Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
MissDupont Diamant
Note : 10/10
Spoiler(cliquez pour révéler)
http://bookivores.over-blog.com/2017/12/la-maison-bleu-horizon.html


Quel fabuleux roman! Quel auteur talentueux!
J'ai découvert la plume de Jean-Marc Dhainaut à travers les pages de Au-delà d'un destin et ma réaction fut tout aussi favorable. Maintenant que j'en suis à deux coups de cœur pour ce même auteur, je peux vous garantir que je veux à présent tout lire ce qu'il aura à nous proposer dans les prochaines années.

Dans ce plus récent roman, nous nageons littéralement dans le paranormal (contrairement à Au-delà d'un destin qui était plutôt historique avec des notes de science-fiction). Bon ok, il y a une petite touche historique également puisque la maison hantée dans laquelle on passera une bonne partie de notre lecture nous amènera à l'époque de la Première Guerre mondiale. D'ailleurs j'adore la façon dont M. Dhainaut a de nous "enseigner" certains faits historiques à travers ces romans. Moi qui n'aie jamais été très portée sur cette matière au secondaire (j'étais complètement nulle, on va se le dire), je commence à y prendre goût avec lui. Alors ne vous gênez pas cher ami... instruisez-moi encore et encore dans vos prochains romans.

Mais revenons à nos moutons.
Tout comme l'enquêteur le mentionnera lorsqu'il arrivera sur les lieux, la maison - soi-disant hantée - a le look atypique de l'image que l'on en aurait. Cela pourrait engendrer des cas d'imagination fertile auprès de ceux qui vivent en ces murs, mais voilà que les présomptions sont on ne peut plus véritables. Certains passages sont même en vous en faire dresser les poils des bras (je le sais... je l'ai vécu!).

Intriguant
Mystérieux
Captivant
Ce n'est pas les qualificatifs qui manqueraient pour vous décrire ce roman. Et c'est sans compter la finale qui saura en surprendre plus d'un! Alors imaginez mon bonheur quand j'ai appris qu'il y aurait "une suite" à venir avec ce même enquêteur aux prises avec une toute nouvelle histoire de hantise...

Vraiment! Un roman à vous procurer de ce pas!
Par le Editer
Je tiens tout d’abord à remercier « Taurnada Éditions » pour m’avoir fait découvrir ce livre. Je vais commencer cet avis en m’excusant pour mon retard à vous livrer cette chronique. Je dois bien avouer que lorsque j’ai lu le résumé la première fois, j’ai eu un peu peur parce qu’il faut dire que ce n’est pas le genre de lecture que j’affectionne le plus. Cependant, malgré les aprioris que j’avais, j’ai passé une excellent moment de lecture. Cette histoire de maison hantée était surprenante, étonnante, pleine de suspense et de retournement de situations. L’intrigue était très bien menée, si bien que je n’ai rien vu venir. J’ai trouvé les personnages attachants et émouvants et j’ai adoré la sincérité d’Alan. Je l’ai trouvé vrai et entier ; en bref : très réaliste. Le genre de protagoniste auquel on prend plaisir à s’identifier. Un roman aussi doux qu’effrayant, aussi glaçant que prenant, aussi oppressant que sensible. Une histoire faite aussi bien pour les grands que pour les petits. La plume de l’auteur est fluide, très agréable à lire et j’étais tellement prise par chaque ligne que les pages se tournaient quasiment toutes seules. Comme je vous le disais au début, je ne lis pas souvent de livres de ce style, mais, pour le coup, celui-ci je l’ai littéralement dévoré. Une très jolie découverte que je vous recommande ! À lire !
Par le Editer
stoufnie Or
Et si aujourd’hui on se racontait une histoire de fantômes ???

Alan est une sorte de chasseur de fantômes! Ok, j’en vois déjà certains qui se marrent ! Oui oui moi aussi j’y crois moyen habituellement ! Mais lorsqu’il se retrouve dans la maison bleu horizon tout de suite suis moins confiante ! C’est bon ? Je peux continuer ?? Alors, Alan se rend chez une mère de 2 enfants parce qu’elle est terrorisée. Sa famille et son employée sont malmenées par deux fantômes.

Quatre nuits qu’Hélène ne se rendormait pas après avoir été réveillée par son petit garçon. Elle sentait bien que quelque chose n’était plus normal dans sa maison. Et plus particulièrement cette nuit du 3 au 4 janvier, lorsqu’une fois sur le palier, elle entendit des bruits de pas derrière elle. En se retournant, elle vit la porte de la chambre de Thomas se refermer brutalement. Terrorisé, l’enfant hurlait. Ses cris résonnaient dans toute la vieille bâtisse. Hélène s’était jetée sur la poignée, et malgré tous ses efforts, la porte refusait de s’ouvrir.
L’ambiance est angoissante avec son climat de tempête de neige et sa coupure de courant. L’auteur nous embarque dans un film de Alejandro Amenábar pour ceux qui connaissent un peu le style du réalisateur ( intrigue, personnage énigmatique, et phénomène étrange). Le tout baigné sur fond de première guerre mondiale.

Je me suis vite retrouvée transporté par la plume de l’auteur. Un roman qui change ! Cela fait du bien
Par le Editer
Au début, j'ai eu peur ! Cela commençait trop tranquillement. La mise en place autour de cette famille habitant dans une maison hantée par un fantôme me semblait trop banale, et je m’interrogeais sur la suite. J’avais peur de retomber dans un schéma très classique impliquant de découvrir qui était le fantôme ou de trouver rapidement le moyen de s’en débarrasser. Et c’était l’impression que donnait le texte dès le début et sur une bonne partie du roman. Mais, ça, c’était juste pour nous endormir, nous mettre à l’aise dans un texte qui était très fluide et intéressant, mais qui finalement n’était pas complexe à comprendre.

Jusqu’au départ d’Alan de la maison, pour aller chercher des indices à l’extérieur ! Là, je suis passée de surprises en incrédulité. Je n’aurais jamais cru que le texte prendrait une telle tournure en commençant ma lecture. Dès lors, quand les révélations ont commencé à pleuvoir averse, je n’ai plus été capable de lâcher le livre tant je trouvais l’histoire bien trouvée. À partir de ce moment, j’ai adoré chaque mot et compris l’intérêt de la longue mise en place. Tous les indices y étaient, tout était là pour que l’on puisse comprendre, comme Alan, que rien n’était ce qu’il paraissait.

Je me sens obligée de penser à un film, un peu dans ce genre-là, qui m’avait marquée il y a quelques années. Je ne peux pas vous dire le titre, car sinon, vous comprendrez trop vite de quoi il retourne dans ce texte. Quand j’avais vu ce film, j’avais trouvé ça tellement fort, et je m’étais dit que plus jamais je ne pourrais me faire avoir par une telle mise en place. Si j’avais su à l’époque ! Aujourd’hui, je me suis à nouveau fait prendre. Et c’est même avec grand plaisir que je vous l’avoue.

Bref, ce texte vaut vraiment le coup ! L’histoire est géniale, très prenante, et l’on a envie, jusqu’à la dernière ligne, de suivre les aventures d’Alan et d’aider les fantômes. L’émotion, sur le dernier quart du livre, était telle que j’en avais des frissons. Les mots, les sentiments, les personnages : tout était bien mesuré, contrôlé, et je ne pouvais que me régaler. Un livre à lire, en somme !

http://mes-reves-eveilles.blogspot.fr/2017/10/la-maison-bleu-horizon.html
Par le Editer
viedefun Diamant
Note : 9/10
Je ressors enchantée mais aussi très bouleversée de ma lecture de La maison bleu horizon. Tous les thèmes abordés m’ont intéressée, autant au niveau « fantastique » qu’historique. L’auteur Jean-Marc Dhainaut arrive à nous étonner et à nous surprendre jusqu’à la dernière page. Si l’on peut être effrayé aux premiers abords par les manifestations de rage des entités qui hantent la maison de la famille Annereaux, il faut bien se rendre à l’évidence que très vite, on se met à ressentir de l’empathie pour eux et à essayer de comprendre pourquoi ils restent toujours dans cette maison et l’on se demande ce qui a pu pousser Alan Lambin à traverser la France pour aller à leur rencontre ! L’ambiance des années 80 m’a rappelée mon enfance avec cet hiver 1985 qui est resté dans les annales météorologiques. L’évocation de la Première guerre mondiale et des condition de vie inhumaines des poilus dans les tranchées sont autant de piqûres de rappel pour nous faire réaliser la chance que nous avons de vivre à notre époque actuelle (même si elle n’est pas toujours rose, elle est obligatoirement mieux qu’à cette époque !). Dire qu’il y a seulement 100 ans, nos arrières grands-parents vivaient de telles horreurs, cela me donne des frissons. Toute cette jeunesse, cette génération gâchée…Vous n’avez pas besoin de croire aux « fantômes » pour croire à cette histoire car finalement, ce que nous écrit si joliment Jean-Marc Dhainaut dans ce livre, avec tous ces destins entrecroisés, c’est qu’il ne faut jamais oublier ses racines et parfois, une injustice vécue dans le passé se répercute par-delà le temps, comme un éternel recommencement. La maison bleu horizon nous interpelle et nous fait poser beaucoup de questions sur la vie (et sur la mort). L’époque est idéale pour lire ce livre, je ne parle pas d’Halloween (quoique, une histoire de fantômes a sa place à Halloween, n’est-ce pas !), mais plutôt de la Toussaint et ensuite de la célébration de l’armistice du 11 novembre….Je pense que c’est le moment propice pour démarrer La maison bleu horizon que je vous recommande à 100%. C’est un beau coup de cœur pour moi, en tout cas !

Ma note : 18,5/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/09/la-maison-bleu-horizon.html
Par le Editer
EgideOfBooks Lu aussi
Note : 8/10
Merci à l'édition Taurnada de m'avoir permis de lire son roman. Adepte de film d'horreur et de livre qui parle de paranormal, je ne pouvais qu'accepter de lire ce roman.

Début janvier 1985, la Famille Annereaux habite depuis 6 mois dans une maison de maître dans la Somme, à l'écart d'un village. Le père est absent depuis maintenant 10 jours pour ses affaires, Hélène, sa femme est inquiète n'ayant pas de nouvelles de lui. Depuis son absence, quelques phénomènes augmentent l'inquiétude d'Hélène, elle fait donc appel, sans trop y croire à un enquêteur de phénomènes paranormaux.

Que dire de ce roman a part qu'il est très intéressant. La maison qui est hantée est étudiée scientifiquement et on voit que l'auteur s'est bien documenté sur la chose. L'ambiance est vraiment angoissante et intrigante qu'on ne lâche pas le roman jusqu'à la ...

http://egideofbooks.blogspot.com/2017/08/96-la-maison-bleu-horizon.html
Par le Editer
emmaelys Or
Note : 8/10
Dès les premières lignes, j'ai été convaincue. Déjà par son côté rétro puisque l'histoire se déroule en 1985. L'ambiance, les objets, les tenues, les chansons tout y est pour nous faire faire un bond dans le temps.

Ensuite, j'ai adoré Alan. Un peu pudique, voire secret, Alan, malgré son métier hors du commun, est un personnage qui garde les pieds sur terre. En effet, avant de se lancer à corps perdu dans une enquête, il n'hésite pas à présumer que les phénomènes paranormaux peuvent tout à fait être induits par ses clients. Le fait de le rendre si lucide mais aussi si humain envers les gens qui l'appellent le rend vraiment très attachant.

Lorsqu'il arrive dans la grande et mystérieuse maison où on l'attend, il va non seulement voir des choses hallucinantes mais il va en plus se retrouver bien malgré lui acteur de cette enquête bouleversante.

Je dois dire que j'ai été tenue en haleine tout au long de ce livre mais le plus, c'est que j'ai été émue au-delà de ce que je pensais. L'enquête que va mener Alan nous offre une histoire tellement émouvante que j'ai eu plusieurs fois l'oeil humide. En parallèle, la famille qui l'a fait venir dans cette maison est elle aussi très étrange. Au cours de ce week-end, Alan va aller de surprises en surprises et nous aussi!

En plus d'une histoire prenante, l'auteur a su transcrire une atmosphère bien particulière, lugubre, oppressante et froide, voire glaciale. Le rythme de l'histoire est lent comme pour nous garder un peu plus longtemps dedans. Et pour ne rien gâcher, la fin m'a totalement prise au dépourvu. Je ne l'ai pas vu arriver et j'ai adoré ça!

Un grand merci à Taurnada Editions de m'avoir proposé ce livre parce que j'ai passé un excellent moment!!!
Par le Editer
paraty62 Or
Note : 8/10
Belle découverte.

1985, en quelques jours la vie de Alan Lambin "chasseur de fantômes " va changer. Son point de vue sur son métier et sur la vie après la mort également.

A la veille d'une tempête de neige Alan reçoit un appel de détresse d'une mère de famille dont le mari a disparu et depuis il y a des manifestations étranges chez elle. Alan qui doit justement participer à une conférence dans les environs lui propose son aide contre le gîte et le couvert pendant le week-end.

Dès le voyage en train celui-ci à un cauchemar mettant en scène un soldat en 1915. Un rêve très réaliste qu'il pense lié à un article de journal qu'il lisait avant de s'endormir. Puis après sa conférence il arrive dans la maison, qui a tout d'une maison hantée de cliché : armure, sculpture et grenier qui grince. Tout cela pendant une tempête de neige par - 20°c isole la famille , la domestique et Alan pendant quelques jours ou toute l'action se passera.

Il y a Hélène une femme forte mais en proie à l'angoisse de la disparition de son mari, Peggy une adolescente qui passe son temps dans sa chambre, Thomas le fils taciturne qui à une aversion subite pour le feu et Mélanie la domestique mystérieuse et très belle...

Alan pense d'abord à un côté psychologique mais lui aussi sera témoin de manifestations étranges....

Vous pensez découvrir la suite mais ce livre n'est pas seulement un livre sur les maisons hanté, il est aussi un livre historique et psychologique qui nous fait nous interroger sur la vie après la mort et les liens entre le passé et le présent ainsi qu'entre les gens...

Même si j'ai regretté quelques facilités vers la fin, j'ai aimé le style de l'auteur et apprécié ma lecture du début à la fin. Je ne peux que vous conseiller de découvrir ce roman surprenant et très bien écrit. Un huis clos passionnant avec une fin surprenante.
Par le Editer
Liliaza Diamant
Note : 10/10
Tout d’abord je remercie les éditions Taurnada pour m’avoir contacté afin de découvrir ce merveilleux roman.

Nous suivons ici les aventures d’Alan, parapsychologue, contacté pour aller débarrasser une famille de ses fantômes : un soldat et une femme qui pleure. Au-delà de l’aspect paranormal de l’histoire il y a un côté historique très profond. En effet, nos fantômes viennent de la première guerre mondiale. L’auteur nous amène dans cette période que nous connaissons bien mais en prenant pour cible un regard qu’on préfère oublier : la désertion. Je n’en dis pas plus et je vous laisse découvrir l’histoire.

Il y a longtemps que je cherchais un livre comme celui là : qui saura me faire peur et aussi me toucher. L’auteur a réussit en 200 pages à me faire vivre ces deux sensations. Un roman à lire dans le noir pour plus de frissons et avec des mouchoirs à côté pour la beauté de l’histoire. Je n’ai aucun reproche à faire à ce livre, peut être le caractère de Peggy mais c’est vraiment pour trouver quelque chose. C’est un livre que vous prenez uniquement quand vous êtes sûr de le finir tout de suite. Il est outrageusement addictif et terriblement bien écrit. Le cœur bat à cent à l’heure. Le personnage d’Alan est très intéressant. C'est un chasseur de fantômes qui souhaite avant toute chose démystifier les évenements. De la même façon Joseph est quelqu'un qu'on aimerait rencontrer. L'auteur réussit parfaitement à nous faire ressentir les sentiments, parfois contradictoire, des personnages. On prend plaisir à suivre Alan et son raisonnement. J’adorerais le découvrir dans une autre aventure. On est partagé entre le fait de vouloir le faire lire à tout son entourage mais aussi de garder cette pépite pour soi. S’il y a un livre à retenir en 2017 c’est celui là !
Par le Editer
PlumeVive Or
Note : 8/10
Tout d'abord, je souhaiterais remercier l'auteur Jean Marc Dhainaut et sa maison d'édition Taurnada pour l'envoi de son deuxième roman " La maison bleu horizon".

Dans ce roman fantastique, on suit la quête d'un homme Alan, spécialiste en phénomène surnaturel, qui suite à un coup de fil, se rend dans une petite ville de la Somme. Une maison, une sorte de château typiquement hantée dans l'imaginaire collectif, où les occupants sont traumatisés par d'étranges apparitions. Alan ne sait pas encore que cette enquête va bouleverser ses croyances et le projeter au coeur des tranchées de 1915.

Alan est un personnage, plus complexe, que ne l'a été Maxime, dans son premier roman Au delà d'un destin . Il semble naturel et très humain, on s'identifie facilement à lui. Un seul point m'a un peu surpris, ses propres incertitudes au sujet de telles puissances énigmatiques, il semble lui aussi douté très souvent de leur existence. Si j'ai aimé cette incertitude au départ ( il imagine plus des problèmes familiaux ou mentaux des protagonistes que des "vrais" fantômes) à la longue, cela devenait fatiguant.

Pour ce qui est des autres personnages, l'auteur tente de brosser un portrait assez rapide les concernant. J'ai beaucoup aimé, le personnage d'Hélène à la fois forte et fragile, qui tente de rester maîtresse d'elle même malgré la peur. Ainsi que le personnage de la "servante", triste, fade, qui a du mal à vivre. Par contre le personnage de l'adolescente, est clairement caricaturée !

Les thèmes de l'histoire et du voyage temporel sont très présents, une fois encore dans ce roman. Même si ce dans ce tome, notre personnage principal ne fait pas à proprement parler de voyage dans le temps. Il revient "juste" dans le passé. Nuance !!! Tout comme dans son dernier roman, on ressent un véritable travail de recherche derrière certains éléments concernant la première guerre mondiale.

Le surnaturel est un élément clé de ce roman, qu'on y croit ou non, là n'est pas la question, dans ce roman purement fantastique. Beaucoup de clichés essayent d'être cassés par le personnage principal, même si ironiquement beaucoup d'entre eux se retrouvent dans ce roman.

Je n'ai pas compris pourquoi ce roman se situait il en 1978 ?!! C'est une question que je souhaite poser à l'auteur et que vous pourrez peut être retrouver dans son interview (si j'en fais une ).

En ce qui concerne la fin, elle m'a clairement bluffée ! Je n'en attendais pas tant !!! Certains détails sont distillés à travers le roman, mais le suspense était resté entier pour mon plus grand bonheur ! Une chute glaçante et bien faite.

Dans ce deuxième roman, Jean Marc Dhainaut évoque des thèmes déjà présents dans son premier roman, tel que l'histoire et les voyages dans le temps, ainsi que le surnaturel. Tout ceci est porté par des personnages attachants. On tente nous aussi de comprendre les mystères qui entourent cette famille, mais la vérité est difficile a percé!
http://carnet-de-bord-litteraire.over-blog.com/la-maison-bleu-horizon-de-jean-marc-dhainaut.html

N'afficher que les commentaires des booknautes ayant ce livre en liste de :

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
  • aller en page :
  • 1
  • 2
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.