Livres
458 491
Membres
411 917

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La fiancée du Tsar



Description ajoutée par StevieMH 2014-03-05T19:16:55+01:00

Résumé

Saint-Pétersbourg, 1825. La princesse Irina Apraxine, jeune fille gâtée et prétentieuse, se prend de passion pour le tsar Alexandre Ier. Mais ce dernier, époux fidèle et souverain mystique, repousse ses avances. Qu'à cela ne tienne ! Elle le suit jusqu'à Taganrog en Russie méridionale, où il meurt inopinément. Irina refuse de croire à cette disparition et entame un long périple pour le retrouver, entraînant à sa suite Anatole, un jeune soldat éperdument amoureux. Entre un idéal inaccessible et un homme de chair et de sang, qui choisira-t-elle ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 8 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par MaMt 2018-02-11T14:34:40+01:00

Puis, se tournant vers Anatole, en discussion avec l'hôtelier, elle l'avait longuement dévisagé, avant de revenir à moi:

_ Vous avez de la chance d'avoir cet homme-là, Princesse. Je donnerais ce que je possède maintenant pour qu'il me regarde avec les yeux qu'il a pour vous.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par MaMt 2018-02-08T23:35:10+01:00
Bronze

Tout d'abord, j'ai été agréablement surprise de découvrir à l'intérieur de l'enveloppe un si petit livre, à la couverture très jolie et hivernale, au toucher particulier mais agréable. C'est un bel objet livre et je suis contente d'avoir pu lire un livre d'une maison d'édition que je ne connaissais absolument pas.

Irina Apraxina est considérée comme une princesse, issue d'une grande famille de l'aristocratie russe et qui a pour dessein d'entrer dans la vie du tsar Alexandre Ier qu'elle idolâtre malgré tout ce qui les sépare (âge, les responsabilités, le statut...) mais lui ne la verra pas autrement que comme une jeune fille qui mérite beaucoup mieux qu'un homme qui a déjà bien vécu et bien régné. Mais quand elle apprend qu'il doit s'en aller pour la santé dégradante de sa femme, elle se décide à tout abandonner pour le retrouver, refusant l'échec et la séparation. Et au détour de ce voyage qui ne se déroulera pas comme elle l'avait imaginer, elle va côtoyer un jeune officier rencontré quelques temps plus tôt lors d'un bal, Anatole Potemkine, qui ne voyait qu'elle mais Irina ne l'entendait pas de cette oreille, personne ne comptait à part son cher Alexandre. Malheureusement, pensant être arrivée à la fin de son périple, Irina apprend la mort du tsar mais se refuse à y croire, persuadé qu'il est là, quelque part, bien vivant. Tout en continuant à le chercher et en rencontrant maints dangers, Irina va se rendre compte qu'Anatole ne lui est plus si indifférent. Qui choisira-t-elle? Anatole ou Alexandre, s'il est encore en vie?

J'avoue que l'héroïne, Irina, m'a plus d'une fois agacée. Elle a énormément de défauts même si bien sûr, ils vont parfois lui servir au cours de son voyage. Je la trouvais naïve (à cause de son "amour" pour Alexandre), égoïste, hautaine, manipulatrice, très bonne actrice, ambitieuse, trop aveugle pour accepter les terribles réalités du monde. C'est une jeune fille de caractère, ça, c'est sûr! Et heureusement en un sens, car pour cette histoire, elle aurait été un personnage principal bien fade et peut-être que la lecture n'aurait pas été aussi savoureuse. J'ai vu en elle des qualités: elle est prête à tout, elle n'abandonne jamais malgré les obstacles et elle va finir par changer petit à petit, elle va ouvrir peu à peu les yeux. Quant à Anatole, je l'ai beaucoup aimé. Il n'est peut-être pas un canon de beauté comme on en retrouve dans la majorité des romans, il n'empêche qu'il est charmant, serviable, protecteur, capable aussi de tenir tête à Irina et il va grandement s'affirmer au fil des pages. Il lui est arrivé plus d'une fois d'être lui aussi naïf, de croire bien trop aveuglement Irina. En bref, ce sont vraiment deux personnages qui ne sont pas parfaits, dont les joutes verbales étaient vraiment piquantes mais pas trop, juste ce qu'il faut et j'ai beaucoup aimé l'évolution de leur relation.

L'écriture est très fluide, ça s'est lu sans peine et très rapidement. A vrai dire, j'ai même bien eu du mal à lâcher le livre! J'ai eu un peu de mal avec le vocabulaire russe au début (les termes, les noms et prénoms), mais ce fut la découverte et le glossaire avec la signification des mots ou expressions était plus que bienvenu. De plus, la Russie est un pays qui m'est bien trop méconnu et j'ai envie d'en savoir plus, et là, j'ai vraiment eu l'impression d'être en Russie aux côtés des personnages principaux au vu de toutes les descriptions et le contexte historique m'y a aidé aussi. L'auteure s'est inspirée de faits historiques réels concernant bien qu'elle ait pris plusieurs libertés et le mélange réel et fiction ne me dérange absolument, bien au contraire!

Un grand merci à Babelio et aux éditions Gloriana pour la découverte de ce titre qui m'a beaucoup plu et que je recommande à tout lecteur qui apprécie les romances historiques. ça m'a vraiment donné envie de découvrir d'autres œuvres de cette maison d'édition!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cocomilady 2015-02-10T01:53:59+01:00
Argent

Une romance historique pleine d'humour et d'aventures rocambolesques. J'ai aimé !

L'histoire débute en 1825, lors d'un bal à Saint-Pétersbourg. Nous découvrons la princesse Irina, jeune fille imbue de sa personne et limite mythomane. Sûre d'être irrésistible et amourachée du Tsar Alexandre Ier, elle va s'enfuir pour le rejoindre, mentant à tous et se faisant passer pour sa fiancée et amante secrète, notamment auprès d' Anatole, un jeune soldat amoureux et plus que naïf. Un périple qui va la changer à jamais.

Alors, comme vous le voyez, l'histoire n'est pas banale. Nous sommes bien loin des personnages charismatiques habituels ! J'ai tout d'abord détesté cette petite pimbêche pourrie gâtée. De plus, Anatole étant dépeint pas terrible du tout, je ne me suis guère enflammée non plus pour lui. J'en étais à guetter un personnage masculin qui allait bouleverser l'intrigue et me faire fondre. Eh bien non, pas la peine, car les aventures mouvementées d' Irina et Anatole vont les changer au fur et à mesure. Irina va mûrir, Anatole prendre de la consistance. Je me suis donc attachée à eux petit à petit. La jeune princesses est limite insupportable, mais pleine de courage et ne renonce jamais. Anatole est droit et honnête, prêt à tout pour sauver la femme qu'il aime, même promise à un autre. C'est charmant, drôle souvent, et on ne s'ennuie pas.

Quant au fond historique, il est parfaitement utilisé. Les références et explications sont très bien développées. Nous pouvons nous imaginer sans peine les paysages et villages visités sur leur parcours. Et en plus, la couverture du roman est très belle.

Je vous conseille donc ce livre si vous voulez découvrir une romance historique différente ! Une lecture très sympa publiée aux éditions Sharon Kena, merci à elles :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JessSwann 2015-01-21T19:30:03+01:00
Or

Irina, pardon, la princesse Irina, est amoureuse du Tsar. Seulement, il la repousse. Et au lieu de comprendre, Irina a une illumination qui explique les réserves du Tsar... Ce n'est pas qu'il ne l'aime pas, c'est qu'il n'a pas le choix, qu'il veut la préserver... Donc Irina s'entête, telle une Scarlett O'Hara à la mode russe. Irina s'entête, Irina est belle, capricieuse, enfant gâtée et poursuit son utopie amoureuse sans voir celui qui l'aime et qui veille sur elle, quitte à tout sacrifier... S'ensuit une série d'aventures dangereuses pour Irina (et pour Anatole). Le tout est mené tambour battant et il est plaisant de découvrir la Russie sous la plume de Marie Laurent ! J'ai beaucoup aimé la façon dont la mystérieuse mort du tsar était utilisée et l'évolution du personnage d'Irina. Je n'en dirais pas plus sur la fin histoire de vous laisser la surprise sur la mort du tsar et les choix d'Irina ^^

Ce que j'aime : Irina qui m'a fait furieusement penser à Scarlett O Hara. Le personnage d'Anatole et les différentes opinions que les autres personnages ont de lui (par exemple Irina trouve qu'il ressemble à un veau, encore une ressemblance avec Scarlett qui fait cette comparaison pour son premier mari Charles). Le fait de découvrir un bout d'histoire russe tout en me divertissant. Toutes les analogies avec Autant en emporte le vent ( les gants pour cacher les mains abîmées, la déclaration d'Irina...) je sais que je l'ai reproché à d'autres ouvrages (je ne vais pas les rappeler ici lol) mais ici ça m'a plu parce que c'était plus subtil, bien amené et travaillé : dans le sens où ce n'est pas un "bête copié collé", ce sont des touches qui rappellent ( je ne suis même pas certaine que les lectrices moins obsédées que moi remarquent la ressemblance avec Scarlett mdrrr)

Ce que j'aime moins : comme toujours, j'ai trouvé cela trop court. Un bémol aussi pour la fin, la dernière phrase est drôle mais j'aurais aimé une conclusion plus nuancée.

En bref : Une héroïne attachante (si on aime le genre capricieuse ce qui est mon cas) qui connait une véritable évolution tout au long du roman, des relations bien travaillées, un mystère historique, le tout saupoudré d'une touche de romance façon "Autant en emporte le vent", j'adore, j'adhère. Une belle réussite que ce roman.

Ma note

8,5/10

Afficher en entier

Date de sortie

La fiancée du Tsar

  • France : 2014-07-08 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 8
Commentaires 3
Extraits 4
Evaluations 5
Note globale 7.2 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode