Livres
463 949
Membres
423 750

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

https://aliceneverland.wordpress.com/2016/02/22/le-temps-du-pouvoir-tome-1-la-lumiere-de-lempire-terah-edun/

Avec un résumé accrocheur et une couverture qui m’a immédiatement séduite, j’avais très envie de découvrir cette lecture. J’ai donc été ravie de me la voir proposée et je n’ai donc pas hésité à me lancer dans cette aventure.

J’ai immédiatement été séduite par la description que nous faisait Terah Edun de son univers. Cela correspondait véritablement au genre de livres fantasy que je me plais à découvrir. Et, en effet, durant la première moitié du livre, j’ai trouvé l’histoire vraiment sympathique. Puis, petit à petit, je me suis rendue compte que j’adorais tout simplement ce que l’auteur mettait en place. Le cadre, le contexte, les personnages, mais surtout cette façon d’évoquer les pouvoirs.. j’étais complètement séduite par ce que je découvrais.

Le seul détail qui m’a quelque peu gênée, c’est que j’ai trouvé que l’auteur résolvait assez vite ses intrigues. Dès qu’une nouvelle énigme ou interrogation apparaît, on en obtient la réponse quelques pages ou chapitres plus loin. D’un côté, cela ne laisse aucune place au doute, mais cela m’a empêchée par moment de me projeter totalement dans le texte puisque tout m’était servi sur un plateau.

Mais à côté de cela, j’ai également beaucoup accroché avec le binôme que forment Ciardis et Sebastian. D’ailleurs, le personnage de Ciardis m’a très vite plu. Cette dernière possède un véritable relief et a du caractère. C’est une battante, elle a survécu jusqu’alors en refusant de se laisser marcher sur les pieds. Pour autant, elle fait preuve d’une véritable fragilité et d’une vraie sensibilité. Mais, loin de se laisser porter par la situation, elle décide d’en apprendre le plus possible afin de pouvoir choisir un avenir qui lui correspondra totalement, et que, surtout, elle aura choisi plutôt que subi. Quitte à devoir faire certains sacrifices. Et c’est ce sens noble de la justice qui fait de Ciardis une héroïne pleine de valeurs et de bons jugements.

Sebastian, quant à lui, arrive assez tardivement dans le récit. Et pourtant, c’est à partir du moment où il rencontre Ciardis que j’ai été complètement captivée par l’histoire.

Mais j’ai aussi adoré la mythologie qu’a créé l’auteur avec cette vision de l’Âme de la Terre. C’est hyper intéressant et cela crée énormément d’opportunités quant à la suite de l’histoire. A vrai dire, si j’avais eu la suite sous la main, je n’aurais pas hésité à enchainé avec tant l’histoire a su prendre un nouveau souffle avec cet événement et m’a complètement captivée !

Pour conclure : J’ai bien aimé l’univers que j’ai découvert dès le début du récit. Terah Edun a réussi à créer un univers fantastique original et accrocheur, où les intrigues foisonnent à tout va. Mais plus le récit avançait, plus j’ai adoré ce que j’y ai découvert. Ciardis est une héroïne attachante, et avec l’apparition de Sebastian, l’histoire a pris un tournant des plus intéressant qu’il soit. Une série fantastique que je ne regrette absolument pas d’avoir découvert, et que je prendrai plaisir à poursuivre dans cette découverte !

Afficher en entier
Or

http://bunnyem.blogspot.ca/2016/06/la-lumiere-de-lempire-tome-1-le-temps.html

C'est Laure Valentin, la traductrice de ce roman qui m'en a proposé la lecture. Le résumé et la jolie couverture m'ont de suite attirés, c'est donc avec grand plaisir que j'ai accepté et je la remercie encore énormément pour la belle découverte.

-- Un univers très riche et complexe --

Nous suivons l'histoire de Ciardis, une jeune lavandière de dix-sept ans, orpheline et vivant dans la pauvreté. La jeune fille aspire à une vie meilleure mais lorsque le garçon qu'elle convoitait se retrouve marié à une autre, elle pense que son sort est scellé. Elle va toutefois faire la rencontre de Serena, une compagne de la Cour qui va voir en elle un potentiel. Serena décide donc d'emmener Ciardis à la Guilde des Compagnons où elle sera sa marraine. Le but d'une compagne est de trouver un maître - pas nécessairement un mari. La compagne passera sa vie à l'aider au quotidien mais peut également aspirer à bien plus. Certaines compagnes sont chefs de guerre, d'autres guérisseuses, comptables ou encore femmes au foyer, dépendamment de leurs talents naturels. Ciardis va donc suivre une formation extrêmement complète et diverse à la Guilde et tenter de découvrir quels sont ses talents innés. De la danse aux bonnes manières, en passant par le maniement des armes et l'histoire, les apprenties compagnes travaillent sans relâche afin de pouvoir attirer le plus de maîtres potentiels. Lors d'une grande cérémonie de sélection, les compagnes choisiront alors le maître avec qui elles veulent se lier. Ciardis va découvrir qu'elle est la dernière descendante de la lignée des Weathervane, une famille célèbre et dont le pouvoir est très convoité. Nombreux sont les maîtres qui vont se manifester pour Ciardis et elle va devoir faire le bon choix...

-- A vos marques, prêts, partez ! --

Il était très difficile de résumer ce tome 1 car, bien qu'il soit très court, il pose les bases d'un univers extrêmement complexe et bien ficelé. J'ai tout simplement adoré ce roman car il m'a transportée dès les premières lignes. L'auteure ne se perd aucunement en description, elle nous donne le minimum syndical pour que l'on puisse visualiser une scène ou comprendre ce qui se passe. Elle a développé une mythologie bien à elle ainsi que son propre vocabulaire associé et pourtant je ne me suis pas sentie perdue à aucun moment (je voudrais d'ailleurs souligner le travail de la traductrice qui est excellent sur ce point !). L'histoire est captivante, il se passe dans ce tome énormément de choses. Entre découverte de l'univers, révélations, action, rebondissements et intrigues, on ne s'ennuie pas une seule seconde. Le petit bémol à tout cela, c'est que ça va vraiment très vite ! A peine une amorce de questionnement ou d'intrigue apparait elle qu'elle est déjà résolue quelques pages après. Mieux vaut donc ne pas perdre le fil sans quoi on risque d'être vite dépassé. Même si c'est un peu extrême dans certaines scènes, je préfère cependant largement une intrigue rythmée que 100 pages de description pour bien assimiler ce qui est quoi dans le monde... J'ai énormément apprécié tous les personnages de ce roman, l'héroïne est forte, téméraire et courageuse et on la suit avec plaisir. Le fait que tout se déroule très vite marque par contre aussi le fait qu'ils ne sont pas aussi approfondis qu'ils pourraient l'être. Ce tome 1 ne se termine pas sur un cliffhanger mais je dois dire qu'il me tarde déjà de lire la suite pour me replonger dans cet univers si accrocheur !

☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Je conseille ce livre à tous les amateurs de Fantasy et à tous ceux qui détestent les descriptions qui n'en finissent pas.

Je déconseille ce livre aux lecteurs de Fantasy adulte qui voudraient voir l'univers plus approfondi et détaillé.

Afficher en entier
Argent

Une histoire sympathique, originale et accrochante mais cela ne reste pas dans mes coups de cœur.

Déjà pour le moment‘ il n’y a pas d’histoire d’amour , bon ok il n’en faut pas dans chaque livre mais je trouve que cela manque. Après l’heroine ne m’a pas accroché. Une orpheline travaillant comme blanchisseuse, jusque là parfait, courageuse, intelligente, battante, qui se retrouve propulsée dans le monde la guilde qui fournit des dames de compagnie aux riches. Une fois dans ce niveau milieu je trouve qu"elle perd tous ce qu la constituait. Elle devient plus’ ou moins intéressée que pars les robes, sa nouvelle vie et ses futurs maîtres. Elle perd sa fougue et cela ne m"a pas plus.

Bien entendu notre héroïne est fantastique et sort du lot mais elle se laisse trop facilement entraînée.

Le prince il est pas franc du collier et la mène par le bout du nez.

Serena c’est encore pire. Sous ses airs de je sauve une petite orpheline finalement elle est complètement intéressé et vénale au point d’etre méchante.

A voir la suite mais je ne la lirais pas tout de suite.

Afficher en entier

http://attrape-mots.blogspot.fr/2016/04/le-temps-du-pouvoir-de-terah-edun.html

Je tiens à remercier la traductrice Laure Valentin qui m’a gentiment envoyé ce roman. J’aime énormément la fantasy, mais ces temps-ci, j’en lis de moins en mois.... Le temps du pouvoir a donc été le prétexte parfait pour me replonger dans ce genre littéraire que j’affectionne tant!

Le résumé m’avait beaucoup intrigué, mais je ne m’attendais pas, lorsque je me suis plongée dans le roman, à découvrir un univers aussi riche! Le temps du pouvoir est une histoire remplie de magie - et une magie pour le moins incroyable!

Le personnage principal, Ciardis, est une orpheline sans histoire jusqu’à ce qu’elle décide de quitter son foyer pour suivre un apprentissage afin de devenir Dame de compagnie (un rôle majeur, comme on l’appendra par la suite). En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, Ciardis est projetée dans le monde de la cour... elle devra faire face à de nombreuses intrigues et aventures.

Ciardis est un vraiment un personnage attachant, j’ai aimé suivre son histoire. J’ai trouvé qu’elle était très courageuse et volontaire, tout en étant une jeune femme sensible. Un personnage, donc, très bien construit et à la personnalité complexe.

Quant aux autres personnages, j’ai d'abord eu beaucoup de mal avec Sebastian (qui arrive heureusement que tardivement ahaha). Sa rencontre avec Cirais n’est d’ailleurs pas sans éclat (tous deux ayant un fort caractère). Mais si, comme Ciardis, Sebastian m'a donné en prime abord une mauvaise impression, j’ai par la suite appris à bien aimer ce personnage qui porte de très lourdes responsabilités sur les épaules.

Je me suis très vite laissée captiver par Le temps du pouvoir : l’intrigue est bien menée et l’auteure Terah Edun sait nous tenir en haleine grâce à sa plume fluide. De plus, l’action est omniprésente... ce qui fait qu'on ne peut plus très vite se détacher du roman! Par contre, j’ai trouvé que parfois tout allait trop vite pour que cela soit crédible... J’aurai aimé que l’auteure s’attarde sur certains points de l’histoire pour leur donner plus de profondeur et de réalisme. Néanmoins, on se laisse prendre au jeu, et les pages défilent toutes seules!

Malgré quelques petits points noirs, Le temps du pouvoir est un premier tome qui me semble prometteur pour la suite de la saga.

Afficher en entier
Argent

Cette couverture et le résumé m'ont vraiment fait bonne impression et j'ai été ravie de l'avoir reçu et d'avoir pu découvrir ce premier tome. Je remercie d'ailleurs tout particulièrement l'auteure et la traductrice.

Le temps du pouvoir est le genre de roman que j'aime découvrir. Avec ces univers si particulier qu'on découvre au fil des pages et qu'on s'imagine très bien, on voyage totalement dans un autre monde. Celui-ci ne fait pas exception. Ici, nous suivons Ciardis, jeune orpheline, qui n'a pas une vie très simple, modestement, à la limite de l'esclavage. Pourtant, une rencontre va tout changer : Serena, Dame de compagnie va lui offrir l’opportunité de venir à la cour, d'apprendre, de découvrir tout un tas de choses qu'elle n'aurait jamais pu voir un jour. Toute cette formation a pour but de devenir la Dame de compagnie de l'un des riches maîtres. Ciardis se retrouve mêler aux intrigues de la cour et se voit embarqué dans des aventures plus étranges les unes que les autres.

Cette première partie du roman m'a vraiment embarqué dans l'univers qu'à créé Terah Edun. J'aime aimé voir évoluer Ciardis et découvrir en même temps qu'elle le rôle quelle devra jouer. J'ai également apprécié le petit côté fantastique de l'histoire avec la présence de pouvoirs et de mythologie. D'autant que notre héroïne découvre en même temps que nous sa véritable identité et son don si précieux.

Contre toute attente, le personnage de Sebastian arrive assez tardivement. Bizarrement, son absence ne m'a pas paru si dure que ça (grande fan de romance que je suis) mais à son arrivé on sent que l'histoire prend une tournure encore plus intéressante. Pourtant on est loin d'un couple. Leur duo qui au départ ne part pas du bon pied va finalement nous donner encore plus envie de d'en savoir plus.

Les derniers évènements ont su relever totalement l'intrigue et nous donne vraiment envie de connaître la suite. D'autant plus que les possibilités sont immenses et les personnages attachants. Je suis donc assez emballée pour lire la suite et très curieuse de savoir comment les choses vont tourner !

Afficher en entier
Or

Merci à l'auteure et à la traductrice pour cet envoi. Sachez néanmoins que mon avis reste sincère.

Pour ceux qui sont là depuis longtemps, vous savez que je déteste lire en ebook, je ne trouve ça pratique ni agréable. Mais quand la traductrice de ce roman m'a contacté, sa gentillesse et le résumé de ce qu'elle me proposait m'ont quand même fait accepté la lecture de ce roman. J'aurais été bête de refuser puisque que j'ai beaucoup aimé !

On rencontre dans cette histoire Ciardis, une orpheline, elle vit dans un petit village où elle travaille dans une lavandière. Elle mène une vie de misère, qui va prendre un tournant décisif au début du roman. Notre héroïne va rencontrer une représente de la Guide des Compagnons, une Dame de Compagnie. Cette dernière remarque les talents de la jeune fille et l'embarque avec elle à la cour pour lui apprendre les rouages de la profession de Dame de Compagnie. A partir de ce moment, Ciardis se retrouve mêler aux affaires de la cour, et sera confrontée à beaucoup d'intrigues et d'aventures !

L'univers que nous propose l'auteure est très intéressant, un royaume fantasy assez étendu et qui dit royaume dit royauté dit intrigues de la cour ! Ce côté-là était vraiment bien développé, ainsi que la rivalité ou l'amitié entre les candidates à l'entrée de la Guilde que l'on ressent très bien. Le fait que ce point soit très bien empêche la découverte du reste du royaume puisque nous restons au palais (ou presque, mais on ne peut pas dire que les sorties qu'ils font soient vraiment dans leur royaume). Même si, en général, ce n'est pas gênant, je vous avoue que j'ai très envie de découvrir ce que l'auteure a créée à ce niveau-là.

L'aspect de la magie exposée dans ce livre s'est révélée inédit pour moi. Dans cet univers certaines personnes ou plutôt certaine familles, possèdent des dons spéciaux. Comme transmettre des talents (lecture, langues etc.). La magie est présente dans le regard, et ça j'adore !

J'ai beaucoup apprécié Ciardis, et voir son évolution entre le début et la fin du récit. C'est une jeune fille à la recherche de ses origines et qui veut faire ses preuves dans ce monde assez hostile où elle a atterrit.

Le style était fluide et agréable à lire, il y a quelques temps je n'aurais rien trouver à redire, mais en ce moment je suis hyper exigeante avec ça. Je suspecte la magnifique plume I.M. Nancy d'être à l'origine de ça ... Mais malgré ce que j'en dis c'était très sympa à lire !

Une lecture que je vous recommande, et dont je lirais la suite avec plaisir !

Mon blog : http://lemondelaure.blogspot.fr/2016/02/la-lumiere-de-lempire-1-de-terah-edun.html

Afficher en entier
Lu aussi

Moi qui est pu lire et aimer certaines histoires de Maria Snyder, il est vrai que c'est une histoire qui peut plaire à ses lecteurs car le thème lui ressemble un peu.

Je dois avouer que l'histoire et les idées sont très intéressantes et je suis toujours contente de lire des histoires de fantasy avec magie, secrets, suspense... Mais je me perdais un peu dans l'histoire, je trouvais que l'action passait beaucoup trop vite. Sinon je tiens à dire que la couverture est magnifique. =)

Afficher en entier
Lu aussi

Je remercie avant tout l'auteur, Terah Edun et surtout Laure sa traductrice pour ce service presse. Vous le savez, je ne suis pas très fantasy et pourtant j'ai beaucoup apprécié cette histoire. La couverture est déjà très jolie et le résumé est bien en-dessous de la petite merveille qui se trouve dans cette histoire!

Un univers incroyablement mystérieux où nous allons suivre Ciardis, une jeune orpheline qui peine a manger à sa faim. Via une rencontre, elle va se voir proposer une formation auprès de la Guilde des Compagnons, afin de devenir Dame de Compagnie. Elle découvrir qu'elle possède en fait un don assez rare et va découvrir ses origines ainsi que des révélations concernant ses parents.

J'avoue que parfois j'ai eu du mal à comprendre certains faits mais je pense que c'est mon côté "non fantasy" qui fait que je ne perçois pas toujours cet univers. Cela ne m'a pas empêchée d'être emportée dans cet univers, aux côtés de Ciardis que j'ai trouvée superbe. Elle est vraiment très courageuse et c'est une très belle personne. On fait également la connaissance de Sebastian que j'ai beaucoup aimé. Leur rencontre va faire des étincelles, mais pas au niveau que l'on pourrait croire. J'ai apprécié ce duo et j'ai vraiment hâte de connaître la suite.

Une très belle histoire mêlant fantasy, mythologie, aventure, les mystères de la Guilde et les épreuves. Un premier tome très prometteur et j'ai hâte de lire la suite des aventures de Ciardis!

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode