Livres
463 952
Membres
423 764

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La femme du photographe



Description ajoutée par ilovelire 2016-01-29T13:34:35+01:00

Résumé

Enfant du Blitz, Barbara veille jalousement sur plus d'un secret. Désireuse d'épargner à ses enfants les dures réalités de la vie, elle leur a raconté peu de choses sur son enfance misérable, et quasiment rien sur les périodes sombres et mouvementées de son mariage avec l'un des plus célèbres photographes britanniques. Consciente de ce passé morcelé, Sophie, sa fille cadette, s'efforce de comprendre qui sont véritablement ses parents afin de pouvoir se construire sa véritable identité - au grand dam de Barbara. Lorsque Sophie décide d'organiser une grande rétrospective consacrée à l'oeuvre de son père adoré, les vieilles photos ressortent des cartons poussiéreux. Avec elles, le passé resurgit brusquement, charriant dans son sillage des anecdotes et des secrets qui remettront en question tout ce que Sophie croyait savoir au sujet de ses parents.

Afficher en entier

Classement en biblio - 19 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par ilovelire 2016-01-29T13:38:29+01:00

La peur est tellement envahissante, tellement omniprésente, qu’elle en devient presque normale. Il n’en demeure pas moins que vivre sous l’emprise de la peur, même quand elle ne vous quitte jamais, est une expérience éprouvante, et Barbara aimerait être plus forte, à l’image de sa mère, ou mieux encore, de sa sœur qui, apparemment de marbre, est excitée chaque fois qu’une bombe explose et ravie chaque fois qu’elle tombe à côté.

Mais le danger existe réellement, maintenant, des signes de sa présence les entourent de toutes parts. La maison au bout de la rue s’est volatilisée, ses habitants ont tous péri. À l’angle de la rue, le gazomètre est en feu. À l’école, Barbara passe ses journées à guetter de loin les alertes antiaériennes qu’elle réussit parfois, quand elle se concentre bien, à entendre avant tout le monde. Il lui arrive même de les percevoir plusieurs minutes avant que la sirène du quartier prenne le relais pour leur intimer d’aller se réfugier à la cave où, malgré les jeux, les comptines et les activités proposés par leur institutrice, Barbara continue de tendre l’oreille, à l’affût de bruits susceptibles de lui indiquer ce qui se passe là-haut. Elle essaie de détecter un signe secret qui lui annoncerait que ce bombardement-là n’est pas comme les autres ; elle s’efforce de capter une vibration mystérieuse, non audible, qui lui révélerait que tout a changé, et que cette fois, Glenda et sa mère n’en ont pas réchappé.

Lorsque les attaques aériennes ont cessé, elle rentre chez elle dans le noir complet. Elle longe les ombres floues des bâtiments bombardés, les décombres encore fumants, les silhouettes sombres, peut-être des amis – il fait trop noir pour reconnaître les visages. De temps en temps, une bâtisse en flammes dispense un peu de lumière et elle saute par-dessus les tuyaux des lances à incendie qui, semblables à de longs serpents, sont tirés par des pompiers couverts de suie, exténués. Elle fait mine de ne pas remarquer le jouet coincé sous les gravats, s’efforce de ne pas se demander d’où vient la tache rouge sur le trottoir. Dans cette guerre qui ne s’embarrasse d’aucune pudeur, Barbara tente de se créer son propre système de protection. Elle s’apprête à tourner au coin de sa rue, retient son souffle. La maison sera-t-elle encore là ? Sera-t-elle en flammes ? Ou complètement rasée ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par CandyV 2018-10-19T15:56:29+02:00
Argent

J'ai mis du temps à lire cet ouvrage. Je suis pourtant une Bonne lectrice. Finalement je me suis accrochée et le mot n'est pas faible. Ce n'est qu'en arrivant aux 2/3 du livre que j'ai commencé à éprouver un véritable intérêt.

cela tient peut être au caractère du personnage de Barbara femme soumise et peureuse, qui n'a aucune épaisseur.

Ces allers retours incessants entre 2 époques sont pénibles. Les descriptions du quotidien pendant la deuxième guerre mondiale sonnent très justes, ainsi que les émotions traversées par les personnages.

L'auteur nous plonge dans les secrets d'une famille où chacun peut retrouver une partie de sa propre histoire.

Pas vraiment passionnant mais lisible ! J'avais beaucoup plus aimé d'autres livres du même auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Katherine93 2018-05-20T22:27:44+02:00

Un beau roman, des personnages très présents rendus vivants par tout plein d'anecdotes du quotidien. Très agréable même si l'intrigue est prévisible. C'est une manière d'écrire actuelle, moderne qu'on peut apprécier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lauraline-Xywz 2018-04-04T20:35:59+02:00
Bronze

Assez bon, sans plus ; je me suis ennuyée souvent à écouter ce roman, à la fois à cause de l'histoire et de la voix de la lectrice qui à certains moments était ridiculement doucereuse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marmotte-s 2017-06-14T09:33:06+02:00
Argent

Un roman à deux voix qui nous raconte la vie d’une famille et de ses secrets. Un livre avec des personnages touchants et j’ai beaucoup aimé découvrir la vie de Barbara un peu moins emballé par celle de sa fille Sophie. Un bon roman dans l’ensemble

Afficher en entier

Les gens aiment aussi

Date de sortie

La femme du photographe

  • France : 2015-12-15 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 19
Commentaires 4
Extraits 4
Evaluations 6
Note globale 7.17 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode