Livres
494 359
Membres
492 197

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Fille au sac de plumes



Description ajoutée par Michou-Inmybookworld 2019-07-10T16:16:40+02:00

Résumé

Vic, 28 ans, vit en Haute-Savoie, au bord du lac d’Annecy. Un jour, elle voit sa vie basculer lorsque son frère, sa femme et leurs jumelles décèdent tragiquement. Après des mois passés à faire la fête avec des inconnus pour oublier, Vic décide sur un coup de tête de partir pour le seul endroit où elle a été vraiment heureuse dans sa vie.

Le problème, c’est qu’elle n’a ni argent ni voiture pour parcourir les huit-cents kilomètres qui la séparent de Saint-Jean-de-Luz.

Mais quand Vic a quelque chose en tête, elle est prête à tout pour y arriver, y compris partir avec un sac sur le dos et parcourir ces kilomètres à pied.

Pensant s’engager pour un long périple en solitaire, Vic va se rendre compte que sur les routes on peut faire de drôles de rencontres, dont certaines capables de changer une vie, et peut-être même de lui donner un sens.

Afficher en entier

Classement en biblio - 8 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Matoline 2019-08-15T19:47:35+02:00

Chapitre 3 :

Maintenant

«...Trop occupée à vérifier ma liste, je mets du temps à remarquer le silence inhabituel de ma mère.

— J’ai pris ma décision, je lui annonce, redoutant malgré moi ce silence. Je vais à Saint-Jean-de-Luz.

— Pourquoi là-bas ? s’étonne ma mère, qui recouvre immédiatement contenance. Tu n’as pas de voiture, et si tu espères que ton père et moi allons te payer le train…

— Je n’ai pas besoin de vous.

— Qui finance cet appartement ?

Je me précipite dans l’entrée pour chercher les clés et les jette à ma mère.

— Reprends-le ton appart !

Puis je me change pour une tenue sportive : pantalon de course, veste avec bandes fluorescentes, baskets.

— J’irai en marchant, je lui annonce au cas où elle ne l’aurait pas encore compris.

Elle ricane méchamment.

— Tu ne t’entraînes plus depuis des mois, depuis que…

— Tais-toi !

C’est sorti violemment, un cri rageur dont je ne me sentais même pas capable. Mes mains tremblent, j’essaie de les ignorer. Ma mère, c’est plus difficile.

— Non, je ne me tairais pas, j’ai déjà perdu un fils pour un accident stupide ! Qu’est-ce que vous avez dans la tête, bon sang ! Qu’est-ce qui ne va pas chez vous ? On vous a tout donné, et c’est comme ça que vous nous remerciez ?

Ma poitrine me fait souffrir. Je ne veux pas penser à eux, pas maintenant. Comme toujours, ma mère dicte sa loi, y compris pour mes émotions.

— Les accidents stupides, ça arrive tous les jours, dis-je pour essayer de me calmer.

Je parviens à reprendre mon souffle en m’occupant l’esprit et les mains. J’ajoute dans mon sac le peu de nourriture transportable présente dans mes placards. Pas grand-chose, c’est vrai que je ne me suis pas entraînée depuis longtemps et n’ai donc pas eu besoin de refaire mon stock. Tout de même quelques barres protéinées, des pâtes de fruits. Je suis en train de remplir ma gourde d’eau quand ma mère me rejoint dans la cuisine :

— Si tu fais ça, c’est fini. Tu seras morte pour ton père et moi, comme ton frère.

Je passe mon sac sur mes épaules, tout en essayant de retenir les larmes qui me montent aux yeux. Je les ravale et elles tombent dans ma gorge et m’accablent encore un peu plus.

À quoi bon vivre une vie, surtout une qu’on n’aime pas, si c’est pour que tout s’arrête du jour au lendemain. Comme pour Tommy, Constance et les jumelles.

Partir, il faut que je parte.

Mon sac est lourd, mais par rapport au poids que je porte sur mon cœur, mon estomac, mes poumons, ma vie, partout en moi, il est tellement léger.

— Je suis déjà morte.»

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Plumes sensibles

Je découvre l’écriture de Michèle Beck avec ce roman et je me suis laissée emporter avec bonheur par l’histoire de Vic. Le mélange du passé et du présent se fait de façon harmonieuse et naturelle avec le passage du « Je » au « Elle », les mots coulent de source, l’émotion est bien présente, on ressent de l’empathie pour Vic et les personnes qu’elles croisent… Une histoire merveilleusement bien écrite que je recommande.

Afficher en entier
Lu aussi

Un récit émouvant, mais sans pathos.

Michèle Beck parvient, grâce à une plume pleine d’émotions et travaillée, à nous faire vivre l’enfer, puis la rédemption de Vic. De coups de colère en prises de conscience, cette jeune femme à la volonté farouche se révèle à elle-même au fil de son périple. Sportive, elle sait sur quel chemin elle s’embarque. Bien que son état général se soit détérioré au fil des mois après son deuil, Vic compte bien suer sang et eaux pour oublier. Elle apprendra néanmoins que l’on ne fuit pas son passé… Les sensations de randonner sont très, très bien retranscrites ! Les courbatures, la lassitude, les regains d’énergie… tout y est !

Ni les personnages (bien construits) que Vic rencontre, très différents les uns des autres, ni les « signes » croisés sur sa route ne sont un hasard. Et lorsqu’enfin Vic l’accepte, l’apaisement remplace la douleur dans son cœur. Son chemin personnel pour y parvenir a été très intéressant à découvrir, notamment grâce à la disposition des chapitres : « avant » et « maintenant ». L’auteure nous balade de scènes poignantes, mais passées ; en scènes présentes et concrètes. Un vaste puzzle de la vie humaine qui s’assemble au fil des pages. J’ai beaucoup aimé ! C’est un point brillamment maitrisé par l’écrivaine.

Comme dans tout bon bouquin, chaque détail révèle son importance en temps et en heure. Michèle Beck a ainsi ciselé et peaufiné son style, pour un rendu qui se lit aisément. Un roman très agréable qui m’a donné envie d’en découvrir d’autres !

Read more at http://ma-boite-de-pandore.e-monsite.com/pages/chroniques/letterature/la-fille-au-sac-de-plumes.html#V4jeJJ3dYjhpuXs2.99

Afficher en entier
Diamant

Mon avis : ☆☆☆☆☆/5

Tout d'abord, je tiens à remercier l'auteur pour sa confiance.

J'ai passé un super moment ! C'est un véritable coup de coeur !!!

C'est pour moi la découverte de la plume de l'auteur en plus de son univers littéraire. Une lecture douce, agréable à lire et qui captive du début à la fin. J'ai profité de Play livres pour tester la version vocal et ça passe vraiment très bien aussi !

J'ai beaucoup apprécié Vic, c'est une battante au grand coeur. J'ai adoré la partie entre aide qui ouvert la perspective sur d'autres personnes et également d'une nouvelle vie pour notre héroïne.

Je reste ici assez vague, je ne souhaite pas en dévoiler trop ! C'est un roman rempli de sentiments, Vic est littéralement bouffé par la culpabilité et le chagrin. Mais pour en savoir davantage, il vous faudra craquer et ouvrir le livre.

Je ne peux que vous le conseiller.

#adeline

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marlene2303 2019-10-19T18:06:26+02:00
Or

http://www.lmedml.fr/2019/10/19/la-fille-au-sac-de-plumes-michele-beck/

UN ROMAN TOUCHANT AVEC UN BEAU DÉNOUEMENT !

Ayant adoré [Full Contact] de Michèle Beck, je ne pouvais pas passer à côté de ce roman feel good qui s’avère très différent de la précédente romance de l’autrice. Ici, à travers un road trip rédempteur, nous découvrons une histoire dramatique qui m’a énormément touchée.

Michèle Beck nous offre une tranche de vie sans artifice, j’ai particulièrement aimé le côté sauvage de cette histoire, entre passé et présent, l’autrice nous emmène sur les traces du passé de Vic, notre héroïne. Cette jeune femme qui a besoin de trouver un sens à sa vie depuis la perte de son frère et de sa famille. Vic aura le courage d’aller au bout des choses pour trouver le bonheur au bout du chemin.

— Est-ce qu’on peut l’être, vraiment heureux ?

— À vous de me le dire.

DES PERSONNAGES ATTACHANTS.

Comment être insensible à ce que nos personnages vont vivre ? Comment ne pas s’investir totalement émotionnellement à travers un voyage initiatique qui va conduire notre héroïne sur les traces de son passé. Les souvenirs affluent pour plonger Vic dans une quête qu’elle seule peut mener. Direction Saint-Jean-De-Luz, là où Vic et son frère ont passé leur meilleur été étant jeunes.

Vic est une jeune femme sur le fil du rasoir. Elle a perdu son équilibre en perdant son frère, sa meilleure amie et ses deux nièces. Vic tombe dans les excès, elle se détruit à petit feu… Une décision prise sur un coup de tête va donner un sens à son existence. Et qui sait, la rédemption sera peut-être la grande récompense de ce voyage !

Je me suis énormément attachée aux personnages de cette histoire. Vic est le noyau central, mais on apprend à connaître son défunt frère, on vibre à leur côté. On découvre des héros très humains et aimants.

J’ai adoré les personnages que Vic croise durant son périple. Prendre la décision de tout quitter pour faire ce road trip à pied et avec très peu de moyen, fut un véritable soulagement pour Vic.

UNE INTRIGUE INTENSE ÉMOTIONNELLEMENT.

Les émotions sont au rendez-vous. Vives, intenses et dévastatrices. Les larmes coulent, le cœur saigne et pourtant on continue, on accompagne Vic dans son pèlerinage, à la recherche d’un apaisement, d’un renouveau.

Le scénario est bien équilibré, j’ai aimé les passages au passé qui nous dévoilent une histoire de jeunesse, la liberté, les premiers émois et les rêves plein la tête. Et puis il y a le présent. Dur et implacable mais jamais dénué d’espoir.

Malgré un format assez court, j’ai trouvé l’histoire très complète. La fin est peut-être un peu abrupte, mais après réflexion c’est aussi ce qui a un impact important sur le lecteur. J’ai été surprise par le final, j’ai trouvé que Michèle Beck a su déjoué les schémas trop classiques, elle s’est affranchi des clichés que l’on retrouve dans ce genre d’histoire.

« À la fin, c’est toujours l’amour qui gagne. »

EN BREF :

[La fille au sac de plumes] est un roman très touchant. Un road trip rédempteur et plein d’espoir qui conduira notre héroïne sur les chemins de son passé. Michèle Beck a mis l’accent sur l’émotion, elle signe-là un roman plein de pudeur et de sensibilité et cela a totalement fonctionné avec moi. Une histoire sans prétention qui cache un petit joyau qui plaira aux lecteurs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Matoline 2019-08-16T09:51:35+02:00
Or

Après avoir découverte la plume de Michèle Beck dans Full Contact, je suis ravie de découvrir ce prochain roman. Une belle aventure et un condensé d’émotion.

Après la perte de sa famille, son frère Tommy, sa femme et meilleure amie Constance, et leurs jumelles Ella et Diana, Vic se laisse dépérir entre alcool et sexe. Sa mère la bouscule un peu, puis l’envoie vers un psychiatre.

En se remémorant le dernier moment où elle a été vraiment heureuse, elle constate que c’était aussi le seule moment où elle avait vécu en toute liberté.

Victoire Paniol, 28 ans est une jeune femme émouvante. Elle n’était déjà pas au mieux de sa forme avant l’incident de sa famille proche, celle-ci va l’entraîner entre plus profondément dans sa culpabilité et sa souffrance. Elle adore les défis, a du tempérament, et un sacré caractère. Malgré son éducation district, elle est ouverte d’esprit et à la main sur le cœur.

La narration est à la première personne avec le point de vue de Vic. Certains passages sont introduits en tant que Avant le jour fatidique, et nous narre à la troisième personne des scènes passées.

L’intrigue est excellente, bien menée dans son intégralité. Le deuil et ses étapes. Vic se remémore ses vacances avec Tommy et Samuel au camping de Saint-Jean-de-Luz, et sa rencontre avec Ludo. Elle va décider de rejoindre le seul endroit qu’il ait rendu heureuse et eu un sensation de liberté. Vic part à pieds puisqu’elle n’a pas d’argent.

La plume est belle, légère et fluide. C’est très facile à lire, tout en douceur. L’écriture apporte une touche d’humour et de grandes émotions. Le parallèle entre le passé et le présente est très bien dosé et superposé. Les détails précis, comme la plume, les rencontres, font voyager Vic dans le temps.

Les émotions sont magnifiques et bien enserrées à l’histoire. C’est bouleversant par moment et agréable à d’autres. Le mal-être de Victoire était déjà présent avant la perte, elle culpabilisait énormément. Les multiples rencontres enrichissantes et aussi apaisantes, vont alléger son fardeau et l’aider à reprendre goût à la vie.

«La Fille qui marche», Vic est une belle femme. Se retrouver soi-même, dépasser sa culpabilité, celle du survivant, et se pardonner, des sujets forts et complexes, que l’auteure nous apporte dans ce roman et sa plume avec une légèreté et une simplicité très plaisante. Les rencontres sont pleines d’émotions et de sincérité, quelques touches d’humour et surtout de la compassion. Un excellent moment de lecture, une belle aventure à suivre. N’hésitez surtout pas à lire cette histoire !

https://meslivres-monplaisir.blogspot.com/2019/08/la-fille-au-sac-de-plumes-michele-beck.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodie-44 2019-08-13T09:39:43+02:00
Diamant

Eh ben, je viens de fermer ce livre et comment vous dire ça... je suis sur le cul... après avoir parcouru 800 km avec Vic en partant d’Annecy, j’ai comme une impression d’avoir la tête dans les nuages, dans le brouillard, en train de flotter sur un océan de plumes... ⁣⁣

Tellement d’émotions vécues à travers ces lignes. C’est un truc de fou, c’est inexplicable !!! J’ai plus qu’ADORÉ ma lecture !!!⁣⁣

Une très belle histoire, bouleversante et touchante, remplie d’espoir comme je les aime. La plume de l’auteure nous malmène émotionnellement et ça jusqu’à la fin. On ne peut pas ressortir indemne d’une lecture comme celle-ci. Impossible !!!⁣⁣

⁣⁣

« Et maintenant qu’ils sont morts, je suis en train de couler. »⁣⁣

⁣⁣

Vic est très attachante, on s’accroche à elle directement. On souhaite qu’une chose, qu’elle aille un peu mieux. Elle est incroyable, malgré son parcours dramatique. Arrivera-t-elle à se reconstruire ? ⁣⁣

⁣⁣

« Tu ne peux pas aider quelqu’un qui ne le veut pas, Vic. »⁣⁣

⁣⁣

Alex, Bilal, Nic etc. vous me manquez déjà, j’ai adoré croiser votre chemin, vous êtes géniaux.

⁣⁣

Une impression de lire un roman et un récit de voyage en même temps... c’est génial !!!

Qui n’a jamais rêvé de partir seul, accomplir quelque chose rien que pour soi, pour se prouver qu’on peut y arriver seule ?⁣⁣

Afficher en entier

Date de sortie

La Fille au sac de plumes

  • France : 2019-08-09 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 8
Commentaires 6
Extraits 6
Evaluations 4
Note globale 9 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode