Livres
469 561
Membres
437 017

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Sov : "La horde vit au rythme de ses fractures et de ses fusions, se recomposant sans cesse. Je le sens désormais, non plus paresseusement blotti au sein de la pelote de nos fils, mais tresseur de nos liens. Quant à moi, je tente péniblement d'être à la hauteur de la charge énorme que m'a léguée notre prince : tenir ensemble ce petit tas de chair frêle en mouvement. Désunis, presque rien. Unis, un bloc.".

Afficher en entier

Sov : "Les Hordiers meurent, pas l'esprit du combat."

Afficher en entier

Sov : "Ceux qui vous disent : "Pendant la vague, j'ai pensé à ceci ou à cela" mentent.

Quand elle passe, tu ne penses plus. Seul le corps répond, et il répond ce qu'il peut. Il brûle ses tendons à crisper la sangle. Il bave. Il se pisse dessus. Après?

Après, chacun dit ce qu'il veut. Il introduit des mots. Il fend ce qui n'est qu'un roc de peur brute. Sous furvent il n'y a rien à dire. Juste tenir. Tenir, quand ça frappe à coups de merlin dans les fissures des os... Et essayer de survivre.

Afficher en entier

Caracole : "Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !"

Afficher en entier

Préface d'Alain Damasio: "De toute façon, on ne juge pas la valeur d'une adaptation à sa fidélité au support original ; on la juge à la qualité de sa trahison."

Afficher en entier

« Personne ne vous dira dans la Horde qu’il aime le vent. Personne ne vous dira le contraire non plus. J’adorais pourtant cette sensation d’homme debout, de lame de chair encore droite sur ce monde horizontalisé. Ce rêve têtu, de la plus haute crétinerie, cette chimère d’atteindre un jour l’Extrême-Amont. La fin de la terre… le début de quoi ? »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode