Livres
477 355
Membres
457 772

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Quand il s'arrêta devant Elva, elle leva vers lui ses yeux violets et lui adressa un large sourire, toute dents dehors. Un sourire de chat devant une souris.

– Je te salue, Eragon, dit-elle.

Afficher en entier

Vaguement troublé, Eragon s'adossa à sa chaise et se plongea dans le manuscrit d'Angela. Son esprit de contradiction le poussait à le lire sans le désordre, rien que par défi. Mais il se contint et commença comme il le devait, par le commencement.

Afficher en entier

Un ronronnement sourd roula dans sa poitrine :

" Tu es beaucoup plus gentil quand tu cesses de japper comme un renard hargneux."

– C'est vrai, dit-il en pouffant.

Afficher en entier

" Ça t'a aidé ?" s'enquit Glaedr.

Eragon hocha la tête, même si le dragon ne pouvait pas le voir, et se releva pour étirer ses jambes courbaturées :

" Oui, merci, Ebrithil... Merci à vous tous."

Un chœur de pensées lui parvint en réponse :

" Ce fut un plaisir, petit. "

Afficher en entier

Elle étendit le cou et le fixa de son regard insondable :

" Assez pour aujourd'hui ! Tu n'es plus toi-même. Sors !"

– Je ne peux pas...

" Sors !"

Ses babines se retroussèrent tandis qu'un grondement sourd montait de son poitrail.

Afficher en entier

Ceindre son épée, Brisingr, grimper sur le dos de Saphira et s'envoler en quête d'aventure, il en rêvait parfois. Mais ce n'était que ça, justement : un rêve.

Afficher en entier

Restaurer la race des dragons, conduire les dragonniers et protéger les Eldunarí, telle était sa responsabilité. Il l'acceptait et la prenait avec grand sérieux. Et pourtant...

Afficher en entier

La journée s'était mal passée.

Une chope à la main, Eragon s'adossa à sa chaise et prit une longue gorgée d'hydromel à la mûre. La douce chaleur qui se répandit dans sa gorge lui rappela ces après-midis d'été passés à ramasser des baies dans la vallée de Palancar.

Le mal du pays lui pinça le cœur.

Afficher en entier

De toute façon, Eragon voulait savoir et comprendre le plus de choses possible, autant pour son propre intérêt que celui de ceux dont il avait la charge.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode