Livres
429 562
Membres
351 385

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Ferme des animaux



Description ajoutée par Philipon 2014-07-09T03:26:28+02:00

Résumé

Un certain 21 juin eut lieu en Angleterre la révolte des animaux. Les cochons dirigent le nouveau régime. Boule de Neige et Napoléon, cochons en chef, affichent un règlement :

« Tout deuxpattes est un ennemi. Tout quatrepattes ou tout volatile, un ami. Nul animal ne portera de vêtements. Nul animal ne dormira dans un lit. Nul animal ne boira d'alcool. Nul animal ne tuera un autre animal. Tous les animaux sont égaux. »

Le temps passe. La pluie efface les commandements. L'âne, un cynique, arrive encore à déchiffrer :

« Tous les animaux sont égaux, mais certains le sont plus que d'autres. »

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 836 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Haappy 2010-07-11T22:39:47+02:00

Tous les animaux sont égaux, mais il y a des animaux plus égaux que d'autres.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Je ne pensais pas du tout trouver dans ce bouquin ce que j'y ai découvert, à savoir une réplique du communisme et ce qu'il a entrainé dans cette ferme.

Je trouve que ça montre si bien ce contre quoi les idéologies tentent de lutter, mais qui finit toujours par être rattrapé par la réalité, à savoir : la tendance humaine vers l'omnipotence, le pouvoir, la supériorité. C'est si beau, pourtant, dès le début on ne peut qu'être émerveillé ; c'est une révolution ! Sage l'Ancien l'avait prédit, son discours a fait chavirer les cœurs et tout le monde y a cru. Oui, mais voila. Une fois le pouvoir renversé, que faire ? Comment ne pas commettre les même erreurs, et s'assurer que tout est fait pour le mieux pour tout le monde ?

Ce livre m'a fait penser au livre de Werber "Le Papillon des Etoiles", à travers la reproduction d'un passé qu'on voulait abolir, presque inconsciemment, normalement. Comme si tout ça était justifié.

Mais forcément, comment croire que ceux qui, à un moment, prennent un quelconque pouvoir, voudront s'en défaire, le rendre au peuple, à celui qui a mené la révolte ? Encore faudrait-il que chacun partage l'idéologie, et soit sincère. Je revois encore, dans ce récit, celui de ces communautés utopiques, telle qu'Auroville, qui a succombé sous la pression du monde extérieur pour finalement reproduire les schémas, les erreurs, les modes de fonctionnement du monde qu'ils avaient quitté.

Ici, non seulement la réalité prend le pas sur le rêve, par la pression du social et de la nécessité matérielle, mais en plus, ceux qui détiennent le pouvoir semblent mener les esprits pour leur propres buts, qui va vers toujours plus de pouvoir, plus de privilèges, plus d'aliénation... Que faire alors, sinon une nouvelle révolution ? Mais la révolution est-elle destinée à suivre cette ellipse pour revenir, chaque fois, au point d'où elle a commencé ?

Afficher en entier

Un roman qui passe par la forme animale pour faire entendre une critique sociale de la socièté .. c'est un livre quelque peu dure a comprendre mais l'auteur arrive totalement à rentranscrire les aspects autoritaires des humaines en celle des animaux ..!!

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par dawnq 2018-01-21T21:08:48+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par jonatjackson 2018-09-12T18:50:07+02:00
Or

- Ce que j’ai aimé

La fluidité du texte, cela se lit très vite et à chaque fin de chapitre, on a envie de savoir ce qui se passe après, comment les choses vont évoluer dans la Ferme des Animaux, quelles décisions seront prises,…

La plume de l’auteur. Publié en 1945 après la deuxième Guerre Mondiale, l’on aurait pu croire que le style allait être lourd et parfois incompréhensible. Que néni, camarades. En plus d’un style fluide et d’un vocabulaire très accessible, la poésie des fables découle du texte et enrobe le tout pour lui procurer un véritable charme à la lecture.

L’utilisation des animaux pour faire passer une morale ou un message, un grand classique que l’on ne retrouve pratiquement plus sauf dans les BD ou les albums de jeunesse. Puis, bizarrement, on a plus d’empathie pour les animaux que pour les hommes.

Les messages véhiculés par le texte. On peut ne pas adhérer, mais l’on peut très bien lire ce livre sans à priori, revisiter une partie de l’Histoire et s’y intéresser, découvrir comment est né le Communisme, comment l’on peut facilement basculer d’une idée d’égalité à un régime totalitaire. Ce livre est une mise en garde.

- Ce que j’aurai aimé, ce qui m’a dérangé

Il y a très peu de points négatifs de par le fait que le roman est très court. Ce qui m’a juste dérangé c’est la fin. On ne sait pas ce que chaque animal devient même si l’on peut se l’imaginer. J’ai trouvé, bien que la conclusion fut très bien trouvée, que la fin était trop brutale. Il manque un épilogue, à mon sens.

Certains critiqueront le parti prit d’Orwell et pour le côté trop à « gauche » de l’histoire. Ce n’est pas un point négatif en tant que tel, mais certains qui ont des idées politiques bien précises auront peut-être du mal (je ne sais pas, je suppose, mais il faut lire le livre pour apprécier le récit et ne pas tout mélanger, en tout cas c’est ainsi que je l’ai lu).

- Conclusion

Sans réels points faibles, cette satire politique qui tire sur la dystopie est une « fable » de l’époque de la révolution communiste de 1917. Les animaux remplacent les personnalités, les hommes n’ont que peu de place et si pensez vous battre pour une bonne cause, prenez soin de vous demander si ce qui suivra ne sera pas pire que ce que vous avez combattu. Un Must Have littéraire, facile à lire, accessible et fluide, avec de réelles réflexions sur le communisme et les dérives totalitaires. La description de comment l’on passe d’un rêve utopique à une situation pire que ce que l’on a pu connaître est extrêmement intéressante. Attention aux prises de position politique et ne pas tout mélanger. Lisez ce livre pour ce qu’il est, et appréciez avant tout l’histoire qui vous est proposée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Auchama 2018-08-31T10:03:03+02:00
Lu aussi

J'avais vraiment adoré 1984 mais la ferme des animaux m'a laissée plus perplexe. Cela reste du George Orwell, donc c'est bien écrit, le message est passé et les "personnages" animaux vraiment bien travaillés.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Arwen37 2018-08-29T09:44:57+02:00
Argent

Un livre conseillé dans les listes de lecture pour la 2de. Ayant lu 1984 (que j'ai adoré), j'ai vraiment aimé cette fable politique pour moi très réaliste, avec des références incontournables et qui apporte énormément de réflexion sur la politique d'aujourd'hui dans le monde

Afficher en entier
Commentaire ajouté par diablotin 2018-08-17T15:50:03+02:00
Or

Un très bon livre, très intéressant et qui fait grandement réfléchir. Honnêtement il est absolument à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ilonaisreading 2018-08-11T20:03:35+02:00
Lu aussi

Une métaphore très bien utilisée pour faire la satire du communisme. On fait aisément le parallèle entre les animaux et les protagonistes qui ont réellement existés. à lire!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnnaBleuen 2018-07-29T10:50:09+02:00
Argent

Une des métaphores filées la plus célèbre du monde, et pour compte! Plus qu'une critique du stalinisme et de l'horreur URSS c'est tous les dogmes et tous les despotes appuyant leur légitimité sur le sang versé que Orwell dépeint avec un réalisme qui se suffit pour comprendre l'importance de la liberté de penser et d'agir qui aboutit toujours à la liberté de choisir de se rebeller pour le bien de soi comme de tous. Ne jamais plus laisser nos esprits et nos corps gouvernés par le totalitarisme et la terreur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dawn86 2018-07-27T17:47:43+02:00
Bronze

Ce livre est un livre que j'ai étudié pour mon oral d'Histoire des Arts au brevet. Au début, comme beaucoup de livres imposés par le collège, je me suis dit que je n'allais pas aimé. Au final, j'ai beaucoup aimé ce parallèle avec la dictature communiste. Le fait d'incarner des personnes réelles par des animaux et de le mettre en scène comme ça permet de mieux comprendre et au passage... cela ridiculise les dirigeants de l'URSS. J'ai aussi bien aimé l'ironie présente.

C'est un excellent livre qui amène à réfléchir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Roxy23 2018-07-13T17:36:17+02:00
Lu aussi

Un livre qui critique la société, à avoir lu une fois dans sa vie. On peut associer certains personnages à des personnalités politiques...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ThibaultGl 2018-07-05T18:44:18+02:00
Lu aussi

Un classique de la littérature à avoir lu. Une satire de la société qui est encore tout à fait d'actualité. Cela fait réfléchir et peur à la fois. Malgré cela, je n'ai pas forcément apprécié toute ma lecture, je n'ai pas trouvé ce livre passionnant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Al3x93 2018-06-26T16:57:12+02:00
Lu aussi

Une lecture prenante, mais en même temps effrayante. Les idéologie des Hommes sont si effrayantes et si facilement accessibles.....

Ce livre nous fait vraiment réfléchir et est, aujourd'hui, une œuvre des plus modernes et des plus actuelles.

Afficher en entier

Date de sortie

La Ferme des animaux

  • France : 1985-05-02 - Poche (Français)

Activité récente

celti l'ajoute dans sa biblio or
2018-09-12T12:31:34+02:00
Courge le place en liste or
2018-09-05T11:05:07+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 3836
Commentaires 478
Extraits 47
Evaluations 897
Note globale 7.18 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Animal Farm - Anglais
  • A Revolução dos Bichos - Portugais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode