Livres
515 277
Membres
528 660

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Gardienne du miroir, Tome 1 : Louise



Description ajoutée par LaraCameron 2014-03-03T14:55:07+01:00

Résumé

Connaissez-vous la légende du château de Gombervaux ?

Édifié par le Diable en 1338, le manoir est construit sur une butte surplombant les environs. Contre toute attente, le seigneur des lieux refuse ensuite d’en payer le prix au Malin. Pour se venger, celui-ci fait disparaître le tertre… au fond d’un léger vallon.

Mais saviez-vous que ce récit, ne s’arrête pas là ?

Il semblerait qu’un enchanteur aurait emprisonné le démon derrière la glace d’un miroir…

À Vaucouleurs, en 2012.

Au décès de sa grand-mère, Louise hérite d’un étrange présent ...

Quelques jours plus tard, elle fait la connaissance d’un mystérieux jeune homme qui semble toujours être là au bon moment.

Petit à petit, la jeune femme découvre que la légende qui entoure le miroir est bien réelle.

Pièce maîtresse du grand échiquier de Dieu, elle est amenée à choisir entre le Bien et le Mal.

Mais l’ange de lumière est-il celui qu’elle croit ?

Partagée entre Amour et Raison, suivra-t-elle la bonne voie ?

CE ROMAN SERA BIENTOT DISPONIBLE SUR AMAZON

VOUS POUVEZ EGALEMENT LE COMMANDER VIA LA MAISON D'EDITIONS : gileditions@gmail.com

OU LA PAGE FACEBOOK DE L'AUTEUR: Laetitia REYNDERS

Afficher en entier

Classement en biblio - 230 lecteurs

Extrait

Le Diable me suit de jour et de nuit car il a peur d'être seul... F. Picabia

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Que dire sur ce livre?

Et bien, j'avoue avoir été bluffée!

Dès les premières pages, je me suis retrouvée emportée dans le roman et je n'ai pu m'en défaire et ce, jusqu'à la fin!

L'auteure est une magicienne qui nous envoûte littéralement et nous plonge dans son univers recherché et savamment étudié! Pour moi, ce fut un coup de cœur, une addiction! J'attends de lire la suite avec impatience!

Afficher en entier
Diamant

Vraiment, je ne peux pas laisser un tel commentaire en tête sur booknode !

Ce roman ne s’arrête pas à un personnage féminin qui ne sait pas se décider entre deux beaux mecs. C’est réducteur à souhait.

L’histoire est bien plus complexe.

Dans ce premier tome, l’auteure met en avant le libre arbitre, joue avec la psychologie du miroir. Elle nous promène au pays de la sexualité féminine, dans l’Œdipe de la petite fille et la rivalité avec la mère et évoque la double nature de l’homme. ( cela va donc plus loin qu’une femme hésitant entre un ange et un démon !)

Évidemment, il faut une certaine maturité et probablement quelques notions en psychologie pour mettre le doigt sur ces subtilités.

Aux vues des connaissances bibliques et la manière d’aborder des thèmes psychiatriques, Laëtitia Reynders devrait plutôt se diriger vers la littérature plus classique. Elle est tout à fait capable d’écrire des romans du style Dan Brown ou encore Maxime Chattam !

Le lecteur de littérature purement fantastique est soit trop jeune soit trop peu aguerri pour apprécier la finesse de cette trilogie.

Pour ma part, j’ai hâte d’avoir entre les mains le troisième tome.

Je viens de terminer la lecture du tome 2 et les thèmes abordés cette fois-ci sont encore plus acérés que pour le tome Louise. Je suis vraiment impatiente de découvrir ou l’auteure veut nous amener au terme de ce suspense.

Le personnage Louise est peut-être « insupportable » pourtant, elle est l’archétype de la femme contemporaine !

« Simple, forte, aimant l’art et l’idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée » L. Michel.

Laëtitia Reynders a l’art de conclusion et de l’épilogue frustrant à souhait.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Pas apprécié

Je n'ai pas réussis à le finir. J'ai trouvé l'écriture lourde. Certes c'est bien écrit, mais trop de descriptions, trop de références bibliques etc. Je pense que c'est peut etre nécessaire à l'histoire, et que ca ne genera pas tout le monde. Pour ma part, Je m'y suis perdue. Je n'ai pas reussis à aller au dela de 80pages. Ce livre n'est pas pour moi.

Afficher en entier
Diamant

Premier livre que je lis de Laetitia Reynders, et son livre est une merveille. C'était une très bonne lecture, avec des personnages plus mystérieux et intéressants les uns que les autres.

La fin est vraiment surprenante et donne envie de lire la suite avec impatience.

Afficher en entier
Or

Très bon livre où l'on ressent les recherches poussées de l'auteure en théologie. Hâte de lire la suite. J'ai lu les remarques d'une lectrice quant aux notes de bas de page : il faut savoir que celles-ci sont obligatoires lorsque l'on cite des extraits d'ouvrages (dans ce cas la bible) pour éviter le plagiat. Donc l'auteure n'a pas le choix et nous ne sommes pas obligés, non plus, de les lire toutes. LOL . Je recommande ce roman et sa réputation de qualité n'est pas surfaite. J'attaque le tome 2

Afficher en entier
Lu aussi

Pour être honnête, cette saga a été très difficile à lire pour moi. Non pas à cause de l'histoire ou de la plume de l'autrice. Mais à cause du contexte.

Le premier tome débute avec les obsèques de la grand mère de Louise, l'héroïne de l'histoire. Je n'avais même pas encore terminé le deuxième chapitre que j'apprenais le décès de ma propre grand-mère. À cause de ça, j'ai mis presque 2 mois à terminer ce premier tome. J'ai eu du mal à me lancer dans le tome 2 et, quelques chapitres avant la fin, j'apprends le décès d'un ami. Autant dire que je commençais sérieusement à avoir l'impression qu'on ne voulait pas que je lise cette histoire là-haut ^^"

À la base, je voulais me servir de cette trilogie pour valider le défi trilogie de mon précédent challenge. C'est la raison pour laquelle, malgré tout, j'ai insisté et ai continué ma lecture. Clairement, aujourd'hui, je le regrette. Je pense que je me suis gâchée la lecture. et c'est la raison pour laquelle je ne peux pas dire si j'ai aimé ou non cette histoire.

Je peux néanmoins dire que j'ai aimé la fin très surprenante. J'ai préféré aussi suivre les pensées de Louise et le changement de point de vue m'a parfois un peu déstabilisée. J'ai adoré le personnage de Samaël (oui, je suis une vilaine fille, je l'aurais certainement choisi avec beaucoup moins d'hésitation que Louise XD) Et si le nombre astronomique de références m'a parfois un peu agacée (on arrive à des dizaines de notes de bas de page, quand même), j'ai vraiment aimé voir des notions de sophrologie et autres domaines du bien-être. J'ai reconnu pas mal de choses que je suis justement en train d'apprendre :)

Afficher en entier
Diamant

Je viens de terminer la trilogie complète de la Gardienne du Miroir. Cette saga est une pépite. Lecture aisée grâce à la fluidité de l'auteure et à son sens tantôt du rythme, tantôt du suspens. Pas de perte de temps dans des descriptions alambiquées parfois placées par des auteurs qui souhaitent "se la péter". Ici on va à l'essentiel avec des description suffisantes, claires qui laissent toute la place aux émotions. L'auteure a le don de nous faire faire le grand huit au niveau émotionnel. J'ai adoré le tome 2 avec un Samael manipulateur, caustique, détestable et parfois tellement attirant... Pour le reste je vous laisse découvrir....Pour ceux qui sont passés à côté, c'est dommage pour eux, parce que moi (et tant d'autres également) j'ai ADORE. Merci à l'aureure

Afficher en entier
Lu aussi

L'écriture est très froide, peu de descriptions. récit au présent. On a du mal à ressentir les émotions. L'histoire est intéressante mais...je ne sais pas il y a quelque chose qui ne fonctionne pas bien...

Afficher en entier
Lu aussi

Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=28871

J'ai mis la note de : 14/20

Mon avis : La gardienne du miroir est une trilogie de la littérature bit-lit. Ces livres mettent en scène des vampires, des loup-garous, ou d’autres créatures surnaturelles issus d’univers d’heroic-fantasy, dans un monde contemporain, le nôtre, à la Twilight de Stephenie Meyer. Ils peuvent également intégrer à notre quotidien des anges, des démons, comme dans la série de Sophie Jomain, Felicity Atcock. Le thème principal reste tout de même la romance même si ces romans sont plein d’aventures et qu’ils parlent d’amour en général, descendant au niveau de l’amitié, et appuyant sur le lien fort de la famille.

Dans notre cas ici, nous sommes plutôt en présence de personnages bibliques tels que les démons, le Diable, le fameux Satan, sa compagne Lilith et leur fils Samaël, ou les Archanges, les chevaliers du bien, comme Michaël, les Anges comme Raphaël et même Dieu.

Le livre regorge de citations de textes religieux et/ou bibliques qui entrent totalement dans le thème des dialogues et des personnages. L’auteure indique à chaque fois les références pour les plus théologiens d’entre nous. On en apprend ainsi beaucoup sur les croyances liées aux Enfers et au Paradis, ainsi que sur celles sur le Jugement Dernier ou la Géhenne.

Cette trilogie, loin d’être une apologie de la religion chrétienne, est adaptée à tout public, croyant ou non. Certains y apprendront beaucoup de choses, quand d’autres seront en terrain connu. Une certaine ouverture d’esprit est tout de même requise, l’auteure n’hésitant pas parfois à nous insuffler des messages ou à laisser des commentaires ici et là sur sa façon de voir les choses. Ces références en grand nombre peuvent agacer certains mais montrent l’étendue des recherches de l’auteure et son envie de coller au plus proche des récits religieux. Loin d’être fantasques, ses personnages répondent ainsi à certaines règles bien établies qui peuvent énerver, comme elles énervent d’ailleurs Louise, une humaine, personnage principal de la trilogie.

L’écriture est particulière et peut déplaire à un public habitué à un style plus fourni. Le principal de l’action et de l’intrigue se fait par l’intermédiaire de dialogues. Ceux-ci sont extrêmement nombreux et il n’est pas toujours indiqué qui parle, ce qui nous perd de temps à autre, nous obligeant à relire certains passages pour bien comprendre ce qui se passe. Les descriptions des personnages et des lieux sont plutôt rares ou succinctes. La couverture aide à s’imaginer Louise, une jeune femme brune qui voit sa vie basculer après l’acquisition d’un miroir, don de sa grand-mère récemment décédée. Des lecteurs habitués d’heroic-fantasy, de fantastique ou même de bit-lit ne retrouveront pas forcément leur plaisir dans l’écriture mais l’histoire fera le reste.

Celle-ci est en effet complexe et entourée d’énormément de mystères. On en apprend peu tout au fil du récit, subissant les actions les unes après les autres. On veut vite en savoir plus, dévorant les chapitres avec rapidité, tant les dialogues se lisent vite. Les personnages de Michaël, l’Archange, et de Samaël, le démon sont intéressants et tout à la fois contradictoires et complémentaires. On se plaît à lire les conversations pleines de sarcasme du fils de Satan et les jugements et critiques de l’Archange sur la vie dissolue de Louise qui, comme beaucoup de jeunes, aime boire et s’amuser. Louise est souvent accompagnée de ses deux meilleures amies et associées, Sacha et Chloé, qui sont rafraichissantes, pleines de tonus et qui nous font plonger dans un univers simple, comme le nôtre et tranchant nettement avec les mondes nuageux ou volcaniques des deux prétendants.

Comme on peut s’y attendre pour du bit-lit, la jeune femme va s’éprendre des deux ‘hommes’, préférant tout de même l’aura bienveillant de Michaël, du moins au début du livre. Le milieu du roman est en effet marqué par un séjour de Louise chez Samaël qui s’avèrera particulièrement violent. Contrastant avec le reste du livre, ce passage est sombre et perturbant. Il fera basculer la raison de la jeune femme et amènera des complications dans sa vie, la faisant douter d’elle-même et de ses choix, lui rendant impossible le choix entre le bien et le mal, entre le gentil et le mauvais garçon. L’histoire et les différentes intrigues sont vraiment originales et constituent la force de cette trilogie.

Le sujet de la romance est abordé plutôt rapidement et les scènes sensuelles et passionnées ne sont pas spécialement prenantes ni captivantes. Plus de descriptions, détails et moins de dialogues auraient été préférables pour vivre pleinement ces moments, malgré la magie déjà présente.

On s’attache rapidement au personnage de Louise qui nous dévoile la moindre de ses pensées, le livre étant raconté à la première personne. Son caractère est crédible, passionnant et fort. On se plaît vite à la suivre dans ses aventures, même si la jeune femme ne fait pas toujours les bons choix. On se pose les mêmes questions qu’elle et, comme elle, on a envie de savoir ce que toute cette histoire signifie.

De par son écriture, le livre se lit vite, les aventures s’enchaînent et on est vite happés par l’histoire. On se fait finalement au style de l’auteure et on finit par en redemander.

Adapté pour un large public, ce roman permet de passer de bons moments, tout en nous apprenant des choses que ce soit du côté de l’aromathérapie, le domaine du métier de Louise, ou de la religion. L’amour, bien qu’étant le thème majeur dans ce genre d’histoire, est abordé d’une manière intelligente et pleine de légèreté. Laissé même parfois en arrière-plan par les plans machiavéliques des démons, les sursauts divins et les réflexions de Louise, l’amour se voit rapidement dépassé par des idées plus poussées sur le bien et le mal.

Afficher en entier
Diamant

Je viens de créer ce compte pour commenter mes lectures. Celle que je viens de terminer est la Gardienne du Miroir Tome 1 de Laetitia Reynders. Je suis sous le charme de ce récit et perturbé par tous les messages subliminaux que dégage cet ouvrage. Forcément ceux qui s’arrêteront au simple "triangle amoureux" sans comprendre ce qui se trouve "entre les lignes" auront, peut-être du mal (avec une certaine dose de mauvaise foi - excusez le jeu de mot) à s'enthousiasmer. Mais ce premier tome bien qu'il met en place la trilogie (rappelons que l’histoire tient en 3 tomes) apporte déjà son lot de confrontations entre le bien et le mal et nous entraine dans ce fameux triangle de Karman que les férus de psychologie apprécieront. Bien que l'écriture soit simple et agréable, le vocabulaire est riche et pour comprendre le "fond" il est utile d'avoir un minimum de connaissances en théologie et en psychologie (ou avoir déjà un peu vécu). Un bijou qui, manifestement, n'est pas à la portée de tout le monde.

Afficher en entier
Pas apprécié

Bon déjà je n'aime pas vraiment les triangles amoureux, mais là c'est vraiment insupportable.

J'ai trouvé l'héroïne absolument illogique et naïve. Elle pleure beaucoup trop souvent.

L'histoire n'est pas fluide et les personnages n'ont aucune profondeur.

J'ai du mal à comprendre pourquoi autant de personnes apprécient ce livre.

Afficher en entier
Diamant

J'ai commencé cette lecture sans rien attendre de particulier, le résumé m'avait paru sympa alors je me suis lancée. Et bien quelle bonne, que dis-je, excellente idée j'ai eue là !

On pourrait se dire en lisant le résumé du livre :" tiens encore un bouquin avec des Anges, des Demons et une romance", et bien pas du tout.

Certes tous ces éléments sont bien présents mais la tournure que l'auteure a donné à son histoire surpasse la simple romance fantastique.

Ici les références bibliques sont assez nombreuses mais ne gênent pas la lecture, au contraire elle l'étoffe.

L'auteure apporte à son récit une spiritualité en abordant les thèmes du libre-arbitre, du choix entre le Bien et le Mal.

Car nous sommes tous confrontés dans notre vie à des choix qui influenceront notre futur ou celui des gens proches de nous.

En cela on se reconnaît en Louise et on comprend son désarroi et ses doutes face à la situation.

Les personnages justement, ils sont bien travaillés mais gardent une grande part de mystère, normal c'est un premier tome.

L'héroïne est un brin agaçante parfois mais ça passe, et puis c'est une femme moderne qui aime sortir, se prendre des cuites, faire du shopping, bref une femme qui ressemble à toutes les autres pour une fois. Mickael l'Archange me semble un peu moralisateur limite coincé mais cela va peut-être changer dans les tomes suivants.

Samael, Ah lui le voilà le démon comme on les aime.

Enfin un démon mystérieux, manipulateur et sombre, ça change car malheureusement souvent dans ce genre de littérature, les demons sont en fait de gentils nounours et j'avoue que là Samael colle plus à "mon" image du démon.

Pour finir, la Gardienne du miroir est une excellente surprise, tant par son histoire que par la dimension spirituelle que l'auteure a su lui insuffler et qui apporte de la profondeur au récit.

Je recommande chaudement et lirai la suite avec grand plaisir.

Afficher en entier

Date de sortie

La Gardienne du miroir, Tome 1 : Louise

  • France : 2014-03-21 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 230
Commentaires 92
Extraits 31
Evaluations 120
Note globale 8.13 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode