Livres
443 508
Membres
379 104

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Haappy 2010-07-11T22:39:47+02:00

Tous les animaux sont égaux, mais il y a des animaux plus égaux que d'autres.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Elode21 2012-12-16T18:33:09+01:00

1. Tout deuxpattes est un ennemi

2. Tout quatrepattes ou tout volatile, un ami.

3. Nul animal ne portera de vêtements.

4. Nul animal ne dormira dans un lit.

5. Nul animal ne boira d'alcool.

6. Nul animal ne tuera un autre animal.

7. Tous les animaux sont égaux.

Afficher en entier
Extrait ajouté par pingouiin 2013-02-10T21:53:13+01:00

Dehors, les yeux des animaux allaient du cochon à l'homme et de l'homme au cochon, et de nouveau du cochon à l'homme; mais déjà il était impossible de distinguer l'un de l'autre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Mathildeschlot 2015-12-12T20:33:28+01:00

C'était la voix de Douce. Elle hennit une seconde fois, et tous les animaux se ruèrent dans la cour au grand galop. Alors ils virent ce que Douce avait vu.

Un cochon qui marchait sur ses pattes de derrière.

Et, oui, c'était Brille-Babil. Un peu gauchement, et peu accoutumé à supporter sa forte corpulence dans cette position, mais tout de même en parfait équilibre

Afficher en entier
Extrait ajouté par Pamie 2010-11-19T01:32:05+01:00

THE SEVEN COMMANDMENTS (LES SEPT COMMANDEMENTS)

1. Whatever goes upon two legs is an enemy. (Tout ce qui a 2 pattes est un annemy.)

2. Whatever goes upon four legs, or has wings, is a friend. (Tout ce qui a 4 pattes, ou des ailes, est un ami.)

3. No animal shall wear clothes. (Aucun animal ne devrait porter de vêtements.)

4. No animal shall sleep in a bed. (Aucun animal ne devrait dormir dans un lit.)

5. No animal shall drink alcohol. (Aucun animal ne devrait boire d'alcool.)

6. No animal shall kill any other animal. (Aucun animal ne devrait tuer un autre animal.)

7. All animals are equal. (tous les animaux sont égaux.)

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-06T22:33:37+01:00

« Camarades, vous avez déjà entendu parler du rêve étrange qui m'est venu la nuit dernière. Mais j'y reviendrai tout à l'heure J'ai d'abord quelque chose d'autre à vous dire. Je ne compte pas, camarades, passer encore de longs mois parmi vous Mais avant de mourir je voudrais m'acquitter d'un devoir, car je désire vous faire profiter de la sagesse qu'il m'a été donné d'acquérir. Au cours de ma longue existence, j'ai eu, dans le calme de la porcherie, tout loisir de méditer. Je crois être en mesure de l'affirmer : j'ai, sur la nature de la vie en ce monde, autant de lumières que tout autre animal. C'est de quoi je désire vous parler.

Quelle est donc, camarades, la nature de notre existence? Regardons les choses en face nous avons une vie de labeur, une vie de misère, une vie trop brève. Une fois au monde, il nous est tout juste donné de quoi survivre, et ceux d'entre nous qui ont la force voulue sont astreints au travail jusqu'à ce qu'ils rendent l'âme. Et dans l'instant que nous cessons d'être utiles, voici qu'on nous égorge avec une cruauté inqualifiable. Passée notre première année sur cette terre, il n'y a pas un seul animal qui entrevoie ce que signifient des mots comme loisir ou bonheur. Et quand le malheur l'accable, ou la servitude, pas un animal qui soit libre. Telle est la simple vérité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Naomi42 2013-05-14T11:46:35+02:00

L'Homme est la seule créature qui consomme sans produire. Il ne donne pas de lait, il ne pond pas d'oeufs, il est trop débile pour pousser la charrue, bien trop lent pout attraper un lapin. Pourtant le voici suzerain de tous les animaux. Il distribue les tâches entre eux, mais ne leur donne en retour que la maigre pitance qui les maintient en vie. Puis il garde pour lui les surplus. Qui laboure le sol ? Nous ! Qui le féconde ? Notre fumier ! Et pourtant pas un parmi nous qui n'ait que sa peau pour tout bien.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-06T22:33:37+01:00

« Les rubans, déclara-t-il, sont assimilés aux habits. Et ceux-ci montrent la marque de l'homme. Tous les animaux doivent aller nus. »

Entendant ces paroles, Malabar s'en fut chercher le petit galurin de paille qu'il portait l'été pour se protéger des mouches, et le flanqua au feu, avec le reste.

Afficher en entier
Extrait ajouté par sophinette3000 2015-04-14T17:21:59+02:00

Le propriétaire de la Ferme du Manoir, Mr Jones, avait poussé le verrou des poulaillers, mais il était bien trop saoul pour s'être rappelé de rabattre les trappes. S'éclairant de gauche et de droite avec sa lanternes, c'est en titubant qu'il traversa la cour. Il entreprit de se déchausser, donnant du pied contre la porte de la cuisine, tira au tonneau un dernier verre de bière et se hissa dans le lit où était Mrs Jones, déjà en train de ronfler.

Afficher en entier
Extrait ajouté par louis_j 2014-06-05T17:56:08+02:00

"Quelle est donc, camarades, la nature de notre existence ? Regardons les choses en face : nous avons une vie de labeur, une vie de misère, une vie trop brève. Une fois au monde, il nous est tout juste donné de quoi survivre et ceux d'entre nous qui ont la force voulue sont astreints au travail jusqu'à ce qu'ils rendent l'âme. Et dans l'instant où nous cessons d'être utiles, voici qu'on nous égorge avec une cruauté inqualifiable. Passée notre première année sur terre, il n'y a pas un seul animal qui entrevoie ce que signifient les mots comme servitude ou bonheur. Et quand le malheur l'accable, ou la servitude, pas un animal qui soit libre. Telle est la simple vérité."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode