Livres
458 531
Membres
412 127

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La force d'aimer



Description ajoutée par lyli87 2015-03-18T23:20:10+01:00

Résumé

le 4 avril 1968, le pasteur Martin Luther King, apôtre non violent de l'égalité entre les races, prix Nobel de la Paix 1964 est assassiné à Atlanta. ce crime contre l'humanité plus encore que contre un homme provoque dans le monde entier une émotion profonde. Toute conscience droite se sent concernée par ce destin tragique que le pape Paul VI n'hésite pas à mettre publiquement en parallèle avec la passion du Christ.

Martin Luther King a lutté pour que soit enfin traduite dans les faits l'égalité raciale proclamée par la Constitution des Etats-Unis. Son action fut parfois spectaculaire et quoi qu'en disent les partisans de méthodes plus violentes, elle ne fut pas sans efficacité. mais c'est de l'esprit qui animait cette action que vient la grandeur incomparable de Martin Luther King.

C'est cet esprit que nous livre La Force d'aimer. Il nous en révèle la source vive, en une méditation très profonde et d'une actualité frappante, qui jaillit de la rencontre entre l'Evangile et un chrétien du XXème siècle. la perspective s'y elargit: si le problème racial y est souvent évoqué, nous y sommes aussi confrontés avec les autres problèmes posés par notre époque à la conscience chrétienne: la guerre et la paix, la bombe atomique, le sous-développement, le rôle de la science et de la technique, le matérialisme, l'économie sociale, le communisme... En vérité, dans ce livre le pasteur King nous invite à nous poser une question fondamentale sur ce que, pour chacun de nous, vraiment, concrètement, vitalement, signifie la foi au Christ et à son message.

Martin Luther King est mort, mais il nous a laissé la force d'aimer.

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par lyli87 2015-03-18T23:15:01+01:00

«... Ce ne fut que lorsque je devins partiellement responsable du boycottage des autobus à Montgomery que je fus confronté réellement avec les épreuves de la vie. Presque aussitôt après le lancement de cette protestation, nous commençâmes à recevoir à domicile des menaces par téléphone et par lettres. Sporadiques au début, elles se multiplièrent de jour en jour. Je les pris d'abord à la légère, estimant qu'elles venaient de quelques têtes chaudes qui se décourageraient dès qu'elles constateraient que nous ne répondions pas. Mais les semaines passant, je compris que beaucoup de ces menaces étaient sérieuses. Je me sentis hésitant et ma peur grandit.

A la fin d'une journée particulièrement chargée, je me couchai à une heure tardive. Ma femme dormait déjà et j'étais sur le point de m'assoupir quand le téléphone sonna. Une voix en colère dit: "Ecoute nègre, nous en avons assez de toi. Avant la semaine prochaine, tu regretteras d'être venu à Montgomery." Je raccrochai, mais le sommeil était parti. Il me semblait que toutes mes craintes m'étaient revenues d'un coup. J'avais atteint le point de saturation.

Je sortis du lit et commençai à arpenter le plancher. Finalement, j'allai à la cuisine et fis chauffer du café. J'étais prêt à abandonner. J'essayai de trouver un moyen de disparaître sans avoir l'air d'un lâche.

Dans cet état d'épuisement, alors que mon courage était presque entièrement perdu, je décidai de remettre mon problème à Dieu. La tête dans les mains, je m'inclinai sur la table de la cuisine et je priai à haute voix. Ce que je dis à Dieu cette nuit-là est encore vivant dans ma mémoire. "Je me suis dressé ici pour ce que je crois être juste. Mais maintenant j'ai peur. Les gens se tournent vers moi pour être guidés et si je vais devant eux sans force et sans courage, eux aussi chancelleront. Je suis au bout de mes forces. Il ne me reste rien. J'en suis venu au point où seul je ne puis plus faire face."

A ce moment même, j'eus conscience de la présence divine comme jamais auparavant. C'était comme si je pouvais entendre la tranquille assurance d'une voix intérieure: "Debout pour la justice. Debout pour la vérité. Dieu sera toujours à tes côtés." Presque aussitôt mes craintes commencèrent à me quitter. Mon incertitude disparut. J'étais prêt à tout affronter. La situation extérieure n'avait pas changé, mais Dieu m'avait donné le calme intérieur.

Trois nuits plus tard, notre maison sauta. Cela peut paraître étrange, mais je reçus calmement cette nouvelle. Mon expérience avec Dieu m'avait rendu courage et confiance. Je sais maintenant que Dieu peut nous donner les ressources intérieures pour faire face aux tempêtes et aux problèmes de la vie. (...)

Si des nuages bas assombrissent nos jours et si nos nuits deviennent phis noires qu'un millier de minuits, souvenons-nous qu'il y a dans l'univers une Puissance, grande et bienveillante, dont le nom est Dieu: il peut ouvrir la voie lorsque la route fait défaut et changer les sombres aujourd’hui en demain lumineux.»

(« La force d'aimer » Martin Luther King Editions Casterman p. 175 à 177)

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par plumedepaon 2015-07-06T09:19:12+02:00
Diamant

Vraiment cet homme était un prophète ! Je reste stupéfiée par la brûlante actualité de ses textes.

Afficher en entier

Date de sortie

La force d'aimer

  • France : 1990-01-01 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 4
Commentaires 1
Extraits 1
Evaluations 2
Note globale 8.5 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode