Livres
392 341
Comms
1 375 420
Membres
283 761

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de La Femme du vampire ajouté par Yukill 2012-08-08T20:25:38+02:00

Je pris une grande inspiration, descendis les derniers mètres et sautai à terre. En tirant rapidement la jupe sur mes genoux, je me piquai sur l'aubépine cousue dans l'ourlet.

- En tout cas, comtesse, tu sais bien grimper ! remarqua Dusan. Mais il existe aussi des échelles pour les arbres fruitiers. D'un autre côté... on voit mieux tes jambes ainsi !

- Qu'est-ce que tu viens faire par ici ? lui criai-je.

Dusan émit un léger sifflement.

- Si peu aimable ? répondit-il avec un sourire amusé. Mon chemin passe par ici, c'est tout. Il serait bien plus intéressant de savoir ce que toi tu fabriques là.

- ça ne te regarde pas.

Dusan plissa les yeux pour mieux m'examiner. Je devais offrir un triste spectacle. Mes bras étaient griffés par les branches. Des toiles d'araignées et des feuilles s'étaient prises dans mes cheveux.

- On dirait que tu as rencontré un fantôme, dit Dusan.

Afficher en entier
Extrait de La Femme du vampire ajouté par tes57 2011-07-26T13:52:24+02:00

Mère, ne me donne pas le non-aimé.

Avec mon bon ami, j'irai dans la forêt me nourrir d'aubépine, boire l'eau au creux d'une feuille, dormir, la tête sur la pierre froide, plutôt que dans de beaux palais manger du sucre et dormir dans la soie avec le non-aimé.

Afficher en entier
Extrait de La Femme du vampire ajouté par Cacahouète 2011-05-29T14:28:09+02:00

J'avais déjà entendu parler de l'existence d'hybrides de vampires et d'humains. On prêtait souvent à ces dhampires des choses miraculeuses. on les disait capables de débusquer les esprits et les morts-vivants. Mais Danilo ? Je pensai à sa ressemblance avec Jovan - le front, la bouche - et j'entendais en moi les paroles de ma soeur Jelka : Elle ne serait pas la première femme à s'être parjurée sur sa virginité.

Afficher en entier
Extrait de La Femme du vampire ajouté par wizbiz06 2012-05-03T20:42:44+02:00

C'était là tout mon père ! Tout le monde considère comme une honte pour la famille que la fille cadette soit mariée avant l'aînée, mais notre père trouvait sans doute plus important de se débarrasser de Bela. Il avait déjà essayé à maintes reprises. Un jour, il l'avait donnée au village à une veuve chez qui elle devait broder; une autre fois, il l'avait amenée à un paysan. Mais Bela se sauvait chaque fois, et se retrouvait au milieu de la nuit devant notre porte, les cheveux défaits et les pieds écorchés.

Afficher en entier
Extrait de La Femme du vampire ajouté par wizbiz06 2012-05-03T20:42:37+02:00

L'étrange auréole féerique quitta le visage de Bela dès que je me frottai les yeux. Mon sang bouillait encore de colère et je me demandai ce qui se passait dans la tête de mon père. Au fil des ans, il nous devenait de plus en plus étranger. C'était encore avec Jelka qu'il s'entendait le mieux : elle était aussi dure que lui. Jelka était la seule à se rappeler que nos parents avaient ri ensemble quand elle était encore une petite fille.

Afficher en entier
Extrait de La Femme du vampire ajouté par wizbiz06 2012-05-03T20:42:29+02:00

Je vérifiai encore que Bela était bien endormie, puis je me mis sur la pointe des pieds et sortis de derrière la poutre du toit mon échelle de corde enroulée. Un fin crachin mouilla mon visage lorsque je m'élançai de la fenêtre et descendis lentement le long de la façade en bois. Seule une faible lueur éclairait l'extérieur, mais je me courbai tout de même sous la fenêtre et me glissai dans l'herbe humide vers l'écurie. Des piétinements de sabots accompagnèrent mes pas silencieux. En entrant, je vis les contours massifs de notre cheval. Et tout à côté, je devinai une ombre nerveuse, un autre cheval beaucoup plus vif. Maintenant, ma colère était retombée et j'étais impatiente d'allumer une bougie. Mon père m'aurait rossée de belle manière s'il avait su que j'avais caché un briquet et un bout de bougie sous un seau cassé. Je tâtai le silex et les autres ustensiles, et je m'accroupis dans la niche maçonnée pour allumer une flamme. Mes mains tremblaient d'excitation et, quand la mèche se fut enfin enflammée, la bougie faillit m'échapper des mains.

Afficher en entier
Extrait de La Femme du vampire ajouté par wizbiz06 2012-05-03T20:42:08+02:00

Jasna, dit mon père sans me regarder. Celle qui est au milieu, elle va sur ses quinze ans. Elle devrait être celle qui donne l'équilibre comme le point d'appui de la balance, mais elle ne fait qu'apporter le désordre dans la maison. Elle n'arrête pas de se quereller avec l'aînée, on dirait deux poules qui veulent s'arracher les yeux. Jelka, qui avait fini de s'occuper du cheval et se trouvait maintenant, les cheveux trempés, assise à côté de moi, m'envoya un coup de pied d'avertissement dans la cheville. Pourtant, je n'avais même pas eu l'intention de contredire mon père.

Afficher en entier
Extrait de La Femme du vampire ajouté par wizbiz06 2012-05-03T20:41:49+02:00

Avec les yeux de Jovan, je vis les taches claires aux murs, là où s'étaient trouvées des broderies que mon père avait vendues. L'endroit, où ma mère avait autrefois placé trois icônes, n'était plus occupé que par le portrait de la Sainte Vierge. Je vis le sol usé et les volets de fenêtre jaunis, qui pendaient de travers. Et je détestai plus que jamais ces lieux abandonnés de tout souvenir. — Une maison très à l'écart, remarqua Jovan. Bien loin du village de la vallée. Mais vous avez beaucoup de filles comme compagnie.

Afficher en entier
Extrait de La Femme du vampire ajouté par kimberley-Ann 2011-08-04T23:17:37+02:00

-vois-tu,mon fils,dit-il jovialement avant de partir vers la porte avec les autres,nul ne peut être un homme avant d'avoir pris femme.n'oublie pas que ta parole va pour toujours .seule la mort peut rompre le mariage . je frissonnai en voyant passer une lueur meurtrière dans les yeux de Danilo.

Afficher en entier
Extrait de La Femme du vampire ajouté par Mayly 2011-02-15T18:47:41+01:00

Mot de l' auteur:

Dans FEMME DE VAMPIRE, je me suis inspirée de faits qui dse sont produits dans cette région de Serbie en l' hiver 1731 et du rapport d' expertise de Flûckinger.

J' ai toutefois laisser mourir moin (!) de gens et adapté les les événements à l' action du roman. Ainsi, par example, l' expertise s' effectue déja en octobre. Je mets dans la bouche du medecin Tramner quelques phrases et analyses du traité ( en langue allemande ) de Michel Ranft: DE LA MASTICATION DES MORTS DANS LES TOMBEAUX, datant de 1734. Les rites d' inhumation décrits ne proviennent pas seulement de cette région de la Morava, mais ils représentent plus généralement ceux de l' éspace culturel sud-européen, ceux du Banat par exemple. Des coutumes indo-européennes comme celle des offrandes déposées dans la tombe ont précisément perduré dans les enclave de foi orthodoxe de l' ancien territoire national turc et se rencontrent encore de nos jours sous une forme symbolique. J' ai emprunteé les chant populaires, parmi lesquels le chant d' amour ( bosniaque ) de Dusan et la chanson de Jasna aux receuils de Friedrich Salomo Krauss. Pour qui désirerait en savoir un peu plus sur mes recherches et la genèse de ce livre, on peut trouver tout cela ( en allemand ) à l' adresse: "www.ninablazon.de" à la rubrique "Vampyrus Serviensis" .

Afficher en entier