Livres
493 153
Membres
489 876

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— Non ! Ne mange pas ça. Tigrou s'est servi dans ton bol.

— Oh, ce n'est pas des microbes de chat qui vont me rendre malade, réplique-t-elle, la bouche pleine.

— Tu es au courant qu'il se lèche le trou de balle pour se laver ?

Elle recrache la glace dans son bol.

Quand elle se redresse, on éclate de rire. Ce n'est même pas très drôle, mais on en a besoin. C'est à ça que servent les amis, parfois : à rire ensemble pour ne pas pleurer.

Afficher en entier

- Vous êtes vraiment bizarre.

- Mais non, rétorque la femme avec un grand sourire. Je suis une édition limitée, c'est tout.

Afficher en entier

-Comment ça va aujourd'hui ?

-Ma mère vient de passer une heure avec la tête dans la cuvette des toilettes. Je crois que je vais éviter d'avoir des enfants. Je me vois bien devenir vieille fille, avec pour toute compagnie une dizaine de chats et un vibromasseur que j'appellerai Beau Gosse.

Afficher en entier

Je devrais être heureuse. Je suis heureuse. Je lève la main pour essuyer mes larmes, mais elles sont gelées sur mes joues.

Afficher en entier

C'est à ça que servent les amis, parfois : à rire ensemble pour ne pas pleurer.

Afficher en entier

Même s'il a commis des erreurs, ce n'étaient que ça : des erreurs. Dans les moments importants, c'était quelqu'un de bien.

Afficher en entier

La mort affecte surtout les vivants.

Afficher en entier

-Pourquoi je n'y ai pas pensé moi-même ?

Hayden glousse.

-Parce que, si tu y avais pensé toi-même,je n'aurais pas eu l'occasion de te prouver que je suis génial, et tu n'aurais pas éprouvé le besoin de me dédommager en baisers.

Je me penche sur lui et l'embrasse.

-Je n'ai pas besoin de prétexte pour ça.

Afficher en entier

Je tente de m’arrêter, mais le prisonnier fantôme saute par-dessus le levier de vitesses, s’assied sur moi, dégage mon pied de la pédale de frein et écrase l’accélérateur. Parcourue par une douleur glaciale, je parviens quand même à regarder autour de moi, juste à temps pour remarquer que ma voiture traverse la ligne centrale et se décale vers la voie d’en face.

Un semi-remorque nous fonce dessus.

Je m’appelle Riley Smith, j’ai dix-sept ans, et je vais mourir. 

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode