Livres
473 022
Membres
446 393

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La fraternité du Panca, Tome 1 : Frère Ewen



Description ajoutée par x-Key 2015-01-07T16:12:34+01:00

Résumé

L'humanité est en danger. Pour la sauver, la Fraternité du Panca ordonne à Ewen, qui menait une douce vie de famille, de reconstituer la chaîne quinte. L'objectif est la conjonction des âmnas. Or lui, premier maillon de la chaîne, doit quitter sa famille pour remettre son âmna au deuxième frère sur une lointaine planète. Il s'engage ainsi dans un voyage de 80 ans.

Afficher en entier

Classement en biblio - 58 lecteurs

Extrait

Il est des êtres qui naissent avec cette haine en eux alors même qu'ils grandissent au sein d'une famille aimante et paisible, tandis que d'autres, élevés dans le désordre et la méchanceté, sont lumineux et débordent d'amour."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=34299

J'ai mis la note de : 16.5/20

Mon avis : La fraternité du Panca est un cycle en 5 tomes, chaque tome suivant le parcours d’un des 5 membres de la fraternité. Pour ne pas vous spoiler de manière inappropriée, il est conseillé de ne pas lire le titre du tome suivant avant de lire le précédent. En effet, le titre de chacun des tomes est constitué du nom du héros du roman et ce nom représente une information capitale lors de la lecture des volumes tout en fabriquant un suspens intéressant et captivant pendant le récit. De plus, cela permet d’être dans le même état d’esprit que celui du personnage principal, étant donné que ce dernier ne connaît pas l’identité des autres membres de la fraternité qu’il a pour mission de retrouver.

Le thème du cycle est plus spirituel et religieux qu’il n’y paraît. La fraternité est un cercle à part, aux motivations nobles mais au mode de vie qui peut nous paraître abusif sur son fond. Créé pour mettre un terme à toute menace qui pèse contre l’humanité, la fraternité joue un rôle majeur dans la protection de toutes les espèces de l’univers, tout en oubliant ses propres membres qui doivent se donner éperdument et littéralement à la cause. On a l’impression de se retrouver en présence de chevaliers Jedi de Star Wars, prêts à se sacrifier pour protéger la vie et se refusant nombre de joies simples, de peur que cela les fasse dévier de leur chemin. Ewen est un de ceux-là et ses obligations vont le mener bien plus loin que ce qu’il n’avait jamais osé imaginer.

Dès les premières pages, on suit Ewen dans son quotidien plutôt tranquille qu’il vit avec sa femme bien aimée et sa fille. Cependant, tout va vite basculer. Parce qu’il s’y sent obligé et parce qu’il sait qu’il le regretterait s’il ne suivait pas les ordres, le jeune homme quitte tout pour suivre la route que la fraternité lui a tracée. Abandonner sa femme et sa fille devient une obligation et lui laissera à jamais un goût amer dans la gorge. Jusqu’à la fin du roman, Ewen a des remords et pense sans cesse à elles. Ces répétitions un peu trop appuyées peuvent finir par agacer, comme si l’auteur voulait que l’on ait pitié d’une personne qui savait très bien (ou presque) ce qui l’attendait mais qui a tout de même préféré vivre un amour interdit pour son bonheur personnel plutôt que de penser à la fraternité. Le lecteur finit malgré tout par s’attacher à ce personnage et lui souhaiter de parvenir à trouver le quatrième frère. Les principes de la fraternité sont difficiles à suivre et l’on comprend les motivations des uns et des autres.

Lors de son périple, Ewen évolue dans un univers dense, tant en termes de contenus que de planètes. L’auteur a réussi à imaginer non pas un ‘simple’ monde mais tout un univers ! En science-fiction cela ne paraît pas très étonnant et pourtant le lecteur sera impressionné par la quantité des informations sur les différentes espèces, les croyances de certaines communautés, les traditions de certains peuples, les évolutions technologiques, et les évènements historiques qui sont détaillés à foison. L’auteur a pris le temps de créer un système solaire plein de vie, de formes d’intelligence et d’espèces variées qui ont appris à cohabiter. Chaque début de chapitre est marqué par un extrait d’un document inhérent au roman (livre d’histoire, journal, etc.) qui explique un mot, une expression, un évènement ou un mythe, repris dans le chapitre. Cela permet de mieux comprendre l’expression utilisée lors de la lecture et de s’apercevoir de la profondeur et du travail de la création de Pierre Bordage.

Ces détails et descriptions apportent néanmoins un rythme particulier à l’histoire. Effectivement, le rythme en devient lent tant les passages descriptifs l’emportent souvent sur le narratif, mettant l’histoire de côté. L’auteur va très loin dans ses explications et, même si c’est intéressant, cela ralentit le rythme d’une manière significative. La première moitié du récit ne paraît ainsi pas avancer tant les détails et actions sont décrits avec trop de précision et tant les informations scientifiques et technologiques sont exhaustives. L’écriture en devient également dense et fait de ce roman un livre qui ne pourra pas être lu par tout le monde.

L’intrigue principale décolle vraiment à partir de la seconde moitié du livre. La première ressemble davantage à une course-poursuite et n’étonne pas spécialement. Cette première moitié se divise en deux sous-parties, chacune portée par un personnage différent : Ewen pour l’une et Olmeo pour l’autre. Ce personnage nous devient rapidement sympathique et ses aventures sont bien plus prenantes que celles d’Ewen dans le même temps. On s’attache à lui, à ses parents très portés sur les traditions, à son grand amour pour Sayi et à ses petites sœurs. Les chapitres mettant en scène Olmeo sont écrits à la première personne et sous la forme de carnets de souvenirs quand les chapitres suivant Ewen sont à la troisième personne et dans le présent. On ne comprend pas très bien l’utilité d’Olmeo dans un premier temps et cela nous donne la désagréable impression que l’intrigue principale n’avance pas. Tout cela est rapidement remis en place dans la seconde moitié du livre, quand les deux sous-parties finissent par s’assembler de manière inattendue et agréable.

L’aventure se poursuit d’une belle façon et nous étonne jusqu’à la fin. Le rythme est plus rapide, étant donné que nombre d’informations ont déjà été données, et les dernières lignes sont captivantes. A la fin de la lecture de ce tome, le lecteur n’a qu’une hâte : se plonger dans le tome suivant pour suivre la fraternité et découvrir si celle-ci pourra sauver l’univers de la grande menace qui plane sur elle…

Afficher en entier
Or

La Fraternité du Panca est une série de science-fiction déclinée en 5 tomes de l'excellent Pierre Bordage, et comme l'auteur, les livres sont eux aussi excellents. En plus il s'agit du texte original : non traduit, il n'y a donc aucune perte de qualité de l'écriture de l'auteur.

Et cette dernière est vraiment très bonne. Dès les premières pages on se retrouve sur des planètes lointaines, où l'humanité s'est installée, mais sans pour autant mettre une distance entre le lecteur et le monde du livre. Les pagent se lisent sans discontinuer et arrêter la lecture a été vraiment difficile. Les descriptions sont très fournies, sans être trop longues, l'auteur propose une certaine complexité de vocabulaire très intéressante. Les personnages sont forts, hauts en couleurs et évoluent au fil des pages, sans tomber dans les clichés.

Le scénario est très bien conduit de a à z, construit avec intelligence, l'auteur nous mène là où il l'a décidé et on se laisse emporter avec plaisir. Le seul bémol étant parfois le manque de surprise dans les décisions des personnages ou certains événements perturbateurs, très bien amené par l'auteur, mais celui-ci laisse de (trop) nombreux indices au fil des pages qui peut amener à deviner certains aspects. Cependant, cela ne gâche pas la lecture.

En conclusion, un premier tome quasi-irréprochable et une grande série de science-fiction à découvrir!

Afficher en entier
Argent

On suit le parcours semé d'embûches de Ewen et Olmeo : ils rencontreront parfois des épreuves réellement traumatisantes... On devine qu'ils vont se rencontrer à un moment donné, et l'auteur nous donne envie de découvrir la suite pour savoir quel destin unit deux personnes qui n'auraient jamais pu se rencontrer dans des circonstances normales.

Afficher en entier
Diamant

la Fraternité du Panca et une série passionnante, ses la premier de Pierre Bordage que je li mais surement pas la dernier.

L’écriture et excellente et nous fait voilages d'un boue a l’autre de l’univers en s’attardent sure des société ah la culture complexe et réaliste.

je recommande vivement pour les amateur de SF.

p.s: Le premier tome est un peu long a lire mai si on li la suite on conpren pour quoi donc acrocher vous.

Afficher en entier
Lu aussi

C'est un roman pour lequel j'ai eu du mal à accrocher au début mais qui a attisé ma curiosité jusqu'à la fin.

L'écriture est fluide et agréable. L'univers de S-F est bien fondé et retranscrit mais j'ai eu peine à m'immerger dedans sans préambule, sans explication de comment est l'univers dans ce tome. Mais je me suis vite adaptée, justement on est plongé directement dans un autre univers et c'est plaisant.

Le principal problème que j'ai eu avec ce livre est sa lenteur. Je trouve que jusqu'à la moitié du livre, il s'est passé trop peu de choses et qu'on n'avance pas suffisamment sur l'intrigue principale concernant le Panca qui est pourtant la source de ma curiosité et donc j'étais frustrée. En effet, j'ai déjà envie de savoir tous les engrenages liés au Panca et le dénouement de cette prétendue menace sur les êtres vivants. Malgré cette lenteur ressentie, l'action est présente mais ne satisfait pas mes attentes.

Concernant la narration divisée entre 2 personnages, elle est fluide, on ne se perd pas entre les 2 et on attend de comprendre le lien entre ces personnages, attente trop longue à mon goût. De plus, autant j'ai accroché avec Ewen mais je n'ai pas réussi à m'attacher à Ol ou Sayi. Leurs personnalités étant assez atypiques et surtout leurs réactions face aux difficultés rencontrées sur leur chemin assez inattendues...

Spoiler(cliquez pour révéler)Ol tombe amoureux de Sayi et dès lors ne voit plus que par elle; à tel point qu'il se remet -à mon sens- trop facilement de la mort de ses 2 soeurs, de son père etc. De la même façon, à la mort de Sayi, il ne souhaite même plus découvrir sa fille pendant plusieurs années. Tout du long, il ne m'a pas semblé très attaché à sa famille,indifférent surtout, son chagrin ne durant pas longtemps excepté pour sa dernière sœur. Quant à Sayi, tellement détachée de tout, je ne pouvais pas m'attacher à elle. Sa faculté de "recul" est intéressante en soi mais je n'ai pas adhéré personnellement. Aussi, au début de l'histoire Ol a 12 ans et ses pensées sont celles d'un adolescent de 16 ans au moins à mon sens. Je comprends que les hormones puissent les travailler tôt mais c'était un peu trop pour son âge je trouve. Bref, je n'adhère pas à ses personnages mais je ne les déteste pas non plus.

Je suis vraiment entrée dans le livre après la moitié Spoiler(cliquez pour révéler)lors du voyage jusqu'à Phaïtos. C'était intéressant de les voir vivre la plus importante part de leur vie dans l'espace, de découvrir leurs réactions et ressentis par rapport à ce voyage et puis on a enfin avancé un peu par rapport à l'intrigue principale. A contrario, les personnages qu'on a appris à connaître voire aimer meurent et quelque part c'est frustrant. Après je n'appréciais pas Sayi et Ol mais à croire qu'ils étaient là uniquement pour mettre un enfant au monde...et que c'était leur destin. Ce choix de scénario me plaît moyennement mais à voir la suite. Par contre, il est intéressant que Ynolde ait retrouvé son père et qu'ils aient pu enfin discuter même brièvement pour apprendre au final que c'était elle la 4e soeur/frère-inattendu pour ma part. Et au final, Ewen meure aussi mais au vu de l'âge, c'était prévisible, mais je me demande si dans les tomes suivants, on s'attachera aussi à des personnages que l'on ne suivra que durant 1 tome... .

Au final, malgré une lenteur qui casse le rythme pendant toute la première partie de l'histoire, l'intrigue attise la curiosité, l'écriture est fluide et bien que cette lecture ne restera pas gravée dans ma mémoire, j'ai tout de même envie de découvrir la suite en espérant qu'elle soit plus dynamique et que l'intrigue se développe plus. Ce ne sera pas une priorité cependant.

Afficher en entier
Argent

Je suis plutôt partagée pour cette lecture. J'avais vraiment hâte de découvrir Pierre Bordage, et bien que le style d'écriture soit absolument génial, j'ai trouvé la première moitié du livre très lente. Je n'arrêtais pas de me demander quel était le lien entre les deux personnages, et je désespérais qu'on ne l'apprenne pas avant la fin ! Mais la seconde moitié m'a beaucoup plus plu, même s'il y a encore beaucoup de lenteur. La fin m'a vraiment surprise, et j'essayerai peut-être quand même de poursuivre cette saga.

Afficher en entier
Diamant

Juste trop bien!!! J'ai retrouvé Pierre Bordage avec énormément de plaisir et maintenant j'attend que de l'argent tombe du ciel pour dévorer les suivants!!!

Fan de S-F ne ratez pas cette série!

Afficher en entier

Dates de sortie

La fraternité du Panca, Tome 1 : Frère Ewen

  • France : 2007-11-22 (Français)
  • France : 2015-01-07 - Poche (Français)

Activité récente

nask le place en liste or
2019-01-29T18:34:08+01:00
karxas l'ajoute dans sa biblio or
2018-09-10T22:28:50+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 58
Commentaires 7
Extraits 3
Evaluations 14
Note globale 7.93 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode