Livres
606 771
Membres
698 234

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Goûteuse d'Hitler



Description ajoutée par anonyme 2019-01-02T18:48:52+01:00

Résumé

1943. Reclus dans son quartier général en Prusse orientale, terrorisé à l’idée que l’on attente à sa vie, Hitler a fait recruter des goûteuses. Parmi elles, Rosa.

Quand les S.S. lui ordonnent de porter une cuillerée à sa bouche, Rosa s’exécute, la peur au ventre : chaque bouchée est peut-être la dernière. Mais elle doit affronter une autre guerre entre les murs de ce réfectoire : considérée comme « l’étrangère », Rosa, qui vient de Berlin, est en butte à l’hostilité de ses compagnes, dont Elfriede, personnalité aussi charismatique qu’autoritaire.

Pourtant, la réalité est la même pour toutes : consentir à leur rôle, c’est à la fois vouloir survivre et accepter l’idée de mourir.

Couronné en Italie par le prestigieux prix Campiello, ce roman saisissant est inspiré de l’histoire vraie de Margot Wölk. Rosella Postorino signe un texte envoûtant qui, en explorant l’ambiguïté des relations, interroge ce que signifie être et rester humain.

Afficher en entier

Classement en biblio - 299 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par rabanne73 2022-01-23T18:37:00+01:00

La pitié universelle n’existe pas, seule existe la compassion pour le destin d’un être humain. Le vieux rabbin qui prie les mains sur la poitrine parce qu’il a compris qu’il va mourir.

La Juive si belle qui va être défigurée .

La Russe qui a entouré ton bassin de ses jambes et t’a donné un court instant la sensation d’être protégé.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Enlivre_moi 2022-08-07T10:56:07+02:00
Pas apprécié

Rosa a été réquisitionnée avec d'autres femmes pour servir de goûteuse à Hitler. Entre elles les relations ne sont pas simples et à chaque bouchée la mort rôde...

En lisant ce roman, je m'attendais à lire pas mal d'anecdotes historiques sur le "métier" de goûteuse (quelqu'un qui goûte les plats pour éviter les empoisonnements à une autre personne), sur Hitler, sur la vie des Allemands pendant la guerre...

Mais en fait c'était surtout les états d'âmes et la vie amoureuse de l'héroïne et ses relations avec les autres et j'avoue que ça ne m'a pas du tout intéressée. En plus je n'éprouvais aucune empathie pour elle et je n'ai pas ressentie de tension particulière quand elle goûtait des plats.

J'ai également trouvé la narration très étrange. Je ne sais pas si c'est dû à la traduction ou si la vo est comme ça, mais je trouvais certaines phrases bancales au niveau grammatical et concernant la ponctuation.

Aussi à la fin du roman, j'ai appris que l'auteur n'avait pas rencontré la dernière goûteuse d'Hitler, Margot Wölk, celle-ci étant décédée quelques semaines avant qu'elle ne décide de la contacter et comme je pensais qu'elles avaient fait ce livre en concertation, j'étais un peu déçue.

Bref, pas un succès pour moi et de l'ennui. Sur la vie pendant la guerre, j'avais de loin préféré le Journal d'une jeune femme russe à Berlin.

Afficher en entier
Diamant

Avant de me plonger dans cette lecture, je ne pensais pas à ce qu’Hitler avait des goûteuses, même si cela est logique comme pour de nombreux dirigeants. Dans ce livre on apprend beaucoup de choses à travers Rosa, la narratrice et l’héroïne de ce livre, ainsi on découvre avec stupeur leur quotidien dans la caserne du Führer et leur courage surtout de goûter des plats au risque de mourir.

C’est aussi une époque de tristesse, d’éloignement envers les siens comme Rosa qui n’a pas de nouvelles de son mari Gregor parti au front c’est ainsi, qu’au fil du temps, une liaison « dangereuse » va naître entre elle et un lieutenant d’Hitler. Par leur histoire, l’autrice démontre que malgré le parti de chacun, il y a toujours un être humain derrière le paraître et que l’amour peut être plus fort que tout.

« La goûteuse d’Hitler » est un roman puissant, qui nous touche et dans lequel je me suis beaucoup attachée à Rosa et la plume de l’autrice y est également pour beaucoup. Il fait partie de ces livres dont je ne suis pas prête d’oublier tant l’histoire est prenante et aussi intéressante.

Pour conclure, c’est un roman coup de cœur dont je comprends maintenant son succès et donc, je ne peux que vous encourager à le lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Larme_Fatale 2022-04-05T08:33:53+02:00
Diamant

Quel roman! Lu en "m'accrochant" littéralement aux pages, au sens propre du terme. Lu avec la peur sourde que la balle s'expulse du canon, au tour suivant d'une partie de roulette russe. Qui sera la goûteuse empoisonnée aujourd'hui? Pour qui sera la balle qui tue? Dans ce contexte de terreur permanente, où la vie est suspendue au moment où bascule le contenu d'une cuillerée dans une gorge nouée, toutes les questions de cette guerre là sont exhumées par l'auteur.

Vivre ou survivre, pouvoir se nourrir ou pas, tenter de s'échapper, sortir vivant'du souffle violent de la bombe. Attendre le retour de son soldat, avoir quelqu'un à pleurer ou se voir voler ses morts? Être nazi ou ne pas en être, faire son devoir de SS comme un robot glacial. Suivre ou pas une foule enragée et aveugle, emportée par la vague, et enrôlée par ce Führer aux caprices culinaires comme ceux de n'importe quel petit homme teigneux. Être traïtre ou pas, dénoncer le juif ou pas. Et tant d'autres choix encore!

Et enfin s'autoriser ou pas à aimer et à mêler son corps chaud et encore vivant à celui de son propre ennemi, dans une clandestinité étouffante. Le corps de mon ennemi..

Avec le brio d'une plume à laquelle n'échappe aucun détail, du plus sordide au plus doux, Rosella Postorino nous inclut complètement dans cette débâcle de fin de guerre. Elle ne nous épargne certes rien, c'est douloureux, mais sa grande force c'est de nous passionner pour une horreur que l'on n'aurait jamais imaginée en découvrant ce titre aussi énigmatique que glaçant, La goûteuse d'Hitler..

Diamant "froid" pour moi. Bravo!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carole-239 2022-02-10T10:02:19+01:00
Pas apprécié

Je n'ai pas accroché à cette histoire.

Afficher en entier
Pas apprécié

Le contexte historique, bien qu'important, n'est pas spécialement de ceux que j'aime étudier. J'ai pris ce livre parce qu'il était inspiré de l'histoire vraie de Margot Wölk, qui "faisait partie d'un groupe de quinze jeunes femmes qui, en 1942, ont dû tester la nourriture d'Hitler à la Wolfsschanze pour s'assurer qu'elle n'était pas empoisonnée. Margot Woelk était la seule survivante de ce groupe et ne témoignera de cet épisode de sa vie que deux ans avant sa mort, soixante-dix ans après les faits. "

Seulement ici, alors que le postulat de départ était particulièrement attractif, je n'ai absolument pas réussi à m'attacher ou même à éprouver de l'empathie pour Rosa. Elle traverse cette période de sa vie comme détachée de son corps, et nous aussi. Beaucoup d'introspections, de détails inutilement incongrus (Fourrer les doigts dans la bouche de l'autre pour lui toucher la langue et être sûr qu'il ne morde pas ?!?). Et puis cette "romance" convenue avec un officier SS, le drame qui s'ensuit pour le seul personnage rendu potentiellement attachant. Je ne sais pas quoi en penser...

Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé. J'ai reposé ce livre dans l'indifférence la plus totale et je suis allée sur la page Wikipedia pour en apprendre plus sur Margot, parce qu'au final, c'est elle qui m'intéressait.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rabanne73 2022-01-23T18:35:15+01:00
Bronze

Lu en octobre dernier. J'avais assez bien apprécié cette biographie romancée, s'inspirant de la véritable histoire de Margot Wölk.

L'on palpe bien toute l'impuissance de l'héroïne et de ses comparses, contraintes et forcées dans ce "service d'état" et ce rôle imposé : celle de supporter au quotidien cette épée de Damoclès sur leur tête, qui est tout simplement la peur de mourir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nuage36 2022-01-12T14:22:04+01:00
Diamant

Voilà un livre que j'attendais de lire depuis longtemps ! Un livre addictif et très passionnant sur une facette de l'histoire qu'on ignore.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plou 2021-12-29T22:08:47+01:00
Argent

Original de voir ce genre de sujet abordé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mgb_bzh 2021-10-16T21:16:46+02:00
Bronze

Un thème méconnu, très intéressant mais je n'ai pas réussi à adhérer aux personnages ni à l'écriture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Daerinn 2021-10-11T18:14:23+02:00
Argent

Malgré quelques longueurs, j'ai plutôt apprécié cette lecture qui m'a fait découvrir de nouvelles facettes de l'Histoire.

Afficher en entier

Dates de sortie

La Goûteuse d'Hitler

  • France : 2019-01-02 (Français)
  • France : 2020-06-03 - Poche (Français)

Activité récente

Dubs27 l'ajoute dans sa biblio or
2022-04-02T07:49:44+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 299
Commentaires 78
extraits 26
Evaluations 130
Note globale 6.94 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode