Livres
398 825
Comms
1 402 706
Membres
297 712

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

" -- Ca ne t'arrive jamais de prévenir ? grommela David en grimaçant devant la lumière soudaine. Et tu as vraiment besoin d'une lampe pour voir?

--Ma mère m'a toujours dit de ne pas rester dans le noir avec un garçon, ironisai-je.

-- Mais avec la lumière, tout va bien? Elle a des conseils étranges. "

Afficher en entier

"Plus j'avancais, plus les émotions de Thomas devenaient claires et plus il était evidement qu'il n'appréciait pas ma venue. Son irritation ne cessait de progresser.

Oh, le pauvre chéri, il n'avait pas envie que je débarque?

EH BEN IL N'AVAIT QU'A PAS ME TRANSFORMER !"

Afficher en entier

Si au moins j’étais belle comme ces filles qui se déhanchent dans les clips, j’aurais pu tenter une carrière de mannequin.

Comme ce n’est pas le cas et que la plupart des garçons m’appellent « le Tank », bah à la place je fais de l’escrime.

C’est moins glamour, mais c’est plus libérateur.

Voilà ce que je me disais en détachant la lanière de ma cuirasse. Blanche, informe, moche et couverte de transpiration.

Afficher en entier

Si vous voulez attraper la boîte de céréales tout en haut d’une armoire, c’est un avantage d’être grande.

Pour le reste, c’est juste complètement nul.

Vous pouvez me croire sur parole, à seize ans je mesure un mètre quatre-vingt-trois.

Afficher en entier

"-- As-tu parlé de notre nuit à qui que ce soit ? reprit Thomas, l'air sérieux.

-- Quelle nuit ? demanda Célia derrière nous.

Evidemment, il fallait qu'elle se soit trouvée derrière nous.

Je me retournai d'un bloc, et le rouge me montait deja aux joues. C'est ça, le problème avec moi. Même quand je n'ai rien à me reprocher, il suffit que je me sente coupable pour que mon visage chauffe. Difficile ensuite de passer pour innocente.

-- Tu as mal entendu, balbutiai-je avec un manque de conviction flagrant.

-- Oui, enchaîna Thomas sans se démonter, on parlait des Inuits.

Célia le regarda avec méfiance.

-- Les quoi ?

-- Ils habitent au Groenland. Les Inuits, c'est inouï.

-- Ne me prenez pas pour une conne, c'est pas du tout ce que vous disiez, insista Célia, les mains sur les hanches.

Chloé, tu me caches quelque chose, tu es toute rouge.

-- On peut aussi les appeler Esquimaux, reprit Thomas, imperturbable. Dis, Chloé, si tu nous présentais au lieu de me regarder comme si tu voulais me frapper ?

Afficher en entier

" -- Ce serait trop long à t'expliquer. Et tu n'as toujours pas répondu a ma question. Qu'est ce que tu fais la ?

Malgré sa position inconfortable, il réussit l'exploit de hausser les épaules.

-- On ma demandé de t'apporter ton nouveau sabre. Tu sais que tu es en culotte?

Je poussai un cri étranglé alors que l'horreur de la situation me frappait. "

Afficher en entier

"Il se tenait la, comme je l'avais prévu, adossé à son scooter. Mais il n'était pas seul. Un grand gaillard à la mâchoire carrée me toisa de son regard sexy.

J'ai dit sexy? Je voulais dire glacial.

-- Chloé.

-- David.

-- Eh ben, c'est l'amour fou, vous deux, ironisa Thomas. J'ai raté quelque chose la nuit dernière? Vous m'expliquez un peu? "

Afficher en entier