Livres
473 092
Membres
446 560

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La fille de la ville



Description ajoutée par kakine16 2015-09-01T11:52:35+02:00

Résumé

Après trois filles à vélo et une drôle de famille en mini-van, ce sont maintenant cinq mecs en bagnole qui veulent repousser un peu la rentrée. :)

Cinq copains, à la vie à la mort. Cinq mecs de la campagne qui rêvent de la fille de la ville. Celle qui revient cet été et qu’il faudra séduire avec une voiture. Et ça tombe bien, ils ont une 2CV de collection. Mais après une chasse au lièvre à fond la caisse, tout tombe à l’eau, la voiture comme les rêves…

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par April11 2015-11-14T17:42:46+01:00
Pas apprécié

Le résumé et la couverture de ce livre avaient tout pour me plaire. Malheureusement ça ne l'a pas fait avec moi.

Tout d'abord l'histoire ne m'a pas plu. Je n'ai absolument pas réussie à me mettre dedans. Ce que j'attends le plus souvent dans les romans, c'est que l'histoire soit addictive, et là ce n'était pas du tout le cas. J'avais l'impression que l'histoire partait dans tous les sens! Je ne voyais pas où l'auteur voulait nous mener. Je pensais que l'histoire allait se centrer sur la Fille de la ville, mais ce n'était pas le cas, c'était plus tourné vers l'Equipe qui essaye de retrouver la 2Cv perdue!

En plus de cela, je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages principaux. Ils m'ont laissé complètement indifférente, en fait je crois qu'ils m'ont beaucoup agacé. Pour les personnages secondaires, il y en a à foison! Je ne souvenais plus de leurs noms, ce qui était vraiment gênant.

Ce qui m'a le plus déplu, c'est l'écriture. Elle était très familière, ce qui était plutôt bien adapté au roman, mais je l'ai trouvé trop particulière, et trop présente. C'est vraiment le gros moins du roman.

Il y a quand même un point positif. Quand on lit ce livre on se rend compte de l'évolution des 5 gars. Ils ne sont absolument pas les même au début et à la fin du roman, on voit qu'ils ont mûris.

Bref, je n'ai pas aimé ce livre, j'ai dût même me forcer pour le finir. Je suis vraiment déçue que la fille de la ville n'apparaisse presque pas dans le livre. Cependant ce n'est qu'un avis personnel, je suis sûre qu'il pourrait plaire à d'autres personnes que moi, alors tentez l'aventure!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nilale 2015-10-28T15:15:20+01:00
Argent

en voyant qu'on me proposait ce livre, je ne me suis pas posée plus de questions que ça et j'ai accepté. Puis peu à peu j'ai vu des critiques dessus assez mitigées et j'ai commencé à redouter. Quant à ma propre lecture de ce roman, je dois dire qu'en comparaison elle s'est vraiment bien passée.

Pourtant, ça commençait mal : cinq garçons dans une voiture en train de poursuivre un lièvre pour essayer de le tuer. Profondément immature et heureusement qu'ils n'ont finalement pas réussi ! J'ai au début eu beaucoup de mal à suivre ces personnages car je ne leur trouvais rien d'attachant, et en plus je confondais toujours Dudu et Dolby... Je vais avoir du mal à expliquer ce qui a pu changer dans mon opinion sur eux au fil de ma lecture car ce sont les sentiments que j'ai ressenti qui ont changé. Ce qui était dur avec cette lecture, c'est que je suis complètement différente d'eux : la façon dont l'auteur a présenté leur mode de vie m'est totalement inconnu.

Les 100 premières pages ont été assez dures à digérer car l’ambiance est pesante, il ne semble y avoir aucun future chaleureux, aucune vie qui vale le coup d'être vécue surtout quand ils sont dans leur famille. C'est à partir de là que j'ai réussi à m'attacher à ces cinq personnages, ils m'ont serré le cœur et fait voir des choses dont je n'avais absolument pas l'habitude dans un livre. Rouge-gorge, Jmenba, Attila, Dudu et Dolby sont tous différents, et c'est cet étrange assemblage qui fait que cette histoire a été aussi vivante à lire. En plus de ça leurs aventures sont assez amusantes à suivre. Ce qui est dommage par contre, c'est que l'histoire ait des moments plats où l'action retombe et donc les sentiments que je ressentais juste avant aussi.

Je ne sais pas exactement quoi penser du style de l'auteur. Il est incroyablement particulier et même drôle. Je n'ai pas trop aimé cette fixation sur la fille de la ville car au final on en apprend assez peu sur elle et on ne la suit pas dans le présent, contrairement à ce que je pensais au début. Au final, ce que j'ai ressenti durant ma lecture est indescriptible et je ne sais même pas ce que j'ai pu en tirer (mais je sais que j'en ai tiré quelque chose), simplement cette histoire m'a plu malgré ces défauts. Et la fin du roman est satisfaisante : on peut dire au revoir à ces personnages, ils sont enfin biens dans leur peau.

J'ai donc plus aimé que la plupart des lecteurs (ce que je ne m'explique pas cela dit) ! La plume de l'auteur m'a clairement décontenancée au début ainsi que cette façon de voir la vie qui n'est absolument pas la mienne, mais j'ai fini par ressentir une empathie particulière pour ces cinq personnages, et j'espère que c'est ce que vous ressentirez également si vous vous décidez à suivre cette mystérieuse fille de la ville.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lectureavie 2015-09-24T19:30:31+02:00

http://lectureavie.blogspot.com/2015/09/la-fille-de-la-ville-boris-lanneau.html

Je remercie les éditions Sarbacane ainsi que Charlène pour cette lecture !

La première chose qui m’a plu concernant La fille de la ville, c’est le concept. Je trouvais ça chouette, une bande d’amis qui tombent amoureux d’une fille différente, et à partir de là il se passe pleins d’histoires !

Malheureusement, c’est un peu mitigée que je ressors de cette lecture…

Tout d’abord, la plume de l’auteur est vraiment très particulière. En effet, il peut tout aussi bien nous offrir de magnifiques descriptions et des belles morales que du langage familier et vulgaire ! C’est un grand contraste, et j’avoue que les paroles familières étaient trop nombreuses à mon goût.

En effet, comme les membres de l’Équipe sont des garçons ados, leur langage n’est pas toujours au top !

Mais en plus, ce qui m’a le plus dérangée concernant leurs dialogues etc., c’est qu’ils parlent vraiment de… « trucs de mec », si vous me permettez l’expression. Je veux dire que la drague, les filles, les voitures et le foot ne passionnent pas forcément tout le monde, malheureusement !

Je pense donc que les garçons aimeront certainement plus ce livre que les filles ^^

A part ça, j’ai été assez déçue par rapport à l’histoire. En fait, je trouve déjà le rythme très long et j’avoue, à ma grande honte, avoir passé jusqu’à cinq pages de passage que je trouvais « inutile », en quelque sorte… Enfin, personnellement, je ne voyais pas ce que cela apportait à l’histoire, à part de la longueur !

Mais sinon, il y a certains passages que j’ai vraiment adoré, qui donnent une leçon de vie. Qui nous montrent les conséquences que peuvent avoir un acte, ou une réaction inappropriée.

De plus, un des gros points positifs est l’évolution des personnages que l’on peut suivre durant tout le roman. Ils ne sont pas du tout les mêmes à la première page qu’à la dernière ; on voit qu’ils ont mûri, qu’ils ont évolué et qu’ils sont plus responsables. Et ça, j’adore ! Je trouve que c’est une des meilleures choses dans un roman, suivre l’évolution d’un personnage.

En parlant de ceux-ci, d’ailleurs… C’est assez déroutant, car il y a cinq personnages principaux, et j’avoue m’être un peu emmêlée les pinceaux ! Qui est qui ? Qui a fait ça ? Qui aime ça ?

Mais au fil du livre, on apprend à mieux les reconnaître, eux, les membres de l’Équipe si différents mais pourtant si semblables.

Je les aime tous, sans préférence particulière, parce qu’ils m’ont tous à un moment énervée et/ou m’ont paru immatures etc… Mais c’est vraiment là une belle Équipe que nous offre l’auteur.

Je dois vous parler tout de même de la chose qui m’a certainement le plus déçue de tout le roman.

Ce qui m’intriguait le plus, c’était cette fameuse « fille de la ville ». Et bien, je vous arrête tout de suite : on ne la voit jamais. Sauf dans quelques flash-back, mais sinon… On ne sait pas où elle est. A-t-elle disparu ? Je n’en sais rien.

Mais bref, je trouvais ça très dommage, parce que c’est quand même ce qui m’a attirée dans le résumé, pour au final une histoire sans cette fameuse fille, même si tout tourne autour d’elle finalement…

Voilà donc pourquoi je suis vraiment mitigée. Certains aspects sont très chouettes, c’est vrai, mais je trouve que le roman ne tient pas les promesses du résumé, en quelque sorte.

De plus, le langage est très spécial, comme je le disais plus haut et rend donc la lecture spéciale aussi.

Pour la fin, je dois dire que je suis un peu perplexe. Elle n’est pas vraiment super, même si elle est assez touchante. Je m’attendais encore une fois à voir au moins à la fin cette fameuse fille, mais non… !

C’est donc encore une fois quelque chose en demi-teinte pour moi : une belle fin mais j’aurai préféré quelque chose d’autre.

Bref, je conseille donc plutôt ce livre aux garçons qui veulent un livre assez léger, pas trop long et sympa !

EN CONCLUSION, une lecture au final mitigée pour moi !

Certains aspects du livre m’ont séduite, mais j’ai trouvé qu’il ne tenait pas les promesses du résumé (en autre la fille de la ville qui n’apparaît que dans les flash-back).

Cependant, je pense que les garçons apprécieront grandement ce livre !

Un livre à lire si vous voulez quelque chose de simple et « masculin » !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Orbianna 2015-09-20T21:52:08+02:00
Pas apprécié

Atilla, Dudu, Dolby, Jmenba et Rouge-Gorge… Cinq potes, cinq frères. Un pour tous, tous pour un. Tous unis comme les cinq doigts de la main. Il y a un an, ils sont tous tombés sous le charme de la fille de la bille et d’après les rumeurs, elle revient cet été.

Depuis qu’ils ont appris le retour de la fille de la ville, les garçons n’ont qu’une idée en tête : l’impressionner avec le papier rose (le permis pour les plus jeunes d’entre nous qui ne savent pas que le permis était rose il n’y a encore pas très longtemps) et la voiture qui va avec, malheureusement, rien ne va se dérouler comme prévu, même si Dudu a réussi à décrocher le fameux sésame.

Au-delà de l’histoire qui ne m’a pas plus et que je n’ai pas trouvé très folichonne, c’est vraiment avec les personnages et leur environnement que j’ai eu un réel problème.

En effet, je n’ai pas réussi à créer de lien avec eux, ils me mettaient soit mal à l’aise, soit ils m’irritaient profondément. Même en ce qui concerne les personnages secondaires, je n’ai pas accroché. Tout le contexte autour de ses garçons et leur village m’a laissé de marbre. C’est donc avec un coup de pied au derrière que j’ai pu arriver au bout de ma lecture.

http://monjardinpresquesecret.blogspot.fr/2015/09/la-fille-de-la-ville-de-borris-lanneau.html

Afficher en entier

J’étais intrigué par le résumé et la couverture de ce roman. Je remercie les éditions Sarbacane pour l’envoi de ce livre.

Nous sommes plongés dans la vie de l’Equipe, composé de cinq garçons : Attila, Dolby, Dudu, Jmenba et Rouge-Gorge. Ces cinq garçons n’ont qu’un but, conquérir la fille de la ville, celle qui les a tant émoustillés l’été dernier. Pour cela il compte sur un élément ; le permis de conduire obtenu récemment par Dudu et surtout la 2CV.

Voilà le cadre est posé, je m’attendais plus à un jeu de séduction en lisant le résumé. Mais la fameuse fille de la ville n’est présente que dans les souvenirs des garçons. Ce roman n’est pas une histoire de séduction mais c’est plutôt la vie de ces garçons et de ce petit village qui nous est rapporté.

L’auteur passe de la vie d’un personnage à un autre, et je me suis demandée : pourquoi il nous raconte ça ? Je n’ai pas toujours vu où l’auteur voulait nous mener.

L’élément central de ce livre n’est pas la fille de la ville mais bien la 2CV. Cette voiture centralise quasiment toutes les aventures que vivent les garçons.

Je ne peux pas dire que je me suis attachée à un personnage en particulier, j’ai eu du mal avec les surnoms et surtout j’ai trouvé leur vie pas assez réaliste.

Par contre j’ai pas mal rigolé à cause de toutes les péripéties des garçons en particulier l’épisode de la castration du maïs.

En bref, c’est un roman sur la vie d’un village et ses habitants, un livre parfois drôle mais il m’a pas mal dérouté.

Afficher en entier

Date de sortie

La fille de la ville

  • France : 2015-09-02 (Français)

Activité récente

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 5
Commentaires 5
Extraits 0
Evaluations 1
Note globale 1 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode