Livres
458 905
Membres
412 815

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Guerre du Lotus - L'Intégrale



Description ajoutée par Gkone 2016-01-04T19:39:01+01:00

Résumé

Cet ouvrage comporte les titres suivants :

Stormdancer

Kinslayer

Endsinger

On disait éteinte la race des griffons, ces créatures mythiques menées par les danseurs d’orage. Pourtant, Yukiko et son père reçoivent l’ordre d’en capturer un pour le cruel shogun des îles de Shima. Contre toute attente, ils y parviennent, mais Yukiko se retrouve perdue dans une forêt sauvage, avec pour seule compagnie un griffon mutilé qu’elle nomme Buruu. Unis dans l’adversité, la jeune fille et l’animal s’entraident. Yukiko serait-elle la véritable danseuse d’orage, ultime espoir du peuple ?

« Comment ? Un roman de steampunk japonais, des créatures mythiques, une rébellion du peuple et une héroïne forte ? Vous m’avez eu à “steampunk japonais”. Ça m’a suffi ! »

Patrick Rothfuss, auteur du Nom du vent

« Une plongée envoûtante dans les contrées du steampunk et de la mythologie, avec en prime une héroïne à la hauteur de Katniss Everdeen de Hunger Games. »

The Huffington Post

Afficher en entier

Classement en biblio - 17 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par aureane 2019-03-24T19:34:50+01:00

-Pourquoi fait-il cela? Il n'est pas content de nous?

Haussement d'épaules.

-Il veut un tigre du tonnerre, Akihito.

-Ouais, et moi je veux une femme qui sache toucher ses oreilles avec ses chevilles, préparer un repas convenable et garder ses avis pour elle. Mais ça non plus, ça n'existe pas!

Masaru grogna lorsqu'Akihito le changea d'épaule.

-Tu te sens mieux maintenant? demanda Yukiko, les bras croisés. Tu t'es bien défoulé?

-On ne peut pas chasser un animal qui n'existe pas, Yukiko.

-Tu penses que je ne le sais pas?

-Et que crois-tu qu'il arrivera si nous décevons Yoritomo-no-miya? (Le géant ponctuait ses questions de grands gestes avec sa main libre.) Que crois-tu qui nous attendra lorsque nous reviendrons les mains vides? L'ordre que Masaru commette le seppuku, pour commencer. Tu veux regarder ton père s'éventrer? Et va savoir ce qu'il fera à nous autres...

-Tu pourrais peut-être faire part de ce que tu ressens au shogun lui-même. Je suis sûre qu'il comprendra.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Comme à chaque fois, j’ai commencé par lire l’extrait. C’était intéressant et sans hésitation j’ai acheté la suite. Le premier tome m’a passionné. Yukiko était têtue, un peu bornée et enfermée dans ses certitudes. Une vraie ado qui a vécu des moments difficiles et essaie d’assumer plus qu’elle n’est capable quoi! La naissance de sa relation avec Buruu était prenante et je me suis laissée happer par les intrigues de Shima et les secrets qu’elles recèlent. Puis… Et bien… Ce fut le crash.

Si j’avais dû m’arrêter au premier tome, j’aurais pesté de ne pas savoir la suite et je ne l’aurais peut-être pas classé parmi mes favoris, mais ça n’aurait pas été loin. Malheureusement, la suite est décevante. L’histoire part dans tous les sens. On suit plusieurs personnages à la fois et tout ce qui leur arrive n’est pas nécessairement intéressant et on pourrait parfois s’en passer sans pourtant rien manquer de l’histoire. Yukiko qui avait brillé dans le premier tome devient ennuyeuse. Triste à dire, mais elle fait partie des passages qui aurait pu être supprimée. J’avais espéré que ce n’était que le tome 2 qui était comme ça, une sorte de transition quoi. Malheureusement, le dernier n’était pas mieux et j’en suis venue à avoir hâte de finir pour passer à autre chose. Désolant quand on songe que ça avait si bien commencé.

Outre l’éparpillement malvenu, je crois que ce qui m’a fait décrocher c’est la manière dont sont décrites les femmes dans cette série. Ma fibre féministe a dû vibrer un peu trop. Une fois Yukiko extirpé des affres de l’adolescence, elle devient insipide. Kaori est bornée et haineuse au point d’en être stupide. Michi tombe amoureuse, contre toute attente, et alors que d’autres options s’offrent à elle, au lieu de les explorer ou d’en trouver une inédite, elle tue l’homme qui l’aime pour sa cause. Hana veut se battre pour la rébellion, mais dès que quelqu’un le lui interdit un peu trop vigoureusement, elle devient une petite souris apeurée qui n’ose pas dire ce qu’elle pense. Aïsha sous prétexte de subtilité ne fait… rien. Pas une pour rattraper l’autre. Je veux bien qu’une femme se batte avec ses armes, mais elle peut être forte sans être stupide, haineuse ou obtuse. Certains personnages masculins étaient atteints des mêmes maux, mais au moins, dans leurs cas, ce n’était pas systématique et on pouvait y voir les traits de caractère d’un individu.

En résumé, La Guerre du Lotus de Jay Kristoff est une grande déception, en particulier parce qu’on reste souvent sur sa dernière impression. Son texte, bien écrit par ailleurs, est truffé de longueurs et de répétitions de formules toutes faites. Pour un dépaysement à la japonaise, il peut être intéressant. Surtout si vous ne mettez pas trop d’attente en l’ouvrant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vincenzo 2019-01-27T20:45:47+01:00
Or

L'histoire y est menée tambour battant et les rebondissements s'enchaînent, car enfin, la guerre est déclarée. C'est une guerre pour sauver un Japon qui se meurt et une population qui se voile depuis bien trop longtemps la face. Les personnages montrent ici tout leur potentiel et j'ai vraiment apprécié les suivre dans chacun de leur choix. C'est peut-être à cause du contraste avec le tome précédent, mais malgré le plaisir que j'ai eu à lire ce tome je n'ai pas pu m'empêcher de trouver à un certain moment que l'auteur bombardait ses personnages d'un peu trop de retournement de situation…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Syracuse 2018-07-19T18:15:10+02:00
Bronze

Pour entamer cette trilogie, j'ai été attirée à la fois par l'illustration de l'oiseau-tonnerre et par les critiques : du steampunk japonais ? J'adhère. Enfin, jusque là.

Certes, la présence de l'oiseau-tonnerre -enfin des - est intrigante. Mais ça s'arrête là.

L'ensemble rappelle étrangement un mélange de l'univers de Katniss Everdeen des romans Hunger Games et un peu de magie (comment ne pas penser à l'oiseau-tonnerre des Animaux Fantastiques de JK Rowling ?) : il y a un tyran, une rébellion, une guerre civile, des combats, des machines de toutes sortes... Mais le tout pour un scénario qui se révèle étrangement plat, presque sans vie. Le steampunk ? mouais... pas convaincue du bien-fondé de l'usage du steampunk dans ce livre.

Je n'arrive même pas à m'attacher plus que ça à l'héroïne Yukiko. Je me suis peut-être un peu plus attachée à Buruu. Et encore...

Sans nier de multiples rebondissements dans le scénario, l'écriture lourde vient gâcher rapidement le plaisir de la lecture, rendant lourd un scénario déjà très peu imaginatif. Encore pire, certains passages lourdement écrits pèsent et allongent le temps de lecture de manière inutile. De plus, on croise parfois certains personnages qui ne sont là que pour décorer, ne servant presque "à rien" pour l'histoire en elle-même, faisant perdre le fil des pensées et de l'avancement de l'histoire. C'est presque dommage.

Concernant les personnages en eux-mêmes, on pourrait réclamer qu'ils soient mieux construits de manière à se rendre plus attachants. Des dénouements les concernant sont presque pitoyables et ridicules à lire, trop vite noués et trop vite défaits. C'est comme un roman qui manque de vie en somme, ne permettant que peu ou prou de partager les sentiments et les motivations des personnages, qui auraient rendu le scénario déjà plus attrayant.

Tout ça pour un scénario finalement classique de rébellion. Et 1163 pages pour découvrir en fait que le dénouement de cette rébellion est bâclée très rapidement et achevée par une éclipse de dix ans qui nous offre ce que sont devenues les personnages mais pas comment le pays a été relevé ni que sont devenus précisément les héros suivis tout au long de ces pages. Ce qui gâche grandement la lecture et le plaisir.

Bref, un long moment à lire pour un roman qui ne me laissera guère de souvenirs si ce n'est par sa longueur et sa langueur comme un roman pour lequel l'auteur avait plein d'idées mais qu'il a mal utilisées, bâclées, pour un résultat lourd et pesant. Dommage car j'attendais mieux de ce roman. En bronze pour l'originalité de placer ça dans un univers japonais et pour la précision du glossaire quant aux termes japonais mais uniquement pour ça.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nico81 2018-06-27T13:20:36+02:00
Diamant

Un livre juste génial, plein de rebondissements, on s'attache directement à Buruu et Yukiko. C'est le premier Steampunk que je lis et je dois dire que je ne suis pas déçu.Spoiler(cliquez pour révéler)Je suis déçu et triste que Buruu meurt à la fin Je souhaite une très bonne lecture au prochain lecteur de cette très belle trilogie.

Afficher en entier

Date de sortie

La Guerre du Lotus - L'Intégrale

  • France : 2017-11-29 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 17
Commentaires 4
Extraits 5
Evaluations 7
Note globale 7.5 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode