Livres
477 230
Membres
457 510

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Guerre des deux lunes, Tome 1 : Les Gardiens de la République



Description ajoutée par Gkone 2015-12-17T20:53:36+01:00

Résumé

La République de Tyrène, gouvernée par le segonte et mage Syllion, multiplie les conquêtes depuis trois ans. Malgré ces succès, de graves tensions menacent la cité-État. Le Sénat est le théâtre d’une lutte sans merci entre les partisans du segonte et ceux de la paix.

Elryn, frère cadet de Syllion et officier des Troupes grenat, découvre qu’une conspiration se trame contre le Sénat et que son frère en est l’instigateur. Il n’a pas d’autre choix que de se lancer dans une guerre fratricide pour tenter de sauver la République.

Le Sénat parviendra-t-il à démêler les nombreux nœuds du complot ? Tyrène saura-t-elle affronter les rébellions qui grondent ? Et qui est cette aventurière au regard noisette, qui aide Elryn sans même le connaître ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 10 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

J'avais déjà dévoré le premier roman de cet auteur, Seuls (éditions Bragelonne), un thriller fantastique très angoissant. Changement de genre et de rythme pour cette seconde publication, mais un changement opéré par l'auteur avec brio !

Ce premier tome (d'un dyptique) nous permet de découvrir pas à pas un univers de fantasy qui, pour une fois, ne s'insère pas dans un décor vaguement moyennâgeux. Nous sommes dans un monde inspiré de la Rome antique, avec ses codes et sa technologie, ce qui est très rafraîchissant. Sans être une spécialiste de cette époque, j'ai aimé me couler dans cet univers qui a ravivé mes trop vieux souvenirs de latiniste.

Passé cette prise de contact avec un univers original, on se laisse emporter facilement par les (més-)aventures de deux frères, Elryn et Syllion. Bien que réellement attachés l'un à l'autre, les événements (et les choix de l'un d'entre eux) vont les séparer et les dresser l'un contre l'autre, jusqu'à un climax plein de force, qui ne peut que faire regretter de ne pas avoir le second tome sous la main !

Le truc en plus : par la magie des points de vue, l'auteur parvient à nous faire nous attacher aux deux camps, au point qu'on n'est plus vraiment sûr, à la fin, de qui a raison et qui a tort...

Afficher en entier
Or

Depuis 6 ans qu'il a intégré l'armée de la République de Tyrène, Elryn désespère de pouvoir montrer un jour ce dont il est capable. Officier des Troupes grenat, formé à l'art de la guerre, il passe ses journées à répertorier du matériel.

Lorsque le segonte Syllion, son frère, gouvernant la République, le nomme enfin capitaine et lui confie une véritable mission, Elryn peut pleinement goûter à l'ivresse du champ de bataille.

Après des années de conquêtes territoriales menées avec succès, les révoltes grondent et une menace plâne sur la République. Elryn, ayant eu vent d'une conspiration visant à déstabiliser le Sénat, va tout tenter pour contrecarrer ces plans mais va devoir pour cela se mesurer à son propre frère...

Les romans Fantasy sont par nature exigeants... Exigeants envers leurs auteurs, qui doivent pouvoir tenir la barre et ne pas se perdre dans les méandres de leur récit; mais également envers leurs lecteurs vu l'ampleur de l'ouvrage et le nombre de scènes et d'intervenants.

Mathias Moucha, dans ce premier tome, nous emmène au coeur d'une civilisation de conquérants, nous plonge au coeur de la bataille aidé d'une écriture fluide et dynamique.

De révolte en trahison, de conspiration en lutte fratricide, "La Guerre des Deux Lunes" nous fait vivre une aventure sans temps morts où le lecteur se familiarise assez vite avec la structure du roman et ses personnages. Des personnages en lutte avec leur entourage mais aussi leurs propres doutes, leur propre passé...

Comme le précise sa biographie, après des études de cinéma, Mathias Moucha a travaillé comme caméraman pendant quelques années. Et cela se ressent dans son texte lorsqu'il décrit une scène, lorsqu'il décrit l'emplacement de ses personnages tel le mouvement d'une caméra.

Une trilogie est un projet ambitieux. Mathias Moucha réussit brillamment le test du premier tome. J'ai hâte de connaître la suite de cette aventure!

Afficher en entier
Or

Avec les gardiens de la république, j'ai passé un bon moment de lecture. Sans avoir eu de coup de coeur pour certains petits détails sur lesquels je vais revenir (en évitant les spoiler) j'ai quand même passé un bon moment de lecture et surtout, je l'ai trouvé addictif et bien écrit.

Mathias Moucha possède une plume qui correspond parfaitement au roman. Abordable pour tous les lecteurs, même ceux qui ne lisent pas ou peu de fantasy, on entre très vite dans le vif du sujet. L'auteur, sans pour autant faire l'impasse sur une plume agréable et bien tournée, ne cherche pas à user d'une prose trop recherché. Et c'est un bon point, parce que j'ai la sensation que pour pas mal de monde qui dit fantasy dit style ampoulé et complexe. Hors ce n'est pas forcément nécessaire pour proposer un roman qui en a sous le capot. J'ai refermé le roman avec frustration, déçue que ce soit déjà terminé parce que j'ai eu la sensation de n'avoir passé que deux heures de lecture alors qu'en fait pas du tout.

Les descriptions sont soignées, utiles et données au bon moment sans jamais couper l'action qui se présente. (Je n'ai jamais été friande des descriptions de bosquet en pleine scène de guerre quand la tension est au maximum ^^). Ya vraiment quelque chose dans ce roman que l'auteur nous renvoie par le biais et de sa plume et surtout de ses personnages. Dans les Gardiens de la République, les acteurs de l'intrigue ne sont pas soit bon soit mauvais. Ils nagent entre les deux du début à la fin, défendant jusqu'au bout les valeurs qui leur semble les plus logiques et cohérente avec leur façon de voir les choses.

La fin est bouleversante et complètement inattendue ! Sincèrement, je me demande vraiment de quoi sera fait le prochain opus et comment l'auteur va tâcher d'innover sa saga plus axé sur un jeu de politique interne que sur une guerre violente. Il me tarde de le découvrir !

J'ai en tout cas finalement passé un chouette moment avec Elryn et face à cette fin étonnante, je me demande de quoi sera faite la suite ! La plume est fluide et agréable, les personnages sont bien construits et l'intrigue même si elle n'innove pas forcément est très intéressante !

Afficher en entier

Premier constat, la couverture est superbe. Second constat, le contenu l'est beaucoup moins car autant vous le dire tout de suite, j'ai été déçue de ma lecture.

Syllion est un homme politique important doublé d'un magicien. Avide de nouvelles conquêtes, ambitieux comme jamais, il va conspirer contre sa Patrie mais son frère Elryn va mettre à jour son complot et tenter de le divulguer avant qu'il ne soit trop tard.

J'ai eu énormément de mal avec ce livre, j'avais très envie de m'y intéresser parce que je trouvais que c'était une bonne idée d'exploiter la république romaine antique avec le Sénat dans un univers de fantasy mais la politique est juste omni-présente. L'ensemble m'a donc parut assez rébarbatif à lire bien que le style d'écriture ne soit pas complexe d'autant que l'auteur a su nous faire grâce des longs passages descriptifs souvent présents dans les livres de fantasy adultes.

En ce qui concerne les personnages, Syllion le "méchant" de l'histoire m'a parut trop peu présent voire, complètement effacé. Il se sert de nombreuses personnes pour arriver à ses fins mais ses hommes de mains manquent de panache et sont bien vite oubliés. Au final, c'est lui, Syllion que j'aurai aimé découvrir et on ne peut pas dire qu'il ait été au rendez-vous. Autant pour sa psychologie. Quant à Elryn le héros, certes les choses lui tombent un peu sur le coin du nez sans qu'il s'y attende (les révélations sur son passé, le revirement de son frère) mais j'ai trouvé qu'il n'avait pas l'étoffe d'un héros. Il n'est pas charismatique, tombe amoureux au premier regard et on a l'impression qu'il se laisse porter par les évènements au lieu d'agir sur eux.

Faire le choix de faire intervenir un seul et unique personnage féminin dans tout le livre n'est pas quelque chose qui m'a dérangé mais je n'ai pas compris le rôle que ce personnage avait à jouer dans l'histoire. Elle est arrivée dans le récit à un moment certes opportun mais les éléments qu'elle dévoile sur son passé sont complètement tombés à plat et elle n'a finalement pas su apporter grand chose au récit. Le seul personnage qui a trouvé grâce à mes yeux est Fyrbos le liseur qui a été écarté bien trop tôt du récit.

En résumé, une complète déception pour moi. L'histoire n'est pas parvenue à me captiver, le récit était un peu longuet et je n'ai pas accroché avec les personnages. Je peux comprendre que l'histoire puisse trouver ses amateurs, malheureusement ça n'a pas été mon cas.

Afficher en entier
Argent

La République de Tyrène multiplie les conquêtes depuis trois ans. Malgré cela, de graves tensions menacent la cité-État. Elryn, frère cadet de Syllion et officier des Troupes grenat, découvre alors qu'une conspiration se trame contre le Sénat et que son frère est le responsable. Le voilà lancé dans une guerre fratricide pour tenter de secourir la République.

Quand j'ai regardé le calendrier des sorties de Booknode, mon regard s'est vite accroché à la couverture de ce premier tome. Je ne change pas, je suis très sensible aux couvertures et quand elles offrent une esthétique aussi soignée, la graphiste amateur en moi est très vite séduite. Et je craque, rare sont les fois ou je le regrette, et encore une fois c'est une vraie réussite. Je suis sous le charme de cette histoire.

Dès le premier paragraphe nous découvrons Elryn, frère de Syllion. Il s'est engagé dans l'armée six ans auparavant, dont les deux dernières années au service des Troupes grenat. Pourtant la confiance de ses supérieurs n'est pas ce qu'elle devrait être à son plus grand regret. Nous n'avons pas à attendre longtemps pour découvrir également Syllion. Un homme beau, intelligent et vif. Deux frères qui vont se retrouver l'un en face de l'autre. J'ai bien aimé l'ensemble des personnages qu'ils soient secondaires ou non. On accroche rapidement.

L'intrigue principale est bien menée et bien développée nous plongeant qu'un peu plus dans la République de Tyrène. L'action est présente, les scènes de combat sont incroyablement bien écrites ce sont mes scènes préférées. Entraînantes, haletantes avec juste ce qu'il faut, un vrai bonheur. Certaines injustices qui me révolte, notamment pour certains personnages secondaires sur lesquels je ne vais pas m’étendre afin de ne rien révéler involontairement.

L'écriture de Mathias Moucha est saisissante. Fluide et accrocheuse, elle nous embarque et nous relâche bien plus tard. Si j'avais eu le tome deux sous la main, je n'aurai pas hésité une seule seconde à replonger dans ce monde.

Une histoire prenante et rythmée qui vous entraînera dans la quête d'Elryn, un personnage fantastique sur plusieurs points. Une écriture qui renforce l'univers dans lequel on plonge tête baissée. Quelques questions qui trouveront leurs réponses dans le tome suivant, j'imagine. Tant mieux, le mystère n'est que plus important. Je n'ai qu'une hâte, découvrir le second tome.

Afficher en entier

Date de sortie

La Guerre des deux lunes, Tome 1 : Les Gardiens de la République

  • France : 2016-02-17 (Français)

Activité récente

louve l'ajoute dans sa biblio or
2016-03-10T09:12:54+01:00

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 10
Commentaires 5
Extraits 0
Evaluations 4
Note globale 7 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode