Livres
578 825
Membres
642 576

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par moumouthe 2011-11-09T14:16:16+01:00

- Zoey, rappelle-moi lequel des deux est censé être ton petit copain, déjà ? me demanda Stark.

Malgré son piteux état, sa voix râpeuse et sa faiblesse à faire peur, ses yeux pétillaient d'humour.

- Moi ! s'écrièrent Heath et Erik en chœur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2011-12-28T18:54:38+01:00

Avec un ricanement sarcastique, il passa devant moi, bousculant Stark.

- Tu crois que, si je tirais une flèche en pensant à un trou du cul, je toucherais Erik? demanda celui-ci avec nonchalance.

- Ça ne m'étonnerait pas, répondit Heath.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2011-12-01T17:45:44+01:00

"Peut-être parce que, comme chacun sait, le grognement est l'un des modes de communication majeurs des garçons..."

Afficher en entier
Extrait ajouté par -Alexia- 2011-11-08T19:03:23+01:00

(Zoey et Stark)

Il caressa ma pommette avec son pouce, suivant la ligne de mes tatouages.

-La seule chose que je désire plus que ton sang, c'est que tu sois en sécurité et forte.

Il m'embrassa.

-Et puis, je n'ai pas besoin de boire ton sang, parce que je vais me remettre, j'en ai la certitude. Tu veux savoir pourquoi ?

-Oui, murmurai-je.

-Parce que ta sécurité, c'est ma force, Zoey. Maintenant, dors. Je suis là.

Il s'allongea et m'attira contre lui.

-Si quelqu'un s'avise de me réveiller, tu pourras le tuer ? chuchotai-je alors que mes paupières se fermaient.

Il ricana.

-Tout ce que tu veux, ma dame.

-Bien.

Je m'endormis comme un bébé dans les bras de mon combattant qui me protégeait des cauchemars et des fantômes du passé.

Afficher en entier
Extrait ajouté par moumouthe 2011-11-03T10:23:11+01:00

'Je suis ton Guerrier. Tu peux mettre ta vie entre mes mains. Nous sommes liés par le serment. Jamais je ne te trahirai, Zoey. Jamais."

Afficher en entier
Extrait ajouté par -Alexia- 2011-11-08T19:12:34+01:00

(Heath et Zoey)

Comme je restais plantée là, confuse, il me prit les mains, m'attira sur ses genoux et m'enlaça. Je me raidis, mais je ne résistai pas. Il posa sa joue sur le sommet de mon crâne, comme il le faisait depuis qu'il m'avait dépassée en taille, en quatrième. Le visage contre son cou, je respirais son odeur. C'était le parfum de mon enfance -des longues soirées d'été passées dans le jardin, près de la lampe antimoustiques, à écouter de la musique et à discuter-, des fêtes d'après-match, où je restais à côté de lui, tandis que des filles (et même des mecs) le complimentaient sur les supers passes qu'il avait faites -des longs baisers que nous échangions pour nous souhaiter bonne nuit, et le frisson de la passion qui accompagne la découverte de l'amour.

Cette odeur synonyme de sécurité et de familiarité me détendit. Je soupirai et me blottis contre lui.

-Ça va mieux ? murmura-t-il.

-Oui. Heath, je ne sais vraiment pas ...

-Chut ..., dit-il en me serrant plus fort. Pour l'instant, ne t'en fais ni pour moi, ni pour Erik, ni pour le nouveau. Pense simplement à ce que qu'il y a entre nous depuis des années. Je suis là pour toi, Zo. Malgré toutes ces histoires que je ne comprends pas, je suis là. Nous sommes faits l'un pour l'autre. C'est mon sang qui me le dit.

-Pourquoi ? Pourquoi tu as encore envie d'être avec moi ?

-Parce que je t'aime. Je t'ai aimée, dès la première, et je t'aimerai toute ma vie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Nora-Caro 2011-11-26T21:07:06+01:00

( Aphrodite et Darius )

Toute méchanceté disparut de son sourire quand elle se tourna vers le Fils d'Erebus.

_ Salut, beau gosse ! Comment te sens-tu ?

_ Ne te fais pas de souci pour moi, répondit-il en la regardant avec passion.

Ils ne se touchèrent pas, ne s'embrassèrent pas ; pourtant j'aurais juré que l'air crépita, chargé d'electricité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par claudiamgt 2011-12-12T22:40:48+01:00

-As-tu idée à quel point tu as l'air fatiguée? Je me sentis rougir.

-Tu m'excuseras, je n'ai pas eu la tête à me maquiller ni à me coiffer, avec ce qui ce passait, répliquai-je.

-Je ne parle pas de ça mais de ta pâleur et des cernes noires sous tes yeux.

Son regard descendît sur mon tee-shirt, qui dissimulait la longue cicatrice s'étendant en travers de ma poitrine.

-Comment va ta blessure?

-Bien.

Je fis mine de remonter mon haut, même si je savais qu'elle n'était plus visible sous mes tatouages.

-Hé, je l'ai déjà vue, dit-il avec douceur. Tu t'en souviens?

Oui, je m'en souvenais. En réalité, il m'avait vue tout entière. Nue.

Je virai au cramoisi.

-Je ne te dis pas ça pour t'embrasser, Zoey. Je veux simplement te rappeler que, toi aussi, tu as failli mourir récemment. Tu doit être forte et en bonne santé.

J'en ai besoin. Voilà pourquoi je ne broierait pas ton sang.

-Mais, moi aussi, j'ai besoin que tu soit fort.

-Ne t'en fait pas pour moi, j'irais mieux bientôt. Il faut croire qu'il est pratiquement impossible de me tuer, ajouta-il en m'adressant un sourire craquant.

-Tu pourrais ménager mon niveau de stress?

-Je vais essayer. Allonge toi et reste un petit moment comme ça. J'aime que tu sois tout près.

-Tu es sûr que je ne risque pas de te faire mal?

-Je suis sûr que si, répondit-il d'un ton taquin mais tant pis. Viens là!

Je me recroqueville sur le côté, face à lui et j'appuyai la tête sur son épaule. Il passa un bras autour de moi et me serra contre lui.

-Je t'ai dit que je n'allais pas me casser! Alors détends-toi.

Je soupirai et m'efforçai de me calmer. Je l'enlaçai avec précaution. Il ferma ses yeux et son visage pâle et crispé devint serein, tendis que sa respiration s'alourdissait. Je jure qu'en moins d'une minute il s'endormit.

Afficher en entier
Extrait ajouté par moumouthe 2011-11-09T14:23:53+01:00

Tout à coup, je compris. Stark était bien allé me chercher du sang, mais pas dans le réfrigérateur en inox.

J'allais boire celui de mon joueur de foot préféré.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2011-12-01T17:41:34+01:00

­(rupture entre Erik et Zoey)

- Bon sang, Zoey, ça fait une heure que je t’attends !

Il se pencha vers moi et, avant que je ne puisse dire un mot, planta un baiser sur mes lèvres.

Je fis un pas en arrière pour éviter qu’il ne me prenne dans ses bras.

­ - Erik, je ne suis pas vraiment d’humeur à t’embrasser.

Il haussa un sourcil.

­ - Ah bon ? C’est aussi ce que tu as dis à Heath ?

­ - Je n’ai pas envie de me lancer dans cette discussion maintenant.

­ - Quand, alors ? La prochaine fois que je devrai te regarder boire le sang de ton petit ami humain ?

­ - Tu sais quoi ? Tu as raison ! On va en parler tout de suite.

Je sentais la colère monter en moi, et ce n’était pas seulement à cause de ma fatigue, du stress, et de l’égoïsme d’Erik. J’en avais ras-le-bol de sa possessivité.

­ - Heath et moi avons imprimé. Que tu l’acceptes ou non, c’est comme ça. Et c’est la dernière fois que nous abordons ce sujet.

Je vis la fureur tordre son visage, mais, chose bizarre, il se maîtrisa. Ses épaules s’affaissèrent, et il poussa un long soupir, qui se transforma en un rire amer.

­ - Tu parles comme une grande prêtresse !

­ - Ce n’était pas mon intention.

­ - Hé, je suis désolé, dit-il en effleurant mes cheveux. Alors, comme ça, Nyx t’a donné de nouveaux tatouages ?

Machinalement, j’agrippai le bord de mon tee-shirt et je m’appuyai contre le mur pour me mettre hors de sa portée.

­ - Oui, quand Kalona a été banni.

­ - Tu veux bien me les montrer ? demanda-t-il d’une voix basse et séduisante.

Avant qu’il puisse s’approcher de moi, se croyant autorisé à regarder sous mes vêtements, je levai la main comme un panneau « stop ».

­ - Pas maintenant. Je veux dormir, Erik.

Il se figea et plissa les yeux.

­ - Alors, comment va Stark ?

­ - Il est blessé. Gravement. Mais, d’après Darius, il va se remettre.

Je m’exprimai avec méfiance : son attitude me mettait sur la défensive.

­ - Et tu sors juste de sa chambre, je suppose ?

­ Oui.

L’air frustré, il passa la main dans ses épais cheveux sombres.

­ - C’en ai trop !

­ - Quoi ?

Il lança ses bras sur le côté dans un geste théâtral.

­ - Tous ces autres types ! Je dois supporter Heath, parce qu’il est ton consort, et quand j’essaie de m‘y faire, il a ce Stark qui se pointe.

Il cracha son nom d’un ton méprisant.

­ - Erik, je…

­ - Oui, il a juré d’être ton combattant, continua-t-il, comme si je n’avais rien dis. Je sais ce que ça signifie ! Il restera collé à toi.

J’essayai à nouveau de parler ; en vain : il beuglait toujours.

­ - Du coup, il va falloir que je le tolère, lui aussi ! et, comme si ça ne suffisait pas, il se passe de toute évidence quelque chose entre toi et Kalona. Non, mais franchement ! Tout le monde a remarqué la façon dont il te regardait. Comment veux-tu que ça ne ma fasse pas penser à Blake ?

La colère et l’irritation qui s’étaient accumulées en moi explosèrent à la mention de Kalona.

­ - Ça suffit, Erik, fis-je tout bas.

Cependant, l’esprit emplit ces mots d’une telle puissance qu’Erik recula, les yeux écarquillés.

­ - On va régler ça une bonne fois pour toutes, continuai-je. Tu n’auras plus a supporter aucun autre type car à partir de maintenant toi et moi ne sommes plus ensemble.

­ - Hé, j’en…

­ - Non ! C’est mon tour de parler. C’est fini, Erik. Tu es trop possessif, et même si je n’étais pas épuisée et stressée comme une malade – ce dont tu te fiche complètement – je n’accepterais pas ce comportement.

­ - Après tout ce que tu m’as fait subir, tu crois que tu peux me quitter comme ça ? siffla Erik.

L’esprit tourbillonnait autour de moi, et je me servis de sa force alors que je m’approchais de lui, l’obligeant à reculer.

­ - Non. Je ne crois rien du tout, je sais que c’est ce qui va se passer. Nous deux, c’est terminé. Maintenant, je te conseille de partir avant que je ne fasse quelque chose que je pourrais regretter.

Repoussé par mon élément, il trébucha. Son visage était blême.

­ - Mais… qu’est ce qui t’arrive ? Toi qui étais si gentille… Tu es devenue un monstre ! J’en ai assez que tu me trompes avec tout ce qui bouge. Vas-y, sors avec Heath et Stark et Kalona ! Tu ne mérites pas mieux !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode