Dingen einen Lord bezwingen / Lehrmeister der Leidenschaft - Allemand
  • Lehrmeister der Leidenschaft - Allemand
  • Nueve reglas que romper para conquistar a un granuja - Espagnol
  • A csábítás kilenc szabálya - Hongrois
  • 9 απαράβατοι κανόνες για να φλερτάρεις ένα κάθαρμα - Grec
  • Noua reguli de nesocotit - Roumain
  • Seznam skandálních snů (Láska podle čísel #1) - Tchèque

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 258
Commentaires 33
extraits 25
Evaluations 77
Note globale 8.05 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode