Livres
429 690
Membres
351 589

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

« C'est ton coeur qui parle, Nuage de Feu. Un jour, c'est ce qui fera de toi un guerrier redoutable. »

Afficher en entier

- Au soleil, on dirait que ta fourrure prend feu,murmura-t-elle,les yeux brillants, comme si ces paroles avaient un sens caché.

Afficher en entier

- Mais le Clan ne peut pas subvenir à ses besoins, protesta Éclair Noir. Nous avons déjà trop de bouches à nourrir.

- S'il pouvait fermer un peu la sienne, ça nous ferait des vacances ! chuchota Nuage Gris à l'oreille de son ami.

Afficher en entier

La phrase martelée par Coeur de Lion et Griffe de Tigre lui revenait sans cesse : « Le Clan passe avant tout le reste.»

Afficher en entier

Il faisait très sombre. Rusty sentait approcher quelque chose. Ses yeux de chaton s'ouvrirent tout grand et il parcourut les broussailles touffues du regard. Il ne savait pas où il se trouvait, mais les odeurs étranges le poussaient à s'aventurer plus loin encore dans l'obscurité. Les gargouillements de son ventre lui rappelèrent qu'il avait faim. Les parfums alléchants de la forêt lui chatouillaient les narines. Aux relents moisis de l'humus se mêlait le fumet appétissant d'une petite bête poilue.

Soudain, un éclair gris passan en trombe à sa hauteur. Rusty s'immobilisa, l'oreille aux aguets. Sa proie se cachait au milieu des feuilles, à moins de quatre pas. Il savait que c'était une souris : il entendait le tempo rapide d'un coeur minuscule.Il déglutit pour faire cesser les gargouillis de son estomac. Sa faim allait bientôt être satisfaite.

Il se plaqua lentement au sol, prêt à passer à l'attaque. Puisque le vent soufflait vers lui, la souris n'avait pas pu sentir sa présence. Rusty vérifia une dernière fois où se trouvait le rongeur, prit son élan et bondit en soulevant un tourbillon de feuilles.

La petite bpete fila vers un trou pour se mettre à l'abri. Mais le chaton s'était déjà jeté sur elle. Il cueillit l'animal sans défense du bout de ses griffes acérées et le lança assez haut. Sa proie retomba sur le sol couvert de feuilles, sonnée mais vivante. Il l'envoya à nouveau dans les airs, un peu plus loin cette fois : la souris parvint à faire quelques pas avant qu'il la rattrape.

Un bruit retentit soudain tous près de lui. Rusty balaya la forêt du regard : la bête en profita pour échapper à ses griffes. Quand le chat se retourna, il la vit disparaître dans l'obsucrité entre les racines enchevêtrées d'un arbre.

Furieux, Rusty renonça à la poursuite. Il tourna sur lui-même, les yeux flamboyant de colère, pour trouver l'origine du vacarme qui avait fait fuir sa proie. Le tintement continua, de plus en plus familier.

Rusty ouvrit les yeux.

La forêt avait disparu.Il était bien au chaud dans une cuisne à l'atmosphère confiné, roulé dans son panier.

.......

Afficher en entier

"Ce collier, c'est la marque de ses maîtres. Son grelot l'empêchera de chasser. Les Bipèdes vont courir après sa clochette dans toute la forêt entière, vous verrez !"

Une rumeur d'approbation s'éleva.

Certain du soutien de son auditoire, Longue Plume ajouta:

"Entre ce boucan et ta puanteur nos ennemis ne risquent pas de te rater !

_ Peur de relever le défi ?" Insista Cœur de Lion à voix basse.

Rusty ne réagissait toujours pas. Mais cette fois, c'est qu'il essayait de repérer son adversaire.

Il finit pas l'apercevoir juste derrière une reine à la fourrure brun foncé.

Les oreilles couchées en arrière, les babines retroussées, il cracha avant de bondir sur le chasseur au milieu de l'assemblée stupéfaite.

L'attaque prit Longue Plume complètement au dépourvu. Il tituba, dérapa sur le sol lisse et perdit l'équilibre.

Fou de rage, prêt à tout pour montrer sa valeur, Rusty planta sauvagement les griffes dans sa fourrure et le mordit.

Le combat ne fut précédé d'aucun échange subtil de coup de patte.

Les deux félins enlacés soulaient au centre de la clairière et se débattaient comme de beaux diables en poussant des grondements féroces. On s'écartait pour laisser passer le tourbillon de fourrure et de cris.

Au beau milieu du combat, le chaton s'aperçut que l'euphorie avait remplacé sa peur. Le cœur battant, il entendait autour d'eux les hurlements excités de leur public.

Soudain son collier l'étrangla. Longue Plume l'avait saisi entre ses dents et tirait dessus tes un forcené. Rusty sentait l'étau se resserrer. Incapable de respirer, il commença à s'affoler. Il résista, se cabra, mais le mal empirait à chacun de ses mouvements.

Suffoqué, il s'arc-bouta de toutes ses forces. Il y eu un claquement retentissant: le chat roux était libre.

Afficher en entier

Il a toujours su tourner un discours. S'il l'avait voulu, il aurait pu convaincre n'importe qui qu'un lapin était une souris.

Afficher en entier

- Je n'aime pas être loin de ma tribut trop longtemps, répondit la chatte sans broncher.

- Comme toujours, Étoile Bleue, tu es liée à ton Clan comme une reine à ses petits, remarqua le matou avec douceur.

Afficher en entier

L'obscurité complète lui fit un drôle d'effet, mais il s'aperçut avec surprise qu'il n'avait pas peur. Sa soif de découverte était la plus forte.

Afficher en entier

Coeur de Lion se pencha vers eux et ajouta :

« Nous autres, guerriers, nous aimons célébrer nos victoires, pendant que les anciens parlent du bon vieux temps, avant la venue des Bipèdes. »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode