Livres
476 046
Membres
454 778

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Serafima 2019-10-21T21:35:56+02:00
Bronze

C'est une jolie histoire, un peu longue à démarrer et la troisième partie arrive brusquement 50 ans après sans prévenir, j'ai eu un peu de mal avec ça.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marie-nel 2019-10-21T12:04:46+02:00
Or

J'avais envie de lire ce roman depuis sa sortie en janvier de cette année. J'ai profité d'un emprunt à ma médiathèque pour combler cette envie. J'ai déjà lu des romans parlant de la guerre, je trouvais original de le faire sur un sujet rarement traité, les femmes qui goûtaient les plats d'Hitler avant que celui-ci ne les consomme, de peur d'être empoisonné. Ce roman est basé sur une histoire vraie. L'auteure s'est appuyée sur un témoignage de Margot Wölk, la dernière goûteuse d'Hitler encore en vie.

Tout se passe pendant la seconde guerre mondiale, en Allemagne. Elles sont dix, dix femmes à être recrutées pour goûter les plats servis à Hitler. Parmi elles, se trouve Rosa, l'héroïne de cette histoire. Elle a toujours vécu à Berlin, ça lui sera d'ailleurs souvent reproché par ses « collègues » qui l'appelleront « la Berlinoise ». Son mari, Gregor, est à la guerre. Restée seule à Berlin, elle part vivre chez ses beaux-parents, dans un village de Prusse Orientale, près du quartier général d'Hitler. Là, elle sera recrutée par les S.S pour devenir une des femmes qui devra goûter les plats servis à Hitler. Cruel travail, puisque chaque bouchée peut être fatale. Mais les hostilités et les dangers sont aussi au sein du groupe de femmes, certaines sont très vindicatives et cruelles. Le seul avantage pour ces femmes est de manger à leur faim, ce qui est bien rare en ces temps troublés. C'est cependant un cruel dilemme, puisqu'elles doivent choisir entre se nourrir et mourir à n'importe quel moment.

En plus du danger de manger des plats empoisonnés, il va falloir que Rosa lutte contre certaines adversités au milieu du groupe de femmes. Des affinités vont se nouer avec certaines, Rosa les défendra parfois contre des injustices, mais d'autres la considèreront toujours comme une étrangère et lui feront vivre de durs moments. Rosa est une femme courageuse et pleine de caractère. La guerre lui amènera bien des tristesses, et elle trouvera parfois du réconfort là où elle n'aurait pas penser le trouver. Mais cet amour clandestin la mène en même temps vers des angoisses difficiles à gérer.

Tous les sujets de la guerre seront traités derrière ce portrait de femmes, les camps, les dénonciations de juifs. Même l'attentat échoué contre Hitler en juillet 1944. C'est un roman complet, qui traite de tous les sujets que l'on connait, autour de la vie de Rosa et de ses compagnes.

L'histoire est composée de plusieurs parties. La dernière est très intéressante, puisqu'elle nous amène dans les années 1990 où l'on retrouve certains personnages (je ne vous dirai pas lesquels) et on peut voir ainsi comment ils ont évolué et comment ils s'en sont sortis. J'aurais juste aimé qu'elle soit un tout petit peu plus longue, avoir d'autres explications un peu plus poussées. La première partie, quant à elle, pose l'action et les personnages. J'ai apprécié cette construction. Le choix de narration est fait à la troisième personne du singulier, et il m'a tout de même permis de m'attacher à Rosa et certaines de ces femmes. L'auteure dépeint bien chacun des traits de caractère qui peuvent apparaître dans un monde hostile, l'individualisme comme la solidarité. Elle a également bien représenté le climat qui peut régner dans un groupe de femmes, qui ont la peur au ventre et qui parfois l'expriment assez violemment.

J'ai beaucoup aimé ce roman que j'ai lu assez vite. L'auteure a rendu son style léger, avec juste ce qu'il faut de descriptions. Je n'ai pas trouvé de lourdeurs et le sujet a tellement été passionnant pour moi que la lecture s'est fait avec beaucoup de facilité. J'ai tellement lu de livres sur le thème de la guerre que j'aime trouver des sujets originaux, et c'est le cas ici. Je suis vraiment satisfaite d'avoir découvert ce roman et son auteure. Elle arrive à parler d'Hitler et de ses proches avec neutralité, sans verser plus dans le pathos. Bien sûr, le ton est parfois dramatique, ce serait difficile de faire autrement quand on parle de guerre, d'éradication et de pressions.

Rosella Postorino est une jeune auteure. Ce roman est le premier traduit en français. J'espère sincèrement qu'il en sera de même avec d'autres de ses écrits, nouveaux ou plus anciens. Je suis curieuse de lire une nouvelle histoire pour voir si elle confirme son talent de raconteuse d'histoire. J'aime bien me faire une deuxième idée avant de suivre de plus près l'auteure. Je reste en tout cas à l'affût au cas où le succès de ce roman permette d'en publier un second en français.

Je pense que vous l'aurez compris, je vous recommande La goûteuse d'Hitler, surtout si vous aimez être surpris par l'originalité d'un sujet rarement traité avec comme décor la seconde guerre mondiale. Je suis très satisfaite de cette découverte. Ce n'est pas non plus un coup de cœur, il m'aura manqué un chouilla de quelque chose pour que ce le soit, à vrai dire, je ne sais pas ce qu'il m'aurait fallu. Mais ça reste tout de même une très bonne lecture que je n'oublierai pas de sitôt.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Granoise 2019-09-25T14:06:44+02:00
Or

Un roman historique des plus intéressant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par on-line_reader 2019-09-09T18:25:29+02:00
Argent

Ce livre vous replonge dans l'Allemagne Nazie des années 1943 , mais d' un point de vue tourné non du côté la guerre et de la politique plutôt du point de vue d'une femme vivant au jours le jours ses amours, amitiés , remorts ... -?

Elle est embauchée comme gouteuse d'Hitler , là bas elle échappe à la pénurie alimentaire qui frappe le pays mais elle n'échappe pas au danger. Elle vit dans une perpétuelle peur. Peur de mourir , peur de ses secrets, peur de la solitude. -?

Le personnage de Rosa est plutôt difficile à comprendre . Ces pensées et gestes soit parfois contradictoire. Mais je les trouve plutôt significatif de la période dans laquelle elle vit. Elle vit dans une Allemagne Nazie , son entourage et les gens qu'elle côtoie son nazis , ses amis , son amant, son mari. Mais en même temps , elle ne croit pas en Hitler et ne l'idolâtre pas comme certains. Mais elle ne lui voue pas une haine et les événements atroces que tout le monde connait ne sont pas cités , comme-ci il lui était inconnu.

-?

L'histoire n'a pas vraiment de trame principale . Ce sont plutôt l'enchaînement d'évenements de sa vie. Le livre parle quand même de sujet fort comme le viol , l'avortement, la dénonciation des juifs... -?

C'est une fiction tirée de fait réel . L'auteure a imaginé les 3 ans de service de la seule rescapé des 15 gouteuse d'Hitler , qui ont toute été exécutées, à partir de son témoignage.

Un roman que j'ai beaucoup aimé. On découvre un autre point de vue . Celui d'une société allemande vivant dans la peur. Un très beau roman avec un personnage assez énigmatique ❤

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valerie-50 2019-08-24T17:37:18+02:00
Bronze

J’avais quelques photos de la couverture de ce roman dont le titre m’a interpellé : « la goûteuse d’Hitler ». Intriguant. Qu’est-ce qui se cache derrière ? La médiathèque de ma ville l’a mis en avant et je me suis donc ruée dessus.

Rosa, allemande, a quitté Berlin pour vivre chez ses beaux-parents, en Prusse orientale, après que son mari se soit engagé dans l’armée allemande. Elle a été réquisitionnée et emmenée dans le quartier général d’Hitler avec neuf autres jeunes femmes à qui on propose un bon repas. Mais elles découvrent rapidement qu’elles goûtent les plats que mangera plus tard Hitler et être sûr qu’ils ne sont pas empoisonnés. Les plats n’ont plus de goût….

Ce roman est sans conteste agréable à lire mais je ne m’attendais pas à ce que l’Histoire soit traitée qu’en trame de fond. On suit Rosa qui attend son mari, essaie de se lier d’amitié avec les autres goûteuses, tombe amoureuse d’un homme. Résultat, le côté roman a pris le dessus et son côté trop romanesque ne m’a pas enthousiasmée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mariong11 2019-08-21T03:02:11+02:00
Lu aussi

Tout ça pour ça ! J'attendais beaucoup de ce livre dont j'ai tant entendu parler et je suis très déçue. Une héroïne énervante au possible incapable de faire un choix qui se laisse manipuler par tout le monde, une fin sans vraiment de fin. Bref une grosse déception et j'ai lu beaucoup mieux

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Khrolz 2019-08-11T09:33:37+02:00
Lu aussi

Je n ai pas réussi à accrocher l'histoire pourtant prometteuse... l écriture est trop décousue avec des passages inutiles faisant décrocher. D un point de vue historique je m attendais à apprendre des choses étant donné que le point de vue se situe du côté allemand ce qui est peu fréquent mais les faits sont rares et survolés.dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lanataelle 2019-07-20T18:52:53+02:00
Or

Rosa est allemande. Son mari est parti faire la guerre. Suite aux bombardements de Berlin, elle se réfugie chez ses beaux parents à la campagne non loin du "village bunker" où réside Hitler. Elle est alors embauchée de force pour devenir goûteuse d'Hitler. Avec 10 autres femmes, elles doivent tester chacun des plats qui seront servis au dictateur. Entre l'angoisse de la mort à chaque bouchée, le manque de son mari, la découverte d'un amour interdit, Rosa se lie d'amitié avec ses compagnes d'infortune. Un joli roman d'amitié, d'amour avec pour décor une Allemagne dévastée par la guerre et qui montre un versant de la seconde guerre mondiale moins souvent abordé : la souffrance du peuple allemand face à la tyrannie hitlérienne. Un bon moment en compagnie de Rosa...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ladykami 2019-07-20T00:27:15+02:00
Lu aussi

Je viens de terminer le livre, je suis très mitigée concernant l’ensemble.

Nous lisons l’histoire de Rosa et sa vie en tant que goûteuse.. évidemment avec des hauts, des bas et un ou deux moment de suspense.

Pour parler des faits, c’est une époque terrible, l’atrocité de l’histoire n’est plus à prouver et pourtant je n’ai rien appris de plus par apport à cet époque la.

Pour parler de l’écriture, les mots sont compréhensibles avec pas mal de mot en allemand quand même, mais qui n’empêche en rien la compréhension, les personnages sont attachants, tous, sauf Hitler évidemment ! Je n’ai pas apprécier les genres de flash black, l’histoire est décousue, certains passage n’apporte rien de spécial à l’histoire. Les chapitres court sont appréciables.

Pour parler de la fin, c’est une fin ouverte, le genre de fin que je déteste.. ou 1 millions de question sont sans réponse.. c’est intéressant quand c’est un thriller.. y’a des possibilités d’évolution de l’histoire, mais sur un fait historique j’ai vraiment pas du tout apprécier.

Je m’attendais à autre chose sur le roman...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bouboule 2019-07-08T23:13:56+02:00
Argent

Petit coup de coeur pour ce roman qui est le premier auquel j'accroche vraiment depuis un certain temps.

Pour une fois, et c'est sans critique envers ceux qui font le contraire bien sûr, l'histoire de ce livre est abordée du point de vue d'une allemande. C'est rafraichissant ce changement, ca fait la différence de ce livre.

La narratrice est attachante et finalement, les personnages qui gravitent autour aussi (Joseph et Herta, notamment). Le sujet du livre est inédit pr ma part (je n'avais jamais entendu parler des goûteuses), l'écriture est très belle, agréable et fluide. Ce livre a vraiment été une belle découverte. Il ne faut bien entendu pas s'attendre à un roman historique, il s'agit d'une fiction mêlant amitié amour et guerre, et dans cette optique j'ai aimé ma lecture!

Spoiler(cliquez pour révéler) Je regrette de ne pas savoir ce qu'est devenu Ziegler. Même si, étant un SS, on le déteste dès le début, il apparait parfois humain dans sa relation avec Rosa et c'est important à souligner, rares sont les livres qui font apparaitre ce point (sans pour autant le mettre en avant).

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode