Livres
506 717
Membres
515 065

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Maison de l'assassin



Description ajoutée par x-Key 2017-01-21T14:10:30+01:00

Résumé

Deux ans auparavant, Blum – qui avait assassiné ses parents adoptifs – a retrouvé les cinq responsables de la mort de son mari, Mark, et les a éliminés un à un pour assouvir sa vengeance…

Aujourd’hui, alors qu’elle a tout juste appris le décès d’une sœur jumelle, Björk, dont elle ignorait l’existence, les restes de l’une de ses cinq victimes viennent d’être exhumés dans un cimetière d’Innsbruck.

Bien vite, la police fait le lien. La personne ayant procédé à la mise en bière du corps sera la première suspectée – à savoir Blum, qui dirige une entreprise de pompes funèbres.

Blum prend la fuite et trouve refuge en pleine Forêt Noire, dans la famille de sa sœur jumelle. Mais, alors qu’elle se croit en sécurité dans ce coin de paradis isolé, un piège se referme sur elle.

Et Blum, autrefois chasseuse impitoyable, se retrouve prisonnière, à la merci d’un psychopathe…

Afficher en entier

Classement en biblio - 13 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par bellajessica 2019-10-07T20:11:18+02:00

Blum aurait pu faire demi-tour, enfourcher sa moto et rentrer chez elle auprès de ses enfants, elle aurait pu fermer les yeux et oublier. Rien de tout cela ne serait arrivé, elle ne serait jamais allée dans la Forêt-Noire, n’aurait jamais su l’effet que produit une langue en train de mourir. Un corps qui ne peut plus se lever. Rien de tout cela.

Elle avait remercié le jeune homme, lui avait donné 50 euros, puis était partie. Loin des monstres de Kuhn, de la collection du Muséum, des os de mammouths et des fossiles, elle était ressortie dans l’été viennois et avait traversé le parc, jusqu’à la serre tropicale, pour occulter un instant le cauchemar, réfléchir brièvement à ce qui s’était passé. Comment réagir ? Quel sens avait tout cela ? Depuis qu’elle avait vu la photo, sur la plage, elle se demandait si elle était en danger, si tout cela était lié à ce qu’elle cachait au monde entier, aux actes qu’elle avait commis. Blum s’était imaginé les histoires les plus folles ; toutes les explications possibles l’avaient fait paniquer – toutes, sauf l’existence d’une sœur jumelle. Peut-être était-ce une menace, une poupée de plastique que l’on avait exposée là pour lui annoncer que l’heure de son châtiment approchait. Ces pensées absurdes avaient été balayées quand Blum avait posé les yeux sur la vitrine. Personne ne savait ce qui s’était passé deux ans plus tôt : sa vie n’était pas en danger. Au moment où elle s’assit sur une chaise longue et commanda un verre de vin blanc, elle en était convaincue. La peur s’évanouit, le soulagement se mêla à la tristesse. Blum but une longue gorgée et ferma les yeux. Incertaine, elle hésitait, repoussant sa décision, pesant le pour et le contre, le raisonnable et l’inévitable.

Une inconnue, une déséquilibrée qui avait dit oui à cette folie, acceptant d’être empaillée, défigurée et exposée, une freak, une étrangère sans aucun lien avec Blum. Elle était assise de son plein gré sur le dos de ce zèbre ; sans doute avait-elle choisi elle-même l’animal avec lequel on la croiserait, et qu’elle chevaucherait. Au fond d’elle-même, Blum sentit qu’elle commettait une erreur en se posant encore des questions, en creusant plus loin. Pourtant, elle ne cessa pas d’y réfléchir, même si l’exposition du Muséum la révulsait. Elle voulait comprendre, découvrir l’histoire de l’inconnue et ce qui était arrivé pendant ces trois années dont elle ignorait tout. Son propre passé était forcément lié à celui de cette femme, et il hurlait si fort que Blum ne pouvait l’étouffer. Je ne peux pas rentrer à la maison maintenant. Il faut que j’aille à Nuremberg pour parler à ce connard, découvrir qui elle était, s’il la connaissait. Je dois le faire, je n’ai pas le choix. Blum commanda un autre verre de vin.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Christele-1 2018-05-12T12:08:41+02:00
Bronze

La maison de l'assassin fait suite à Vengeances, on retrouve donc le personnage principal de « Blum » une jeune veuve, mère de deux petites filles. Je ne doute pas qu’il aurait été mieux de lire le premier tome avant celui-ci, cependant ce n’est pas mon cas et cela ne m’a pas empêché de suivre les nouvelles turpitudes de ce tome 2. On comprend très vite que Blum a vengé la mort de son mari en tuant un à un les cinq responsables. On la retrouve deux ans plus tard alors que l’on exhume le corps d’une de ses victimes et que tout l’accuse. De justicière vengeresse elle passe au statut de proie, traquée par la police. Dès les premières pages, on sait qu’elle est entrain de mourir et nous entraine avec elle dans ses souvenirs. Elle découvre aussi qu’elle avait une sœur jumelle dans d’incroyables circonstances ce qui donne au récit une drôle de sensation d’irréalité. Je n’arrive toujours pas à imaginer une exposition de corps humains conservé grâce au procédé de la plastination. Pourtant c’est bien de cela dont il s’agit. Le thème de la mort est omniprésent dans ce roman certes, le fait d’avoir été adopté, élevé par des parents tenant une entreprise de pompes funèbres était un bon point dans l’originalité de ce polar. J’ai revu pas mal de scène de la série Six Feet Under qui trainaient dans ma mémoire. Ce que j’ai aimé c’est la psychologie et le caractère bien trempé de Blum cela en fait une héroïne passionnante et combative malgré tout ce qu’elle subit. Il y a tous les éléments pour en faire un bon thriller : la forêt noire, un grand hôtel fermé à la Shinning et des personnages secondaires bien tordus. Pourtant j’ai eu bien du mal à me laisser prendre au jeu, je n’ai pas ressenti d’empathie pour Blum et c’est dommage, la fin laisse présager une suite. Affaire à suivre… Bonne lecture.

http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2018/05/12/36397381.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ParadisDLivres 2018-04-03T16:31:24+02:00
Bronze

Lien de mon avis ici ⇢ https://wp.me/p5AuT9-3SJ

Avant de faire mon avis, je tiens à préciser que ce livre est la suite de "Vengeances" du même auteur. Et si comme moi, vous ne l'avez pas lu. Je vous rassure de suite cela ne va en rien affecter votre lecture. Bien au contraire...

Il faut dire que tout est mis en oeuvre pour qu'à aucun moment on ressente cette peur de perdre le fil conducteur de l'histoire ou de s'en mêler les pinceaux. Avec une plume efficace et captivante, Bernhard Aichner nous offre un thriller aussi bien noir que déroutant. Une intrigue bien trouvée où une fois notre lecture commencée, on se laisse plonger malgré nous une macabre affaire.

Il faut dire que l'auteur nous donne au bon moment les pièces du puzzle pour que l'on résolve par nous même cette sinistre énigme. Plus on avance dans l'histoire, plus notre curiosité est piquée à vif, et plus on veut savoir ce qu'il va se passer. Mais quand arrive la fin, on est stupéfait par les tournures des évènements et on veut la suite !

Que dire des personnages ? Ils sont très intéressants et ont leur importance. Une héroïne bien surprenante qui après avoir assouvi sa terrible vengeance pense avoir trouvé un refuge dans un lieu tranquille. Mais en réalité, elle va se retrouver dans les mailles d'un terrifiant psychopathe. Quand aux autres personnages, je regrette que certains d'entre eux ne soient pas assez développés.

En bref... Bien que j'aurai préféré que certains aspects de l'histoire soient plus exploités voir même mis plus avant par rapport à d'autres que j'ai trouvé peu utile, "La maison de l'assassin" a tout pour plaire. Un très bon thriller à vous donner des sueurs froides et qui est à découvrir pour les amateurs de ce genre. Pour ma part, il me tarde de savoir ce que l'auteur va me réserver dans la suite à venir...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par manue14 2017-11-10T12:52:58+01:00
Or

Déjà il faut savoir que ce roman est la suite de Vengeances que j’ai chroniqué il y a un peu plus d’un an. Vous pouvez lire ce roman sans avoir lu le premier livre de l’auteur mais je ne vous le conseille pas parce que vous allez être frustré concernant le début de l’histoire !

Par contre si vous n’avez pas trop de mémoire (comme c’est parfois mon cas !) et que vous avez lu « Vengeances », relire simplement le résumé vous fera vous souvenir, je pense, du roman et vous pourrez sans problème lire « La maison de l’assassin ». Ou alors vous pouvez lire les deux livres l’un à la suite de l’autre… Je vous laisse choisir la solution que vous préférez !

Ce roman est un thriller comme je les aime !

Il y a du suspense tout au long de l’histoire et l’auteur arrive à chaque fois à nous surprendre. Je me suis même demandé très souvent où il voulait nous emmener. Il tient les ficelles de ces personnages pour leur faire faire ce qu’il veut et il nous entraîne dans son univers dès les premières pages.

Les idées sont vraiment intéressantes et on a affaire à un homme complètement malade… et j’ai beaucoup aimé ça… J’avais deviné qui était le meurtrier mais sincèrement j’ai aussi été surprise par certaines révélations. Au final on a toutes les cartes en main mais on ne sait pas comment tout cela va se terminer.

Ce que j’ai trouvé un peu dommage c’est que le métier de Blum ne soit pas plus mis en valeur.

Les personnages sont intéressants et pour certains attachants. Certains sont plus mis en avant que d’autres et j’ai un peu regretté les rôles secondaires parfois oubliés…

Les descriptions sont présentes sans alourdir le texte et nous permettent tout de même de nous imaginer les situations. Pour ce qui est des protagonistes j’aurais peut-être apprécié en avoir un peu plus.

Certaines scènes m’ont un peu choquée, personnellement… ce genre de scènes n’avait selon moi pas grand intérêt dans le parcours des personnages et l’auteur aurait très bien pu les remplacer par autre chose…

Les chapitres sont assez courts, ils permettent vraiment de faire durer le suspense tout comme le style de l’auteur qui est agréable à lire. Le livre se lit donc facilement et assez rapidement. Du début à la fin on a vraiment envie d’en découvrir plus et de connaître la fin.

L’avant dernier chapitre, qui est selon moi la fin, m’a plu et surprise à la fois. Au final, je me demande même si l’auteur ne nous réserve pas une suite, ce qui pourrait très bien arriver puisque la fin nous laisse avec du suspense.

Le dernier chapitre de dialogue m’a semblé un peu étrange, personnellement je ne m’attendais pas à cette fin… et j’espère sincèrement pouvoir lire une suite ou un autre roman pour découvrir ce qui arrive aux personnages.

En résumé, Bernhard Aichner est un auteur que je vous conseille de découvrir si ce n’est pas encore le cas, et ce livre est tout aussi bon que le précédent !

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°341

Afficher en entier
Commentaire ajouté par manue14 2017-11-10T12:52:47+01:00
Or

Déjà il faut savoir que ce roman est la suite de Vengeances que j’ai chroniqué il y a un peu plus d’un an. Vous pouvez lire ce roman sans avoir lu le premier livre de l’auteur mais je ne vous le conseille pas parce que vous allez être frustré concernant le début de l’histoire !

Par contre si vous n’avez pas trop de mémoire (comme c’est parfois mon cas !) et que vous avez lu « Vengeances », relire simplement le résumé vous fera vous souvenir, je pense, du roman et vous pourrez sans problème lire « La maison de l’assassin ». Ou alors vous pouvez lire les deux livres l’un à la suite de l’autre… Je vous laisse choisir la solution que vous préférez !

Ce roman est un thriller comme je les aime !

Il y a du suspense tout au long de l’histoire et l’auteur arrive à chaque fois à nous surprendre. Je me suis même demandé très souvent où il voulait nous emmener. Il tient les ficelles de ces personnages pour leur faire faire ce qu’il veut et il nous entraîne dans son univers dès les premières pages.

Les idées sont vraiment intéressantes et on a affaire à un homme complètement malade… et j’ai beaucoup aimé ça… J’avais deviné qui était le meurtrier mais sincèrement j’ai aussi été surprise par certaines révélations. Au final on a toutes les cartes en main mais on ne sait pas comment tout cela va se terminer.

Ce que j’ai trouvé un peu dommage c’est que le métier de Blum ne soit pas plus mis en valeur.

Les personnages sont intéressants et pour certains attachants. Certains sont plus mis en avant que d’autres et j’ai un peu regretté les rôles secondaires parfois oubliés…

Les descriptions sont présentes sans alourdir le texte et nous permettent tout de même de nous imaginer les situations. Pour ce qui est des protagonistes j’aurais peut-être apprécié en avoir un peu plus.

Certaines scènes m’ont un peu choquée, personnellement… ce genre de scènes n’avait selon moi pas grand intérêt dans le parcours des personnages et l’auteur aurait très bien pu les remplacer par autre chose…

Les chapitres sont assez courts, ils permettent vraiment de faire durer le suspense tout comme le style de l’auteur qui est agréable à lire. Le livre se lit donc facilement et assez rapidement. Du début à la fin on a vraiment envie d’en découvrir plus et de connaître la fin.

L’avant dernier chapitre, qui est selon moi la fin, m’a plu et surprise à la fois. Au final, je me demande même si l’auteur ne nous réserve pas une suite, ce qui pourrait très bien arriver puisque la fin nous laisse avec du suspense.

Le dernier chapitre de dialogue m’a semblé un peu étrange, personnellement je ne m’attendais pas à cette fin… et j’espère sincèrement pouvoir lire une suite ou un autre roman pour découvrir ce qui arrive aux personnages.

En résumé, Bernhard Aichner est un auteur que je vous conseille de découvrir si ce n’est pas encore le cas, et ce livre est tout aussi bon que le précédent !

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n°341

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SophieSonge 2017-02-13T07:28:37+01:00
Or

Après "Vengeances", on retrouve Blum qui croyait en avoir fini avec ses vieux démons. Mais les crimes qu'elle a commis il y a deux ans, sont sur le point de remonter à la surface et de causer un cataclysme dans son existence. Il n'y a qu'une seule solution, fuir sur les traces de sa sœur jumelle jusque-là inconnue et trop tôt disparue. Mais du refuge au piège, il n'y aurait-il qu'un pas ?

Ce thriller mise énormément sur son héroïne Blum, un personnage fort, froid qui peut se montrer amoral quand il est blessé et dont on ne peut absolument pas nier l'attractivité.

Blum, cette écorchée, tombée du nid ne sait pas ce qu'elle va trouver en renouant avec son passé. Qui est cette sœur jumelle, son double qu'elle n'a jamais connue ? Pourquoi est-elle morte si tôt figée dans une scène grotesque ? Qu'a-t-elle vécu, qui est sa famille ? Blum est entraînée dans le trouble, la fascination et ses questions vont devenir à la fois un moyen de s'échapper et un potentiel danger... L'auteur créé un climat malsain, peu engageant, où elle distille un malaise dont on aura du mal à se défaire au fil des pages. Hôtel désaffecté, silencieux, histoire de famille, affects, névroses...

Les murs ont une mémoire et ils résonnent de leurs douleurs en dégageant une atmosphère aussi grinçante qu'étouffante. Il y a de l'Art, de la folie, des cicatrices innombrables et beaucoup trop de morts dans cette maison. Les personnages sont extrêmement troubles et captivants. On aime l'histoire qu'ils nous racontent et la descente aux enfers qu'ils nous proposent. L'écriture est maîtrisée, électrique et on est complètement à la merci de l'auteur.

Il y a de la peur, de l'angoisse qui monte crescendo et on se sent à la place de Blum comme un animal sauvage pris au piège et complètement effrayé. Ce roman réussit à transformer la tueuse en victime, tout est question de barrière et de perceptions...

Un récit prodigieux et cauchemardesque sur les frontières du mal. Vous ne pourrez plus le lâcher !

Afficher en entier

Dates de sortie

La Maison de l'assassin

  • France : 2017-02-08 (Français)
  • France : 2018-04-04 - Poche (Français)

Activité récente

manue14 l'ajoute dans sa biblio or
2017-11-10T12:51:46+01:00

Les chiffres

Lecteurs 13
Commentaires 5
Extraits 1
Evaluations 3
Note globale 7.67 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode