Livres
450 649
Membres
395 542

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par EmelineAJ 2019-03-18T10:18:35+01:00
Diamant

http://www.virtuellementvotre.fr/2019/03/la-guerre-des-papilles-de-lucie-castel/

Même si j’ai eu le sourire aux lèvres en refermant ce livre, c’est avec une pointe de mélancolie que je quitte ces personnages attachants, piquants et indubitablement gourmands. Encore une fois, cela aura été un réel délice de lire Lucie Castel. Ici, elle nous emmène sur l’Île de beauté, où elle a réussi à me transporter et où j’ai savouré chaque bouffée de bonheur frais qu’elle m’a transmise !

Après de durs évènements survenus dans sa vie, Catalina / Cat prend la décision de retourner à ses racines. C’est une femme blessée qui refait surface et voit dans ce retour l’opportunité de faire table rase de son passé et repartir de zéro. Seulement la blessure est bien plus profonde qu’elle n’y paraît et c’est le cœur au bord des lèvres que j’ai pris conscience des épreuves qu’elle a vécues. Malgré cela, Lucie a très bien su équilibrer grâce au tempérament de feu de Cat face à Lucca et à son humour sarcastique qui allègent la sévérité de ses douleurs intérieures. Si au premier abord, Lucca se montre froid et distant c’est un tout autre homme qui se dévoile aux confidences de cat : dur à l’extérieur et fondant à l’intérieur, tel un bon chocolat. Une fois réunis, ces deux maîtres en chocolaterie et pâtisserie nous offrent une explosion culinaire en fusion. J’ai été happée dans cette excitation de la réussite et de leur quête de nouveauté.

Si leurs premières rencontres sont plutôt volcaniques et distrayantes, ce sont les seuls qui auront un comportement d’adulte mature et communiqueront de façon civilisée afin d’enterrer la hache de guerre qui perdure depuis plusieurs générations. C’est rageant et c’est étagement une pression supplémentaire sur leurs épaules, alors qu’ils sont piégés à leur dépend dans cette querelle dont ils subissent les conséquences. Entre une mère et une grand-mère qui portent la fierté et les traditions Corse dans le cœur, rien ne semble facile. Ils devront gérer ces personnages mesquins et hostiles qui n’ont pas leur pareil pour mettre leur grain de sel ou de l’huile sur le feu dès que l’occasion se présente.

Les situations cocasses s’enchaînent et sont aussi hilarantes que rocambolesques, mais c’est rafraîchissant et plaisant. J’ai énormément apprécié que les personnages secondaires aient autant leur place que Cat et Lucca dans le récit. L’auteure leur donne de l’importance et je trouve qu’ils sont totalement complémentaires à l’histoire. Ils interagissent chacun dans la vie des autres, et donnent une nouvelle couche émotionnelle où tous transportent leur lot de casseroles. Cependant, petit à petit tout le monde trouve sa place et on ressent un bel esprit de famille et une paix intérieure.

Cette comédie romantique est un beau message d’espoir émouvant, alliant force de pardon et acceptation. L’auteure décrit avec pudeur et justesse un sujet sensible, et a ainsi su toucher la femme que je suis. Une recette gourmande avec un parfait dosage de rires et de larmes qui saura éveiller vos sens. Chaque ingrédient essentiel à mes yeux est présent et m’a fait pleinement aimer ma lecture.

Et vous, êtes-vous plutôt team chocolat ou team pâtisserie ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FollowTheReader 2019-03-16T19:21:47+01:00
Or

Chronique d'Audrey : https://followthereader2016.wordpress.com/2019/03/13/la-guerre-des-papilles-lucie-castel/

Catalina revient sur les terres de son enfance, à Sartène en Corse, après vingt ans passés en Bretagne. Elle va découvrir le quotidien dans ce petit village tiraillé par la rivalité entre deux familles : la sienne Palazzo et celle des Castelli. Son grand-père lui a légué le local et l’argent pour monter sa propre pâtisserie … juste en face de la chocolaterie de Lucca Castelli, qui prend son installation comme une déclaration de guerre.

La jeune femme a vécu des choses bien pires, Lucca ne lui fait pas peur ! Elle est droite dans ses bottes et n’aspire qu’à trouver sa place dans ce monde. C’est un personnage qui m’a beaucoup plu : elle est forte et sensible à la fois, et toujours juste dans ses paroles et ses actions. Lucca est plus renfermé et solitaire, cynique aussi. Au contact de Cat, il va s’ouvrir et nous allons découvrir un personnage honnête, loyal et tendre. Les personnages secondaires ne sont pas oubliés : avec les corses purs et durs que sont les familles un poil dérangées de chacun des protagonistes, qui nourrissent les clichés et nous font rire (ou pleurer), Charlotte l’amie et employée de Cat, la sœur de Lucca… chaque personnage raconte une histoire, un combat, et j’ai énormément aimé ce côté-là. Tout l’univers est travaillé et chacun a son histoire, son importance.

La pâtisserie et le chocolat forment un mélange qui peut être détonnant été délicieux. Tout comme ceux qui le pratiquent ! Cat et Lucca vont apprendre à se connaître au-delà des rivalités liées à leur nom, et chacun va découvrir une personnalité qui lui plait. Un Roméo et Juliette des temps moderne ? Espérons une fin plus heureuse !

Je me suis littéralement laissée emporter de A à Z avec ce récit. Plus qu’une romance autour des délices sucrés, Lucie Castel nous propose des histoires profondes et touchantes. Encore une fois, j’ai adoré sa façon de travailler les personnages et l’univers. Son écriture est toujours fine et agréable à lire. Une romance à découvrir pour les gourmands – et pas que !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Merveille 2019-03-12T22:14:15+01:00
Lu aussi

Je ne suis pas arrivée à rentrer dans l’histoire. Les personnages sont pour moi trop clichés et manquent de naturel. Je suis un peu déçue car l’idée de la chocolaterie VS la pâtisserie me plaisait beaucoup !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesTentatrices 2019-03-12T17:19:29+01:00
Or

Un avis + détaillé sur -> https://wp.me/p6618l-fqt

[JULIE]

On plonge dans univers complètement gustatif qui nous fait saliver pour les gourmands que nous sommes.

Comment va se dérouler la cohabitation : plutôt guerrière ou pacifique ? Ou statut quo ?

Lucie Castel nous fait découvrir les douceurs corses comme ses traditions, ses ancestraux clans familiaux où les rivalités sont ancrées dans les gènes des plus anciens, mais les plus jeunes sauront peut-être les faire disparaître pour en faire une force.

C’est rafraîchissant, léger avec une base de gravité, une touche d’insouciance ayant un besoin de reconnaissance, d’amour afin de retrouver la confiance en soi.

La plume de Lucie à une nouvelle fois ravie mes pupilles (dommage, pour mes papilles !), fait passer un excellent moment grâce à style alliant dynamisme, sérieux et humour. [...]

La génération qui se construit à la force du poignet et du travail fait fi du passé, pour mieux gérer le présent et l’avenir. Cat et Lucca vont donner une bonne leçon aux anciens sans n’avoir rien prémédité, si ce n’est d’être fier de leur labeur et transmettre leur passion sucrée. Ce Lucca est présenté aux antipodes de son frère Dom et n’a rien de très plaisant au départ, pourtant il m’a surpris et m’a accroché dès qu’il a prononcé les paroles de réconfort à Cat. Ne la connaissant pas, au moment il les prononce, a fini de me faire succomber. J’espère que toute femme stérile aura pu entendre des mots similaires, justes et réconfortants par les personnes qu’elle aime, que ceux prononcés par Lucca à Catalina.

En tout cas, n’hésitez pas à vous lancer dans ce voyage gustatif et dépaysant, ces personnages forcent le respect et vous transmettre leur amour des bons produits, de la Corse pour vous apporter de la félicité. Mon seul regret c’est de ne pas avoir pu goûter toutes les créations Palazzo et Castelli, qui m’ont mis l’eau à la bouche, et feront pareil avec vous : une frustration absolue pour les grands gourmands !

Afficher en entier
Or

https://sweetyhoneyaddictions.blogspot.com/2019/03/la-guerre-des-papilles-lucie-castel.html

Lucie Castel est une autrice que j’apprécie beaucoup. J’adore son style, j’adore ses mots et on est certain de voyager à chacun de ses romans.

Cette nouvelle publication n’est pas une romance à proprement parler, du moins elle arrive relativement tard. La guerre des papilles, c’est plutôt une histoire mêlant héroïne forte et problème de famille. C’est plutôt se trouver soi avant de trouver l’amour de sa vie. Et c’est exactement ce que vont vivre chacun leur tour Cat et Lucca.

D’un côté, Catalina doit retrouver sa place dans une famille (avec tout ce que ça implique) dont elle a été éloigné très jeune. Elle est seule aujourd’hui, elle a vécu des épreuves difficiles et doit faire le deuil de ce qu’elle était et surtout de ce qu’elle a perdu. Ce n’est pas une mince affaire surtout lorsqu’on doit gérer une nouvelle boulangerie, une grand-mère impossible et un concurrent virulent.

En face, Lucca, dont la réputation n’est plus à faire, a aussi des choses dont il doit se délester. La pression de sa famille, les responsabilités qu’elle incombe. Il est tellement dans le contrôle, qu’il joue du sarcasme et du second degré à chaque fois qu’il ouvre la bouche.

Honnêtement, j’ai souvent crissé des dents face à tant de condescendance et même de mépris. Les réflexions sur l’intelligence et le poids de certains personnages m’ont quelque peu gêné.

Heureusement, l’autrice a su me faire oublier ces petits détails et m’a emporté en Sartène avec elle, sur cette place entre la chocolaterie et la boulangerie.

Si le duo principal est haut en couleur, les personnages secondaires sont aussi très intéressants. Je me suis beaucoup attaché à Marc-Antoine, Dom ou encore Charlotte. Et puis, finalement tout le village est divertissant.

J’ai passé un bon moment. Ce récit est tellement chargé d’histoire, d’émotions ou encore d’actions qu’on n'a pas le temps de s’ennuyer. Lucie Castel amuse, glisse de beaux messages et touche nos cœurs. N’attendez plus et partez sur l’île de beauté, vous ne le regretterez pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mogo26 2019-03-10T18:59:09+01:00
Diamant

J’ai tout bonnement adoré c’est drôle amusant et plein de gourmandise.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chouchoumag 2019-03-10T13:19:59+01:00
Argent

je suis fan de pâtisserie alors forcement j'ai voulu lire ce livre absolument et je ne regrette pas. J'ai adoré l'univers de la pâtisserie mais également les personnages qui sont super attachants. La guerre de famille qui dure depuis plusieurs génération on croirait que cela est ridicule mais c'est tellement encré en eux qu'ils ne savent plus faire autrement et j'ai aimé qu'on puisse dépasser tout ça avec la nouvelle génération. A lire, avec une bonne pâtisserie à déguster !!

Afficher en entier
Or

L'avis de #Lilie :

Ce roman est le deuxième de Lucie Castel que je lis. J’avais trouvé son premier roman sympathique, celui-là est différent dans la mesure où il m’a pleinement conquise.

Nous faisons ici connaissance avec Catalina Palazzo. Meilleure ouvrier de France, Catalina n’a pas été épargnée dans sa vie personnelle. Déçue, sans attache, elle retourne en Corse suite au décès de son grand-père. A cette occasion, elle apprend qu’elle hérite d’une boutique en plein centre de Sartène. Son rêve peut enfin devenir réalité…..jusqu’au moment où elle découvre que Lucas Castelli occupe la chocolaterie en face de sa boutique et que c’est un membre de la famille « ennemie » de la sienne. Sous un air de Roméo et Juliette des temps modernes, Lucas et Catalina vont nous entrainer dans une véritable guerre de papilles qui ne manquera pas de vous faire saliver de plaisir.

Catalina entend reprendre sa vie en main en s’installant en Corse. Perfectionniste, elle est une pâtissière très douée qui est capable d’associer des saveurs inattendues et de savoir quel dessert correspond à chaque personne. Ayant quitté l’île depuis longtemps, elle ne comprend pas et ne se sent pas impliquée dans la « guerre » contre les Castelli. J’ai apprécié cette héroïne qui ne baisse jamais les bras et qui n’entend pas se laisser dicter sa ligne de conduite par sa grand-mère Elena. De son côté, Lucas supporte le poids de l’héritage familial et supporte les manies de sa mère Blanche. Loyal, il est aussi très secret et on a beaucoup de mal à cerner ce brun ténébreux qui travaille si bien le chocolat. Au niveau des personnages secondaires, il y a Dominique, le frère de Lucas, qui se prend rapidement d’amitié pour Catalina, et on peut également mentionner Marc-Antoine, le cousin de Catalina, qui voue un culte à la caisse enregistreuse et qui se montrera une épaule solide sur laquelle la jeune femme pourra s’appuyer.

Ce roman m’a fait passer un très bon moment de lecture. En effet, l’écriture de Lucie Castel est pétillante et enjouée. Les chapitres sont relativement courts, ce qui donne du rythme lors de la lecture, et ils sont écrits le plus souvent du point de vue de Catalina mais aussi parfois de celui de Lucas. L’ambiance du roman, sur fond de guerre des clans, est parfois un peu tendue mais comptez sur l’autrice pour injecter des doses d’humour afin de nous faire sourire. Du coup, c’est une lecture très légère, qui se savoure sans faim et qui donne envie de foncer à la pâtisserie ! L’intrigue amoureuse prend le temps d’être construite et posée. C’est un point que je tiens à souligner car bien souvent, je trouve que les protagonistes se sautent rapidement dessus. Là, l’autrice déroule l’histoire pas à pas, sans vouloir aller trop vite et même si on brûle d’impatience d’en savoir plus, cette attente rend les rebondissements d’autant plus savoureux.

Pour conclure, ce roman est comme un gâteau, c’est à dire gourmand et nous donnant l’impression, le temps de sa lecture, d’être hors du temps. Cette comédie romantique est à déguster sans modération et je la recommande chaudement à tous les amateurs du genre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lectrice-Lambda 2019-03-06T18:03:56+01:00
Diamant

Je suis tombée amoureuse de la plume et de l’univers de Lucie CASTEL en lisant son premier titre publié chez Harlequin : « Pas si simple ».

C’est donc avec un réel plaisir que je me suis plongée dans son nouveau livre, « La guerre des papilles », en espérant retrouver tout ce que j’avais adoré dans « Pas si simple ».

Dans « La guerre des papilles », nous allons faire la connaissance de Catalina Palazzo, une femme qui va venir s’installer à Sartène, un petit village corse où toute sa famille réside. Elle a hérité de son grand-père un local où elle compte ouvrir sa nouvelle pâtisserie. Elle veut un nouveau départ loin de son ancienne vie, de son ex petit-ami et de son impossibilité à devenir mère.

Ce que Catalina ne sait pas encore, c’est que sa nouvelle pâtisserie se trouve juste en face de la chocolaterie Castelli, la famille ennemie des Palazzo. Depuis plusieurs générations, ces deux clans se livrent une guerre sans merci.

Mais Catalina n’a pas peur de Lucas Castelli, même s’il est grincheux et malpoli. Que la guerre commence !

Quel bonheur de retrouver l’univers de Lucie CASTEL.

J’avais grandement besoin d’une lecture comme celle-ci, avec de l’humour, de la tendresse, de l’excentricité, qui aborde des thématiques qui ne sont pas faciles, mais avec légèreté et positivité.

On va commencer par le petit bémol de ce livre, qui est tout simplement le prologue.

Pour ma part, j’ai trouvé qu’il y avait trop d’informations pour que je sois vraiment à l’aise avec cette « mise en bouche ». J’ai été déstabilisée au lieu d’être curieuse.

Sincèrement, je pense que l’histoire n’avait pas besoin de ce genre de prologue pour que le lecteur puisse plonger dedans.

Les chapitres alternent entre les points de vue de Catalina et de Lucas, mais le récit est essentiellement narré du point de vue de la jeune femme. C’est dommage, parce que j’aurai apprécié connaître un peu plus Lucas.

Catalina est le genre d’héroïne dont on s’attache facilement. Elle arrive en Corse brisée, mais avec une force de caractère qui l’aide à tenir. Elle ne connaît rien de la rivalité entre sa famille et les Castelli et vient s'installer dans ce petit village corse en mettant les deux pieds dans le plat.

Dès lors, les situations loufoques vont s’enchaîner les unes après les autres, ne laissant aucun répit aux personnages.

J’ai complètement fondue face au duo que forme Catalina et Lucas.

D’abord avec leur guerre, le face à face entre la pâtisserie et le chocolat. Ils sont tous les deux têtus et ont tous les deux leur fierté.

Puis ensuite lorsqu’ils apprennent à se connaître petit-à-petit. Ils forment un peu des Roméo et Juliette corses. Il est impossible pour eux de pouvoir s’apprécier, pourtant ils ne sont pas autant concernés par cette guerre ancestrale.

La romance n’est pas l’unique sujet, ni même le principal, mais l’évolution de ces deux personnages et de leur relation est plaisante à suivre, touchante même.

La plume de Lucie CASTEL est toujours un petit bonbon que je savoure.

Elle me fait passer des rires aux yeux embués en quelques chapitres. Je suis très sensible à son humour, à sa façon de voir les choses, de les expliquer, à ses univers qui tombent parfois dans le cliché, mais qui font du bien.

Malgré cette légèreté dans la façon de nous raconter cette histoire, « La guerre des papilles » est un livre plus personnel pour l’auteur.

Parler des femmes qui n’arrivent pas à avoir un enfant, « les fiveuses », et le combat qu’elles mènent au quotidien contre les autres et contre elles-mêmes est dur à lire. Certains moments nous serrent le coeur et avoir un petit aperçu de ce combat n’est pas chose facile. Toutes leurs épreuves, leurs peurs, tous leurs doutes nous sont inconnus tant que l’on n’est pas directement concerné. Lucie CASTEL nous montre cette réalité et l’aborder de cette façon si légère qui rend le message encore plus dur et en même temps plus tendre. Un petit espoir à toutes ces femmes qui se sentent mal.

La fin est un peu rapide.

Je n’ai pas vu les chapitres défiler, j’étais réellement plongée à Sartène avec les personnages, tellement que le final est arrivé sans que je ne le vois arriver. J’aurais apprécié quelques instants de plus avec Lucas et Catalina, peut-être un peu plus de passages mettant en avant la romance, pour avoir encore un peu d’intimité avec ce couple qui a réussi à me toucher, pour mieux réussir à leur dire au revoir.

En conclusion, « La guerre des papilles » est encore un petit délice qui se consomme sans modération. Lucie CASTEL nous ensorcelle une nouvelle fois en nous plongeant dans ce petit village corse avec une facilité déconcertante. J’ai tout adoré : les personnages, les paysages, la guerre des clans, la romance, les messages cachés. Elle a réussi à me faire sourire, rire, trembler, à m’émouvoir.

Alors certes, il y a quelques petits détails qui m’ont un peu moins convaincue, mais cela reste des détails.

Catalina a le don de la pâtisserie, Lucas celui de la chocolaterie. Pour Lucie CASTEL ce sont les mots qu’elle manie avec brio. Elle est définitivement un auteur chouchou, qui arrive à chaque fois à me toucher avec ses histoires.

( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2019/03/la-guerre-des-papilles-lucie-castel.html )

Afficher en entier
Commentaire ajouté par just2iine 2019-03-03T14:08:47+01:00
Diamant

http://lire-une-passion.weebly.com/romance/la-guerre-des-papilles-lucie-castel

"En résumé, j'ai adoré cette lecture. Fraîche, drôle et touchante, Lucie Castel nous offre une fois de plus une histoire criante de vérité et des personnages touchants et réalistes. J'irai bien faire un tour en Corse, moi... L'auteure m'a cruellement donné envie de visiter cet endroit !"

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode