Livres
546 968
Membres
583 617

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Ferme des animaux



Description ajoutée par Philipon 2014-07-09T03:26:28+02:00

Résumé

Un certain 21 juin eut lieu en Angleterre la révolte des animaux. Les cochons dirigent le nouveau régime. Boule de Neige et Napoléon, cochons en chef, affichent un règlement :

« Tout deux pattes est un ennemi. Tout quatre pattes ou tout volatile, un ami. Nul animal ne portera de vêtements. Nul animal ne dormira dans un lit. Nul animal ne boira d'alcool. Nul animal ne tuera un autre animal. Tous les animaux sont égaux. »

Le temps passe. La pluie efface les commandements. L'âne, un cynique, arrive encore à déchiffrer :

« Tous les animaux sont égaux, mais certains le sont plus que d'autres. »

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 634 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Haappy 2010-07-11T22:39:47+02:00

Tous les animaux sont égaux, mais il y a des animaux plus égaux que d'autres.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Je ne pensais pas du tout trouver dans ce bouquin ce que j'y ai découvert, à savoir une réplique du communisme et ce qu'il a entrainé dans cette ferme.

Je trouve que ça montre si bien ce contre quoi les idéologies tentent de lutter, mais qui finit toujours par être rattrapé par la réalité, à savoir : la tendance humaine vers l'omnipotence, le pouvoir, la supériorité. C'est si beau, pourtant, dès le début on ne peut qu'être émerveillé ; c'est une révolution ! Sage l'Ancien l'avait prédit, son discours a fait chavirer les cœurs et tout le monde y a cru. Oui, mais voila. Une fois le pouvoir renversé, que faire ? Comment ne pas commettre les même erreurs, et s'assurer que tout est fait pour le mieux pour tout le monde ?

Ce livre m'a fait penser au livre de Werber "Le Papillon des Etoiles", à travers la reproduction d'un passé qu'on voulait abolir, presque inconsciemment, normalement. Comme si tout ça était justifié.

Mais forcément, comment croire que ceux qui, à un moment, prennent un quelconque pouvoir, voudront s'en défaire, le rendre au peuple, à celui qui a mené la révolte ? Encore faudrait-il que chacun partage l'idéologie, et soit sincère. Je revois encore, dans ce récit, celui de ces communautés utopiques, telle qu'Auroville, qui a succombé sous la pression du monde extérieur pour finalement reproduire les schémas, les erreurs, les modes de fonctionnement du monde qu'ils avaient quitté.

Ici, non seulement la réalité prend le pas sur le rêve, par la pression du social et de la nécessité matérielle, mais en plus, ceux qui détiennent le pouvoir semblent mener les esprits pour leur propres buts, qui va vers toujours plus de pouvoir, plus de privilèges, plus d'aliénation... Que faire alors, sinon une nouvelle révolution ? Mais la révolution est-elle destinée à suivre cette ellipse pour revenir, chaque fois, au point d'où elle a commencé ?

Afficher en entier

Un roman qui passe par la forme animale pour faire entendre une critique sociale de la socièté .. c'est un livre quelque peu dure a comprendre mais l'auteur arrive totalement à rentranscrire les aspects autoritaires des humaines en celle des animaux ..!!

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par AnnaBleuen 2018-07-29T09:57:40+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Pika001 2021-04-14T17:54:54+02:00
Or

J'ai aimé ce livre car il dénonce la nature néfaste du règne de Staline. Certains personnages sont attachants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aline-100 2021-04-09T16:41:17+02:00
Lu aussi

Quelle belle initiative que cette révolte des animaux !

Malheureusement, ce qui avait si bien commencé va mal se terminer. Les cochons, fiers de leurs connaissances et capacités plus importantes que celles des autres animaux de la ferme, vont devenir jaloux de leur autorité. Napoléon, en particulier.

C'esr ainsi que ce cochon, très modéré au début du roman et donnant l'impression de lutter pour le bien commun, va peu à peu se transformer en vrai tyran. Il dresse des chiots afin que ceux-ci, une fois grands, deviennent ses féroces gardes du corps. Et, en lisant les scènes pendant lesquelles Napoléon circule parmi les autres animaux de la Ferme des animaux, entourés de ses fidèles molosses, on ne peut s'empêcher de penser à Hitler suivi par toute sa bande de cinglés...

Le but d'Orwell est donc clair : prouver que tout régime politique, même bien intentionné au départ, peut dériver vers le totalitarisme s'il n'est pas sérieusement contrôlé.

Et la gestion des cochons, en plus d'être totalement injuste envers les autres animaux, ne vaut pas mieux que celle des humains. Au fil de l'histoire, la manière dont les cochons dirigent la Ferme est de plus en plus proche de celle de l'ancien propriétaire : les cochons s'installent dans l'habitation et dorment dans des lits, ils consomment de la bière et du whisky, envoient les vieux chevaux à l’équarrissage. Et, bien entendu, ils vivent dans l'opulence, avec tout le confort moderne, tandis que les autres espèces d'animaux travaillent...

En bref, La ferme des animaux est une allégorie très réussie des déviances possibles des régimes politiques modernes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eduam 2021-03-29T23:42:55+02:00
Argent

Une satire sociale dans laquelle les animaux de la ferme prennent le pouvoir.

La métaphore faite avec les animaux permet de passer énormément de messages (je relirai sûrement ce livre d’ailleurs parce que je ne pense pas qu’en une seule lecture on puisse voir tous les messages de ce classique publié en 1945), j’ai trouvé ça très intéressant, ça n’a pas été sans me rappeler les messages (d’un autre style) passés dans les livres pour enfants de cette façon également.

Une satire sociale qui donne à réfléchir sur notre société, sur la liberté et la solidarité tant souhaitées opposées au besoin de confort personnel et aux inégalités de profit qui en découlent.

On parle ici de manipulation, d’utilisation de la peur pour réduire les libertés sans que la société ne s’en rende compte, de création de dictature.

Au travers de chaque métaphore, de chaque animal, se dresse le portrait d’un homme : que ce soit les moutons qui suivent aveuglément, le cheval qui travaille avec acharnement sans récompense, les cochons qui prennent le pouvoir ...

Une utopie qui devient dictature finalement, que j’ai trouvée fort intéressante pour ma part, notamment les parallèles évoqués avec la révolution russe (Staline) et les régimes totalitaires.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ladyazrielle 2021-03-23T12:59:32+01:00
Or

J'ai lu ce livre plusieurs fois, il y a longtemps. j'avais fait le parallèle entre les livres pour enfant et celui-là, destiné à un public adulte. Dans la littérature jeunesse, faire parler les animaux de nos propres vies et ressentis est commun, ça aide à intégrer les concepts, les idées sans se sentir trop impliqué. C'est pareil ici, c'est un sacré morceau qu'Orwell nous fait passer là ! A lire et à relire et surtout, à méditer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Myl99 2021-03-12T00:31:20+01:00
Bronze

Un classique à lire, peut être plus accessible que 1984, mais j'ai préféré ce dernier. La métaphore est presque trop évidente, mais efficace

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fiametta 2021-02-21T10:10:33+01:00
Bronze

Pour cette relecture, après quelques décennies, j'ai choisi la version Bilingue pour pouvoir lire la version originale avec le confort de la traduction en regard, histoire de vérifier de temps en temps le sens d'un mot. Ai-je amélioré mon vocabulaire ? Je ne sais pas, il faudrait que je lise plus souvent en VO. C'est un très bon roman, à l'humour un peu noir, une satire de la politique menée par Staline en URSS, les rôles humains et même celui de la Pravda, sont personnifiés par des animaux. J'ai aimé ma lecture même si le roman a un peu vieilli et perdu du sel qu'il avait à sa parution, quand il décrivait des événements et des situations de plus fraîche actualité. L'écriture est fluide, il y a quelques petites notes explicatives en bas de page de la traduction française, permettant de mieux comprendre l'intention de l'auteur et le sens - à peine - caché de cette fable fantastique. Un classique de la littérature anglo-saxonne que j'ai trouvé correspondre plus ou moins à mon niveau d'anglais, et qui fait partie d'une liste conseillée par une chaîne Youtube aux lecteurs qui veulent se lancer dans la lecture de romans classiques de la littérature anglophone en V.O. Pour info, il y a aussi dans cette liste "The narrative of the life of Frederick Douglass" une autobioraphie d'un esclave affranchi aux Etats-Unis, ainsi que "Cold comfort Farm" connu en français sous le titre "La ferme du mauvais sort" ou "La ferme de cousine Judith" de Stella Gibbons, "Pride and Prejudice" de Jane Austen, c'est à dire "Orgueil et Préjugés" , "The importance of being earnest" d'Oscar Wilde, en Français "L'importance d'être constant" et "The Catcher in the Rye" de Salinger, autrement dit "l'attrape-coeurs" . Je me suis procuré "Cold comfort farm" pour une prochaine lecture studieuse ;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lempika23 2021-02-11T11:16:25+01:00
Lu aussi

Je me souviens avoir du le lire lors de mes études. Ce livre est assez troublant et je l'ai assez apprécié. Le fait de choisir des animaux pour parler de régimes totalitaires et de dictatures étaient bien trouvé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melanie-160 2021-02-02T00:36:58+01:00
Lu aussi

Un classique qui véhicule des messages fort. Mais il ne m'as pas marqué plus que ça, je suis peut être passée à côté, pas lu dans les bonnes conditions. Je recommande tout de même !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par readerLils 2021-01-26T14:23:33+01:00

Bien qu'étant un classique de la littérature, ce livre m'a ennuyé et a été la cause de ma première panne de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sanako 2021-01-21T07:39:48+01:00
Or

C'est un livre que j'ai dû lire pour le collège d'habitude je n'aime pas ceux qu'on me conseille et que je suis obligée de lire mais j'avoue que celui-là i' était vraiment pas mal ! J'ai beaucoup aimé l'histoire et les choses qu'elle dénonçait à travers les animaux. Les animaux étaient attachants. Je conseille ce livre.

Afficher en entier

Dates de sortie

La Ferme des animaux

  • France : 1981-01-01 (Français)
  • France : 1985-05-02 - Poche (Français)

Activité récente

Pika001 l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-14T17:37:41+02:00
jajazz l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-05T18:34:53+02:00

Titres alternatifs

  • Animal Farm - Anglais
  • A Revolução dos Bichos - Portugais
  • La fattoria degli animali - Italien

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 4634
Commentaires 556
extraits 54
Evaluations 1118
Note globale 7.3 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode