Livres
469 561
Membres
437 022

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Argent

Retrouver les exploits de la horde sous forme de BD est assez déstabilisant mais j’ai tout de même apprécié ma lecture. Le plus surprenant est le changement au niveau des personnages où beaucoup de chose ont changé si ce n’est disparu. Cela reste une adaptation réussi, transportée par des dessins très beaux.

Afficher en entier
Bronze

Passé un début un peu difficile avec une difficulté à me repérer entre les personnages, j'ai vraiment bien apprécié. Je ne suis pas une grande habituée du format BD, mais j'ai bien envie de m'y mettre.

Je lirai la suite avec plaisir !

Afficher en entier
Argent

Pour l'instant un début fort prometteur. Le livre d'Alain Damasio fait partie de mes préférés, toutes littératures confondues. Ce n'est certainement pas facile de relever le défi pourtant, à sa manière, cette bande-dessinée est une interprétation qui me plaît.

J'attends bien entendu les autres tomes afin de confirmer ou infirmer mon avis. Maintenant, à vous de vous laisser tenter et de vous forger le vôtre.

Bonne lecture et bon plaisir des yeux !

Afficher en entier
Pas apprécié

J'étais déjà très septique quand à la sortie de cette bande dessinée, mais le contenu a validé mes craintes. Pour moi, le pari n'est pas réussi.

Il faut savoir tout d'abord que ce n'est pas la première fois que l'oeuvre de Damasio est proposée pour une adaptation : un film et un jeu vidéo auraient du être créés, mais le manque de financement, entre autre, a mené ces projets à l'abandon.

Quand à la bande dessinée... Eh bien c'était un projet plutôt ambitieux, compte tenu de la complexité du roman et des spécificités de l'univers.

<b>Note</b> : le reste de la critique est masquée car elle contient quelques parties d'intrigue.

[masquer]

Rendre un vent continuel en dessin n'est pas chose aisée, car il faut rappeler son intensité et son existence sur toutes les cases. Alors Henninot utilise diverses méthodes : les habits, les arbres qui plient, les onomatopées, des "traces", seulement le tout a l'air assez brouillon. On oublie la présence du vent à plusieurs reprises. Et d'un autre côté, rendre les différentes formes de vent est un exercice extrêmement difficile. Damasio y avait consacré un "langage", de signe de ponctuation. La transformation de ces formes est également ratée, selon moi.

Toujours sur le côté graphique, les personnages. Nous avons tous une imagination différente, nourrie de nos expériences propres. Cependant, même en prenant ceci en compte, la description des personnages de Damasio me paraît bien différente du rendu! Caracole par exemple, de part sa nature et son fonctionnement est un personnage vif, fier, curieux et relativement jeune! Mais là il parait âgé, il ressemble à un personnage transgenre avec des traits de visages féminins et sa coiffre n'arrange pas les choses. Et ce n'est pas le seul a avoir reçu ce traitement! D'autres personnages se voient affublés de caractéristiques qu'ils n'ont pas dans le livre (les moustaches de chat, vraiment?). Je n'aime vraiment pas les choix graphiques de la bande dessinée.

Quand au texte... La Horde n'est pas une lecture facile, il faut s'y accrocher, "le mériter" mais le livre en vaut la peine. Rien que l'écriture de Damasio, dont les phrases sont travaillées sur la prononciation, le verbe, tout les aspects possibles et inimaginables! Les mots coulent de source.

Mais ce texte n'est pas repris, ou très largement changé et si Henninot dessine bien (ce n'est pas parce qu'on aime pas que c'est mauvais) eh bien, au niveau de l'écriture, ce n'est pas ça. L'écriture casse les codes de la Horde et est de moins bonne qualité.

Enfin, le scénario me parait également étrange, se déroulant parfois très vite et parfois trop lentement, et manque cruellement d'homogénéité dans son déroulement.

[/masquer]

En conclusion, je ne pense pas que cette bande dessinée s'adresse réellement à ceux qui ont aimé la Horde pour le travail et la qualité des textes de Damasio, ainsi que son scénario complexe. Je pense que la bande dessinée permet de faire découvrir une adaptation de l'oeuvre sur un autre support, qui s'adresse à un autre lectorat, qui n'aura peut être pas l'envie de se plonger dans la lecture du livre. Et c'est de cette manière que cette bande dessinée devrait être abordée, car les inconditionnels de la Horde n'y retrouverons pas forcément ce qui en fait sa force.

Afficher en entier
Diamant

J'avais peur et j'ai longtemps repoussé mais j'avais tort : l'adaptation est aussi bonne que l'original !

Je ne sais pas si l'histoire est aussi claire pour quelqu'un n'ayant pas lu le roman par contre, je pense que l'on ne peut pas autant s'attacher aux personnages même si leurs caractères sont bien retranscris. J'ai beaucoup aimé retrouver Golgoth et les autres en tout cas même même si je redoute de devoir revivre la mort de certains par la suite...

Afficher en entier
Or

Une très belle bande dessinée, tirée du roman épique de Dalasio.

Les dessins sont vraiment très beaux, le vent est très bien représenté et il nous paraît terrifiant.

Les personnages sont tous intéressants et on sent sur les dessins qu'ils sont plein de rancune, de haine et de colère face à cette vie affreuse qu'est la leur.

Mais la cohésion de la horde est encore plus magnifique en image et j'ai adoré lire cette bande dessinée !

Afficher en entier
Argent

Wow ! Juste wow... Lorsque j'ai ouvert cette BD, je ne m'en suis plus décrochée jusqu'à l'avoir finie. Je pense que cette lecture d'une traite parle pour elle-même, elle témoigne de l'addactivité merveilleuse de l'histoire. Je ne peux que vous la conseiller vivement. Bonne lecture ^^

Afficher en entier
Or

Comme le dit lui-même Damasio en préface de cette bande dessinée: "De toute façon, on ne juge pas la valeur d'une adaptation à sa fidélité au support original ; on la juge à la qualité de sa trahison."

C'est ainsi qu'Eric Henninot nous propose dans son adaptation une très belle trahison, que ce soit au niveau du dessin, du scénario et des dialogues malgré tout fidèles à l'oeuvre originale.

Par ailleurs, j'ai trouvé ses choix de graphismes et de couleurs très crédibles, que ce soit pour les paysages, les personnages, et la façon de dessiner l'élément principal de cet univers: le vent. Même si au départ j'ai eu un peu de mal avec certains visages ou certaines carrures, je me suis rapidement adaptés à la vision de l'auteur, qui est selon moi très réfléchie et pertinente.

Pour finir, étant donné la difficulté de la tâche, j'avais peur d'être déçu, et ça n'a pas été le cas du tout! J'ai même hâte de découvrir la suite de l'adaptation, en espérant que la qualité sera à nouveau au rendez-vous!

Afficher en entier
Lu aussi

Quel plaisir de redécouvrir l'univers de Damasio sous le coup de crayon d'Éric Henninot ! En commençant l'album, je n'avais aucune attente et j'ai été complètement emportée et il me tarde de lire la suite. Il me tarde d'arriver à la source du vent avec les 23 membres de la 34e horde !!

Afficher en entier
Or

https://lirophiledespagesblog.blogspot.fr/2017/11/la-horde-du-contrevent-t1-le-cosmos-est.html

C'est la première fois que je chronique une bande dessinée sur le blog, et je suis très heureuse que ce soit avec la Horde du Contrevent.

La Horde du Contrevent de Alain Damasio est un de mes livres préférés, j'ai mis très longtemps à le lire car je pense que c'est une lecture qui se savoure. J'avais besoin de décortiquer le livre petit à petit. Chaque particule de cet ouvrage m'a transcendé.

Découvrir alors une mise en image de cet univers est un pari risqué.

J'ai beaucoup aimé la note de l'auteur dans le préquel de la bande dessiné, elle est très intéressante à lire et permet d'aborder cette BD avec indulgence. Je me suis donc lancée dans cette aventure avec un regard plus large et moins borné.

Ici on retrouve la Horde de Eric Henninot. Je trépignais d'impatience à chaque fois que je tournais une page. Beaucoup de questions me venaient à l'esprit : " Comment a-t-il représenté Caracole ? Les chrones? Et plus encore... Si j'avais la chance d'avoir une discussion avec lui, je lui ferais part de mes questionnements.

L'univers est vraisemblable au livre, des tons chauds avec de grandes plaines comme je les imaginais. Les décors sont sublimes et retranscrivent à merveille l'ambiance que Damasio a mis en place. J'ai senti de la force et de l'implication dans chaque trait, chaque coup de crayon.

J'ai été surprise lorsque j'ai découvert le physique des personnages ! Je les imaginais presque tous de la même façon surtout Golgoth, Pietro ou encore Sov.

Rien n'est laissé au hasard et je pense que je vais éplucher cette BD en long et en large pour m’imprégner des détails élaborés.

Chaque protagoniste dégage une énergie qui lui est propre, que ce soit dans ses caractéristiques ou bien dans ses expressions ( la démarche, la gestuelle...). Ils ont alors une identité particulière qui font d'eux des éléments uniques dans la Horde.

La mise en page est très équilibrée, les dialogues n’empiètent pas sur les dessins et vice versa.

Les plans sont très intéressants et accrocheurs.Quant aux vents, sous ses diverses formes, il prend vie à travers les pages.

Au niveau de l'intrigue, je suis contente d’apercevoir la Horde sous un nouvel angle, la vision de l'auteur/ Illustrateur est intéressante. J'aime le fait qu'il s'approprie l'histoire afin de nous la partager sous une forme plus personnelle, la sienne.

Pour moi c'est une réussite ! J'ai compris que je ne devais pas attendre un copié/collé du livre et heureusement d'ailleurs. Chacun à sa propre perception de la Horde, c'est ce qui est précieux. La Horde fait partie de nous, des lecteurs et chaque personne comprendra un message différent.

Voici celui de Eric Hanninot que je trouve beau à souhait.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode