Livres
450 650
Membres
395 549

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Honte



Description ajoutée par Hillja 2018-05-25T19:11:21+02:00

Résumé

« J'ai toujours eu envie d'écrire des livres dont il me soit ensuite impossible de parler, qui rendent le regard d'autrui insoutenable. Mais quelle honte pourrait m'apporter l'écriture d'un livre qui soit à la hauteur de ce que j'ai éprouvé dans ma douzième année. »

Afficher en entier

Classement en biblio - 50 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par fanfan50 2014-03-28T08:31:50+01:00

Et le temps de la vie s'échelonne en "âge de", faire sa communion et recevoir une montre, avoir la première permanente pour les filles, le premier costume pour les garçons avoir ses règles et le droit de porter des bas, l'âge de boire du vin aux repas de famille, d'avoir droit à une cigarette, de rester quand se racontent des histoires lestes de travailler et d'aller au bal, de "fréquenter"

de faire son régiment de voir des films légers l'âge de se marier et d'avoir des enfants de s'habiller avec du noir de ne plus travailler de mourir.

Ici rien ne se pense, tout s'accomplit.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Bronze

J'ai eu un peu de mal à me concentrer sur ce très court roman, où Annie Ernaux parle de son enfance dans une petite ville près de Rouen. Elle met en place par petite touche tout un contexte, qui gravite autour de ce seul événement de 1952 : quand son père voulut tuer sa mère.

Le style est clair, direct et m'a plu ; de nombreuses idées m'ont interpelées, m'ont invitée à réfléchir sur ce récit et sur ma propre vie ; mais je n'ai pas été réellement "touchée" par ce qu'Annie Ernaux raconte, comme ça a été le cas pour d'autres romans qu'elle a écrit.

Sans doute qu'il mériterait d'être relu plus attentivement ...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par pwachevski 2019-01-19T12:16:59+01:00
Lu aussi

Ce n'est pas la première fois que je lis un livre d'Annie Ernaux, et je crois pouvoir dire que, définitivement, son œuvre ne me parle pas. Je reconnais sans mal son statut de femme de lettres française respectée et respectable - et a raison, car son style est très maitrisé. Mais les thèmes et sujets qu'elle choisit de traiter ne me touchent pas. Pour moi, c'est de l'autobiographie dans tout ce qu'elle a de plus narcissique. Elle raconte des éléments de sa vie pour se faire du bien à elle-même, pour essayer de guérir de certaines blessures, mais jamais pour apporter quelque chose à son lecteur. J'ai pour ma part énormément de mal à me plonger dans son univers, dans sa vie, dans sa famille. A ressentir de l'empathie pour elle ou ses proches, car son style ne laisse pas place à l'empathie ou à la projection du lecteur dans l'histoire de l'auteur. Tout tourne uniquement autour d'elle. Ce n'est vraiment pas comme ça qu'un livre arrive à me marquer. Celui-ci ou les précédents que j'ai lus, c'est aussitôt lu aussitôt oublié pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mavie95 2018-02-27T19:17:11+01:00
Argent

Le livre tourne autour de cet événement qui change la vie de la jeune écrivaine craignant à tout moment que cela peut se reproduire. De plus, on découvre les moeurs d'une société française en campagne normande dans les années 50 : chaque mouvement surveillé par les autres, des codes sociaux spécifiques. Une mine d'or pour se plonger dans un temps et un espace spécifique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MiLn 2015-01-17T10:02:53+01:00
Bronze

Un petit livre très court, on y retrouve le désir de sortir de son milieu, de vaincre la honte...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pheallys 2012-10-04T23:17:36+02:00
Bronze

J'ai eu un peu de mal à me concentrer sur ce très court roman, où Annie Ernaux parle de son enfance dans une petite ville près de Rouen. Elle met en place par petite touche tout un contexte, qui gravite autour de ce seul événement de 1952 : quand son père voulut tuer sa mère.

Le style est clair, direct et m'a plu ; de nombreuses idées m'ont interpelées, m'ont invitée à réfléchir sur ce récit et sur ma propre vie ; mais je n'ai pas été réellement "touchée" par ce qu'Annie Ernaux raconte, comme ça a été le cas pour d'autres romans qu'elle a écrit.

Sans doute qu'il mériterait d'être relu plus attentivement ...

Afficher en entier

Date de sortie

La Honte

  • France : 1997-01-14 - Poche (Français)

Activité récente

Utopvie l'ajoute dans sa biblio or
2017-03-16T22:08:07+01:00

Les chiffres

Lecteurs 50
Commentaires 4
Extraits 11
Evaluations 10
Note globale 6.33 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode