Livres
504 820
Membres
512 120

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La femme qui fuit



Description ajoutée par x-Key 2017-02-06T17:01:44+01:00

Résumé

Elle s'appelait Suzanne Meloche et était née en 1926 à Ottawa. Un jour, elle décida, d'une manière radicale, de suivre sa propre voie, abandonnant ses enfants. Afin de remonter le cours de l'existence de cette grand-mère qu'elle n'a pas connue, Anaïs Barbeau-Lavalette a engagé une détective privée et écrit à partir des indices dégagés. Elle nous confie, à travers le portrait d'une femme explosive, restée en marge de l'histoire, une réflexion d'une intensité rare sur la liberté, la filiation et la création. Un texte en forme d'adresse, directe et sans fard, à celle qui blessa sa mère à jamais.

Afficher en entier

Classement en biblio - 117 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par MissDupont 2017-06-15T05:21:48+02:00

Ainsi, tu continues d'exister.

Dans ma soif inaltérable d'aimer.

Et dans ce besoin d'être libre, comme une nécessité extrême.

Mais libre avec eux.

Je suis libre ensemble, moi.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Marie-Pier-2 2017-09-24T17:48:30+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par sayachan2000 2020-05-03T20:53:18+02:00
Diamant

Magnifique livre québécois qui nous plongent dans la vie de Suzanne Meloche décrit par sa petite-fille Anais Barbeau-Lavalette.

Afficher en entier
Or

Merveilleux livre qui nous plonge dans une époque importante de l'histoire québécoise, soit avant la publication du refus global.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nathaliTay 2020-03-22T22:49:41+01:00
Diamant

Texte riche élaboré d'une écriture intensément sincère, rempli d'émotions, et profondément humain qui se déguste avec avidité. C'est à la fois l'évolution des femmes au Québec et des artistes signataires du refus global, indéniablement au cœur de l'histoire de l'art québécois. Une femme forte qui, malgré les fortes pressions d'une société alors catholique et patriarcale, refuse le rôle qu'on lui a assigné et choisit la liberté et, celle de vivre comme elle l'entend. Ce choix a indéniablement eu de lourdes répercussions sur ses enfants, et petits-enfants par la bande. On peut aisément comprendre et compatir avec eux mais surtout, ne jamais juger cette femme qui fuit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par OrangeLyne 2020-02-10T19:18:23+01:00
Diamant

Histoire très touchante.. J'ai beaucoup appris en lisant ce livre. Sur le Québec ainsi que sur les peintres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melodie-28 2019-12-14T13:42:43+01:00
Or

J'ai trouvé très intéressant la façon dont Barbeau-Lavalette part à la recherche de l'histoire de sa grand-mère. L'écriture est, comme tout roman de cette auteure, forte et maîtrisée. De plus, que dire de Suzanne, qui a menée une vie intéressante et nous a tracé un chemin vers la liberté, même si ça n'a pas dû être facile!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jojo1978 2019-06-09T15:51:27+02:00
Or

Ce livre est pour moi un classique contemporain. Bravo

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nimy 2019-05-28T17:20:34+02:00
Bronze

Ce livre m'a été imposé par l'école, mais je ne regrette pas de l'avoir lu. J'ai beaucoup aimé l'écriture d'Anais Barbeau-Lavalette.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plumette91 2019-03-21T07:54:58+01:00
Or

A travers quelques photos, coupures de journaux, textes et de minces indices, Anaïs retrace la vie de sa grand-mère en s’adressant à elle directement par le « tu ».

Par son style très épuré, nous sommes plongés au coeur de la vie de cette femme peu ordinaire. Ce livre entraîne des questions sur la liberté et de la création artistique, et biensûr sur la place de la femme en tant qu’artiste. Au final, est-on vraiment libre ? Que fuit-elle sinon elle-même ? Comment créer quand on a tout perdu ?

C’est aussi un livre sur la souffrance psychique invisible mais bien réelle. Si Suzanne avait pu bénéficier de soin psychiatrique, sa vie et surtout celle de ses enfants aurait été certainement très différente. Mais les ‘si’ ne changent rien à la vie réelle.

Ce livre est très fort avec un style très ténu, les mots nous approchent au plus près de cette femme artiste hors du commun. A découvrir…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fauconrouge 2018-12-06T19:52:15+01:00
Or

Histoire très prenante et très émotive que l'on suit à travers une femme libérée des années 50-60. C'est d'abord la marginalité de Suzanne qui saute aux yeux, ensuite c'est son besoin de se sentir libre, de se démener contre les chaines à ses pieds et ce profond désespoir qui la « force » à se sentir coupable Spoiler(cliquez pour révéler)de s'être débarrassée de ses enfants, mais aussi cette force qu'elle en retire. J'ai apprécié d'avoir accès à son histoire à partir de « ses » souvenirs, bien que si on s'intéresse un peu à l'histoire, c'est sa petite fille qui la raconte à travers les mémoires des gens qui l'on connut.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lywenn44 2018-05-29T20:20:54+02:00
Diamant

J'ai adoré ! Lu d'une traite ...happée par le style de l'auteure. histoire à la fois fascinante, émouvante, cruelle parfois, déchirante à d'autres moments....qui rencontre la grande Histoire à plusieurs reprises.

C'est mon 1er coup de coeur de l'année.

Afficher en entier

Dates de sortie

La femme qui fuit

  • France : 2015-09-09 (Français)
  • France : 2017-03-01 - Poche (Français)

Activité récente

Ge-3 l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-29T21:22:48+02:00
Lazout l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-23T02:58:21+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 117
Commentaires 19
Extraits 8
Evaluations 42
Note globale 8.33 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode