Livres
472 578
Membres
445 360

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Fin de l'éternité



Description ajoutée par x-Key 2011-07-01T17:16:04+02:00

Résumé

L'Éternité veille sur vous !

L'Eternité modifie le passé pour le bien de l'Humanité.

Elle élimine les inventions dangereuses, avant même qu'elles n'aient été imaginées, et supprime dans l'œuf les apprentis tyrans. Andrew Harlan est un Éternel, chargé d'empêcher l'invention de la bombe atomique au XXe siècle. Au cours de sa mission, il rencontre la mystérieuse Noys Lambent. Cette dernière l'incite à comprendre que l'Éternité, en annihilant tout droit à l'erreur, finira par paralyser l'évolution de l'espèce humaine.

Faut-il détruire l'Eternité ? Qui est réellement Noys Lambent ?

De 1945 au XXIVe siècle, une véritable guerre temporelle éclate, opposant un homme aveuglé par l'amour et une communauté toute-puissante. Avec ce roman, Isaac Asimov s'offre le plus inattendu des préludes au cycle de Fondation.

Afficher en entier

Classement en biblio - 162 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par anonyme 2014-01-22T20:32:01+01:00

Le concept d'une Réalité variable, d'une Réalité qui n'était pas fixe, éternelle et inaltérable n'était pas de ceux que l'esprit humain pouvait assimiler comme en se jouant.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Dominiquel 2019-06-01T16:07:42+02:00
Or

Au fur et à mesure des pages, j'avais une impression de déjà lu. Ce livre est en fait une version longue de la première nouvelle parue dans "Asimov Parallèle". L'ayant lue l'année passée, forcément, cela a un peu gâché l'effet de surprise même s'il y a pas mal de différences. Hormis une vision de la femme très années 50, l'histoire a peu vieilli. C'est bien écrit, plein de rebondissements et intelligent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mister-Lone 2018-06-26T17:10:14+02:00
Or

Ce n'est jamais aisé de commenter un livre d'Asimov. Celui-ci n'a pas dérogé à la règle de ses prédécesseurs et m'a fait passer un très bon moment, m'a fait du bien, m'a fait réfléchir et je n'en attendais pas moins. Comme souvent avec Asimov on ne peut pas dire que les personnages soient attachants mais pour moi ils sont mieux que ça, ils sont entiers. Asimov arrive à décrire des êtres humains pleins de leurs défauts et de leurs qualités, agissant avant tout par intérêt et par émotions égoïstes bien que ces émotions égoïstes puissent se diluer dans des manœuvres à très long terme pouvant sembler- et être au final- altruistes (L'éternité, La fondation, etc). Le tout enveloppé d'une rationalité et d'une logique tout a fait crédible qui se mêlent plus ou moins adroitement aux pulsions basiques des protagonistes (cela rend aussi parfois certains de ses personnages principaux surhumains en terme de logique et de recul par rapport aux événements quotidiens mais je n'ai jamais trouvé ça spécialement dérangeant). La fin de l'Eternité se place dans cette optique et nous offre encore une fois le spectacle d'une manoeuvre visant au bonheur du plus grand nombre, par le biais de nombreux individus dédiant leur vie au Temps. Ce parti prit d'Asimov de nous conter le fonctionnement de cette manoeuvre au travers de quelques protagonistes pose encore une fois de nombreuses questions intéressantes aux lecteurs: Qui sommes nous?, Quelle est la nature de notre identité?, Sommes nous nécessaire au monde?, Quelles sont les conséquences de nos actions? Et la plus importante selon moi, celle qui arrive à la fin du livreSpoiler(cliquez pour révéler)avec le discours de Noys sur la raison de ses actions: Le bonheur du plus grand nombre doit il passer avant le progrès de l'humanité en terme de connaissances, d'exploration et de liberté? Cette question a t-elle un sens si on considère (dans le cadre de ce récit) que l'expansion galactique,semblant à chaque fois réprimée par ce souci du plus grand nombre, devrait créer de nombreuses populations à part entières dont chacune aura un sens différent du "bonheur pour le plus grand nombre"? ( car il s'agit aussi d'une question d'idéologie) . Les personnages (bien que peu attachants) sont agréables à suivre dans leurs actions et la question du voyage dans le Temps est gérée d'une façon habile qui permet d'éviter un grand nombre de "paradoxes temporels". Si je devais mettre un bémol, je dirais que la révélation de la fin (bien que je ne l'ai pas spécialement vue venir) est un peu répétitive au regard d'autres récits d'Isaac Asimov. De plus je trouve qu'il est facile de deviner l'identité réelle d'un certain personnage masculin novice et que cela aurait put être facilement évité. Mais cela n'empêche aucunement d'apprécier l'histoire et c'est selon moi un très bon roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lag123 2018-05-09T19:59:36+02:00
Lu aussi

Ce livre était le premier que je lisais de science-fiction et j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire. Mais au fil des pages j'ai apprécié de suivre Harlan. Il était plutôt pas mal.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GallyNet 2017-11-19T13:49:14+01:00
Diamant

Ce livre ma vraiment mis une claque. Ce n'est pas mon premier livre d'Asimov, mais je le met en premier pour le moment.

Je ne sais comment l'expliquer, mais le livre est accrocheur tout le long. Et même si les références technologique ont vieillit (programme avec des cartes perforées) il reste parfaitement possible aujourd'hui.

A lire obligatoirement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elode21 2017-11-10T15:50:22+01:00
Or

Cette petite merveille me confirme une chose : Asimov est un génie !

Comme dans la plupart de ces romans, l'histoire va en crescendo : c'est toujours un peu difficile d'entrer dans l'intrigue, entre nouveau monde, personnages pas immédiatement attachants et le suspense qui ne s'installe que plus tard, mais au fur et à mesure, l'histoire avance... jusqu'AU moment où tout se révèle. L'auteur nous met sur la piste, tout fait sens dans notre esprit, on rattache tous les petits détails apparemment anodins mais finalement cruciaux, on se refait toute l'histoire dans notre esprit pour savourer la révélation. Mais ce n'est pas fini ! Chaque nouvelle page apporte une donnée supplémentaire, renverse une explication pour en trouver une plus profonde encore... Et paradoxe après paradoxe, démonstration après démonstration, on arrive à une fin à nous couper le souffle, la fin la moins prévisible et pourtant la plus probable, la plus impensable et pourtant parfaitement logique. Asimov arrive à nous surprendre tout en nous convaincant. Et tout cela, tout en gardant une vision optimiste de l'homme, comme l'être dont la plus grande faiblesse est sa plus grande force : son ambition et ses rêves.

Le roman ne se contente pas de parler de voyage dans le temps, il présente toute un univers axé autour des changements de réalité et des paradoxes du temps.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Evalla 2017-04-11T14:03:16+02:00
Or

La Fin de l'Eternité ne sera pas le meilleur des romans d'Asimov, mais il n'en demeure pas moins un bon roman de science-fiction.

Découvrir l'éternité, après en avoir entendu parler dans Terre et Fondation m'a beaucoup plu. Il s'agit d'un univers original.

Harlan, le personnage principal, n'est ni désagréable, ni vraiment agréable. Disons plutôt agaçant! D'abord passe-partout, il gagne en confiance et peut se montrer un peu trop sûr de lui.

L'action s'accélère dans le dernier tiers du livre et permet de comprendre ce qui se passe dans la tête d'Harlan. Et le dénouement est terriblement intéressant.

Je noterai seulement un point négatif Spoiler(cliquez pour révéler)Noÿs, faisant partie du Siècle Caché, nous trompant par un double jeu... Quand on a lu le cycle de la Fondation, il s'agit d'un rebondissement redondant.

Dans l'ensemble, un bon roman, pas aussi spectaculaire que le cycle de la Fondation, mais du Asimov tout craché, une écriture divine pour une histoire bien ficelée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EliStrauss 2017-01-06T13:26:20+01:00
Or

Premier roman d'Asimov que je lis et j'ai vraiment bien aimé. L'intrigue est superbe, avec un peu de mystère et d'action.

Je trouve vraiment sympa le fait que l'auteur de nous force pas à aimer son héro, il ne le montre pas sous ses plus beaux jours, il le décrit mentalement et physiquement de manière froide. Du coup pendant tout le roman je me suis toujours dit que Harlan était un idiot, il ne l'est pas, loin de là mes ses actions me paraissent très souvent stupide. Je pense que je ne l'aimerais pas trop si je le rencontrais vraiment.

Spoiler(cliquez pour révéler)Pour le dénouement, je le trouve un peu oubliable. Je veux dire que toute l'histoire m'a parut super intrigante, j'etais vraiment absorbée, mais la fin me laisse un peu froide. Je crois que c'est un peu parce que je me fiche pas mal du bonheur d'Harlan et Noys? Ce qui m'a vraiment attiré c'est l'Eternité et son avenir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sedelina 2016-02-21T23:55:30+01:00
Bronze

Ayant déjà lu plusieurs romans de Isaac Asimov, je me suis lancée à corps perdu dans la lecture de La Fin de l'éternité. Heureusement que je suis habituée à l'auteur, l'entrée dans l'univers de ce roman m'a semblée plus ardue que dans les autres que j'ai pu lire.

Nous découvrons, à travers les yeux du héros, Andrew Harlan, un monde dans lequel une élite scientifique contrôle le cours de l'histoire grâce au voyage dans le temps. Leur société, l'Eternité, emploie Harlan afin de procéder à ces contrôles et aux modifications de la réalité si nécessaire, pour empêcher des événements qu'ils jugent nocifs pour l'humanité.

Harlan n'est pas un personnage très sympathique : plein de préjugés, il se pense plus malin qu'il ne l'est réellement et est d'un égoisme certain – ce qui permet les habituels traits d'humour d'Asimov à travers les réflexions des personnages entourant le héros.

J'ai plutôt aimé ce roman, grâce au style de l'auteur sans doute, mais ce n'est pas un de ses meilleurs. Le traitement du voyage dans le temps et l'intrigue sont intéressants mais les personnages manquent un peu de relief et de panache, on ne s'y attache pas franchement et leur sort m'a été relativement indifférent.

A lire tout de même pour les amateurs d'Asimov et de SF en général.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gael_leboeuf 2012-07-25T14:41:16+02:00
Argent

C'est un très bon roman qui s'enchaîne très bien avec les autres oeuvres d'Asimov... L'histoire nous propulse dans un univers où les personnages du livre modifient le passé afin qu'il soit comme ils le souhaitent jusqu'à leur fin...

A découvrir...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Annami 2012-03-20T12:33:23+01:00
Lu aussi

Assez spécial , ce livre est une belle histoire même si le style d'écriture est bizarre , pas comme tout ce que j'ai lu j'usqu'à présent!

Afficher en entier

Date de sortie

La Fin de l'éternité

  • France : 2016-03-10 - Poche (Français)

Activité récente

Lordok l'ajoute dans sa biblio or
2019-06-27T20:18:29+02:00
Dreynos l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-19T12:38:24+01:00
Elo21 l'ajoute dans sa biblio or
2018-12-24T15:15:05+01:00
Esline l'ajoute dans sa biblio or
2018-08-25T16:52:28+02:00
Masa50 l'ajoute dans sa biblio or
2018-07-03T17:44:14+02:00
Oriu l'ajoute dans sa biblio or
2018-06-28T17:51:20+02:00
Oriu l'ajoute dans sa biblio or
2018-06-26T17:57:43+02:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 162
Commentaires 13
Extraits 11
Evaluations 31
Note globale 8.1 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode