Livres
461 574
Membres
418 051

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par mickaela 2016-03-23T09:37:38+01:00

Henry se décida :

- est-ce que tu as une liaison avec Anaïs, P'pa ?

(...)

- Allez, P'pa ! Tu ne crois pas que j'ai le droit de savoir ? Et puis si c'est le cas, je ne le dirai pas à Maman.

(...)

- Non, je n'ai pas de liaison avec Anaïs, moi. Ta mère, si.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mickaela 2016-03-23T09:38:51+01:00

[...] - Donc, d'après toi, dans ton monde, des gens vont s'apercevoir qu'il y a eu du vent dans le potage ? dit M.Fogarty.

- Du vent dans le potage ? demanda Pyrgus.

- Du rififi dans le bouillon, si tu préfères.

- Oui, sûrement, répondit le garçon au hasard.

- Alors, il faut qu'on garde un œil dessus, aujourd'hui, conclut le vieil homme.

Et il tournat les talons. Direction la maison !

- Euh... attendez, protesta Pyrgus. Je croyais qu'on allait garder un œil sur le portail !

- Qu'est-ce que tu t'imagine ? Que je vais m'embêter à surveiller un cercle dans mon jardin 24h sur 24h ? Tu ne m'as pas regardé, mon bonhomme ! Je vais bricoler une alarme, et puis basta !

Afficher en entier
Extrait ajouté par sol 2009-12-04T14:32:11+01:00

Chapitre 1 :

Le jour où sa vie bascula, Henry Atherton s'était levé aux aurores.

Il avait laissé la colle de sa nouvelle maquette sécher toute la nuit. Ce matin-là, il n'avait plus qu'à rajouter un petit bâtonnet et quelques décorations ; après quoi, son cochon volant serait terminé. Il lui avait demandé trois semaines d'effort, mais, aujourd'hui, quand Henry tournerait la manivelle, le cochon agiterait ses ailes de carton et s'envolerait. Même les cochons peuvent voler, c'est ce qu'affirmait le mode d'emploi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MimiSouris14092013 2017-12-23T18:35:00+01:00

On n'échappe pas à ses soucis - on peut juste les tenir à distance de temps en temps.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Nagiisa 2015-04-16T21:55:49+02:00

Spoiler(cliquez pour révéler) pg 217

C'est quoi, cette histoire d'elfes, Henry, demanda Tim quand son fils fut de retour;

Le garçon resta ébahi; Alicia (sa sœur) ,ne croyait pas : 1) que leurs parents allaient se séparer;

2) que leurs vies allaient changer;

3) que le fait d'avoir une mère home fût "grave".

par contre :

1) elle avait cru que Henry avait vraiment sauvé un elfes;

3) ou, en tout cas, elle avait fait semblant de le croire;

3) elle avait décidé de rapporter, sans doute pour se venger de Henry qui l'avait obligée à regarder la réalité en face.

-D'elfe et de M; Forgarty, compléta Martha (sa mère)

-Y a pas d'histoire, marmonna Henry. C'était juste une blague;

-Admettons, dit Tim; Quoi qu'il en soit, j'ai mené ma petite enquête sur M.Forgarty. Il paraît qu'il croit aux elfes, lui. Et aux extraterrestres qui enlèvent des gens.Il ne t'a pas aussi parlé d'un complot juif, tant qu'il y était?

pg 217

Afficher en entier
Extrait ajouté par Rosara 2013-09-19T18:12:55+02:00

Un rictus satisfait déforma le visage fripé de Silas. Il tenait un livre entre ses mains flétries.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Rosara 2013-08-01T15:25:33+02:00

Soudain, Beleth apparut.

Comme la plupart des garçons, Pyrgus avait vu de nombreuses images de démons et lu des récits à leur sujet dans ses manuels scolaires. Mais ceux dont il était question ne mesuraient que quelques dizaines de centimètres de haut. Ils étaient souvent de méchante humeur ,soit, et en général, plutôt dangereux. En s'y mettant à quelques-uns, ils étaient capables de vous dépecer avec leur petites dents pointues- ce qui, dit-on, est assez désagréable.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-05-04T14:52:37+02:00

Quand Tim était rentré, le vigile de l’entrée l’avait salué en grognant, et la réceptionniste l’avait accueilli avec un beau sourire. Les visiteurs occasionnels devaient déposer une pièce d’identité pour obtenir un laissez-passer ; et les employés étaient en général tenus de présenter leur badge, mais Tim était connu comme le loup blanc

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-05-04T14:52:29+02:00

À l’évidence, son père n’avait pas envie d’expliquer. Mais il avait conscience qu’il devrait y passer. Alors, il inspira à fond et se lança. — Tu sais que, depuis quelque temps, ta mère et moi avons des… euh, comment dire ? des problèmes, en quelque sorte… Tu le sais, n’est-ce pas ? Non. Henry ne le savait pas. Du moins, il ne le savait pas avant ce matin-là. Il ouvrit la bouche pour l’avouer, mais son père ne le laissa pas en placer une : — Évidemment que tu es au courant ! Tu n’es pas un imbécile. Et tu n’es plus un bébé. Ça a dû te crever les yeux… « Pas tant que ça », songea Henry, horriblement gêné de voir son père verser une larme sans même sembler s’en rendre compte. Tim continua 

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-05-04T14:52:20+02:00

Une tasse de thé, trancha Henry avec un petit sourire. Il aurait dit n’importe quoi pour le faire taire. Jamais il n’aurait dû parler d’Anaïs à son père. Le changement de son comportement était effrayant. Et, en réalité, Henry ne voulait rien savoir au sujet de l’assistante de Timothy. Ce n’étaient pas ses affaires. Il avait posé la question pour que son père lui répondît quelque chose comme : « Coucher avec Anaïs, moi ? Bien sûr que non ! Pour qui tu me prends ? » C’était d’ailleurs ce que Tim avait répondu, plus ou moins. Plutôt moins que plus, en réalité. Et Henry n’avait pas envie de connaître les détails de la liaison que sa mère avait avec Anaïs. Déjà, imaginer que Martha avait une liaison était assez horrible… Et dire que Henry ne l’avait jamais vue regarder avec attention un autre homme que Tim ! Avec un peu de chance, celui-ci avait tout faux

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode