Livres
394 666
Comms
1 386 203
Membres
289 069

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

- C'est un dragon, a-t-il dit en regardant la sculpture en haut du mât.

Il était spectaculaire, un dragon noir avec griffes et crocs déployées, farouchement prêt à prendre le monde.

- Il me semble après les évènement de la nuit que c'est un bon présage, a déclaré Shaw.

Bryan regarda le dragon et fut submergé par un des plus intense sentiment qu'il avait jamais connu. Il lui fallu un moment pour comprendre que c'était de l'excitation, de l'anticipation et de la nostalgie, réunis en lui pour créer un sens unique.

Il rencontra le regard du vampire et dit :

- Je choisi de m'appeler Dragon.

----------------------------------------------------------

- Si tu étais plus mature, tu te soucierais des sentiments des autres.

Il fronça les sourcils.

- Vraiment? J'ai presque vingt ans.

Dragon s'arrêta et la regarda de haut en bas.

- Quel age avez vous ?

- Vingt-deux ans, dit-elle en soulevant le menton.

- Vingt-deux ans! C'est trop jeune pour être professeur et me faire la leçon sur la maturité.

- Et pourtant, je suis votre professeure de Sortilèges et Rituels et quelqu'un doit vous faire la leçon sur ce que tu ferais si tu étais plus mature. Et qui sait, avec quelques conseils tu pourrais murir et devenir un guerrier d'intégrité et d'honneur

----------------------------------------------------------

Anastasia se tourna de tel sorte qu'elle pouvait le regarder directement.

- On ne t'as jamais expliquer la différence entre la confiance et l'arrogance?

- Si je dis non allez-vous me faire la leçon?

Elle hésita avant de parler et dit:

- Non, je ne pense pas que je la ferai.

Ils montaient en silence et après un court laps de temps Dragon soupira et dit:

- D'accord, faites moi la moral. J'aime. Vraiment.

Afficher en entier

(Dragon et Anastasia :)

-J'ai vraiment du mal à croire que vous puissiez me détester autant. D'habitude, les femmes m'aiment bien. Enormément de femmes m'aiment bien.

-Vous avez sans doute raison, répondit Anastasia, puisque treize d'entre elles m'ont demandé de vous jeter un charme.

Il fronça les sourcils.

-Treize ? Vous aviez dit quinze !

-Treize filles et deux garçons, expliqua-t-elle d'un ton sec. Les garçons aussi vous apprécient beaucoup.

Contre toute attente, Dragon éclata de rire.

-Vous voyez ! Tout le monde m'aime à part vous !

-Ce que je n'aime pas, c'est le fait que des novices impressionnables se morfondent pour vous. Je trouve cela très malsain !

-Malsain pour qui ? Moi, ça me va très bien !

Afficher en entier

(Dragon et Anastasia :)

-Non, ce charme n'a rien à voir avec une éventuelle attirance. C'est même tout l'inverse, expliqua-t-elle comme si elle faisait la leçon à une classe de novices. Cela va vous paraître cruel, mais je suis ici pour jeter un charme anti-Dragon Lankford.

Ces paroles décontenancèrent le novice.

-Ai-je fait quelque chose qui vous aurait offensée ? Vous ne me connaissez même pas ; comment pourriez-vous me détester ?

-Je ne vous déteste pas ! répondit-elle précipitamment. Bon, je vous dois la vérité : durant les quinze jours que j'ai passés à enseigner ici, quinze novices sont venus me demander de vous jeter un charme.

Dragon écarquilla les yeux.

-Quinze novices ? demanda-t-il avant de faire un rapide calcul mental. Je ne vois pourtant que dix filles à qui profiterait un charme.

La prêtresse ne parut pas apprécier son trait d'humour.

Afficher en entier

— Mon amour, ma chère, je suis un vampire et un combattant. Et même si tu as de la peine à le croire pour l’instant, sache que j’ai besoin de toi pour devenir l’homme sage, fort, intègre et amoureux que je serai. Sans toi, sans nous, je ne suis qu’une coquille vide, le dragon sans aucune humanité. Souviens-t’en lorsque le jeune novice prétentieux que je suis pour l’instant voudra te faire tourner en bourrique.

Afficher en entier

Anastasia portait à présent son vêtement favori, une jupe longue couleur topaze. Un mois avant son arrivée à Tower Grove, Anastasia s’était inspirée de la robe d’une Indienne lénape : elle avait cousu des perles de verre, des coquillages et des franges de cuir blanc sur l’ourlet de sa jupe et sur le col de sa tunique sans manches. La jeune prêtresse exécuta un petit pas de danse qui fit virevolter les coquillages et les franges.

« Je ne porterai plus jamais ces horribles habits tout raides ! C’étaient les seuls vêtements que j’avais le droit de porter quand j’étais humaine, mais je ne ferai plus jamais cette erreur ! » se promit-elle avec sévérité.

Afficher en entier

(Anastasia et Dragon)

Anastasia se tourna vers lui.

- On ne t'a jamais appris la différence entre confiance en soi et arrogance?

- Si je dis non, tu vas me faire la leçon?

Anastasia hésita avant de répondre.

- Non, je ne crois pas.

Ils continuèrent leur voyage en silence jusqu'à ce que Dragon pousse un soupir.

- Bon, vas-y, fais moi la leçon! J'adore ça!

Afficher en entier

"-Je ne m'en irais pas. Jamais je ne te laisserais par ma propre volonté. Je serais ici en train de grandir et d'apprendre. -Il a regardé la statue du novice, a rit, et lui a jeté un coup d’œil à nouveau- Malgré le fait qu'il soit, parfois, difficile d'y croire, donne-nous une chance Anastasia. Soit patiente avec moi; nous en vallons la peine. Ah, et ne me laisse pas tuer l'ours. Il ne voulait aucun mal. Comme moi, il a seulement été attiré par ton sortilège qui est sorti légèrement "raté". Ni lui, ni moi- il fit une pause et sa voix est devenue plus douce- ni moi moi jeune et arrogant, veulent te causer du tort ce soir. Et, mon âme, mon amour, jamais je ne laisserais quoi que ce soit te faire mal."

(Désolée pour les fautes. Traduction depuis la version portugaise)

Afficher en entier

Le vampire à raison : votre existence est plus terrible que la lame de mon épée. retourner à votre amertume!

Afficher en entier