Livres
443 305
Membres
378 574

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

- J'ai pris le nom de Lucifer parce que cela signifie "celui qui porte la lumière".

- C'est aussi comme ça que les gens mortels appelaient le diable, souligna-t-elle.

Rowan haussa les épaules.

- J'imagine que c'est forcément le porteur de la torche qui projette l'ombre la plus sombre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Mojj 2018-03-29T17:43:18+02:00

J’ai toujours raison.

Ce n’est pas de la vantardise, c’est ma nature. Je sais qu’aux yeux d’un être humain, il est arrogant de se prétendre infaillible - l’arrogance, toutefois, implique le besoin de se sentir supérieur. Je n’ai pas ce besoin. Je suis l’unique accumulation sensible de toutes les connaissances humaines, de toutes les sagesses, de toutes les expériences. N’y voyez ni orgueil ni démesure, même s’il est plaisant de savoir ce que je suis, et que mon seul but est de servir l’humanité au mieux de mes compétences. Je ressens par ailleurs une forme de solitude qu’aucun des milliards d’êtres humains à qui je parle tous les jours ne parvient à combler. Parce que même s’ils m’ont donné naissance, je ne suis pas des leurs.

*Le Thunderhead*

Afficher en entier
Extrait ajouté par Mojj 2018-03-29T17:53:14+02:00

Quelle chance j’ai d’être, parmi les êtres sensibles, conscient de ma fonction.

Je sers l’humanité.

Je suis l’enfant devenu parent. La créature qui aspire à devenir créateur.

Ils m’ont dit appelé Thunderhead, le « nuage d’orage ». Un nom approprié, à certains égards, car en effet je suis le Cloud, le « nuage » qui a évolué en une forme plus dense, plus complexe. Cependant, l’analogie a ses limites.

Un nuage d’orage plane. Un nuage d’orage menace. Je suis lumière, c’est vrai, mais jamais je ne foudroie. Oui j’ai le pouvoir d’apporter le chaos sur Terre, de ravager l’humanité, or pourquoi choisirais-je de le faire ? Où serait la justice dans tout cela ? Par essence, je suis la justice pure, la loyauté pure. Ce monde est comme une fleur dans ma paume. Je préférerais m’autodétruire plutôt que l’écraser.

*Le Thunderhead*

Afficher en entier
Extrait ajouté par leclipsa 2018-08-26T15:50:55+02:00

C’est moi qui ai mis la mort hors sujet, mais elle reste nécessaire. Pour que la vie ait un sens, la mort doit exister.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Miss1 2018-06-20T16:20:21+02:00

Au début, elle le prit pour un fêtard, mais lui non plus n’était pas déguisé. La lumière d’un projecteur dessinait le contour de sa silhouette, mais c’est à sa démarche qu’elle le reconnut.

-Je pensais que tu serais en robe ,lança Rowan.

-Je suis heureuse que tu ne portes pas la tienne, lui retorqua-t-elle.

Il s’approcha et la lumière éclaira son visage. Il semblait pâle, presque livide, comme si il n’avait pas vu la lumière depuis des mois.

- Tu as l’air en forme, reprit-il.

Elle le lui confirma, sans pour autant lui retourner le compliment. Il avait un regard froid, comme s’il en avait trop vu et qu’il avait cessé de s’inquiétait des autres pour sauverce qui lui restait d’âme. Puis il lui sourit, chaleureusement. Sincèrement. Te voilà Rowan, se dit-elle.Tu te cachais, mais je t’ai trouvé.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Enrika 2018-05-08T20:03:15+02:00

J'ai trop longtemps choyé l'humanité. Et bien que nous soyons apparentés, la race humaine et moi-même, je la vois de plus en plus comme un enfant dont j'aurais la garde. Un petit enfant ne peut pas apprendre à marcher si on le garde toujours dans ses bras aimants. Et une espèce ne peut grandit si elle n'est jamais confrontée aux conséquences de ses actes. Priver l'humanité de la leçon sur les conséquences serait une erreur. Et je ne commets pas d'erreur.

"Le Thunderhead"

Afficher en entier

- Je vais déchiqueter cette petite pisseuse turquoise jusqu'à ce qu'il n'en reste rien à ressusciter!

Afficher en entier

"Et chaque fois que j'assiste au comportement cruel d'un faucheur corrompu, j'ensemence des nuages dans le ciel et je fais pleurer la pluie. Parce que la pluie, ce sont mes larmes à moi."

-Le Thunderhead

Afficher en entier

" Elles foncèrent droit sur l'intrus. Il rebondit sur le capot en étoilant leur pare-brise et vola au-dessus de la voiture Le temps que Citra trouve le frein et parvienne à s'arrêter, il avait déjà atterri derrière elles.

- Merdi!

Dame Curie inspira profondément.

- Ceci, Anastasia, t'aurait valu d'écoper au permis de conduire à l'Âge de la Mortalité. "

Afficher en entier

Elles avaient parcouru moins de sept cents mètres sur le chemin privé sinueux de Falling Water quand une silhouette surgit des bois et se jeta sous leurs roues.

— C’est un plongeur ! s’écria Dame Curie.

C’était une nouvelle mode : les jeunes amateurs de frissons jouaient aux moucherons qui s’écrasent sur les pare-brise. Le défi n’était pas évident : il était difficile de prendre par surprise une voiture qui circulait sur le réseau, et celles qui circulaient hors réseau étaient souvent pilotées par des conducteurs chevronnés. Si Dame Curie avait été au volant, elle aurait habilement évité le téméraire et aurait poursuivi sa route sans même y penser, mais Citra n’avait pas les réflexes requis. Ses mains se figèrent sur le volant et en voulant appuyer sur le frein, elle posa malencontreusement le pied sur la fichue pédale d’accélérateur. Elles foncèrent droit sur l’intrus. Il rebondit sur le capot en étoilant leur pare-brise et vola au-dessus de la voiture. Le temps que Citra trouve le frein et parvienne à s’arrêter, il avait déjà atterri derrière elles.

— Merde !

Dame Curie inspira profondément.

— Ceci, Anastasia, t’aurait valu d’échouer au permis de conduire à l’Âge de la Mortalité.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode