Livres
387 844
Comms
1 360 088
Membres
276 129

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Guerre des mouches



Description ajoutée par petitspock 2011-12-26T16:05:32+01:00

Résumé

Oui vraiment, si les mouches étaient intelligentes, si elles se muaient au point de devenir des insectes doués d'un esprit d'initiative largement supérieur à celui des fourmis, des abeilles ou des termites ? Et si, tout à coup, elles déclaraient la guerre à l'humanité ?

Et si, par hasard, elles la gagnaient ?

Un roman terrifiant, écrit par un des maîtres de la science-fiction française.

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

Or
5 lecteurs
PAL
5 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par CHAPITRE 2014-11-03T08:54:30+01:00

On croit être quitte quand on a tout étiqueté, rangé chaque animal dans son casier, mais la matière vivante se soucie bien peu de toutes ces classifications, de tous ces échafaudage de dénominations. La matière vivante, écoutez-moi, cela bouge.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Do 2017-08-14T18:02:42+02:00
Or

Avec la lecture de "l'Oeil du purgatoire", j'avais déjà pu constater que J. Spitz, écrivain d'entre deux-guerres et rattaché au courant surréaliste, n'avait jamais été un défenseur du genre humain.

Ce roman-ci -d'anticipation-, écrit en 1938, le confirme. Restant dans la conjecture science-fictive de "Et si un jour..." (une mutation de la mouche rend cet espèce intelligente), le récit linéaire de 150 pages s'approche pourtant d'avantage, par son style et les descriptions narratives, du fantastique horrifique.

Mais SF ou histoire d'horreur, c'est avant tout une satire jouissive qui met en évidence les faiblesses de l'homme, son incapacité de cohabitation et de réflexion afin de faire face ensemble (!) au danger (ici, l'invasion des mouches), qui voue la civilisation humaine à une totale disparition.

Comme un entomologiste (à l'instar de son personnage principal qui étudie les mouches), Spitz examine sous la loupe les comportements humains à travers les corps sociaux dits "responsables" (savants et scientifiques, militaires, gouvernants, religieux) dont aucun ne s'en sort indemne, sous la pointe de son stylo venimeusement sarcastique. le lecteur rit... souvent jaune : dans un des derniers chapitres p.e., Spitz se moque avec un humour grinçant, de l'Allemagne Hitlerien et ses "Krieger" néandertaliens.

Poussant, d'une manière excessive -surréaliste- le fléau diptère avec ses grouillements noirâtres, les pontes de larves, infections, épidémies... à son paroxysme, l'auteur cercle l'homme pour, au final, le cantonner dans la case de l'observateur observé.

...et la dernière phrase du livre, que je me refuse de citer ici, afin de laisser la surprise d'une belle conclusion, empreinte de véracité... fait mouche !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Adanson 2015-12-05T09:37:19+01:00
Or

Tout comme son compatriote "Maurice Renard" dont j'ai chroniqué sur ce site "Le Péril Bleu" et "Le Docteur Lerne", Jacques Spitz (1896 - 1963) est un excellent écrivain Français de Science-Fiction complètement passé aux oubliettes de nos jours.

Il fait partie de cette vague qui marquée par les deux guerres mondiales, offrit une vision très pessimiste du futur.

On peut bien sur citer "Ravage" de René Barjavel, "Les Navigateurs de l'infini" de J.H Rosny aîné et bien évidemment "La Planète des singes" de Pierre Boulle.

Auteur de "L'agonie du globe", de "L'homme élastique" et de "Les évadés de l'an 4000", romans peu connus en 2015, ce Polytechnicien n'a rien a envier à nombres d'écrivains Anglo-Saxons de son époque.

"La guerre des mouches" est un court roman vraiment fascinant et sa thématique terrifiante.

Tout commence en Indochine au bord d'un affluent du Mékong où des millions de mouches s'abattent sur la contrée.

Puis les insectes envahissent ensuite toute l'Asie et l'Afrique du nord.

Tout cela aboutit finalement à une guerre totale.

"La guerre des mouches" est un roman apocalyptique qui n'est pas sans rappeler l'invasion des sauterelles de la bible.

C'est un ouvrage qui remet l'humanité à sa place et nous montre intelligemment que nos civilisations sont vraiment fragiles.

L'écriture de Jacques Spitz est très fluide et agréable à lire.

En résumé ce roman est à découvrir et j'ai appris que les éditions Bragelonne l'ont réédité avec d'autres textes de l'auteur il y quatre où cinq ans.

Un must de la SF Française et même de la Science-Fiction tout court.

Adanson Marco.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CHAPITRE 2014-11-18T16:58:11+01:00
Or

Un bouquin bien surprenant et fascinant autant par ces rebondissements que son humour noir. Et que de vérités criantes à travers ce nuage de musca sapiens ! Vous ne les regarderez plus du même oeil ces mouches, un fois se livre lu. Bravo M. SPITZ ! Du géni au génial

Afficher en entier
Commentaire ajouté par petitspock 2012-01-13T13:30:23+01:00
Diamant

Jacques Spitz joue à la fois sur les ressorts du roman catastrophe et sur ceux de la satire. Sa grande force réside, sans aucun conteste, dans son ton. A la manière d’un entomologiste, l’auteur dépeint les derniers mois (peut-être) d’une civilisation humaine pour laquelle il ne semble nourrir aucune affection. Car cette humanité ne s’efface pas paisiblement. Elle s’entête à résister et ses grouillements de survie ne contribuent qu’à aggraver les destructions. Et le lecteur de rire (jaune) de l’absurdité des tentatives des hommes pour endiguer la marée inexorable des mouches. Nul corps social ne sort indemne de ce récit implacable qui est, au final, tout simplement jubilatoire.

Afficher en entier

Activité récente

Do l'ajoute dans sa biblio or
2017-08-14T18:00:04+02:00
cabibel l'ajoute dans sa biblio or
2017-08-02T05:26:43+02:00

Les chiffres

Lecteurs 15
Commentaires 4
Extraits 1
Evaluations 7
Note globale 8.43 / 10

Évaluations