Livres
554 384
Membres
599 413

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Fille qui Danse



Description ajoutée par Ardawal 2020-04-07T21:45:13+02:00

Résumé

Quand Asa part en quête de ses origines, le bleu à l’âme sur les sentiers irlandais, elle ne s’attendait pas à rencontrer un homme tel que Marec.

Elle est une enfant du monde,

Lui, des montagnes.

Dans des contrées proches ou lointaines, entre deux pas de danse, Asa et Marec se croisent et s’éloignent, s’interrogent sur la vie, son sens et leur amour, seule constante dans cette valse des sentiments.

La Fille qui Danse est une ode à l’autre et à la vie, un récit féministe et humaniste, voyage vers un ailleurs, mais surtout vers l’intérieur.

Afficher en entier

Classement en biblio - 10 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par GabrielleViszs 2021-03-24T20:53:49+01:00

Leurs rires résonnent dans la pièce, faisant se retourner à plusieurs reprises des clients mécontents d'être dérangés. Ils devraient les observer pour comprendre que cet instant est très important. Au lieu de râler, ils pourraient au contraire les remercier d'éclairer un petit moment de leur vie monotone. Mais les gens ne sont pas comme ça. Ils ne pensent qu'à leur confort, désireux que tout se déroule comme il le souhaitent, sans que rien ne vienne perturber cette illusion de vie agréable. Mais est-ce cela, vivre ? Ne faut-il pas sortir de sa zone de confort pour se sentir vivant ? À se dévoiler petit à petit, Asa et Marec sont en train de le faire, même s'il y a encore trop de non-dits entre eux. Ils seront éclaircis, mais ni ici ni maintenant...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Caromelu15 2021-03-31T14:27:34+02:00
Diamant

Je crois que de tous les livres (que j'aime beaucoup) de Lisa Soto, celui-ci est mon préféré.

On tombe sous le charme et la sensibilité à fleur de peau d'Asa dès ses premières larmes, dès sa première danse.

J'ai aimé voyager à ses côtés, en Irlande, à Grenade ou ailleurs. J'ai aimé suivre sa vie au côté de Marec, les voir cheminer main dans la main au fil des pages.

Lisa Soto est une magicienne des émotions, qui aime construire des personnages humanistes. À découvrir d'urgence pour les âmes éprises de voyages et d'humanité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2021-03-24T20:53:14+01:00
Diamant

Je remercie la maison d'éditions Noir d'Absinthe pour l'envoi de ce livre par le biais de Babelio.

Cette histoire bouleverse tout, même mes propres convictions sur la romance contemporaine. Je ne suis pas une adepte de ce thème, pourtant lorsque cette maison d'éditions a présenter ce livre, j'ai eu l'envie de le découvrir. Un récit qui garde une certaine mélancolie du début à la fin, apportant les doutes et les espoirs des personnages. La couverture est magnifique et j'en suis tombée amoureuse, comme des personnages. Il est certain que ce livre va rejoindre ma bibliothèque spéciale, car oui j'en ai tellement que j'en fais pour les récits qui ont su me toucher.

En écrivant ses mots, j'en ai encore la gorge serrée, les larmes aux yeux. Par chance j'étais chez moi lorsque je suis arrivée au bout de cette histoire. Difficile de ne pas le dévorer et dans le même temps, difficile de ne pas allonger le délai de lecture. J'ai eu envie de garder ces personnages en moi pour tout un tas de raison, dont celle de cet apprentissage de la vie, d'une manière générale. Ce n'est pas une seule vie qui est en jeu, il s'agit de plusieurs, de différences, de secrets, de passé, de convictions. Ces dernières sont au cœur même des protagonistes qui leur tiennent à cœur. Rien n'est simple, pas même la joie de danser. Derrière chaque pas, chaque sourire il y a une âme qui vit, qui ne cherche qu'à s'épanouir sans avoir peur. Mais comment faire pour avancer dans une lumière lorsque l'on a déjà été échaudé ? La trahison a déjà fait du mal et lorsque cette dernière doublé d'un amour malsain vous force à ouvrir les yeux et à prendre des distances, c'est un long périple pour reprendre confiance en soi.

Asa a besoin de se retrouver. Elle qui n'est pas d'ici, mais de partout, de parents travaillant pour une Ambassade l'aimant plus que tout, elle ne connaît pas ses racines. La France, L'Irlande, ces pays qui font partis d'elle de part ses ascendants, elle veut découvrir ce qu'elle est. Un voyage qui l'amène à Dublin, un festival, seule et sans peur, elle se faufile, danse, rencontre des personnes, devient cette femme qui pleure et qui en un instant découvre qu'elle n'est pas seule, pas totalement. Sa peine est toujours ancrée en elle, son envie d'appartenir à une famille l'étreint si violemment qu'elle ne prête pas forcément attention à toutes ces rencontres. Jusqu'à Marec. Cet homme qui voit au-delà de son sourire, qui cherche juste une nuit, devenant une seconde nuit. Une rencontre qui n'aurait pas pu être possible si Asa n'avait pas fui sa vie, si elle n'avait pas fait ce détour pour écouter cette musique qui la prend aux tripes, s'il ne travaillait pas dans ces festivals pour économiser pour ses études.

Deux êtres souffrant de ces dernières années, ne sachant pas comment avancer. Chacun dans un sens, chacun dans une idée fixe qui n'est pas forcément la meilleure qui soit, mais qui les amène à ce point précis de rencontre. Les décisions nombreuses, les choix, le cœur a ses raisons et le voyage d'Asa qui n'est pas terminé. Cette jeune femme a besoin de découvrir ses origines et lorsqu'elle y parvient, ce n'est pas vraiment ce qu'elle pensait. Ce n'est pas une déception, juste une rencontre qu'elle ne pensait pas. Jusqu'à ce que ce voyage nous apporte bien plus que cette recherche d'identité. Asa nous montre sa vie, nous la suivons avec envie dans ces périples, sans chercher à savoir pourquoi cela serait dangereux pour une femme seule. Elle vient de pays où la femme n'a pas le droit à la parole, ou encore le droit d'user de son corps. La discrimination est forte, cette inégalité entre les femmes et les hommes la répugnent. La guerre, les pressions, les mentalités, les pages regorgent de ces instants de vie où malheureusement certains perdent la vie au nom de quoi ?

Asa a cette rage en elle qui va l'amener à s'engager sur ses voies où certains peuples ont besoin d'hommes et de femmes comme elle : prêt à tout pour aider son prochain, pour apporter un peu de lumière dans la vie des enfants blessés, meurtris. Au-delà de ces sujets qui sont bien plus nombreux que ce que je n'ai fait qu'ébaucher, il y a également la vie de famille d'une manière générale. Seul(e), en couple, marié ou non, avec enfant ou non, la famille est celle que l'on créée, celle que l'on veut. Si Asa est fille unique, ce n'est pas le cas de Marec qui a des frères et sœurs, un meilleur ami Sam qui mérite qu'on s'y attarde pour toutes les qualités et ce qui est sa vie. La famille de Marec est une véritable joie de vivre qui accepte facilement la jeune femme. Il faut dire que Asa est étrange, différente, mais si sensible, vraie, enjouée, franche, s'exprimant avec beaucoup de sincérité et de joie. La danse est son domaine, son passé nous apporte le pourquoi, ce besoin de se rapprocher de la nature.

Le coup de foudre ? Peut-être bien, peut-être pas, toujours est-il qu'il se passe quelque chose entre eux ce fameux soir au festival et que la suite ne sera pas de tout repos. Ce quelque chose qui les rend euphorique ensemble, avec juste ce besoin d'avoir l'autre à côté, sans avoir besoin de parler. La distance n'atténue en rien, bien au contraire, il agrandit le manque de l'autre. C'est surement cela qui va les décider à se revoir, à se côtoyer à tenter l'aventure. Le récit est ponctué des voyages d'Asa, de sa vie, de ces choix qu'elle a dû faire avant de partir, de ce qui lui fait encore du mal, de ce besoin de se confier à Marec sans trop savoir comment. Et Marec qui lui aussi est bloqué dans ses sentiments d'impuissance vis-à-vis de Sam, sa confusion, sa douloureuse culpabilité de ne pas avoir su faire le premier pas il y a des années. Cette rencontre se fait en douceur, sur des rythmes lents, suivant les pas menés par Asa. Sa liberté est ce qui lui plait le plus, être enchaînée : jamais !

Comme je l'ai mis plus haut, je ressens cette mélancolie encore, elle ne me quitte pas malgré cette vie remplie tant en joie, qu'en dispute, qu'en espoir, qu'en vie, tout simplement. Le malheur frappe toujours, la vie trouve toujours son chemin, elle ne s'arrête pas à un destin tragique d'un accident. Comment savoir si sa vie est véritablement remplie ? Comment savoir si la vie que nous menons est la bonne ? Il suffit de regarder les photos sur un mur, de regarder en arrière pour se rendre compte si les choix que nous avons fait nous ont amené au bonheur. Le voyage n'est pas obligatoirement comme celui d'Asa et de Marec tout en pays comme ils ont pu vivre dans différents états, c'est ce voyage qui nous fait grandir, nous fait prendre conscience que les doutes et avoir peur oui, mais à un moment donné il faut réussir à surmonter pour justement s'approcher de ce bonheur. C'est ce que nos personnages font, ils vont devoir donner d'eux-même afin de tenter cette approche.

Les mots sont doux, prenants, forts, vivants. Je crois bien que c'est la première vraie romance contemporaine que je qualifie ainsi. Elle est vibrante comme une musique qui s’imprègne en nous. Ce même type de musique qui nous emporte dans son monde, celui du partage, du sourire, de l'amitié, de l'amour. L'amitié apporte beaucoup à Asa, que ce soit des hommes ou des femmes, elle obtient toujours un sourire. Je pense à Anna qu'elle rencontre sur une plage, au destin qui l'a met en travers d'un autre, Stéphane plus tard. Les liens fragiles se resserrent, le destin est joueur parfois. Et si le passé est souvent un frein, lorsqu'enfin la confiance se met en place, les récits s'installent avec de la patience, de la peur de perdre l'autre, de ne pas savoir avancer comme il le faut. Les thèmes sont forts, récurrent, avec parfois des répétitions. La protection de la nature est aussi importante que l'être humain qui se plonge entre ses branches. Les messages sont nombreux, avec plus ou moins de forces dans les passages. Certains sont juste effleurés, d'autres plus poussés.

J'ai adoré les tatouages, leurs significations, ce besoin de recouvrir une part de soi avec de l'encre, avec ce morceau de vie qui nous appartient. Les émotions sont toujours présentes, passant d'un sujet à l'autre avec une telle facilité que nous volons tels des papillons de fleurs en fleurs, s'attardant sur certaines pour mieux nous envoler et toucher la cime des arbres. Un récit où les relations sont importantes, les mots, les gestes le sont tout autant. Le silence fait du bien, les paysages donnent envie et connaissant certains coins de France, la mer de glace est un endroit magnifique. L'histoire d'amour n'est qu'un prétexte pour nous embarquer dans cette histoire, elle est le lien qui relie les personnages principaux, mais il est tellement plus qu'une simple romance ce livre.

En conclusion, La fille qui danse est une très belle histoire qui s'ouvre sur de nombreux thèmes. C'est l'un des rares livre qui a su me faire pleurer jusqu'à me bloquer la respiration. Je ne suis pas une romantique, mais je dois admettre que c'est beau de suivre cette jeune femme aimant parler aux arbres dans son périple. Sa découverte d'elle-même et de son chez elle qui est là où son coeur l'emporte. Asa a su m'emmener dans son voyage de tolérance, de paix, de doute et de sérénité. Nul doute que ces deux-là ne vont pas me quitter de sitôt.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/la-fille-qui-danse-lisa-soto-a207212972

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SiennaPratt 2020-11-26T20:34:17+01:00
Diamant

Je ne lis pas de romances habituellement, je trouve souvent ces histoires creuses et plates, elles m’ennuient. Mais alors cette romance, est non seulement superbe, mais elle véhicule une quantité de messages à peine croyable, soigneusement distillés au fils des pages. Tout y passe, des cris de détresse aux espoirs, en passant par l’appel à la tolérance et à la solidarité humaine, tout dans cette incroyable histoire diffuse un message d’amour universel. L’autrice a su traiter des sujets d’une gravité extrême sans plonger dans un insupportable pathos, ni nous ensevelir dans la culpabilité. Elle dénonce, c’est certain, et sans demi-mesure, mais toujours dans l’intérêt de cette histoire magique. Si seulement nous étions tous comme Asa et Marec, tout le monde serait heureux…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ardawal 2020-11-01T11:55:11+01:00
Argent

Une lecture reposante et rafraîchissante, mais aussi engagée, en faveur des droits de tous les êtres humains - hommes, femmes et enfants de toutes les cultures. Les idées de l'autrice sur ce sujet apparaissent bien tout au long de l'ouvrage : si, la plupart du temps, j'étais entièrement d'accord avec ce propos, j'aurais parfois préféré que certains aspects soient un peu plus nuancés (par exemple, les "traditions/religions" sont principalement montrées sous un jour négatif, et s'il est vrai qu'elles peuvent être malheureusement employées comme un élément de pression sur l'individu, elles peuvent aussi être source d'enrichissement personnel/spirituel… Bref, j'ai été un peu déçue de les voir abordées principalement comme une source d'oppression sans que leurs aspects positifs soient autant mis en valeur. Cela reste ceci dit un ressenti personnel lié à mes propres valeurs et que d'autres lecteurs ne partageront peut-être pas.)

Mais en-dehors de quelques bémols comme celui-ci, j'ai beaucoup aimé les messages portés par cette lecture. Les personnages d'Asa et de Marec sont attachants, j'ai aimé suivre leurs aventures et le développement de leur relation. Toutefois, vers la fin, j'ai trouvé qu'une certaine dispute entre eux n'était pas assez "amenée" par l'intrigue... On devine à la lecture de cette scène qu'il y avait eu des précédents, des dysfonctionnements dans leur couple, qui ont été abordés avec cette scène seulement alors qu'ils semblaient présents depuis longtemps. J'aurais bien aimé, en tant que lectrice, voir cet aspect développé en amont, ce qui aurait atténué l'effet de "surprise" devant la réaction de Marec lors de cette dispute et aurait permis de mieux le comprendre dès le début... En outre, la fin de l'histoire s'accélère beaucoup, ce qui m'a un peu surprise... Je suis un peu mitigée sur l'effet produit, d'un côté cela permet de saisir la globalité de la destinée des personnages et donc cela donne une impression de "complétude" qui est appréciable, de l'autre cela m'a donné l'impression d'un déséquilibre par rapport au début de l'intrigue.

Sinon, j'ai trouvé les émotions très bien rendues, ainsi que les failles et les forces des personnages. J'ai été bien immergée avec eux, dans leur histoire, et cela reste un très gros point fort du roman pour moi, qui m'a rendu sa lecture vraiment agréable. J'ai aussi énormément apprécié les références à des cultures variées, européennes et orientales; cette richesse culturelle qui caractérise aussi le personnage d'Asa est un vrai "plus" pour cet ouvrage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par emelinem 2020-05-29T21:09:49+02:00
Argent

J'ai bien aimé ce roman !

Les personnages sont bien travaillés, assez attachants ! J'ai apprécié l'intrigue qui est bien écrite, prenante : je suis entrée rapidement dans l'histoire !

L'univers est riche, bien construit et m'a bien plu.

La plume de l'auteure est fluide, agréable à lire ce qui permet de passer un bon moment de lecture.

N'hésitez pas à découvrir ce roman !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elo-Dit 2020-05-29T14:02:40+02:00
Diamant

La Fille qui Danse, c'est une romance exceptionnelle, mais c'est également beaucoup plus, c'est l'histoire d'une vie, des sujets forts, importants, qui nous livrent un ensemble vibrant d'émotions et d'une intensité exceptionnelle !

Avis complet : http://elo-dit.over-blog.fr/2020/05/la-fille-qui-danse-lisa-soto.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cmia11 2020-05-17T16:15:05+02:00
Or

Il s’agit d’une romance entre Asa, une femme désœuvrée, qui cherche à trouver une famille et un pays où vivre et Marec, un amoureux de la montagne.

J’ai beaucoup aimé cette romance pour une raison principale, l’autrice ne cherche pas à rajouter des rivaux/rivales inutiles ni du drame inintéressant. C’est la première fois que je lis un roman dans laquelle l’histoire d’amour se développe et se fructifie au fur et à mesure du roman. L’autrice a vraiment réussi à développer ses deux personnages principaux et leur vie de telle sorte à montrer l’impact de leur relation amoureuse sans les y réduire. De plus, la relation est affaiblie par les difficultés émotionnelles de chacun mais sans jamais remettre en question tout à la moindre difficulté. Bref, c’est une belle réussite à ce niveau-là.

Au niveau du style, il faut savoir que l’autrice a un style très particulier et je me suis demandée si j’allais pas avoir un peu de mal à supporter les longues phrases moralisantes. Cependant, je dirais que la sincérité de l’autrice l’a emporté et j’ai finalement succombé au charme du livre même à ce niveau-là.

Le roman est profondément dépaysant, l’autrice n’hésite pas à montrer le voyage et une invitation à découvrir différentes cultures. Même si cela m’a frustrée en période de confinement actuelle, je me suis rappelée à quel point voyager peut être salutaire.

Je mettrais juste un petit bémol sur la fin du roman que j’ai trouvé un peu agaçant notamment avec la petite dispute du couple qui était résolue de manière trop artificielle selon moi. Je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler mais j’étais déçue sur cet aspect.

Bref, une romance toute en bienveillance avec deux personnages qui se découvrent et qui s’apprécient malgré les difficultés de chacun et des personnages secondaires bien maîtrisés, une réussite sur beaucoup de plans. Je remercie la plateforme Simplement Pro et les éditions Noir d’Absinthe pour ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par audrey_bouquine 2020-04-28T10:16:14+02:00
Diamant

Quelle merveille, quelle beauté ...

Il y a des livres qui touchent, qui remuent, qui transportent, qui interrogent... celui ci m’a remué, il m’a touché.

Il est beau, beau dans son amour, dans sa passion et son féminisme.

Il est profond dans son approche de l’amour et dans sa signification, il est poétique et doux. Mais il fait réfléchir il dénonce la condition de la femme à travers le monde. Il est engagé !

Les sentiments décrits dans ce livre sont tellement bien décrits qu’on les ressent à travers les pages, j’ai vécu cette histoire à même temps que Asa et Marec.

Asa est belle,libre,originale et unique... sa rencontre avec Marec est magique je l’ai ressenti jusque dans mes orteils!

Il n’y a pas qu’eux, il y a d’autres personnages, tout aussi touchants et attachants, aucun des personnages n’est insignifiants.

Je ne vais pas en dire plus, sinon je vais en parler pendant des heures, tellement j’ai eu un coup de foudre.

La fin s’étale sur plusieurs années, et c’est beau, c’est triste,

Après avoir refermé ce livre, j’ai parcouru mes lectures des yeux, et je n’ai trouvé aucun livre qui m’a autant touché, qui m’a autant parlé, un livre que je n’oublierai jamais, un livre que je vais acheter pour qu’un jour quand elle sera plus grande je le laisse être découvert par ma fille, parce qu’il est beau et que je veux le transmettre.

L’autrice est une agréable découverte, elle à ce pouvoir de transmettre beaucoup à travers ses mots, elle offre beaucoup à travers son livre.

J’ai été intrigué par le début et j’ai compris qu’il y avait une précédente histoire avec Lucie et je la veux !

Je n’ai peut être pas su trouver les mots pour vous expliquer ce que je ressens, non je suis certaine de ne pas avoir trouvé les bons mots, car ce livre m’a vraiment chamboulé, il a laissé une trace en moi, je voulez vous transmettre ce que j’ai ressenti mais ce n’est pas simple, retenez juste que c’est un livre magnifique et que vous devriez le lire, oui s’il vous plaît, lisez le...

Afficher en entier

Activité récente

cmia11 le place en liste or
2020-05-17T16:14:37+02:00
cmia11 l'ajoute dans sa biblio or
2020-05-17T16:14:25+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 10
Commentaires 8
extraits 3
Evaluations 6
Note globale 8.83 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode